Participez à la production du film d'Isabelle d'Olce "Au commencement": l'histoire d'un petit garçon corse pas tout à fait comme les autres.

Large_capture_d__cran_2017-06-07___15.24.14-1502307388-1502307409

Présentation détaillée du projet

SYNOPSIS :

Nabulio se réveille en sursaut, il se précipite hors de chez lui pour assister clandestinement à une réunion patriote Corse. Cette nuit-là, il est le témoin de la mise en place d’un complot contre un intendant envoyé par le Roi de France.  Il va se rendre compte que toutes ses croyances et espérances d’enfant ne correspondent pas du tout à l’avenir qui lui est réservé…

 

 

NOTE D’INTENTION :

C’est par curiosité que je me suis intéressée à l’histoire de ce jeune garçon devenu empereur. Sans prétendre reconstituer la bataille d’Austerlitz à la Abel Gance, j’ai voulu imaginer ce que pouvait être la genèse de l’histoire de Napoléon. Période assez peu connue de sa vie mais également de la Corse. J’ai eu envie d’écrire une histoire qui aurait pu exister dans un contexte historique le plus authentique et juste possible.

Les différents spécialistes de Napoléon ou de l’histoire Corse que j’ai pu rencontrer à Ajaccio ont accueilli mon idée avec beaucoup d’encouragements. J’ai également rencontré le conseiller cinéma de la commission Corse, pour être certaine de ne pas partir sur un projet irréalisable ou mal venu. Tous ces échanges m’ont poussée à continuer et aidée à construire mon histoire dans l’Histoire.

La volonté d’ancrer le récit dans le contexte de l’époque doit se traduire, tout d’abord, à travers les décors et costumes. Tout doit être reconstitué le plus précisément possible afin de plonger le spectateur dans la réalité de cette famille Corse du XVIIIeme siècle.

 

Capture_d__cran_2017-07-31___14.49.15-1502305530

 

Ainsi, la luxuriance du bureau à la française de Marbeuf est en opposition à la modeste, mais bourgeoise,  maison Ajaccienne des Bonaparte. Cela dit, on peut constater que les parents de cette famille possèdent une toilette soignée pour faire bonne figure, ou en tout cas se donner un certain statut aux yeux des autres. Parce que c’était le cas à l’époque ; je souhaite que le poids de cette contrainte transparaisse à l’image.

D’autre part, j’aimerais qu’en terme visuel, on ressente le côté clanique de cette société, notamment lors des séquences dans les caves éclairées à la bougie. Tout se fait en petit comité, la nuit, discrètement, il se passe des choses importantes mais seule la flamme d’une bougie est témoin de ce qui se dit et arrive dans ces lieux. Le traitement de l’image par l’utilisation du clair obscur des scènes à la bougie permet de souligner le confinement de cette famille. Un isolement et une mise au secret qui renforcent l’idée d’appartenance à une tribu. Et c’est finalement ce qui est important pour Nabulio, ce qu’il va apprendre à respecter le plus : le clan.

Le spectateur sera plongé de plus belle dans l’univers de l’époque à travers la langue Corse. En effet, des Bonaparte, seul Charles parlait français. Il est donc normal qu’il s’adresse en français à Marbeuf et cela montre l’effort qu’il fait pour s’intégrer. Par contre, au sein de la famille, seule la langue Corse est utilisée. Dans sa dernière réplique, Charles s’adresse à son fils dans la langue que ce dernier va devoir apprendre, c’est ainsi qu’on se rend compte que Napoléon est la traduction française de Nabulio.

 

Capture_d__cran_2017-07-31___14.49.07-1502305495

 

 

Il est important que la musique du début soit Dio vi salvi Regina, hymne choisi par les Corses en 1735 lors de la proclamation de leur indépendance face aux génois. D’un chant religieux, les Corse en ont fait un chant guerrier. Même si le spectateur ne connaît pas l’histoire de cet hymne, l’ambiance, immiscée par ces voix d’hommes, reflète cette notion d’unité et de combativité. Elle donne le ton dès le début du film.

            De nombreuses séquences sont en intérieur. L’image restreinte doit décrire un statut entre les personnages, plans moyens et serrés seront privilégiés. Ainsi, dans le même cadre, Marbeuf apparaît systématiquement plus imposant, au premier plan, face à Charles en fond (dans un reflet, à travers un verre). Les scènes à la bougie imposeront nécessairement un travail similaire sur la composition du cadre.

À l’inverse, Nabulio est l’un des seuls personnages qu’on voit à l’extérieur. Il paraît évoluer dans un monde plus vaste que celui des autres personnages, vivre et voir les choses différemment, plus largement. Les plans de début et fin doivent évoquer l’étendu du monde vers lequel il se dirige. Napoléon chevauche pour étendre son empire, Nabulio court dans les rues ensoleillées vers son avenir. Il a compris qu’il devait mettre ses idéaux de côté et se plier aux exigences de son père. La voix de la raison ne lui a-t-elle pas été favorable ce jour-là ?

 

 

TRAITEMENT ET REFERENCES VISUELLES : 

 

Esthétique et ambiance :

 Capture_d__cran_2017-07-31___14.46.41-1502305262

Evaristo Baschenis 17ème s.

 

Capture_d__cran_2017-07-31___14.47.41-1502305306

Respiro, Emanuele Crialese, 2002.

 

Capture_d__cran_2017-07-31___14.48.30-1502305341

Les Bas fonds New Yorkais, Samuel Fuller, 1961.

 

 

LES COMEDIENS :

 

Natale DESANTI incarnera Nabulio

 

Nabulio-1502357677

Marc-Antoine Seta sera son frère Joseph

Joseph-1502357727

 

 

Danaé SEPULCRE sera Letizia, la maman de Nabulio et de Joseph

Dana_-1502357864

 

 

 

Alexandre OPPECINI sera Charles, le père

Charles-1502358040

À quoi servira la collecte ?

La société LES FILMS PORTALIS qui travaille depuis un an et demi sur ce projet percevra la totalité des fonds récoltés. La productrice Scarlett Garson a déjà produit 3 courts métrages et adore relevé des défis ambitieux tels que "Au commencement" : montrer à l'écran un moment clé de l'enfance d'un homme au destin exceptionnel qui a scellé l'histoire de France.

 

Produire un film d'époque n'est pas une mince affaire et demande beaucoup de travail et de réunir une équipe expérimentée et des soutiens précieux.

 

Nous savons que vous êtes très sollicités mais nous comptons sur votre participation à la production de ce film auquel nous voulons associer le plus grand nombre.

 

Le financement servira à pouvoir louer les lieux de décors qui doivent être dans un style XVIIIème siècle, louer le mobilier d'époque et les costumes, louer le cheval et le cadreur équestre pour les séquences cheval qui sont très importantes pour le film.

Il y a aussi les frais de déplacements et d'hébergements, ainsi que la location du matériel qui est très important pour l'esthétique souhaitée du film. Nous avons déjà le soutien à la production de la collectivité territoriale de Corse, de France 3 Corse Viastella, de la ville d'Ajaccio, mais hélas, cela n'est pas suffisant et nous devons compléter le budget pour que ce film soit le plus précis possible dans la reconstitution historique et d'une esthétique telle que la réalisatrice vous la décrit plus haut.

 

On atteint 6000 € : Ceci est notre premier objectif. On pourra louer les décors principaux : 2000€, avoir une restauration de qualité  : 3750€, louer pour une journée le costume du cavalier époque XVIIIème : 250€.

 

On atteint 7000 € : C'est le second palier. On sera alors plus confortable sur le tournage, en ayant une équipe plus complète  comme par exemple de pouvoir faire appel à un technicien effets spéciaux (1000 €) pour effacer les éléments contemporains qui pourraient rester au tournage.

 

On atteint 10 000 € : C'est le palier d'excellence. Il nous permettra d'avoir une post-production de qualité (3000€),

 

On atteint 12 000 € : Wouah! Nous n'avons pas de mot mais ce montant permettra la création d'un DCP (600€), de pallier aux imprévus inhérents à toute production ambitieuse et de pouvoir promouvoir le film en l'inscrivant dans les festivals autour du monde et d'inviter tous les contributeurs à l'avant-première du film (1400€) , sans oublier la commission à la plateforme KissKissBankBank. 

 

Thumb_capture_d__cran_2017-08-09___20.51.45-1502304729
Isabelledolce

Après une maîtrise d’études théâtrales à Paris III, j’ai eu l’opportunité de travailler pour différents projets audiovisuels et spectacles vivants. Mon parcours dans le théâtre m’a permis de pratiquer la scène pendant de nombreuses années puis d’animer des ateliers théâtre auprès d’adolescents, dans le but de créer des représentations. Que ce soit en... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Allez ma sœur!!!!!!
Thumb_default
J'espère que tout va bien sur l'avancement de ce beau projet. Bon tournage chère Isa ! Des bisous de soutien
Thumb_default
Bon courage chère Isabelle et à bientôt Bises Marc