Avec Manon, un récit filmé, le portrait d'une adolescente, un week-end et la fragilité d'une relation entre un père et sa fille.

Large_manon02

Présentation détaillée du projet

Capture_d__cran_2013-11-27___13.38.28

 

Genèse

Le point de départ de mon film c'est Manon. Je l'avais rencontrée très brièvement il y a un plus d'un an lorsque je recherchais des habitants de la ré­gion audomaroise pour un autre projet. Elle avait 13 ans. Son air de garçon manqué, à la fois sensible et effronté m'avait particulièrement mar­qué. Elle faisait écho à quelque chose que je recon­naissais, que j'avais vécu à son âge.

C'est donc pour ce film que j'ai décidé de la retrouver. 

Je la connaissais à peine, j'avais écrit des bribes du scénario en l'imaginant comme personnage principal et par chance, Manon à tout de suite été emballée par l'idée de participer au projet.

 

Maintenant, nous discutons, j'observe Manon, elle me raconte des choses qui se glissent dans le scénario. Nous nous apprivoisons, en secret Manon écrit des chansons de Rap, il y aura quelque chose de cet ordre dans le film...

Voilà le travail que je voudrais faire avec Manon, injecter sa présence au récit, me servir de ce qu'elle est de ce qu'elle sait faire pour nourrir le film.

 

Synopsis

C'est l'hiver. Manon, 14 ans, va passer un week-end chez son père.

Il habite une petite maison, presque une cabane, au bord d'un étang.

Bruno est un père que la solitude a rendu peu bavard et qui s'est définitivement cloîtré dans ses activités de bricolage.

L'adolescente arrive comme une étrangère et doit faire face à cet environnement rude ou rien ne semble fait pour elle. Le goût du café noir, l'humidité de la maison, l'effort physique sont autant d'éléments qui vont bouleverser la jeune fille, lui faire violence.

Un matin, réveillée par un bruit inquiétant dans le jardin, Manon va se surpasser.

Loin de l'ennui et du rejet initial, Manon aura grandi...

 

Vidéo repérage / ambiance

 

 

Le père :

Bruno est un taiseux. Un homme sensible qui par manque d'assurance n'a jamais réussi à exprimer sa position et se sentir à l'aise avec les autres. Souvent déçu dans ses relations aux autres, blessé par le départ de la Mère de Manon qu'il n'a pas su retenir. Petit à petit Bruno a renoncé. Il vit isolé, ne se souciant plus que de ses activités de bricolage et de l'entretien de son jardin.

Alors quand Manon arrive en héritière d'une vie qu'il voudrait oublier, Bruno n'a pas les mots, il ne sait pas s'y prendre, intimidé par la présence de sa propre fille, il détourne le regard parle à ses poules, range un vieux torchon, s'occupe de son jardin, toujours à côté, il enchaîne les maladresses...

 

La fille :

Manon n'est pas beaucoup plus bavarde que son père. Néanmoins on peut lire sur son visage, avec son air de garçon manqué, une forme de détermination sous-jacente, presque de la colère.

Manon n'est pas très enthousiaste à l'idée de passer un week-end avec son père . C'est un environnement hostile, elle s'ennuie, son portable ne capte pas, il fait froid. 

En secret Manon écrit des chansons de Rap.

 

 

Lieu de tournage :

 

Le tournage se déroulera à Clairmarais dans le Nord de la France.

 

Cabane_3

La maison du père                                                                                                         

 

 

 

L'équipe

Nous serons une petite équipe de sept personnes :

 

réalisatrice : Caroline Capelle

chef opérateur : Stanislas Cadéo

assistant opérateur : Tomas Smith

assistante réalisatrice/régisseuse : Edna Delille

Ingénieur du son : Mathieu Burgess 

 

L'adolescente : Manon 

Le père : Ghislain Jonnart

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent que nous souhaitons récolter nous est indispensable pour :

 

Budjet

 

Bien sûr, nous serions très heureux de pouvoir dépasser l'objectif de la collecte pour financer la post production. 

 

- Montage

- étalonnage

- mixage son

- infographie pour générique

 

 

 

 

Thumb_avatar
caroline capelle

Caroline Capelle est étudiante en dernière année de la section Photo/Vidéo aux Arts Décoratifs de Paris. Elle fait également partie du collectif "NOU" (réalisation de vidéos et de photographies) Son travail s'articule autour de la présence de l'acteur. Elle est particulièrement attentive aux signes du corps qui délivrent une forme de récit.... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Gros bisous et bravo pour ton projet!
Thumb_img_1955
Avec Manon, et Avec toi aussi Caroline !! Bon Courage !
Thumb_default
H&L : Haroun & Léontine

Vous aimerez aussi