Édition d'un livre de photographies de Barcelone prises d'un fauteuil roulant par Flora Coll.

Large_mainpic

Présentation détaillée du projet

47jours

Flora Coll est une jeune photographe franco-catalane décédée des suites d'un myélome multiple en 2008 à l'âge de 34 ans. Elle a travaillé en Colombie, en Espagne et en France mais malgré plusieurs publications dans le quotidien espagnol El País, une double page dans Le Monde 2 et une exposition à Aix-en-Provence, le temps lui a manqué pour être connue du grand public.

 

Notre but : faire connaître la qualité de son travail par la publication d'Autopropulsion, un livre réunissant une série de 47 photos réalisées à Barcelone en 2006, alors qu'elle était en fauteuil roulant. Ce livre coïncidera avec une exposition collective en mai-juin 2014 à la Galería Tagomago à Barcelone et une exposition personnelle en novembre à la Galerie Schumm-Braunstein à Paris. A partir du prototype que Flora Coll avait fait réaliser, nous lançons donc une campagne de financement participatif, intitulée " 47 jours pour 47 photos ", afin de trouver les fonds nécessaires pour achever le travail qu’elle-même n'a pu mener à son terme et de fédérer une communauté d'amis et d'inconnus autour de ce projet. Elle prendra fin le 30 avril.

 

 

Puclicationlivre

Le livre respectera les choix de maquette et de mise en page de Flora Coll. Il y en aura deux versions, la version courante en 370 exemplaires et l'édition collector numérotée, limitée à 30 exemplaires. Ces 400 exemplaires offerts aux KissBankers constituent l’édition originale et comprennent 47 photographies couleur et la note d'intention de la photographe. Format : 19,6 x 29,5 cm, 68 pages brochées imprimées sur papier Condat Mat 170 gr. L’édition collector est présentée dans un coffret, ainsi que le souhaitait Flora Coll, et contient un tirage original numéroté 13 x 18 cm d'une photo de la série Autopropulsion (tirages non vendus séparément dans ce format). Date de parution : juin 2014.

 

Prototype-f

 

 

Quisommes

Le Projet Flora Coll est une collaboration entre sa famille, en particulier sa sœur et son père qui l'ont amorcé en 2012, ses nombreux amis, Evelyne Schumm à la Galerie Schumm-Braunstein qui la première a cru en ce projet et Vicenç Boned à la Galería Tagomago qui a été enthousiasmé par Autopropulsion quand nous avons frappé à sa porte en avril 2013. Sans oublier Narcis Sauleda, sans qui rien ne serait arrivé, et Ana, Carolina, David, Evelyne, Fernando et Pato qui ont poussé le fauteuil de Flora dans les rues de Barcelone en 2006.

 

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui en cours de route nous ont aidés, en particulier au Petit Palais, à l'Institut Ramon Llull et à l'association AF3M à Paris, ainsi qu'à la Maison de la Catalogne à Perpignan et à la Librarie Kowasa à Barcelone. Si vous aussi voulez contribuer à faire exister ce livre, soutenez-nous sur KissKissBankBank, rejoignez-nous sur FacebookTwitter et le site www.floracoll.com et parlez-en autour de vous !

 

 

Autopropulsionnote

" Il y a eu l’hôpital, les béquilles, le fauteuil. Soudain, le monde devenait plus compliqué. Documenter la rue à partir d'un fauteuil roulant : changement de perspective, d'espace, de regard.

La disparition

Une vie qui avait failli ne plus être. Et puis, en sortant de l’hôpital, c’était le monde qui brusquement s’absentait : flou, instable, opaque. Inflammation de la rétine due aux corticoïdes. Le monde perçu à travers une vitre embuée. D’où ces images au bord de la disparition, sous-exposées ou brûlées, à la frontière de l’abstraction. Des images qui ont failli ne pas être.

La hauteur

Un fauteuil roulant, c’est un siège à 90 cm du sol. Les passants en ville regardent droit devant eux, ils ne voient pas le fauteuil, ils se cognent dedans. À vivre si bas, on acquiert cette qualité étrange : l’invisibilité. Le monde d’en bas, ce sont des fragments de corps en contre-plongée, des dos, des barrières, l’asphalte.

Le mouvement

Un fauteuil en déplacement continu, quelqu’un d’immobile dedans. Alentour, une ville qui ne s’arrête jamais. Le mouvement pour s’assurer d’exister, pour oublier d’exister, pour ne pas y penser.

Autrement dit, une histoire de distance, de vitesse, pour répondre à une expérience-limite. "  

 

Durant les douze jours-étapes d'Autopropulsion, Flora Coll s'approche au plus près de la ville et de ses habitants pour, d'un endroit touristique, montrer l'envers du décor. Barcelone surprend mais la photographe sème des indices pour nous entraîner dans un malicieux jeu de piste. " Elle voulait, explique son amie Pato, qu'à travers ses photos, on puisse voir ce que voit quelqu'un qui ne peut pas marcher : elle disait que tout était différent. " Le titre est éloquent. En fauteuil roulant, les trottoirs étroits, les voitures, la foule des passants deviennent des obstacles et la ligne d'horizon est masquée par une balustrade contre laquelle bute le regard. Pourtant, on sent Flora Coll avide d'aller à la rencontre des lieux, des autres, de capturer le monde qui l'entoure. Face à la maladie, au temps désormais compté, Autopropulsion grave la trace d'un élan créateur redoublé dans l'urgence. Créer, c'est résister.

 

C'est donc une histoire de vie - faire avec, ou plutôt sans - mais c'est aussi une aventure humaine, une histoire d'amitiés, " tous derrière et lui devant " comme le chantait Brassens. Car il est difficile de faire avancer un fauteuil roulant tout en appuyant sur le déclencheur de l'appareil photo, sauf si deux mains amies se chargent de pousser. Autopropulsion ? Soit, car la véritable force motrice de ces photos, ce ne sont pas les muscles des bras mais la volonté. Et, pour reprendre le mot d'André Gide, " L'effort ainsi tenté me parait comparable à celui du baron de Münchhausen qui s'arrache du marécage en se tirant lui-même par les cheveux. L'admirable c'est qu'il y parvient. "

 

À quoi servira la collecte ?

Budget-f

Impression offset de 400 exemplaires = 4800 €

30 coffrets pour l’édition collector = 1900 €

30 tirages 13 x 18 cm pour l’édition collector = 1100 €

Plan de Barcelone = 800 €

Frais de gestion KissKissBankBank = 700 €

 

Budget total, hors coût des contreparties à 500 € et 1000 € = 9300 €

 

Le financement participatif (7000 €) couvrira 75 % du montant total. Les fonds recueillis serviront à financer la réalisation technique du livre. Toutes les contributions supplémentaires seront utilisées pour payer les 2300 € restants, puis pour le paiement des contreparties à 500 € et 1000 € ainsi que pour imprimer d'autres exemplaires du livre.

Thumb_logo_web
Flora Coll Project

Flora Coll est née en 1973 à Paris. Elle voyage en Europe dès l'adolescence, notamment en Roumanie, Biélorussie et Russie, et vit un an à Venise. Prix de la Meilleure Première Œuvre au festival de cinéma de Châteauroux pour le court-métrage La Femme indifférente en 1994. Elle part pour la Colombie en 1997 et vit quatre ans à Bogotá, où elle réalise ses... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo à Sandrine qui "n'a rien lâché" dans cette mise en lumière de Florence. Dans ce projet si vivant elle a su motiver les troupes, avec le soutien d'un papa modestement dans l'ombre, mais si fortement bienveillant. Pensée chaleureuse à vous et Bravo Flora.
Thumb_default
Superbe projet porté par ses proches pour perpétuer l'œuvre et le souvenir de Flora
Thumb_default
47 minutes to go and 150%! Done and dusted! Monkeys rule! Gaby Simio, Tom and Almanzo Monkey