Financez la réinsertion d'enfants déscolarisés à Rio, par l'éduc-art solidaire !

Large_arts___masques__pour__rena_tre-1422047266

Présentation détaillée du projet

Le projet

En août 2015, de nombreux enfants et adolescents, travailleurs cariocas (habitants de Rio De Janeiro), participeront à un projet public de la ville, pour être rescolarisés. Nous proposons de les accompagner, pendant cette année qui se veut décisive, en montant avec eux un spectacle basé sur l’art-thérapie, en complément des activités scolaires : de septembre 2015 à août 2016, dans le centre culturel de notre ONG Tocando em você, ces jeunes Brésiliens en situation de vulnérabilité sociale, avec ou sans handicap, reconstruiront leur estime et leur conscience de soi en créant, ensemble, tous les éléments d’un spectacle qu’ils présenteront à des publics variés de Rio, à l’occasion des Jeux Olympiques.

Moniteur-éducateur français ayant travaillé longuement en Amérique latine, je porte ce projet, intitulé « Art et masques pour renaître » avec l’ONG carioca Tocando em você, qui a une trentaine d’années d’expérience en art-thérapie auprès de publics très variés (enfants, adultes, retraités, SDF, handicapés, en réinsertion, familles en rupture de vie…).

 

Bloco_maracatu_tbc-1422038335

 

Ensemble, nous accompagnerons ces enfants et ces adolescents dans leur re-scolarisation et la reconstruction du lien avec leurs familles et leurs communautés, au travers d'activités artistiques et thérapeutiques : musique, écriture, théâtre, danse, création de masques, costumes et décors, arts visuels… L´art - et ses bienfaits - viendront valoriser les services de soutien psychosocial que l’ONG sait mettre en œuvre, en partenariat avec les familles et les institutions publiques de la ville et de l’État de Rio de Janeiro.

Nous les accueillerons pendant un an, les lundis, mercredis et vendredis de 17h à 21h, dans notre Institut, Ponto Cultural de Rio, proposant de nombreuses activités artistiques éducatives, pour réaliser ensemble des ateliers dans plusieurs disciplines, puis pour proposer plusieurs représentations dans toute la ville de Rio, en août pendant les Jeux Olympiques.

 

Rafael_leite_aluno_projetos_tempo_de_inf__ncia_e_talentos_do_futuro_com_prof_j__lio_wenceslau-1422038368

 

Le public de ce projet, ce sont 100 enfants et adolescents, notamment ceux faisant partie du Programme pour l'élimination du travail des enfants, mis en place par le Brésil (PETI : http://www.mds.gov.br/assistenciasocial/peti). Ces enfants, qui travaillaient dans le secteur informel, ont été repérés par nos partenaires publics et sont ré-accompagnés sur le chemin de l’école. Par ailleurs, dans une démarche propre à notre Institut, le projet sera proposé aux deux autres familles de public de notre centre : les enfants déficients intellectuels (en situation de handicap) à qui nous proposons un accueil quotidien toute l’année depuis 20 ans, et les enfants d’écoles publiques alentour qui viennent aussi, régulièrement, participer aux activités para-scolaires.

Tous ces enfants et adolescents seront amenés à travailler ensemble, autour d’un projet commun : les représentations musico-théâtrales d’août 2016. Ces jeunes artistes étudieront ensemble dans les ateliers pluridisciplinaires : musiques, danse, théâtre, costumes, masques et scénographie.

 

Formatura_-_itv_2013__84_de_137_-1422038465

 

Tous les enfants et jeunes participants ont une seule obligation : la scolarisation. Soit ils sont à l’école ou s’inscrivent dans notre programme en lien avec l’un de nos deux partenaires publics, soit ils sont majeurs et on les incite à rejoindre l’école de façon volontaire.

 

Qui sommes-nous ?

Ce projet s’inscrit dans une démarche de plus de 20 ans, menée par l’Institut Tocando em Você (ITV) et Thibault Brasseur.

Thibault Brasseur, éducateur par le théâtre :

« Depuis ma première expérience en tant que travailleur social, je continue d’enrichir mon parcours par différentes expériences humaines et professionnelles entre mon travail d’éducateur et différents projets artistiques socio-éducatifs à l’étranger. Mon engagement a toujours été impulsé par le désir d’approfondir et de diversifier les relations humaines… mais également la connaissance de mes propres limites, afin d’accompagner au mieux différents publics dans l’intégration sociale en perfectionnant le meilleur outil éducatif : « soi-même ».

Le métier d’éducateur n’est pas une fin en soi ! De ce fait, pour intervenir au mieux auprès de nouveaux publics, j’ai suivi une formation en art dramatique afin d’utiliser le Théâtre comme support éducatif. Cet art est à mes yeux un formidable outil de médiation permettant de travailler la confiance en soi, l’imagination, la communication, l’esprit d’équipe et surtout le plaisir de jouer. Sur le chemin de la vie, l'ONG ITV m'a ouvert l'esprit et montré qu'il est possible de faire tant avec peu ! Ainsi, j'ai voulu apprendre d'eux et me voilà aujourd'hui en train de vous parler en tant que porteur du projet "Art et masques pour renaître" pour ITV… »

 

Logo_espa_o_cultural_itv2-1422038752

 

L’Institut ITV et son groupe fondateur, Educart, développent depuis plus de 20 ans des activités d’arte-educação avec de nombreux publics de Grande Tijuca à Rio de Janeiro : son objectif est de démocratiser l'action culturelle par ces projets éducatifs, artistiques, thérapeutiques, technologiques et professionnels, avec un travail basé sur le respect de la diversité humaine et de la lutte contre l'exclusion sociale :

« De modo geral, o brasileiro não se reconhece como indivíduo que constrói a história do seu país. O sentimento de inferioridade gerado pelo baixo índice de desenvolvimento socio-econômico e pelo desconhecimento das origens e tradições, permite que sejamos facilmente fisgados por uma cultura massificada, alienada das nossas raízes.

Se a infância e a adolescência são as melhores sementes, o que falar, por exemplo, da comunidade do Salgueiro onde, antes da nossa ação social, 100% das suas crianças e jovens ficavam ociosos por não terem acesso a nenhum tipo de atividade que não fosse a escola? Esse quadro está sendo, aos poucos, modificado. Nossas ações vêm crescendo numa progressão geométrica, no que se refere ao engajamento de novos assistidos, inclusive em outras comunidades. »

Reconnu par la Préfecture de Rio De Janeiro, ITV est un « Ponto cultural » de la ville et permet la gratuité totale de ses activités artistiques. En 2000, ITV a reçu le sceau de l´UNESCO pour son mérite culturel national et international.

Le projet sera également mené avec des partenaires publics de longue date d’ITV à Rio : le Programme PETI et le CREAS (Centro de Referência Especializado de Assistência Social) Arlindo Rodrigues (http://www.rio.rj.gov.br/web/smds/exibeConteudo?id=2813694).

 

 

 

Ensemble, nous voulons répondre à un objectif principal : lutter contre l'analphabétisme et l'absentéisme scolaire, mais également contre la participation précoce au trafic de drogue et d'autres activités illicites.  Par la valorisation de l’enseignement de base comme celle de l’individu, de sa famille et de sa communauté, notre travail est basé sur l'amélioration de la performance scolaire et de l’accomplissement personnel : construction de la personnalité, de la confiance dans l’entourage, la famille et les institutions…

 

Link_5_projetos_foto_3-1422038517

 

Notre objectif…  ou plutôt nos objectifs :

Accompagner l’effort de re-scolarisation des enfants et adolescents en leur proposant, en complément du temps scolaire, des activités qui leur permettent de développer leur motricité, leur coordination, leur sensibilité artistique, leur confiance en eux, … mais aussi de se faire plaisir, d’échanger avec leurs proches et des inconnus, d’oser, de se surpasser, de créer et d’aborder leur ville avec une proposition artistique personnelle et de qualité.

En proposant des ateliers variés (écriture, théâtre, scénographie, création de masques, musique, danse), développer l'esprit d'entreprise dans le monde artistique et culturel des moins jeunes (14-35 ans), avec et sans handicap ; Stimuler l'évolution des habitudes et des attitudes de la jeunesse et de la famille, en cherchant à améliorer la qualité de vie des familles, et développer l'intégration de la famille en relation étroite avec l'école et la communauté.

Dans ce projet comme dans tous les précédents, notre démarche combinera : culture, éducation, thérapie, insertion dans le monde du travail, accueil intégré.

 

Tocando_o_rio_percurss_o_link_5_projetos_foto_1-1422038620

 

Contexte :

Grande Tijuca, c’est une zone immense du centre de Rio de Janeiro, ni la moins riche ni la moins pauvre, mais celle qui concentre le plus de communautés très défavorisées (favelas). 30% de la population y a moins de 19 ans et un tiers des habitants a achevé uniquement l’école primaire. Les 29 communautés de Grande Tijuca représentent 1/3 de la population totale, et de graves contrastes sociaux entre les populations les plus pauvres et la classe moyenne environnante y existent. Par ailleurs, le manque d’offre et d’initiatives à destination des enfants et jeunes est important.

 

Grande_tijuca-1422039034

 

L’institut y a créé en 2000 un Espace culturel, où ont lieu les cours et les représentations. Au cœur de Grande Tijuca, il met à disposition de ses éducateurs et bénéficiaires plusieurs salles et lieux de travail et de représentation : une salle d’activités psycho-motrices (avec des jeux et équipements pour personnes à mobilité réduite), un espace communément appelé le théâtre (en fait un hangar réaménagé avec des structures modulables) et de nombreuses salles de musique. L’Institut a également une cantine où les jeunes peuvent déjeuner tous les midis.

Ses dizaines d’éducateurs (métiers divers) et professeurs artistiques y accueillent chaque jour de la semaine un public très varié et renouvelé, issu de toute cette région de Rio : enfants, dans le cadre de leur scolarité et au-delà, adultes, familles, SDF, retraités, publics handicapés ou en rupture de vie, principalement issus de communautés défavorisées mais aussi de classe moyenne.

L’Institut, qui a reçu l’agrément de l’UNESCO, est aussi un lieu qui reçoit les familles, parents et accompagnants pour travailler ensemble, toujours grâce à l’art-thérapie et à de nombreuses techniques psycho-sociales, pour reconstruire les liens familiaux, la responsabilité parentale, l’engagement des familles dans la vie personnelle et scolaire des enfants et plus généralement, la scolarisation, l’appartenance à des projets enthousiasmants et développant l’esprit de groupe autant que les capacités psychomotriciennes, l’estime de soi et des autres.

 

Institut_fa_ade-1422038550

 

En pratique :

Les cours commenceront en septembre mais la pré-production commence en août, et notamment la communication auprès des jeunes. C’est notamment sur ce poste que nous vous sollicitons, pour ne pas avoir à attendre les fonds publics ou d’entreprises que nous risquons de recevoir trop tard, comme souvent, malheureusement, et qui ne couvrent pas certains besoins considérés comme annexes.

Pour ce travail de communication et de « recrutement » auprès des jeunes, nous allons bien sûr utiliser les réseaux sociaux mais aussi une technique de la fondatrice d’ITV : nous ferons des tours des communautés en moto-taxi pour distribuer des flyers et sensibiliser les populations.

Ensuite les activités se mettront en place, avec l’appui de 4 animateurs, partagés en atelier :

2 profs de théâtre (Aline et Thibault), 1 prof de danse, 1 dramaturge (cours de portugais adapté - Simone), 1 musicien (Zeca Rodriguez), 1 scénographe-costumier (Thibault). Ainsi, les enfants prépareront le spectacle en  « jonglant » entre  plusieurs formations artistiques : une chorale, une troupe de danse et de théâtre, un orchestre d’instruments à corde et une équipe technique pour la construction des éléments de décor, masques et costumes.

Dans chaque discipline, est mise à l’honneur l’étude des éléments esthétiques de la forme, de l'espace, de la lumière; la pratique des techniques de modélisation du masque; l’initiation à l’histoire de l'art au travers de l'histoire du théâtre.

Les représentations, en août 2016 pendant les Jeux Olympiques, auront lieu à l’Institut, dans les locaux de nos partenaires, mais aussi dans l’espace public : six sur la place Saens Penha, où arrive le métro tout près de l’Institut, et une dizaine à Copacabana, peut-être au Fort de Copacabana où nous avons déjà organisé des représentations… et où touristes et classes aisées seront invités à assister aux spectacles.

 

Ateliers_mascaras_planning-1422039011

 

À quoi servira la collecte ?

Le projet global, de suivi quasi-quotidien des enfants pendant un an sur plusieurs discplines, est budgétisé autour de 200 000 R$, en payant les gens correctement – soit environ 65 000 €.

 

Pour la première fois, notre ONG va tenter de s’inscrire dans le cadre d’une nouvelle loi, qui permet aux entreprises, au Brésil, de défiscaliser une partie de leurs dons à des ONG. Pour cela, nous avons besoin de demander un agrément (« Lei Rouanet ») mais aussi de faire un gros effort de communication envers les entreprises, pour les sensibiliser à nos travaux et, pourquoi pas, leur permettre de s’impliquer auprès des jeunes en plus de leur mécénat financier. Pour répondre aux enjeux qui sont les nôtres et ceux de ces jeunes, nous avons besoin de toutes les forces vives du territoire carioca !

Pour lancer cette demande d’agrément, nous avons besoin de 2000 €.

 

Ensuite, nous voulons nous assurer de pouvoir rapidement communiquer auprès des populations locales, pour recruter des candidats et assurer ce qui nous tient à cœur : la mixité des profils et des familles. Nous estimons à 1 000 € nos besoins pour ceci : page internet, impressions, diffusion, tours des communautés en moto-taxi, etc.

 

Enfin, il est très important de lancer le travail de psychothérapie et d’accueil, pour re-scolariser les enfants et les familles, dès le début de l’été 2015, avant que le "gros" des financements ne soit arrivé (entreprises et partenaires publics, qui ont malheureusement souvent tendance à tarder).

Pour pouvoir commencer nous prévoyons un budget de 2 500 €.

 

Par ailleurs, si nos recherches d’autres financements venaient à échouer (mais ne parlons pas de malheur), et si nous n’obtenons que vos 7000€, nous mènerons quand même un travail avec ces jeunes, même s’il sera considérablement réduit. Et, bien sûr, il y aura des représentations !

Pour permettre aux jeunes de jouer aussi en dehors de notre Institut et louer une jolie salle à Copacabana, nous aurons besoin d’au moins 1 500 €.

 

Montage-1422039155

 

« Ce que nous faisons aujourd’hui avec les enfants, c’est ce qu’ils feront plus tard avec la société. »

 

Thumb_avatar_kkbb-1422289505
Thibault

Thibault Brasseur, éducateur par le théâtre : « Depuis ma première expérience en tant que travailleur social, je continue d’enrichir mon parcours par différentes expériences humaines et professionnelles entre mon travail d’éducateur et différents projets artistiques socio-éducatifs à l’étranger. Mon engagement a toujours été impulsé par le désir... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un grand bravo pour ce superbe projet rempli d'humanité et de créativité... Soutien maximum à toi Filouss', et à tous les enfants de Rio :-)
Thumb_default
Bon courage Thibault. Beau projet. A bientot. Germain
Thumb_default
Vas-y à fond mecton ! T'as bien raison ! :)