ARNHEM LAND MEMORIES est un projet documentaire qui vous plongera dans le quotidien des habitants qui vivent dans Les Terres d'Arnhem, en Australie. Nous vous conduirons dans les Terres d’arnhem pour découvrir le “temps du rêve” (Tjukurpa) qui est le thème central de la culture des aborigènes d'Australie.

Large_img-presentation

Présentation détaillée du projet

 

Ce projet est né de ma rencontre avec Ruth en 2009.

 

Au cours d'une année en Australie, je séjourne quatre mois dans le nord du pays pour rencontrer des communautés aborigènes. Je réalise à quel point nous sommes tous acteurs de nos sociétés et que nos différences culturelles sont une richesse inouïe. 

 

Que nous devrions apprendre de ceux que l’on considère comme des minorités, et que notre système de société occidental s'étend alors qu'il est contradictoire et parfois malsain.

 

 

J'entre en contact auprès d’une femme aborigène extraordinaire, qui est à l’origine de ce projet ; Ruth Joshua, femme leader et amie de la communauté de Ngukurr.

 

Je vais me lier d'amitié avec elle et être invité à entrer dans sa communauté. Parallèlement, je fréquentais aussi le centre de traduction diwurruwurru-jaru qui réalise un travail extraordinaire de protection des différents dialectes encore existant dans la région, tout en recevant anthropologues et étudiants de toutes nationalités, en langues aborigènes.

 

Avec Ruth, une relation de confiance s’est installée entre nous malgré nos differences sociales et culturelles. A l’époque Ruth et moi allons nous fréquenter sur plusieurs mois, un jour elle me prend à part et me dit qu’elle veut faire de moi sa fille spirituelle, elle veut m’adopter en quelque sorte. Elle me donnera un nom de peau, ce qui me permettra, me dit-elle, de me faire reconnaître auprès des autres aborigènes et au sein de sa communauté.

 

Invitée à l'époque à entrer dans sa communauté, j'en suis revenue marquée. De retour à Katherine, l'idée de réaliser un documentaire participatif a muri entre nous. Un gros travail se met en place pour la sauvegarde de leur patrimoine.

 

Invités a revenir avec une camera, elle sera l’outil d’écriture qu’apportera toutes les lumières d’une population oubliée de son système, vivant dans des « réserves » marginalisées du système australien. Ruth nous a dit, venez et soyez témoins de notre histoire... ainsi donner la parole à une minorité considérée en voie de disparition est une façon de participer à une prise de conscience générale.

 

Les terres d’Arnhem sonnent comme un endroit mystérieux, rempli d’histoire, d’esprits et de contes. Aujourd’hui il me faut la rencontrer à nouveau. En savoir plus sur eux. Pour moi le voyage ne fait que commencer...

 

 

Soutenez le projet Arnhem land Memories | Facebook

Ci-dessus : Lettre datant de 2009 de Ruth qui m'invite à venir dans sa communauté avec une caméra.

...

Lorsque je suis partie dans la communauté et que j'ai pris des photos, un ancien m'a dit : "Montre leur qui nous sommes chez toi". Les images dont je dispose aujourd'hui sont une introduction à l'univers des Aborigènes.

 

De nombreux travaux ont déjà été réalisés sur les peuples autochtones et leurs réalités. Dès mon retour en France en 2009, j'ai entrepris des recherches sur ces peuples : Livres d'histoire, romans, photos, documentaires, travaux d'ethnologues et témoignages de voyageurs. Tous ces documents ont alimenté mon imaginaire.

 

Après avoir lu son livre, François Giner qui témoigne de son immersion depuis 23 ans dans l'univers des Aborigènes et en particulier des Dalabons, a eu l'extrême gentillesse de me recevoir à l'occasion d'un passage éclair sur Paris. Nos rencontres ont été riches d'échanges et ont ravivé mon envie d’y retourner.

 

C'est avant tout d'une histoire humaine qu'il s'agit. Une rencontre, une idée, un rêve et sa réalisation. Et parce que le partage des idées et des rencontres m'amine depuis toujours.

 

Mon projet a séduit et aujourd'hui l'équipe s'agrandit…

 

 

NOUS SOMMES TOUT AU DÉBUT DE CETTE AVENTURE

 

 

 

Soutenez le projet Arnhem land Memories | Facebook

Carte de l’Australie

...

 

1/ La première phase de ce projet documentaire est un voyage dans les Terres d’arnhem pour entreprendre les repérages et le tournage. 

 

2/ Le projet va parler de la mémoire collective axé sur les rencontres humaines et ouvert sur une autre culture. L'objectif étant de mettre en image, en photo et en texte des témoignages qui font l’histoire des habitants des Terres d'Arnhem.

 

A travers ces témoignages, vous serez projetés dans une région sauvage et reculée du monde. Vous suivrez les derniers temoins d’une civilisation vieille de 40 000 ans sur le déclin, qui bientôt ne sera plus qu’un vestige du passé. Vous vivrez avec nous le quotidien d’hommes et de femmes avec une vision du monde différente de la nôtre en harmonie avec la nature, les plantes, les animaux et les éléments.

 

3/ Le projet va s'étendre dans toutes la région d'Arnhem (région de 97 000 km² au Nord-Est du Territoire du Nord en Australie) et va toucher en particulier deux communautés.

 

4/ Nous avons rendez-vous avec différents acteurs de la région, s'impliquant de différentes façons autour des communautés, qui témoigneront.

 

5/ Dans ce documentaire participatif, une partie du film sera consacrée aux jeunes qui sont porteurs d’avenir.

 

6/ Dans le cadre d'un atelier, nous allons faire participer les populations à la réalisation du film et pour cela nous souhaitons amener des cameras, appareils photo de seconde main.

 

7/ Un deuxième atelier sera organisé sur le thème de la peinture sur corps. De ces échanges nous ferons une série de photos de portraits d'enfants. 

 

Ce reportage sera un document unique basé sur la connaissance et le respect.

 

Plongeons dans la réalité de ces familles qui sont restées proche de leurs traditions, mais pourtant confrontées à un monde qui change. Un monde qui va vite, découvrant la possession individuelle et la sédentarisation. Un mode de vie très éloigné de leur culture d’origine en lien avec la nature. Un peuple gardant une relation spirituelle qui lie les êtres humains, les plantes, les animaux, les astres et les sites sacrés.

 

8/ Avec nous, partagez nos interrogations, nos remises en question, nos difficultés rencontrées, et nos grands moments d'échange et de convivialité qui seront au rendez-vous.

 

9/ Nous devons partir en Australie pour mi-Juillet 2012.

- Arrivée à Darwin, direction Katherine

- Rencontre avec la communauté et les différents intervenants sur place

- Repérages /Tournage

- Retour en France en setpembre 2012

 

10/ Au retour pour la deuxième phase du projet, un site web est créé, aujourd'hui en construction, pour relater le projet dans son ensemble.

 

11/ Pour que ce projet soit vivant je souhaite le diffuser en un documentaire, une exposition de photographie et un webdocumentaire* 

 

Grâce aux nouveaux médias nous allons créer un lien. Un pont virtuel entre les Terres d'Arnhem Land et l'Europe

 

 

Au retour je souhaite relater l'ensemble de cette histoire sur le site (en construction) du projet.

http://www.arnhemlandmemories.com/

 

Je souhaite vous tenir au courant de son évolution, n'hésitez pas à Liker la page  pour rester en contact.

https://www.facebook.com/SoutenezLeProjetarnhemLandMemories  

 

 

 

Les fonds collectés grâce à Kiss Kiss Bank Bank permettraient la réalisation de la première phase de ce projet.

Aussi ce projet  et en recherche de diffuseurs et votre soutien nous donnera le coup de pouce essentiel pour motiver d’autres partenaires de s’engager à nos côtés et mener à bien la deuxième phase du projet.

 

 

 

A Ngukurr par exemple se trouve THE YUGUL MANGI GROUP qui est composé de 7 clans : les Mara,  les Ngandi, les Alawa, les Nunggubuyu, les Rittarrngu, les Wandarang et les Ngalakan. Il y a sept dialectes utilisés par les dernières generations, le kriol et l'anglais sont les langues les plus pratiquées par les locaux.

 

 

                            AIDEZ-NOUS ET AVANÇONS ENSEMBLE !

 

Family of Ruth 2009

 

Qui suis-je ?

 

Lise Mogrovejo

Ola,

 

Le voyage transforme un rêve en réalité. J’aime l’experience de terrain, la rencontre avec les autres et leur quotidien. J’ai toujours pensé que le voyage est une ouverture sur le monde qui nous entoure.

 

Ce projet et le fruit d'une année d'experience sur les routes d’Australie.

 

D’origine sud-américaine, de l’Equateur et du Pérou. Je suis née en France et j’ai grandi en Europe, entre la Belgique, le Portugal et la France.

 

Le voyage et la découverte sont au centre de mon éducation et de ma culture.

 

Depuis toujours j'ai été sensibilisée aux coopération internationale humanitaire dans les pays dit en voie  de développement par le travail de ma mère. Cela a éveillé ma curiosité sur ce qui se passe ailleurs.

 

Dès mon retour en France en 2009, j'ai suivi des modules de formation en "gestion de projet de coopération internationale" ainsi que sur le "voyage solidaire" pour un tourisme responsable. J'ai participé à des projets de réalisation documentaire entre 2009 et  2011.

 

-  Les artisants du marché de Saint-Ouen pour le site touristique de la ville.

 

-  Rencontre “Explora-Jeunes” avec une équipe de journalistes du bondy blog.

 

-  Projet européen sur le theme de l’immigration vu en Europe avec une équipe de “Abb reportages” et “Jeunes pour le Monde”.

 

- Depuis septembre 2011 je suis cofondatrice du projet www.10secondes.net une série de courts-métrages et vidéo artistique pour le web.   

 

Je réalise ce premier documentaire en autodidacte et affirme ainsi une vraie passion pour le travail de terrain.

 

L'ensemble de ces expériences personnelles me permet d’avancer dans ce projet et toutes mes démarches réalisées jusqu'à aujourd'hui ont visé et visent sa réalisation.

 

Aujourd’hui pour le développement du projet “Arnhem Land Memories”, je me suis associé à Benjamin Legrain.

 

N'HÉSITEZ PAS À ME CONTACTER

https://www.facebook.com/lisetoa

http://www.10secondes.net/contact.php

 

 

 

Profile Pictures | Facebook

 

Benjamin Legrain, artiste visuel.

J'ai commencé par le graffiti dès l'age de 15 ans, avant de m'intéresser de plus près au body painting en 2005.

Inspiré par les tatouages tribals de toutes les civilisations, je retranscris dans mes peintures le rapport entre l'Homme et la Nature : l'énergie du corps en relation avec les éléments (l'eau, le feu, l'air et la terre).

 

J'ai voyagé dans différents pays pour m'inspirer des cultures du monde et échanger mon art avec les locaux dans une démarche participative.

 

La photo et la vidéo sont les moyens que j'utilise pour sauvegarder ces moments d'échange. Je suis le co-fondateur d'un projet video participatif www.10secondes.net dont le concept est de "donner envie à tous de s’exprimer".

Le projet "ArnhemLand Memories" est pour moi la façon de rencontrer une civilisation basée sur des valeurs spirituelles et rapprocher cette culture à la notre.

 

 

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=250941798338765&set=a.240355412730737.39589.239931146106497&type=3&theater

Ci-dessus : Rencontre avec des artistes de rue à Delhi en Inde et échange de technique

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Aidez-moi à réaliser ce projet et à  obtenir une partie du budget nécessaire à sa réalisation.

 

Rendez-le possible avec nous.

 

Le tout nous coûte 9.500 euros nous nous engageons nous-mêmes et il nous reste 5000 euros à financer.

 

 

L'argent sera utilisé pour payer la production du film. Le matériel technique et  la logistique du voyage (transports pour se déplacer dans les terres d’arnhem, hébergement dans la communauté, autorisation pour rentrer dans les Terres d’arnhem, nourriture et dépense imprévus).

 

 

Calculé au plus juste nous avons besoin de 3500 euros, si la collecte de fonds dépasse la somme demandée, l'argent servira à la deuxième phase du projet, montage et post-production.

 

 

 

Budget pour 2 personnes 

 

Le vol A/R est à notre charge (1500 euros env 1 billets x2 = 3000 euros)

 

 

Les frais relatifs à la logistique du tournage 

 

Matériel audio-visuel: 1 camera hd + cartes memoires(x2)  + batteries (x2) + micro/dictaphone = 1400 euros

 

La logistique sur place x2: nourriture, hébergement, transports, dépense imprévus =  2000 euros

 

 

Ateliers sur place Collecte de vieux camescopes ou appareils photos pour la participation des jeunes sur place= 0 euros

 

Matériel de peinture, pinceaux, gouaches, crayons de couleurs, feuilles canson= 100 euros

 

 

Au retour 

Post production montage, développement du site web, impression des photographies.   

- Montage : 1200 euros

- Site web : 1500 euros et plus 

- Photographies : 300 euros et plus

 

 

 

Nous avons participé à l'exposition "Escale photos" http://www.est-ensemble.fr/le-mois-de-la-photographie

Nous réinvestissons une partie des fonds sur le projet (675 euros). 

 

.

 

Dans le cadre d'un atelier, nous allons faire participer les populations à la réalisation du film mais pour cela nous souhaitons amener des cameras, appareils photo de seconde mains. 

 

 

 

NOUS SOMMES PRENEURS DE TOUT MATERIEL : CAMÉRAS, APPAREILS PHOTO, ET AUTRES CAPTEURS NUMÉRIQUES QUI NE VOUS SERVENT PLUS. MERCI 

 

Nous avons besoin de collecter une dizaine de camescopes ou appareils photos de seconde-main pour la participation des jeunes dans le film et animer un atelier sur place grâce à vos dons.

 

Toute personne qui souhaite se débarrasser d’un appareil photo ou d'un camescope seconde-main peut me contacter en message privé pour que je vienne le chercher.  

 

-Grâce à vous les jeunes auront la possibilité de s'exprimer à travers les caméras que nous leurs laisserons après notre départ.

-Avec ce geste vous participerez au projet.

-Ces images seront aussi les vôtres, grâce à votre soutien.

 

Aidez-nous et avançons ensemble

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus ou partager notre projet, nous vous invitons à consulter  notre page facebook.

https://www.facebook.com/SoutenezLeProjetarnhemLandMemories

Thumb_couverture-1-web
Lise Toa

Le voyage transforme un rêve en réalité / J’aime l’experience de terrain, la rencontre avec les autres et leur quotidien. J’ai toujours pensé que le voyage est une ouverture sur le monde qui nous entoure / Je suis partie sur les routes d’Australie / D’origine sud-américaine, de l’Equateur et du Pérou. Je suis née en France et j’ai grandi en Europe,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
bonne chance a vous
Thumb_default
Bonne chance, il vous reste très peu pour atteindre votre objectif. J'espère que vous y arriverez, parce que ça m'a l'air d'être un très beau projet. Bises. Maliko
Thumb_default
C'est au top comme projet, en espérant qu'il se concrétisera.