Nous sommes venus pour demander de l'aide sur notre projet d'organiser le premier Baptême de Capoeira et échange Culturel, sur Paris.

Large_logo_a4_modifi_-2

The project

Je souhaite organiser un événement afin que les éléves enfants, adolescents ou adultes qui s'entraînent à la capoeira (depuis 3 mois, 6 mois ou 1 an)   obtiennent leur premier cordon (CORDON: une grade porté sur la  ceinture). Ce cordon est un moyen de récompenser l'éleve pour ces jours d'entrainement. Cet événement sera aussi un moyen d'échanger des connaissances entre les élèves, les professeurs et les maitres des autres associations, d'autres villes et d'autres pays. Pendant l'événement, auront lieu des démonstrations des différentes danses des stages avec les différents maîtres. Cet événement sera un excellent échange d'idées entre les différentes cultures.


L'argent recueili sera utilisé pour payer les coûts de l'évènement y compris:  2 billets d'avion brésil / paris / brésil, 6 billets de train, 2 billets Lauzane / paris / Lauzane,  2 billets Marseille / paris / Marseille, 2 billets Lyon / paris /Lyon, 5000 flyers, 500 affiches, 6 hébergements pendant 1 semaine pour les maîtres et professeurs invités des autres ville et pays, 150 t-shirts de l'évènement, location de la salle et l'enregistrement de l'événement.

 

Contamos com a colaboração de todos, para o acontecimento deste grande evento. Obrigado desde agora a todos pela ajuda.



L'évènement aura lieu  le  Samedi 18 juin 2011, sur Paris, dans le 17éme arrondissement.

Note: En attente de la reponse de confirmation du Gymnase.

Qui suis-je ?

A/ Genèse d’une discipline sportive et culturelle

A la fois lutte, danse et art martial, la capoeira est une discipline à part dont les origines restent mystérieuses.

Créée au Brésil au 18ème siècle, elle trouve son origine dans les pratiques rituelles des esclaves originaires d’Afrique exilés dans les grands ports comme Salvador de Bahia, Recife et Rio de Janeiro.

La capoeira était pour les esclaves une lutte dansée, arme tant physique que culturelle de résistance face au pouvoir colonial.

Interdite dès son apparition comme toutes les manifestations afro-brésiliennes, la capoeira ne sera reconnue officiellement qu’en 1927.

Le célèbre Maître BIMBA l’érige au rang de discipline académique en ouvrant la première école officielle de capoeira en 1937. Depuis, elle est présente dans les académies sportives, clubs, écoles, universités dans tout le pays.

Aujourd’hui la capoeira est reconnue comme l’un des sports officiels du Brésil. Elle est l’emblème de sa culture métissée et suscite à ce titre l’intérêt de nombreux universitaires et chercheurs brésiliens et étrangers, ethnologues, musicologues et sportifs.

Dans les années 70, la capoeira sort des frontières du Brésil et s’exporte vers les autres pays d’Amérique du sud, les Etats-Unis puis l’Europe. En France, les premières écoles de capoeira s’ouvrent à Paris et Marseille. Le bon niveau technique des pratiquants et la présence de grands groupes comme Capoeira Brasil reconnus au Brésil en font rapidement un sport populaire. Ces cinq dernières années le succès de cette discipline a permis d’ouvrir de nouvelles écoles un peu partout en France.

La renommée de cette discipline connaît son apogée en 2005 avec la multiplication des manifestations lui étant dédiées en l’honneur de l’année du Brésil. Le Ministre de la Culture brésilien, Monsieur Gilberto Gil dira même à son propos qu’elle est l’ambassadrice de la culture brésilienne dans le monde.

Thumb_capoeira4
verequete

D'origine brésilienne. Professeur de Capoeira, danses brésiliennes, Musicien percutioniste folclorique et populair et danseur.