Le rasoir droit est un objet très tendance, et assez petit pour que son 'marché' soit de fait international. Il recèle un savoir faire séculaire et encore vivant, mais les chasses de production sont souvent peu engageantes. Produire des chasses qui font rêver ! des chasses artisanales à haute valeur ajoutée tant sur les matériaux, la façon, que le design et livrer ces chasses autour des meilleurs lames disponibles; c'est l'objet de l'atelier que je cherche a équiper.

Large_20120611_172945----

Présentation détaillée du projet

 

 

 

Bonjour à tous,

Ceci est l'histoire d'un projet, un projet de vie.

 

Je suis développeur, j'ai écrit beaucoup de logiciels, avec même certains succès, sur d'autres je me suis bien marré, j'ai rencontré des gens incroyables, appris énormément de choses, je ne me suis jamais ennuyé et j'ai toujours réussi à penser mon métier comme un défi créatif. Mais après avoir passé bientôt quinze ans à créer de logiciels mes mains me font savoir que le clavier et la souris … ça ne suffit plus, elles en veulent plus, elles veulent des copeaux, du cambouis, du tangible, du beau.

 

Aussi, après avoir découvert le rasage au sabre et la communauté qui l'entoure, puis restauré quelques antiquités en la matière, ce vieux projet de monter un atelier pour que mes mains puissent s'exprimer à nouveau, à pris forme autour des rasoirs.

 

Pourquoi les rasoirs ?

 

Parce qu’en dehors d'être un objet très tendance, durable, et assez petit pour que son marché soit de fait international, c'est un objet précieux, chaque pièce est unique, car partout dans le monde le rasoir est encore fait à la main, c'est un objet qui capitalise un savoir faire exceptionnel, séculaire et néanmoins encore vivant, mais surtout car autour d'une lame il y a les chasses.

 

Les chasses sont les deux ailes du rasoir qui lui servent à la fois de manche quand il est ouvert (même s'il vaut mieux éviter de se raser en tenant le rasoir par les chasses) et d'étui quand il est fermé.

 

La plus-part des chasses disponibles nativement sur les rasoirs manufacturés sont très simples, mono-matériau avec deux (parfois trois) rivets et par rapport à la qualité d'ouvrage des lames … ce qu'on peut dire pour le moins, c'est qu'elles ne font pas vraiment rêver, quand elles ne sont pas tout bonnement indigne de la lame qu'elles garnissent.

 

Produire des chasses qui font rêver ! des chasses artisanales à haute valeur ajoutée tant sur les matériaux, la façon, que le design et livrer ces chasses autour des meilleurs lames disponibles : voilà mon projet.

 

Matériaux : métaux non ferreux (laiton, aluminium) métaux précieux (or, argent, mokume gane) et synthétiques (acétates, résines, bakelisés, composites, inclusions), pierres dures (jade, jaspes)

 

Façon : Usinage, ajustage, assemblages, gravure, martelage, polissage ...

 

Design : Élégant (toujours), sobre, et moderne, original mais sans bousculer de trop les traditions séculaires auxquelles sont attachés les rasophiles.

 

Lames : ce qui se fait de mieux (plus de détails au prochain épisode)

 

 

A quoi ressembleront les goodies ?

 

 

Assemblage synthétique / metal 40x40x6mm (GM) 40x20x6mm (PM) avec ou sans perçage. A porter en porte clef, broche ou pendant.

 

 

Pourquoi contribuer :

 

Vous me connaissez bien, vous comprenez ce que je veux faire et pourquoi je le fais.

Vous me connaissez bien, vous pensez que je suis complètement fou mais vous comprenez pourquoi je le fais.

Vous pensez que le destin de chacun n'est pas gravé dans le marbre.

Ce matin vous vous êtes fâché avec votre Mach3.

Vous aussi vous avez changé de vie à un moment donné, et vous savez que le soutien est primordial.

Vous êtes convaincu que les micro business sont une nécessité.

Vous adorez mettre les gens au défi.

• Vous détestez votre patron et vous pensez « et si c'était moi ? »

Vous appréciez la belle ouvrage.

Le « Made In France » c'est top !

Vous êtes rasophile et mon projet vous parle.

 

Il y a un million de raison valables … j'espère que vous trouverez celle qui vous convient  ; chaque aventure de ce type a son point de départ, les anglo-saxons l'appellent souvent seed money ou love money.

C'est ici, parce qu'on est en 2012 et que le mécénat participatif à été rendu possible par internet, que j'espère trouver ce point de départ.

 

Je suis certain que par les temps qui courent chacun sait ce qu'une telle somme représente, mais le principe même du mécénat participatif fait qu'il suffit que 50 personnes contribuent à hauteur de 50 euros pour que la somme soit réunie.

 

Alors j'ai décidé d'y croire !

 

Et comme l'argent ne fait pas tout, je vous invite ardemment à soutenir aussi ce projet en communiquant cette page à vos amis et à tous ceux à qui mon projet pourrait parler

 

Dés que la marque sera déposée je vais créer une page pour présenter mon activité et mes créations. Je m'en servirais pour garder le contact avec vous et tous ceux que vous aurez invité à soutenir cette aventure.

En attendant vous pouvez utiliser l'icône Facebook en haut à gauche dans la marge.

Ou le eMail :

        Si la personne à qui vous adressez le mail me connaît utilisez ce lien,

        Sinon, le mieux c'est d'utiliser celui ci.

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

 

Il y a trois postes auxquels seront affectés les fonds :

 

Équipement et outillage : c'est le poste le plus important sans lequel, rien ne se passe … Jusqu'ici je m'en suis sorti essentiellement avec de l'outillage à main : scie à chantourner, limes etc., mais si je veux pousser le niveau bien plus haut comme j'en ai l'intention je ne pourrais pas m'affranchir d'un certain nombre d'outils :

Scie à ruban et ponceuse à bande, touret à meuler et à polir, presse à crémaillère, petit outillage.

Il faut compter +/- 1600€

 

Dépôt de marque : même s'il ne s'agit pas de monter l'artillerie lourde en termes de marketing, je suis convaincu qu'une marque bien ficelée, et limage qu'on crée autour est importante pour tout projet aussi petit soit il.

Pour le dépôt de base INPI plus les catégories connexes : 500€.

 

Matériaux et consommables : pour réaliser les goodies et deux premiers prototypes 200€

 

Si d'aventure les montants contribué s excédaient 2500€ une partie sera affectée aux goodies attenants (QSP) et l'autre à l'acquisition de consommables (abrasifs, matériaux etc.), à moins que le budget ne dépasse amplement la somme visée, on peut rêver :) ce qui me permettrait de faire directement l'acquisition d'un tour d'occasion d'un gabarit suffisant pour la fabrication de blaireaux dans la même lignée que les chasses.

 

Thumb_d__white
oxomoxo

Ceux qui me connaissent savent que je suis développeur, depuis bientôt quinze ans je crée des logiciels. Ceux qui me connaissent un peu plus savent qu'en dehors du logiciel j'ai, depuis toujours, fait tout un tas de choses avec mes mains. Arts plastiques, musique, papier, bois, métal, usinage, tout y est passé. Fils de deux architectes, et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
YO BRO ! Champagne ! ! ! ! :) A ce nouveau projet qui commence!!
Thumb_default
mon cher Lorenzo nous sommes heureux de contribuer à ce projet et nous t'embrassons gus
Thumb_default
Ciao Lorenzo, un nuovo segno per te. La zia