Développement d'une activité commerciale au Brésil en rapport avec la coupe du monde 2014.

Large_be_open_2014

Présentation détaillée du projet

Bonjour à tous.

 

Je m’appelle Claude, Je suis français expatrié au Brésil depuis 2008. Quand je suis arrivé au Brésil, afin de m’intégrer et surtout d’apprendre le portugais, je me suis acheté une petite baraque ou je vendais des bijoux artisanaux et des casquettes.

 

Barraque_porto_seguro

 

J’ai vite compris que j’étais un de plus à vendre des bijoux artisanaux et qu’il me fallait à tout prix vendre un produit différents car la concurrence était très forte.

 

Après quelques jours de réflexions j’ai décidé de créer un produit en partant de deux critères plutôt appréciés au Brésil, la bière et le football.

 

J’ai donc inventé un ouvre-bouteille en forme de maillot de foot. Avec l'aide d'un ami sculpteur , nous avons réalisé le premier prototype en bois.

 

Photo_235

 

Ce premier modèle était fait en bois et peint à la main avec un petit adhésif aux couleurs des équipes de foot collé sur le devant. Au dos de l’ouvre-bouteille il y avait un aimant afin de pouvoir de le coller au réfrigérateur. Il faut savoir qu’au Brésil, le magnet fait parti de la culture et que ce sont des produits très prisés.

 

Photo_239

 

J’ai décidé de l’appeler le Be Open. Pourquoi Be open ?

C’est l’abréviation de Bootle opener (ouvre-bouteille en anglais)

Et c’est aussi, toujours en anglais la traduction de « Soit ouvert »

Sois ouvert à l’Autre, à la Différence. C’est sur ces différences que la Brésil se construit et même si tout n’est pas complètement résolu, loin de là, la mixité sociale est une vraie réalité qui s’impose au quotidien.

 

J'ai loué une petite maison à l'écart de la ville pour en faire un atelier, et avec l'aide de Gil, mon copain sculpteur, nous avons commencé une première production de 500 pièces.

 

Img_0004

 

 

Img_0002

 

Img_0017

 

Img_0030

 

J'ai présenté les ouvre-bouteilles sur une plaque métallique dans ma baraque et j'ai commencé à les vendre.

 

Photo_027

 

 

Photo_028

 

Après seulement quelques jours de mise en vente, tous les produits étaient vendus.

 

Je vous passe tous les détails de cette première phase. Mais le résultat était au rendez-vous et j’ai pu commercialiser plus de 12 000 unités en 18 mois. Je mettais également mon produit en vente dans plusieurs boutiques des environs.

 

Devant ce succès, j’ai pris la décision d'étudier la possibilité d’une production industrielle.

 

Je suis rentré en France afin de travailler et de pouvoir réunir un capital et j’en ai profité pour étudier ce qui touchait de prêt ou loin à l’injection plastique, la conception de moules, bref, comprendre un peu dans quoi j’allais mettre les pieds. Je rencontre également un certain Gabriel, un ancien de FFF, qui croit au produit et soutient mon projet.

 

Je retourne au Brésil en 2011 et je commence à faire une étude de marché et à rechercher des potentiels partenaires industriels. Avec toutes les infos réunies, je vois que mon projet est viable et je me lance. Ouverture de ma société à São Paulo, cœur économique du Brésil, agence de design pour redessiner le produit, réalisation d’un prototype, définition des moyens de production et conception des moules d’injection pour le buste et de coupe pour la partie métallique.

 

Image3

 

Image4

 

Je suis aidé pour cela par un associé brésilien qui travaille dans la projection de moule et s’entend sur toute la partie production.

 

Notre première production sort en 2012. Ce sont 4 collections qui comportent chacune plusieurs modèles. Ce principe de collection a été défini sciemment en pensant que les utilisateurs finaux vont vouloir collectionner les différents modèles.

 

Les collections Be Open

 

Les premières collections rencontrent dès le début un vif succès principalement sur les points touristiques du Brésil.

 

Je vends principalement à des boutiques de présents et souvenirs mais aussi à des magasins d’utilités domestiques.

 

Devant ce succès je mets en place un système de personnalisation ou les entreprises pourront personnaliser le produit avec leur marque ou leur logo, dans le cadre d’action marketing. Et là c’est le carton.

 

L’autre marché qui se présente est le marché du football qui est une vraie religion ici au Brésil. Personnaliser l’ouvre bouteilles aux couleurs des équipes de foot est un marché très porteur et les premiers contacts engagés sont très encourageants.

 

09.apresentacao

 

10.encarte

 

 

 

La collection Coupe du Monde 2014 rencontre également un très vif succès.

 

 

Frente

 

Cependant, devant ce succès, je me retrouve en face d’un problème de manque de trésorerie et je n’arrive plus à faire face aux commandes. Toutes les tentatives pour obtenir des prêts au travers d’institution financières ont échoué et je me retrouve au pied du mur.

 

C’est pour cette raison que je vous présente ce projet qui à vrai dire est beaucoup plus qu’un simple projet.

 

C’est un rêve qui a mué. Au fil du temps c'est devenu une aventure humaine et aujourd'hui il  a prit sa forme définitive de projet industriel et commercial.

 

Pour revenir aux base de toute cette aventure, je suis tombé amoureux du Brésil depuis que j’ai vu le film « Orfeo Negro » de Marcel Camus. J’avais 24 ans à l’époque et après plusieurs incursions aux sources de la samba et de la capoeira, j’ai appris à connaître le Brésil loin des clichés et n’ai eu de cesse de partir y vivre. Et aujourd’hui, je concrétise ce rêve au travers de ce projet.

 

Mais un rêve accompli n’est plus un rêve. Il se transforme et devient simplement une réalité.

Et la réalité économique fait partie de cette réalité.

 

Merci à tous pour votre contribution.

 

Claude

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à me créer un fond de roulement afin de pouvoir continuer mon activité.

Thumb_photo_claude
claude_94

Une bio pas évidente à détailler. Une formation aux métiers de l'image comme cadreur / réalisateur qui a formé le regard que je pose sur la vie. Plusieurs voyages pour compléter ma curiosité et mon envie d'ailleurs. Afrique (4 ans), Etats-Unis (1 an), Espagne (1 an), Israel (1 an), Club Med Sicile ( 2 ans), Finlande/Suède (1 an). Pour le reste plusieurs...