Et si on pouvait demander des comptes à ceux qui sont partis ? Et si les morts avaient cette capacité d'amour d'éclairer les vivants ?

Large_ngwzmpb-1492671638-1492671660

Présentation détaillée du projet

Bonjour à vous chers KissBankers ici Nathanaëlle Quoirez et toute la petite équipe d'Arrête il pleut.

 

 

ARRETE IL PLEUT KEZAKO ?

 

 

Au départ Arrête il pleut est un projet qui s’inscrit dans le cadre étudiant du Master Professionnel "Dramaturgies & écritures scéniques" d'Aix-Marseille Université.  Ce projet s'articule autour d'une écriture et d'une mise à l'épreuve au plateau qui va aboutir à la création d'un spectacle en mai 2017.

 

L'équipe du projet (d'étudiants et de jeunes en voie de professionnalisation) est ainsi composée :

 

Écriture et mise en scène : Nathanaëlle Quoirez 

Comédien(ne)s : Léa-Amélia Casagrande, Albert Huline 

Régisseurs lumière et son : Manon Deplaix, Thibault Gambari

Collaboration typographique : Mathilde Chew, Marie-Odile Cornet

Laboratoire de travail : Faustine Guégan, Léa Jean-Théodore, Mona Maire

 

 

Pour voir quelques unes des têtes, c'est juste là sous vos yeux :

 

 

Sans_titre-1492615078

 

On a tenu à mettre Jésus parce qu'on l'aime bien mais aussi parce que dans le spectacle on a de grandes idées métaphysiques ! 

 

 

& EN VRAI C'EST QUOI ARRETE IL PLEUT ?

 

En vrai c'est deux ans de master à gribouiller, raturer, suturer. C'est beaucoup de travail de laboratoire avec des comédiennes au plateau autour d'une parole fragmentaire, autour d'une seule obsession : celle de la perte. Au fil du temps Arrête il pleut est devenu une histoire, celle d'Arturo & de Nini. Ces deux identités poétiques s'aiment et se confrontent. Tout au long de la pièce on découvre l'amitié enfantine qui liaient les deux personnages. On comprend bien vite qu'ils ont traversé ensemble leur enfance et qu'ils y ont survécu et ce jusqu'à la mort d'Arturo. Ce dernier revient alors pour tenter d'apaiser sa Nini en proie au feu de la douleur.

 

Quelle est la trace des morts dans le monde des vivants ?

Et si c'était la poésie qui survivait à la destruction et à la mort ? 

Est-ce que la poésie fait théâtre ?

Mais c'est quoi la poésie ?

& Dieu c'est un poème ?

 

 

EXTRAIT :  

 

"ARTURO : Je te souhaite des amours à te broyer les reins

des amours à te tenir debout

des amours d'une vie entière pénibles et durables

Je te souhaite cet insoutenable qui te rendra la vie gaie

Puisses-tu tracer des horizons brouillés qui n'appartiennent qu'à toi

Puisses-tu...

Amour je balbutie des élans

Ce sont des caresses adressés à la tentation du désespoir

Des mains poisseuses d'ammoniaque et d'urine

Des mains qui n'enfanteront jamais qu'un peu d'odeur mélancolique."

 

 

 

Wp_20170405_011-1492533832

 

 

L'histoire se commence ainsi : Arturo fils & frère & poète à l'envers se suicide le matin du 18, Nini se voit alors obligé de répondre à l'injonction mystérieuse de la vie, entrer en deuil.

 

 

EXTRAIT : 

 

  "NINI : Les lilas tôt ce matin ont expiré leur nuit. Je meurs de cet abandon.

 

ARTURO : Alors quoi ?

 

NINI : Je meurs de cet abandon. 

Ta bouche me coud une blessure et il n'y a pas de suite possible.

On comprend que tout a été enseveli dans l'autre.

Il y a eu une porte.

 

ARTURO : Oh vieille ville de Jérusalem !

 

NINI : Je l'ai lu au hasard.

 

ARTURO : Comprends que le temps n'est pas à gémir.

Le temps est à contempler, l'insondable, le pur enfoui dans le mégot.

 

NINI : Je l'ai lu au hasard.

Il n'y a pas de suite possible.

Je meurs de cet abandon.

 

ARTURO : Il y a eu Jérusalem comme il y a eu les portes. 

 

NINI : Ton amour peut-être a été.

 

ARTURO : Tu suffisais pour supporter la plaie, engendrer le jour du changement.

Tu étais disponible. "

 

 

 

Dans ce théâtre pleut des mots-fleuve, pleut des images-colère. Ça pleut aussi des mots d'amour fou, une grande tendresse, quelques idées métaphysiques. La poésie se définit ici comme un réel qu' on bricole pour contrecarrer toute sa misère personnelle.  

 

 

Le spectacle sera présenté la première fois le 12 mai à 20 h 30 au 3 bis f à Aix-en-Provence L'entrée est libre sur réservation au 04 42 16 17 75 / ou par mail : contact@3bisf.com

 

 

Arrête il pleut est soutenu par le 3 bis F, le Théâtre des Gazelles, la FAI-AR et la Compagnie Totem.

 

 Wp_20170415_018-1492538124    

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte va servir à la fois à l'achat de la scénographie, aux frais techniques ainsi qu'au défraiement de l'équipe. (& chaque denier a son poids !)

 

Les fonds ainsi collectés seront reversés à Aurélie Duvergey (Nathanaëlle Quoirez) et serviront à rembourser tous les frais occasionnés par le spectacle Arrête il pleut. 

 

Coût scénographique : 200 € (sceaux, ballon de foot, sifflet, petits pains, barnier, posca, robe, laques, 3 rouge à lèvres, confettis, fleurs en plastique, accessoires pour chiens, collants, vins, gants noirs, ficelle)

 

Coût technique : 80 € (gélatines, petit matériel lumière, bâche, scotch)

 

Coût impression, atelier typographique impression marque-page, mouchoir : 50 € (Feuilles, Mouchoirs, Massicot)

 

Défraiement répétition, représentation, atelier typographique : 130 €

 

S'IL VOUS PLAIT S'IL VOUS PLAIT S'IL VOUS PLAIT.

DIEU VOUS LE RENDRA MERCI MERCI. ;)

 

 

Wp_20170415_017-1492535171

Thumb_moi-1492537647
Nathanaëlle Quoirez

Etudiante en master 2 "Dramaturgies & écritures scéniques" à Aix-Marseille Université avec projet Arrête il pleut. Gribouille & fabrique poésie & théâtre.

Derniers commentaires

Thumb_default
Félicitations pour ce beau travail!!
Thumb_default
J'espère que vous allez tout niquer ! Une grosse Bise de l'espace ! Maxou