Apportez votre soutien au développement d'un réseau d'artistes alternatifs à travers des interviews créatives !

Large_cat2-1410191995

Présentation détaillée du projet

Art Tracker est un projet de vidéos créatives qui s'étend sur différents pays. 

 

Il consiste à aller à la rencontre d'artistes alternatifs dans leur pays d'origine ou de résidence, réaliser leurs interviews et élaborer leurs vidéos promotionnelles et créatives. Le processus mis en place au montage mèle le reportage/ interview avec l'art visuel afin de rester au plus près du travail créatif de l'artiste. 

 

Mon objectif est de développer un réseau alternatif d'artistes qui ne sont pas toujours visibles en dehors de leurs frontières, d'apporter la possibilité d'établir un contact avec eux, et de créer une plateforme qui ferait leur promotion à travers des interviews créatives.

 

Auto-financé de A à Z, tout s'est développé jusqu'à présent avec l'aide d'un camescope, beaucoup de travail et de tutoriels, des dépenses de voyage limitées, des hébergements chez les amis et les amis des amis.

 

La force motrice de ce projet réside dans la découverte de nouvelles scènes artistiques et la rencontre de créatifs marqués par un esprit alternatif.

 

 

27-1410249328

 

 

 

La naissance

 

Je m'appelle Virginie Thérèse Colombe et j'ai commencé le projet il y a 2 ans.

 

Les explorations, découvertes et rencontres ont toujours nourri mon penchant pour les voyages, dans lesquels je suis tombée petite. Beaucoup d'aventures et de paysages que je n'ai pu immortaliser pendant des années jusqu'à ce qu'un concours de circonstances change la donne.

 

Nous sommes au vernissage d'une exposition à la veille de mon départ pour un été sur la route de Bruxelles à Istanbul.

 

Là je rencontre un artiste vidéo qui réalise des projections dans divers lieux en ville. Quand je lui fait part de mon départ prochain, il me suggère de changer ce voyage en travail créatif et me prête une de ses caméras vidéo. Et c'est ainsi que mon projet est né!

 

La semaine d'après, j'étais dans l'avion avec mon sac à dos, une caméra et beaucoup d'idées...

 

 

 

 

L'idée

 

 

L'idée d'interviewer des artistes est venue quand je me suis posée la question sur l'usage que je pouvais faire de cette caméra.

 

J'ai toujours été intéressée par l'art; m'expérimentant très tôt à la peinture, la sculpture, la photo, et developpant un intêrét prononcé pour les documentaires musicaux et les films expérimentaux. Combiner l'art avec ma passion du voyage m'apparu comme un lien logique pour ce projet.

 

Qu'est-ce qui fait d'un voyage une expérience unique ? les gens. C'est un sentiment fort que de pouvoir sociabiliser et échanger, et ajouter une nouvelle dimension sur ces échanges me permettait de rencontrer encore plus de personnes. Je n'étais plus une simple voyageuse mais devenait une "journaliste culturelle". Je venais pour une raison : découvrir la scène artistique locale et rencontrer des artistes et créateurs. C'était une chance que je voulais saisir.

 

Alors quand j'ai décidé de commencer le projet et les interviews, je ne m'attendais pas à un tel enthousiasme ni de me retrouver dans des cercles privés, des évènements ou même d'être hébérgée par les artistes eux-mêmes! Le résultat a été plus positif que je ne le pensais, en ayant pu revenir avec plusieurs interviews de divers pays, mon idée de départ se concrétisait.

 

Cela me donna l'assurance et la confiance dans mon projet, son développement et sa réalisation.

 

 

Pix_cam-1410252641

 

 

 

Le démarrage

 

N'ayant jamais fait de montage auparavant, le démarrage a été lent : il me fallait tout apprendre depuis le début ! Cette période d'(auto)-apprentissage de montage et d'arrangement vidéo a pris plusieurs mois de travail intensif. C'est ainsi que les premières interviews et même la réalisation de "bandes annonces" ont pu voir le jour progressivement 

 

 

 

 

C'est aussi durant cette période que mon intêret pour cette discipline se renforçait, tout comme la place que ce projet prenait progressivement dans ma vie. J'ai donc décidé de poursuivre son développement en explorant de nouveaux pays et retenter l'aventure.  Après avoir investi dans un petit camescope, j'ai repris la route l'été suivant pour le Caucase, avec comme objectif la réalisation de nouvelles interviews.

 

Le projet était lancé, je l'ai nommé Art Tracker.

 

 

 

 

Depuis le début du projet, j'ai toujours eu la volonté de donner un sens aux interviews réalisées. Chaque artiste a son propre univers créatif et c'est cette sphère que j'aimerais montrer en plus de l'interview. Chaque vidéo est directement liée aux personnes à travers leurs créations afin que chaque artiste interviewé puisse avoir une vidéo qui représente au mieux son travail. C'est l'élément moteur du processus de montage.

 

J'ai pu aller à la rencontre d'artistes dans de nombreuses régions et créer des videos d'interviews faites en Belgique, Allemagne, Hongrie, Géorgie et en croiser d'autres, motivés pour des interviews en Finlande, Pologne et Roumanie.

 

Cela serait d'autant plus formidable si je pouvais avoir un soutien financier étant donné que l'auto-financement des voyages, toujours fait jusqu'à présent, devient de plus en plus difficile. J'aimerais continuer de développer ce projet, rapporter de ces voyages des images qui pourraient offrir d'autres informations sur ce qui est fait dans le domaine de l'art alternatif dans tel pays ou telle région, quand parfois il est difficile d'avoir la moindre idée sur ce qui est fait là-bas.

 

Par conséquent,  j'ai besoin de votre enthousiasme et de votre soutien pour m'encourager à developper ce projet et contribuer à mettre en ligne les prochaines interviews !

 

 

 

           

À quoi servira la collecte ?

Les fonds collectés m'aideront à :

 

 

Acquérir un meilleur matériel

 

J'aurais besoin d'investir dans un meilleur matériel à un prix avantageux:

- un camescope de meilleure qualité ou une caméra reflex numérique / DSLR d'occasion.

 

Le budget serait de 1000 euros.

 

 

Frais de voyage 

 

Les prochaines interviews se feront à Helsinki, Varsovie et Bucarest au mois de Novembre:

 

 

Calendar_novemberfr-1410257244

 

 

Transport  

 

Les prochaines destinations avec des prix approximatifs:

 

Istanbul-Helsinki : 225 euros 

 

Helsinki-Varsovie : 150 euros 

 

Varsovie-Bucarest : 175 euros 

 

Bucarest-Istanbul : 125 euros

 

Le total de ce voyage s'élèverait maximum à 700 euros avec les frais de paiement et taxes aéroports.

 

 

Repas   

 

Le budget par pays serait de 100 euros pour les repas.

 

Price per Diem : 30 euros  

 

30 euros x 10 days (du 12 au 22 Novembre) = 300 euros.  

 

 

Logement

 

Ayant des contacts dans ces 3 pays, je suis hébergée.

 

Par conséquent je ne demande aucune compensation pour le logement!

 

 

Commission

 

Enfin, les fonds collectés m'aideront aussi à rembourser la commission Kisskissbankbank : 175 euros.

 

28c-1410197700

 

 

Ce projet a pour but d'apporter une vue d'ensemble sur la créativité des scènes artistiques à l'étranger, peu connues ou méconnues et de donner une visibilité à des artistes en présentant leur travail sur les médias sociaux (facebook), les sites communautaires de partage (vimeo), et ce à travers des vidéos créatives.

 

Pour renforcer la visibilité des artistes, les vidéos peuvent être proposées à des galeries d'art, des collectifs, des chaines télés locales ou créatives, et des festivals de films.

 

Il s'agit d'une alternative aux circuits établis, en donnant aux artistes l'opportunité d'avoir une vidéo promotionnelle unique, présentée dans de nombreuses communautés en ligne de différents pays. Par conséquent en apportant son soutien à ce projet, on aide aussi les artistes !

 

Certaines régions ne sont pas encore connues sur la scène artistique globale, dû à un manque d'information et de transmission, et ne se développent qu'à petite échelle et dans des cercles fermés.

Or le but de ce projet est d'atteindre ces régions et de mettre la lumière sur des artistes peu connus ou localement connus.

 

Cela contribuerait aussi à établir un lien entre les artistes de différentes parties de la planète ! En effet, certaines personnes peuvent avoir des idées similaires ou travailler dans le même domaine, et ce serait l'occasion pour eux de rentrer en contact. Cela pourrait apporter des collaborations, une participation dans des évènements internationaux, des invitations à des expositions ou des salons, etc.

 

Au final, le matériel collecté provenant de différents pays et parcourant divers domaines artistiques, pourrait conduire progressivement à l'élaboration d'une mémoire collective qui deviendrait à long terme, une base de données ainsi qu'une archive. Cela pourrait sauvegarder certains travaux et les sauver d'une "perte" eventuelle si ces derniers restent connus uniquement de cercles privés.  

 

 

 

Thumb_avatar-1410169209
Virginie Thérèse Colombe

J'ai 33 ans et vis à l'étranger depuis mes 21 ans. Je suis passionnée de voyages, de musique et de découvertes culturelles. Nouvelle au monde de la vidéo, pour lequel je me suis découvert un réel fanatisme, je suis une curieuse enthousiaste et insatiable. Alea iacta est !

Derniers commentaires

Thumb_default
What an exciting project!