Financez le nouvel album d'Arnaud Le Gouëfflec, Deux fois dans le même fleuve - avec John Trap, Olivier Polard et Régïs Boulard

Large_2xdslemfleuve_ok-1425845776

Présentation détaillée du projet

Olivier Polard, Arnaud Le Gouëfflec, John Trap et Regïs Boulard ont enregistré un disque marqué par l’open-tuning et l’esprit du folk. C’est un disque en bois, souvent méditatif, semé de cloches et de percussions parfois tribales. Oniriques, penchées sur le thème du temps, de l’oubli, les chansons revisitent le passé, ses blessures et les souvenirs à double-fond. 

 

Écrivain, scénariste de bande-dessinée et songwriter prolifique, Arnaud Le Gouëfflec est marqué par les poètes à facettes (Jean Cocteau, Boris Vian, Pierre Mac Orlan...) autant que par l’urgence primitive du rock’n’roll. Il est l’artisan d’un univers singulier où se croisent les thèmes du double, de l’invisibilité, de la pensée magique.  

 

Sortie de l'album prévue le 20 mai 2015. Deux soirées au Quartz, scène nationale de Brest, les 20 et 21 mai 2015, accompagneront la sortie du disque.

 

www.arnaudlegouefflec.com

 

Artwork : GWLgraphisme

 

 

01_pf-1425846686   

Photo Raymond Le Menn

 

 

Après Le Disque vert, projet de disque et de spectacle créé en résidence à La Carène en 2008 avec la participation d'Eugene Chadbourne, de Noël Akchoté, de Christophe Rocher, de Chapi Chapo & les Petites Musiques de Pluie, entre autres, et Soleil Serpent, disque paru en 2012 autour des textes du poète martiniquais Aimé Césaire, Deux fois dans le même fleuve est un disque de folk conçu autour des compositions du guitariste Olivier Polard et des textes d'Arnaud Le Gouëfflec. Le musicien John Trap, arrangeur à la patte onirique, y apporte sa touche d'étrangeté, et le batteur Régïs Boulard son jeu lancinant et mystérieux. Deux fois dans le même fleuve est un disque d'obédience folk qui frôle parfois le monde du psyché, avec des guitares en bois et des chansons en forme de rivière, où l'on pêche parfois des poissons électriques.

 

 

 

 

 

Le disque sera constitué de onze chansons où il est question de rivière, de pont, de poissons qui mordent à l'hameçon, de noeuds qu'on fait et qu'on défait, de chats et d'autres bestioles, de chapeau et d'absence de chapeau, où il est surtout question d'amour, de désir, et de voyager nu.

 

 

"C'est le genre de disque qu'on fait plutôt à quarante ans qu'à vingt, quand on déjà parcouru un bout du chemin, qu'on se retourne sur son passé et qu'on est tenté de se baigner une deuxième fois dans le même fleuve." Arnaud Le Gouëfflec

 

À quoi servira la collecte ?

L'album sortira en CD et en vinyle, la collecte servira à financer :

 

Le coût de fabrication de l'album CD : 600 euros

CD Boitier cristal - livret 8 pages quadri (500 exemplaires)

 

Le coût de fabrication du vinyle : 1 300 euros

Vinyle 33 T - pochette cartonnée 3 mm + insert (300 exemplaires)

 

Des outils de promotion de l'album tels que des affiches, des badges, des flyers.

 

 

Thumb_logo_eglisedelapetitefolie-1425846243
Eglise de la Petite Folie

Label associatif et collectif underground brestois, l'Eglise de la Petite Folie publie des disques mystérieux, parfois gravés à la main et polis à la louche dans un sauvage parti pris chanson lofaille et garage pop bricolé !

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance ! Amicalement, Christelle