"Apprends-moi à rêver et dépasser mon handicap" au travers de l'Art

Large_art_et_handicap-1427061996

Présentation détaillée du projet

 

L'Association PEMA a été créée à l'initiative de deux mamans d'enfants dits "différents" en retard global (retard cognitif, troubles du développement).

 

Après de grandes désillusions liées au cursus scolaire difficile de leurs enfants et ne trouvant pas de structures adaptées pouvant les accueillir, ces mamans ont lancé une profonde réflexion sur l'avenir de ces jeunes en souffrance : "Quels moyens ont concrètement été donnés à nos enfants afin qu'ils s'épanouissent et trouvent leur place dans la société de demain ?".

 

Leur parcours en milieu scolaire classique (école maternelle, classe de CP avec Auxiliaire de Vie Scolaire et Classes pour l'Inclusion Scolaire) avec parallèlement des prises en charge diverses (orthophonistes, psychomotriciens, éducateurs spécialisés, psychologues...) n'ont pas porté leurs fruits et surtout ont mis les enfants dans une détresse et une fermeture aux apprentissages.

 

 

Partant de ce triste constat et après mûre réflexion, la nécessité de créer un lieu d'accueil "différent" s'est imposé et l'Ecole PEMA, "Prendre un Enfant par la MAin" a ouvert ses portes en Septembre 2008. 

 

A ce jour, l'école accueille des enfants et adolescents de 6 à 20 ans et donne la possibilité à ces jeunes en situation de handicap de poursuivre leur scolarité dans un environnement adapté. L'équipe pluridisciplinaire composée d'une directrice enseignante, une enseignante spécialisée, une éducatrice spécialisée, une Auxiliaire de Vie Scolaire, applique des méthodes et pédagogies sensorielles et spécifiées, complémentaires aux prises en charge "thérapeutiques" comme l'équithérapie, la jonglerie et l'orthophonie classique, Padovan ou Feldenkrais qui répondent aux besoins des enfants et des parents.

 

Image-1425754152

 

 

NOTRE PROJET 2015 : ART ET HANDICAP "Apprends-moi à rêver" :

 

Image-1426785199

 

 

Comment dépasser son handicap par l'expression artistique...

 

Image-1426785360

 

 

L'objectif du projet est de permettre aux élèves de l'école PEMA d'appréhender le conte sous différents aspects en l'utilisant comme support pédagogique pour les apprentissages dits classiques ou ceux liés à la vie en société.

Le conte sera aussi, bien sûr, abordé d'une manière traditionnelle par les éducateurs et enseignants. L'originalité du projet réside dans l'accompagnement de la découverte du monde des contes par d'autres disciplines artistiques complémentaires. Au travers de l'intervention d'un professeur d'éveil musical, d'un professeur de poterie ainsi que de conteuses, nous souhaitons renforcer l'apprentissage de nos élèves, en particulier dans le domaine de la lecture et de l'écriture, mais surtout dans la stimulation de leur imaginaire et leur participation créative.

Cet accompagnement pédagogique nouveau et original permettra d'éveiller les élèves au monde de l'art et de favoriser leur developpement personnel.

 

 

OBJECTIF :

 

Axe majeur du projet pédagogique de l'école, le projet "apprends-moi à rêver" à pour but de s'inscrire dans la durée afin de permettre aux élèves une réelle familiarisation avec les disciplines artistiques proposées. Ces dernières seront programmées tout au long de l'année scolaire (à partir de la rentrée 2015) sous la forme d'un travail d'équipe animé par l'enseignante des primaires et axé sur un conte spécifique sélectionné tous les deux mois.

Le projet sera étoffé de plusieurs intervenants à raison d'une heure hebdomadaire d'éveil musical, de poterie et la mise en œuvre d'une écoute du conte mis en musique.

 

 

Fleur_lotus_pema__43_-1426954041

 

 

FAVORISER L'IMAGINATION :

 

Ce projet a pour but de permettre à chacun de s'approprier le conte mais aussi de se créer ses propres images mentales. Par exemple, une lecture du conte sera faite sans montrer les illustrations afin de laisser libre cours à l'imaginaire et à la part créative de chacun.

A partir du conte, l'enseignante pourra aborder :

- des notions liées à la structure du conte (enchaînement de l'histoire, ce qui vient avant, après)

- étude des personnages (émotions et vécu de chaque personnage )

- notion de temporalité (quand, à quel moment de la journée)

- notion de spatialisation (où se passe l'histoire)

- notion philosophique comme la vie, la mort, la relation à l'autre 

- l'émission d'hypothèses (que va t-il se passer après ?)

- de la transcendance (dans la vie courante, comment aurait-on pu éviter cela, le personnage a-t-il écouté les conseils ?...)

 

Ces axes d'apprentissage seront abordés sous différents aspects en fonction des intervenants afin de faire émerger des images mentales permettant l'accès à l'imaginaire et à la créativité.

 

Fleur_lotus_pema__37_-1426954133

 

 

EVEIL MUSICAL :

 

Complètement intégré dans la démarche globale autour du conte, le but de cette activité hebdomadaire est de sensibiliser les élèves à une écoute musicale et de ponctuer le conte de différents instruments de musique. Par exemple, chaque personnage pourrait être identifié par un instrument de façon à ce que l'élève suive l'histoire en associant les personnages, l'histoire et la musique. La situation initiale du conte pourrait être identifiée par un instrument, l'élément déclencheur du conte par un autre instrument et ainsi de suite afin que tous les élèves constituants la structure même du conte soient identifiés et joués.

Cette écoute musicale est importante pour renforcer le travail sur la discrimination auditive, l'écoute et la concentration. Elle permettra aussi la découverte de différents instruments de musique.

Au-delà du travail sur le conte, il s'agit de permettre aux élèves de ressentir la musique et d'agir avec son corps. En effet, un des sujets majeurs sera le travail sur les émotions ressenties lors de l'écoute du conte avec par exemple, l'association d'une émotion à un instrument afin de laisser le choix aux élèves de ponctuer le conte en fonction des émotions qu'il ressent.

 

 

LA POTERIE :

 

De même que pour l'éveil musical, un atelier hebdomadaire de poterie accompagnera le projet avec une approche artistique en relation avec le conte étudié. A partir d'une scène, d'une émotion ou d'un personnage, il s'agira de permettre aux élèves de travailler la terre, la modeler, la façonner. La part de l'imaginaire est importante et l'utilisation du sens du toucher bien souvent primordiale pour ces élèves saura éveiller chez eux d'autres perceptions complémentaires à une approche classique.

Cet atelier nous paraît essentiel pour travailler la motricité mais aussi pour appréhender certaines notions capitales en faisant prendre conscience aux élèves par exemple que la force ou le geste utilisé donneront des résultats différents avec la terre. Il s'agit là encore d'une découverte sensorielle qui va permettre aux élèves de rencontrer l'argile et de découvrir les actions à mener pour produire une création artistique.

 

 

LE CONTE A PROPREMENT PARLER :

 

Même si l'écriture et la lecture restent des matières primordiales, le but de l'introduction du conte est de redécouvrir l'histoire sans l'outil livre. Pour une conteuse, il s'agit avant tout d'un travail sur l'oralité donc de bien articuler, de choisir les bons mots, les bonnes attitudes, le bon rythme, afin de transmettre au mieux ce qu'elle souhaite au spectateur. Les élèves pourront écouter une histoire sans que les images ne leur soient imposées par l'illustrateur. Ils auront la possibilité de créer leurs propres images mentales à partir du choix des mots des conteuses ou à partir de ce qu'ils auront imaginé durant les séances d'éveil musical ou de poterie.

L'enseignante pourra poursuivre en parallèle un travail de comparaison entre le conte lu et celui oralisé par la conteuse, en fonction de son interprétation, du respect ou non de la trame de l'histoire ou de l'implication des personnages.

 

20130710_092933-1426972595

À quoi servira la collecte ?

Ce projet de dimension très modeste est clé pour le succès du fonctionnement de l'école dans la mesure où il est complètement en phase à la philosophie que l'association PEMA souhaite déployer. Une approche différente pour des enfants "différents".

 

Afin de concrétiser cette démarche, le projet s'appuie sur les infrastructures de l'école et de son enseignante.

Néanmoins, certaines dépenses ne peuvent être prises en charge par l'école elle-même et le projet ne saurait  être lancé sans VOTRE AIDE.

 

Outre les frais liés aux interventions régulières et donc les salaires des professeurs (éveil musical, poterie et conteuse), nous vous sollicitons pour une partie du budget correspondant à l'achat du matériel pédagogique et musical :

 

- 8 tapis de gymnastique / tatami : 800 euros 

- 1 chaîne Hifi : 300 euros 

- Instruments de musique  (1 guitare classique, 1 piano numérique,  1 tambour, 1 grosse caisse, 3 tambourins, 3 triangles, 1 xylophone et 3 flûtes) : 1000 euros 

- 2 tours à poterie + Matériel (Argile...) : 1200 euros 

 

Soit 3300 Euros

 

MERCI POUR NOS ENFANTS !

 

Attachment-1-1426956488

 

NB : 66% du montant des dons versés à l'association PEMA est déductible de vos impôts dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Thumb_image-1424099452
Prendre un Enfant par la MAin

ASSOCIATION PRENDRE UN ENFANT PAR LA MAIN La Bastide des Brigoulets

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour, c'est super de voir que ce projet va voir le jour. Bonne continuation à tous. Agnès
Thumb_default
Ce projet mérite vraiment d'exister...
Thumb_image-1424099452
Bonjour à tous, Merci pour vos gentils et encourageants messages ! Nous, parents sommes effectivement très impliqués dans le devenir de PEMA et sommes tous les jours récompensés par les progrès et sourires de nos enfants. Merci encore pour votre soutien et confiance ! Association PEMA