Aidez-nous à financer la première production de la société KinoBuro ! Une comédie expérimentale sur l'érotisme à l'heure du web.

Large_11241887_10206555949834991_1111008252_o-1432727890-1432727942

Présentation détaillée du projet

Synopsis Deux jeunes filles délurées ramènent de la compagnie chez elles après une de leurs sorties nocturnes… Une fois dans la chambre, un temps - les demoiselles s’éclipsent ; les tergiversations éthiques de la fameuse compagnie vont bon train à mesure que les personnages découvrent l'endroit où ils ont atterri...

 

Note d'intention

 

Doit-on briser des codes sociaux, moraux ou bien encore la censure pour que l'érotisme s'épanouisse à l'écran? André Bazin, grand théoricien de l'esthétique cinématographique, dès 1957 répond non :  "C’est que ces tabous sociaux et moraux des censeurs sont un cadre trop bête et trop arbitraire pour canaliser convenablement l’imagination...". Et pour cause. Bazin écrit encore que si l'on veut demeurer au niveau de l'art, nous devons nécessairement nous maintenir dans l'imaginaire. Ce qui se passe sur l'écran devrait être considéré comme une évocation, un récit qui ne doit pas se placer sur le plan de la réalité "à moins de me faire le complice différé d’un acte ou au moins d’une émotion dont la réalisation exige le secret...". Pour susciter l'érotisme, l’excitation du spectateur, le cinéma pourrait tout dire, mais non pas tout montrer.

 

 

Pour ce qui est de montrer, la mise à disposition des images aurpès du grand public n'est certes pas la même en 2015 qu'en 1957. Ce qui pouvait apparaître comme un fruit défendu ou un tableau fantasmé est aujourd'hui disponible en 3 clics, voir dans une version plus soft, au sein des séries TV les plus populaires. Les images à caractère sexuel, implicites ou explicites, sont disponibles partout et pour tous. Et l'érotisme personnel semble de plus en plus puiser dans l'imagerie des autres.

 

 

À l'heure du Gonzo (point de vue ultra-subjectif, tant dans le journalisme que dans la pornographie) et de la plus en plus nécessaire identification du spectateur aux personnages, peut-on et doit-on encore évoquer des situations avec les mêmes codes ou les mêmes outils ? Nous entendons par ce projet, vérifier cela ou du moins apporter un élément de réponse. Expérimenter pour pouvoir encore croire au pouvoir du grand écran qui ne s'est pas laissé supplanter par un nouvel imaginaire ou par les nouveaux symboles de la sexualité. Nous sommes aussi convaincus que les tabous et les codes existent toujours et que notre tâche en tant qu'artistes est de contribuer à les interroger et les bousculer. Et quoi de mieux que le rire pour se prêter à cet exercice ?

 

Pour exprimer ce questionnement et susciter une réaction, voire une réflexion chez le spectateur, nous optons pour un format court, rythmé et intense. Une pulsion. Les dialogues et les images doivent fuser. Le film ne devrait donc pas excéder 5 minutes. Or nous ne voulons pas non plus tomber dans les codes scénaristiques et esthétiques de la vidéo humoristique qui abondent sur le net. Nous souhaitons développer un véritable travail en amont afin que chacun d'entre nous puisse apporter son souffle et son regard artistique. C'est pour mener ce travail à bien que nous nous tournons vers vous aujourd'hui. Pour nous permettre d'offrir au film les moyens techniques que le cinéma exige. 

 

Nous espérons que ce projet vous séduira et que vous vous sentirez l'âme de vous en faire le défenseur, à nos côtés.

 

 

Cinématographiquement vôtre,

 

 

L'équipe de Barely Legal.

 

 

 

Casting

 

Un casting d'exception se joint à l'aventure, l'équipe n'attend plus que vous ! 

 

 

11354688_10153331273059347_1170625035_n-1432803314

 

Cosima Bevernaege : actrice et comédienne franco-belge aux origines kabyles (elle possède également un chien espagnol et un lapin cambodgien), Cosima étudie au conservatoire du XXe arrondissement de Paris. Elle a déjà à son actif plusieurs apparitions dans des longs métrages et des rôles principaux dans des moyens et des courts. 

 

 

1613877_10202848590108121_3730027447728107538_n-1432803256

 

Sarah Pagnon : actrice et comédienne, étudiante en 2e année au Cours Florent. La fan de Fassbinder qui possède à son actifs 3 courts métrages et une apparition dans un long, vient insuffler son énergie sur le plateau. Elle est aussi très sympa et aime les chats. 

 

10415709_1516169375316334_374529840136925551_n-1432803267

 

Axel Giudicelli : acteur et comédien, ayant une solide expérience dans l'audiovisuel il a achevé sa formation au Cours Florent. Membre du collectif "La Fièvre".  

 

1234033_363046490494418_2042731064_n-1432803215

 

Romain Bouillaguet : acteur, comédien, auteur... De la même promotion que ses deux camarades, Romain multiplie les casquettes de poète maudit. Membre du collectif "La Fièvre".

 

427794_10150627298966977_942864316_n-1432803292

 

Emmanuel Pic : acteur, comédien et co-fondateur avec son frère de KinoBuro, il retrouve ses partenaires théâtraux dans ce projet. Membre du collectif "La Fièvre".

 

 

Equipe technique

 

 

10665867_10204676175281802_2414604206536594548_n-1432813938

 

Barthélémy Belle : Monteur. Jurassien ayant fait ses armes à Montpellier, il sort aujourd'hui de l'ESEC et participe à de nombreux projets de CM et de clips.

 

1960028_1378719755759658_8285579588435030044_n-1433153211

 

Damien Favreau : éternel passionné et véritable artiste de l'ouïe, Damien vient prêter aujourd'hui ses talents d'ingénieur du son au projet.

 

 

Pic-1433171028

 

Palmyre Chauvaud : aussi électrique que son métier le laisse présager, Palmyre éclaire les plateaux de sa lumière. Ancienne étudiante de l'ESEC, elle est fan de wombats et de combats d'insectes. 

 

00e512d-1433153808

 

Juliette Dal Dan : maquilleuse confirmée, Juliette vient transformer les visages et habiller les regards.

 

 

11354649_10204619731869362_444799676_o-1433328747

 

DJ Viedo aka Vladimir Lazarov : DJ et compositeur, Valdimir soutient le projet en apportant la bande son que vous avez déjà pu apprécier sur le teaser ! Vous pouvez découvrir certaines de ses créations et DJ set sur sa page soundcloud : https://soundcloud.com/vladimirlazarov

 

3c37b8f-2-1433153513

 

Guillaume Pic, réalisateur/producteur. Co-fondateur de KinoBuro. Fan de Nietzsche et de Lynch. Parce que ça rime.  

 

 

Teasers 

 

Découvrez les teasers du film ! 

 

 

 

 

Suivez nous sur Twitter !  @KinoBuroProd https://twitter.com/KinoBuroProd

À quoi servira la collecte ?

Le site de Kisskissbankbank en tant que plateforme participative fonctionne sur le principe du "rien ou tout...voire plus". C'est à dire que les contributeurs ne seront débités que si la campagne atteint son objectif de 2000 euros. Le cinéma est un art mais aussi une industrie, ou encore pour certains, comme nous, un artisanat. La qualité finale que nous souhaitons rendre exige des moyens techniques conséquents. Les 2000 euros que nous souhaitons récolter serviront donc au financement des moyens techniques et au défraiement des techniciens, du matériel et de la régie. Le film nécessitant 3 jours de tournages (5 demies journées)

 

Sur la somme collectée : 

 

- environ 70% sera allouée à la location du matériel comprenant les optiques pour la caméra, les luminaires pour éclairer le plateau, le matériel de prise de son ainsi que le maquillage.

 

- 20 % de la somme sera attribuée à la régie, notamment aux besoin nutritionnels de l'équipe et des acteurs. Une journée de tournage étant éprouvante, la production se doit de maintenir en forme son équipe pour un tournage dans de bonnes conditions. La régie comprends aussi les frais annexes comme l'essence utilisée pour transporter le matériel.

 

- Les 10% restant  serviront à couvrir les premiers frais de défraiement pour la post-prodcution (montage, mixage, habillage, étalonnage).  Si nous dépassions notre objectif le surplus sera alloué au frais de post-production ainsi qu'à un défraiement pour les acteurs qui participent bénévolement à ce projet ! 

Thumb_3c37b8f-2-1432802489
Guillaume Pic

Réalisateur indépendant, je suis également le co-fondateur de KinoBuro avec lequel j'entends produire des films d'autres artistes ayant comme moi une démarche expérimentale et le désir de continuellement questionner, interroger et penser le monde qui nous entoure. Twitter : @KinoBuroProd

Derniers commentaires

Thumb_default
Je vous souhaite une belle réussite Kiss kiss
Thumb_default
Hajda!
Thumb_default
J'espère que la soirée post-tournage sera chaude sinon je risque de vous demander de me rembourser mon invitation. Bisous les copains et j'espère que vous allez gerer ce magnifique projet ;)