Peut-on éliminer la malaria en Afrique? Oui! Tous ensemble

Large_kiss_1_titre_en_2-1498124760-1498124775

Présentation détaillée du projet

MERCI pour votre soutien...ensemble nous y sommes arrivés!!!!!!!!

Nous vous tiendrons au courant de l'évolution du projet bien sur!!!!

 

Donation possible aussi via Triodos Bank

et nous transférerons pour vous sur Kisskissbankbank pour atteindre les 100% tous ensemble!

Nr 523-0802667-67 IBAN  93 5230 8026 6767 - BIC TRIOBEBB

 

Nous avons la solution pour éliminer la malaria.  C'est une plante cultivée par les locaux!

 

Il s'agit de l'Artemisia annua, utilisée par les chinois depuis 2000 ans pour guérir la malaria. Nous l'avons introduite dans les écoles des pays d'Afrique qui composent notre réseau et les résultats confirment ce que les chinois pratiquent depuis la nuit des temps.  En plus de son effet répulsif, elle a aussi une action préventive.   

Screen_shot_2017-06-16_at_14.16.42-1497615468

Merci de soutenir cette campagne “Artemisia for Africa” pour financer des Jardins et Cantines Scolaires contenant l'Artemisia annua, des plantes à haute valeur nutritive, un four à économie d'énergie et une machine à briquette de charbon vert. 

 

Screen_shot_2017-06-16_at_14.16.13-1497615484

 

Le projet en 1 minute 45 

 

Screen_shot_2017-06-16_at_14.27.41-1497616091Vous voulez savoir ce que nos étudiants du Kenya en pensent?  Ils cultivent l'Artemisia annua depuis 7 ans.

Une vidéo de 4 minutes pour comprendre comment permettre aux jeunes africains de devenir acteur de changement et construire un avenir meilleur dans un pays où ils rêvent de rester.

 

 

Vous connaissez le fameux couple français, Alexandre et Sonia Poussin, qui traverse l'Afrique à pied?  Alexandre a été sauvé d'une crise de malaria grâce à l'Artemisia annua.  Ils l'utilisent en préventif en famille depuis 3 ans: témoignage de 44 secondes.

 

 

Financer ces projets, c'est donner à l’Afrique de quoi être acteur de changement :

 

-au lieu de dépendre des médicaments anti-malaria acheminés par les pays du nord, les jeunes apprennent à cultiver la plante et en font bénéficier leur communauté et les villages voisins (il est prévu que 10% des semences soient gardées pour les écoles environnantes)

 

-les jeunes prennent part à la problématique mondiale du développement durable en aidant à limiter la déforestation avec les fours à économie d'énergie et les machines à briquette de charbon vert

 

-la jeunesse africaine a ainsi l'occasion de développer ses propres stratégies entrepreneuriales. Les jeunes sont sollicités à participer à l'élaboration du Jardin Scolaire: quelles sont les plantes à intégrer, en quoi ont-elles un  impact sur la santé, pourquoi est-il important de manger sainement, quelles sont les différentes sources d'économie d'énergie,...

À quoi servira la collecte ?

Camenbert_budget_kiss_5-1498379047    (8% de la somme obtenue va à KissKissBankBank (5% pour Kkbb, 3% de frais bancaires))

 

Un Jardin et une Cantine Scolaire comprennent:

-des plantes à hautes valeurs nutritives pour offrir des repas nutritionnels de qualité (comme vous le savez, dans les régions défavorisées, les enfants vont davantage à l’école s’ils y reçoivent un repas)

-des plantes médicinales dont l’Artemisia annua pour prévenir et guérir la malaria des étudiants, des professeurs et de la communauté environnante

-un four à haute économie d’énergie pour diminuer la charge en bois des femmes et prévenir la déforestation

-une machine à briquette pour fabriquer des briquettes de charbon vert à partir de déchets agricoles

-des ateliers de sensibilisation pour impliquer les jeunes dans le projet, condition indispensable à l'appropriation du projet et à son impact à long terme (pourquoi est-ce important de manger sainement, de prévenir la malaria, de prendre action pour la planète)

 

Js_kiss_2-1497612655

 

Où? Togo, Benin, Ouganda 

Quand?  Dès que nous avons réussi ce défi tous ensemble!

Par qui?  Nos équipes IDAY locales 

Avec qui?  Les participants au Club d'étudiants formé au sein de l'école

Pourquoi?  Nous aidons à la mise en place de Jardins et Cantines Scolaires depuis 2010 en Afrique et les résultats sont extraordinaires!  D'autres écoles sont en demande.  Allons-y, continuons ensemble!

 

Notre expérience nous montre que le projet se développe ensuite d'écoles en écoles: les jeunes gardent 10% des semences et l'amènent à l'école voisine. C'est ainsi que le projet a démarré au Burkina Faso et au Kenya en 2010. Aujourd'hui, 7 ans après, l'impact est incroyablement encourageant...le projet a fait des tas de petits!  Faisons la même chose ensemble pour d'autres pays!

 

Impact direct: 3000 jeunes (1000 jeunes par école), 60 professeurs, leur communauté et, dans un second temps, les écoles voisines par la distribution des semences et le partage des connaissances agricoles acquises

 

Anecdote: au Kenya, un groupe de jeunes a créé une pépinière mobile pour aller distribuer les plants d'Artemisia annua aux écoles voisines. C'est ça "encourager l'Afrique à se developper": l'aide est un déclencheur et le projet incite les jeunes à devenir acteurs de changement et entrepreneurs pour faire de leur pays un endroit où il fait bon vivre. IDAY les aide également à relayer leurs idées et les résultats de leurs actions auprès des autorités locales de manière à ce que ces projets soient répliqués dans d'autres régions.

 

Défi: si on arrive à collecter au delà des 3 projets (Togo, Benin, Ouganda) on continuera ensemble pour d'autres pays, ok?  RDC, Kenya, Burundi....

Chaque fois qu'on atteint une tranche de 2500€, on continue pour permettre de mettre en place le Jardin et la Cantine Scolaire suivants!!!!!

 

Photos d'un projet similaire au Togo:  la plantation de l'Artemisia annua, les enfants boivent leur tisane pour prévenir la malaria, les plants prêts à être distribués dans les écoles voisines.

Togo_moldiv-1498545824

Thumb_artemisia_annua-1495445713
IDAY

IDAY est un réseau d'organisation de la société civile africaine qui oeuvre pour l’avènement d’une société où tous les individus — et en particulier les jeunes — ont accès sans discrimination à une éducation de base de qualité (initiation préscolaire, éducation primaire, alphabétisation fonctionnelle).

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ La plante a-t-elle d’autres vertus ? Does the Artemisia annua have other virtues?

Oui, elle est aussi très efficace dans le traitement des parasites intestinaux, 3è maladie la plus fréquente en Afrique et responsable d’absentéisme scolaire. Des études montrent que la vermifugation des élèves a un impact sur les résultats scolaires. Des études scientifiques suggèrent que la plante est efficace contre plusieurs maladies infectieuses tropicales dont la tuberculose, la leichmaniose et la schistosomiase,…

Yes, it is also very effective in the treatment of intestinal parasites, the third most frequent disease in Africa which is also responsible for school absenteeism. Studies show that deworming students has an impact on academic performance. Scientific studies suggest that the plant is effective against several tropical infectious diseases including tuberculosis, leishmaniasis and schistosomiasis, ...

+ Est-elle difficile à faire pousser ? Is the plant difficult to cultivate?

Il n’est pas rare que la culture échoue la 1ère année : la plante n’a pas reçu suffisamment d’eau, les personnes n'ont pas cueilli les feuilles à temps avant la floraison pour en faire la tisane. Mais notre expérience sur le terrain nous montre que l’expertise s’acquiert vite. IDAY met en place des Clubs de jeunes : les jeunes qui se sont investis dans la culture de l’Artemisia annua dans leur école, gardent 10% des semences pour les amener à d’autres écoles. En plus des semences, ils apportent leurs connaissances nécessaires à la culture. Des agronomes appuient aussi les jeunes dans les projets existants.

It is not uncommon for the crop to fail in the first year: the plant has not received enough water, people haven't harvested the leaves on time before flowering. But our experience on the ground shows us that expertise is acquired quickly. IDAY has set up Youth Clubs: young people who have invested in the Artemisia annua culture in their school, keep 10% of the seeds to bring them to the neighboring schools. In addition to the seeds, they bring their required knowledge to the culture. Agronomists also support young people in existing projects.

+ En quoi la malaria a-t-elle un impact sur l’éducation ? Why does malaria have an impact on education?

Un exemple tout simple : un professeur a 54 élèves dans sa classe. Sa femme fait une crise de malaria : il marche 2 jours en brousse avec elle pour aller au centre de santé le plus proche. Elle s’y fait traiter pendant 5 jours. Ils remarchent 2 jours pour rejoindre leur village. Pendant 9 jours, 54 enfants n’ont pas eu de professeurs. Et c’était la femme du professeur…il y a aussi la crise de malaria des élèves, du professeur, etc…N’aurait-il pas été plus facile qu’il y ait de l’Artemisia annua dans le jardin de l’école ?

A simple example: a teacher has 54 students in his class. His wife is having a malaria attack: he walks 2 days in the bush with her to go to the nearest health center. She is treated for 5 days. They go back 2 days to reach their village. For 9 days, 54 children do not have a teacher. And it was the teacher's wife ... there is also the malaria crisis of the pupils, the teacher, etc… Would it not have been easier to have Artemisia Annua in the school garden?

+ Comment se fait-il que les gens développent des résistances aux médicaments et pas à la plante ? Why is it that people develop resistance to drugs and not to the plant?

On observe que l’Artemisia annua agit comme une vraie polythérapie.
C’est en effet la combinaison de ses 20 composants qui la rendrait plus efficace contre la malaria que les médicaments et qui fait qu’il n’y a pas de résistances : il y a trop de composants différents pour que le parasite ne développe des résistances.

It is observed that Artemisia annua acts as a true poly therapy.
It is indeed the combination of its components that would make it more effective against malaria than drugs and that there is no resistance: there are too many different components for the parasite to develop resistance.

+ Qu’en pensent les populations locales ? What do local people think?

C’est ça la force du projet: les populations locales voient les effets de la plante et se l’approprient. Certaines prisons, ne recevant en general pas les moyens de prevention et de soins de la malaria, ont également commencé la culture de l’Artemisia annua. Il est fréquent qu’un détenu emmène des semences avec lui à la fin de son incarcération et démarre une culture dans son village.

This is the strength of the project: local people see the effects of the plant and take over the project. Some prisons, not generally receiving the means of prevention and care for malaria, also began to cultivate the Artemisia annua. A prisoner often takes seeds with him at the end of his incarceration and starts a culture in his village.

+ L’Artemisia annua s’adapte-t-elle à toutes les conditions climatiques et à tous les terrains ? Is it adaptable to all climatic conditions and all terrain?

Les plans d’Artemisia annua ont dû être adaptés aux conditions géo-climatiques des différentes régions d’Afrique. L’expérience montre qu’elle pousse partout moyennant un apport de fumier organique et un apport d’eau suffisant.

The plans of Artemisia annua had to be adapted to the geo-climatic conditions of the different regions of Africa. Experience shows that it grows everywhere with an intake of organic manure and an adequate supply of water.

+ L’Artemisia annua repousse-t-elle chaque année ? Does it need a lot of water?

Non, c’est une plante annuelle. Il faut donc garder des semences qui seront replantées l’année qui suit.

No, it's an annual plant. It is therefore necessary to keep seed that will be replanted the following year.

+ L’Artemisia annua a-t-elle besoin de beaucoup d’eau ? Does it need a lot of water?

Elle a besoin d’eau de manière régulière. L’irrigation fait donc partie du budget des projets que nous soutenons.

It needs water on a regular basis. Irrigation is therefore part of the budget of the projects we support.

+ Quelle est la posologie de l’Artemisia annua? Posology of the Artemisia annua

En préventif: 3gr d’Artemisia annua sous forme de tisane 1 X /jour pendant 9 jours d’affilée/mois
En curatif: 3 X 3gr/jour pendant 9 jours d’affilée (soit 3 cuillères à soupe pour 1 litre d’eau par jour)

Preventive: 3 gr of Artemisia annua in the form of herbal tea 1 X / day for 9 consecutive days / month
In cure: 3 x 3 gr / day for 9 days in a row (ie 3 tablespoons for 1 liter of water per day)

+ Quelques chiffres par rapport à la malaria - A few figures in relation to malaria

Malgré tous les efforts de l’OMS, aujourd’hui encore
La Malaria tue un enfant toutes les deux minutes
269 millions de personnes n’ont pas accès aux moustiquaires imprégnés de pesticide
80 millions n’ont pas accès aux médicaments anti-malaria (ACT=artemisinin combined therapy)
15 millions de femmes enceintes n’ont pas accès aux traitements adaptés
Problèmes:
US$ 2,5 milliards ont été dépensés en 2014 : les investissements internationaux à hauteur de 78% (soit US$ 1,9 milliards) et les investissements des gouvernements des pays où la malaria est endémique à hauteur de 22% (soit US$ 550 millions)
L’OMS estime que US$ 6,4 milliards sont nécessaires pour couvrir les besoins des personnes à risque alors que seulement US$ 2 milliards seront disponibles en 2016

Despite all the efforts deployed today:
Malaria still kills 1 child every 2 minutes
269 million people have no access to nets
80 million have no access to ACT
15 million pregnant women have no access to adapted treatment (IPTP)
Problem:
2.5 billion spent in 2014: international investments accounted for 78% (US$ 1.9 billion) and governments of malaria endemic countries for 22% ($550 million)
WHO estimates US$ 6,4 billion is needed to cover every person at risk but only US$ 2 billion is available

+ Et du côté scientifique? And on the scientific size?

Des études scientifiques ont commencé sur le sujet depuis plusieurs années (un document reprenant les références scientifiques peut être envoyé sur demande). Elles confirment ce que les chinois observent depuis 2000 ans et que nous confirmons dans les écoles d'Afrique où nous l'avons introduite depuis 2010. Les recherches mettent en évidence qu’il n’y a pas d’effets secondaires, qu’il n’y a pas de résistance, qu’elle est également adéquate pour les femmes enceintes et les jeunes enfants, que c’est toute la plante qu’il faut consommer car les différents composants jouent un rôle complémentaire. Les études montrent aussi que la plante s’adapte aux différentes conditions géo-climatiques. Mais l’Organisation Mondiale de la Santé a besoin d’une étude scientifique internationale de grande envergure pour lever ses réserves. IDAY est en train de faire les démarches pour commencer cette recherche internationale dont le protocole a été établi selon les critères de l'OMS.

---------------------------------

Scientific studies have started on the subject for several years now (a document containing scientific references can be sent on request). They confirm what the Chinese experience for more than 2000 years and what we observe in the schools where we introduced the plant since 2010. Researches show that there are no side effects, that there is no resistance, that it is also adequate for pregnant women and young children, that the whole plant must be consumed because the different components play a complementary role. Studies also show that the plant adapts to different geo-climatic conditions.
But WHO is awaiting the results of the an international scientific research to lift its reservations. IDAY currently work at launching this international research of which the protocole was established in accordance with WHO requirements.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo à tous ceux qui font avancer l'humanité.
Thumb_default
Ensemble pour l'humanisation du monde et le développement des peuples. "Tokolonga" - Bodi mbuta" - "Nous vaincrons" - "We will win" - Merci
Thumb_default
Bonne continuation !