Participez au rockumentaire sur Beb, un chanteur français invité à monter sur scène avec The Shrine lors du Psycho-Las-Vegas en aout 2016 !

Large_beb___shrine_avec_titre_fran_ais_crowdfunding-intro-02-1463447046-1463447054

Présentation détaillée du projet

Page_1_image_1-1466967567 L_union_crowdfunding-1464364276

 

UN FILM ROCK ET DROLE, UNE IMPROBABLE ODYSSEE

 

Vrai rockumentaire « C’est complètement dingue ! » creuse le mythe de Soggy et livre une histoire rock vu de l’intérieur. Réalisé par Olivier Hennegrave, l’ancien batteur du groupe, ce film retrace sous forme de road movie musical l’incroyable destin de Beb 30 ans après son dernier concert ! Avec bien sûr, une BO à la dynamite qui envoie du lourd !  Play it loud !!

 

     Scan_hennegrave-4-1463646856

                                                        

Olivier Hennegrave « En tant qu’ancien batteur du groupe Soggy et l’un des premiers fans de Beb, c’est naturellement que j’ai eu envie de suivre et de filmer son retour sur scène. Comme les événements se sont précipités, j’ai décidé de faire ce film à compte d’auteur. C'est-à-dire que je finance moi-même tous les tournages en France concernant la vie de Beb afin de faire un film-portrait du phénomène à la ville (à son travail, chez lui, avec ses proches) comme sur scène (participation au Hellfest le 17 juin 2016 avec The Shrine). Equipé d’une caméra professionnelle Ultra HD et d’une station de montage virtuelle Ultra HD, je peux mener à terme un tel projet mais uniquement en France en ce qui concerne le tournage. »

« L’invitation des The Shrine aux USA pour répéter avec Beb à Los Angeles et jouer ensuite à Las Vegas est géniale mais dans le cadre du film ni Beb ni moi avons les moyens de financer un tel voyage. De plus, pour le tournage, l’équipe sera complétée par François Alvarez (ex-manager de Soggy) pour son regard et ses conseils artistiques et Olivier Lestoquoit  en tant qu’assistant de réalisation et traducteur.» 

 

                                        Photo-1463587764

 

Nous vous proposons aujourd’hui, grâce à ce financement participatif, de suivre ce qui sera peut-être l’un des plus incroyables come-back réalisé par un rockeur français.

Votre contribution va nous aider à réaliser dans le cadre de ce film un voyage insolite sur les terres natales du rock. Nous avons la possibilité, tous ensemble, les fans de Soggy mais aussi tous ceux qui découvrent cette histoire, de réaliser pour Beb son rêve le plus fou. Jouer aux states avec un groupe américain, « The Shrine », à Las Vegas, dans le cadre d’un festival rock bien nommé « Psycho Las Vegas » ( 26-28 aout 2016), avec comme tête d’affiche, le grand Alice Cooper. 

                                                       

 

Psycho-vegas-logo-1463605668

 

 

A PROPOS DE SOGGY

 

Soggy ( 1978 – 1982 ) était un groupe  de rock français. Nés à Reims dans la capitale des sacres, rien ne prédestinait les quatre futurs membres de Soggy à devenir l’un des plus authentiques et furieux combo "Garage" que la France aie connu. Et même plus puisque 34 ans plus tard, la reconnaissance surgit des quatre coins du monde ! On parle de Soggy en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Birmanie, au Japon, au Brésil, en Scandinavie. La rumeur d’un groupe sauvage donc mythique s’est répandue comme une trainée de poudre. L’internet et le numérique sont passés par là.

                                                                 Scan_hennegrave-2-1463646545

                Eric Dars, Olivier Hennegrave, François Tailleur et Patrick Bertrand alias Beb en 1979

 

Quand Soggy explose en vol en 1982, le groupe est fortement endetté. Dégoutés, Eric le guitariste et Olivier le batteur décident de changer radicalement de vie. Le premier est devenu professeur d’histoire à l’Université de Montpellier avec comme hobby de magistrales reconstitutions historiques antiques dans les arènes de Nimes ou il excelle glaive à la main. Le second est devenu réalisateur de documentaires. Environnement, sport, histoire, portrait sont ces thèmes favoris. Avec sa caméra, il a parcouru notamment l’Afrique, l’Asie et le Groenland. François, le bassiste est le seul qui a continué à jouer et on ne compte plus le nombre de groupes dans lesquels il s’est investi. Son appétit du rock et sa soif d’absolutisme auront raison de lui. Il meurt d’un cancer alors que le groupe est réédité en 2008, prémice du retour du groupe dans les bacs des disquaires branchés.

 

Pour Beb le chanteur, après un dernier come back en 1986, la désillusion est grande, il renonce, faute de combattants. Sa décision est prise, il ne vivra pas du rock, persuadé qu’il est un chanteur maudit, rejeté et incompris. Il trouve un travail dans les services d’entretiens des terrains de sports municipaux et manie la tondeuse avec une rage qui ne le quitte pas.

L’histoire aussi aurait pu s’arrêter là mais en 2008 à la faveur de la sortie d’un album post-mortem, une vidéo réalisée par France 3 le 23 mai 1981 se retrouve sur le web. Et là, premier miracle, le clip survitaminé avec un Beb déchainé produit son effet à travers le monde.

 

CLIP SOGGY 1981 WAITING FOR THE WAR :

                                                            

 

La plupart des commentaires proviennent d’outre-Atlantique. Une reconnaissance tardive mais logique car le style du groupe est principalement influencé par la scène punk-rock de Detroit du début des années 70 avec pour modèles MC5 et surtout The Stooges. Le chanteur Beb développe d’ailleurs sur scène une gestuelle animale très proche de celle d’Iggy Pop qu’il admire manifestement.

« Loin d’être une pâle copie de ces groupes américains légendaires, Soggy se plaçait réellement sur un plan d’égalité avec ses monuments du punk rock. S’il avait été américain, il y a fort à parier qu’il aurait aujourd’hui un statut autrement plus enviable. » Thierry Aznar (extrait du livre – Hard Rock & Heavy Metal, 40 années de purgatoire).

 

                                              2_affiches_soggy_-_photos_michel_jolyot-1463419876

 

A PROPOS DE BEB

 

A fond toujours, le Beb ne passe pas inaperçu. Qui n’a jamais vu ce gars atypique avec son perfecto et sa crinière blanche, qui du haut de ses 60 ans, défie le temps en dévalant à fond avec son vélo Peugeot année 77 les artères de la « belle endormie », n’est pas rémois.

 

Beb, il est comme çà, il change pas, c’est le rocker éternel mais un rocker spécial, à l’encontre de tous les stéréotypes du genre. Sa vie « rock » est un sacerdoce. Sans concession pour les autres, ni pour lui-même, il a sa propre vision et sa propre conception du rock.

Car Beb est avant tout un athlète qui s’impose un régime draconien. Chez lui, pas de chauffage été comme hiver, une petite pièce réservée à sa mise en forme quotidienne : 700 abdos matinaux avant de partir au boulot à 6 heures du matin. Il est strié Beb, à l’âge d’être grand-père, il réalise ses mantras rock avec pour alimentation uniquement du lait de chèvre et quelques quignons de pain. Et çà marche, le gars est ainsi toujours resté en forme optimale comme si il avait attendu toute sa vie un éventuel retour.

 

Beb_et_olivier_2__1_-1463609042

 

Quand on a commencé à reparler de Soggy, Beb n’y a pas cru, ou plutôt a refusé d’y croire. Un groupe californien - The Shrine - a repris « Waiting for the War », le morceau emblématique de Soggy sur une galette. Quelques mois plus tard et plus dingue encore, le groupe, en pleine tournée européenne, le contacte pour l’inviter à faire son grand retour sur scène le 17 novembre 2015 au Trabendo à Paris. Quand il reprit le titre avec The Shrine  et que la foule le porta en triomphe, lui l’inconnu, l’invité de l’ombre, il a bien dû reconnaitre que tout çà était complètement dingue !  Cerise sur le gâteau, Soggy signe en janvier 2016 un contrat avec le label new-yorkais Outer Battery Records afin de rééditer son premier album sorti en vinyle en 2008 pour une distribution mondiale en CD et streaming ainsi qu’une édition collector en vinyle argenté (date de sortie prévue en juillet 2016). 

 

Reportage de 5’30’’ réalisé par France 3 – portrait de Beb – 18/11/2016 :

                                                                 

 

ANNEXES SOGGY

 

« Point de fusion terminal entre les Stooges et Mötorhead, Soggy a été l’un des groupes les plus sauvages et incandescents que la France ait portée. Malgré une poignée de tubes insensés et un frontman radicalement possédé (Beb, la plus belle touffe du game depuis Rob Tyner du MC5), Soggy n’existera que 5 petites années, se séparant en 1982, après avoir sorti un seul 45-tours (Waiting for the war – 47 chromosomes) » Lelo Jimmy Batista (rédacteur en chef de Noisey France et auteur de Hellfest X chez Hachette)

 

site redbullmusicacademy : Le métal français en 10 cartes collector

(http://fr.redbullmusicacademy.com/daily/2015/11/le-metal-francais-en-10-cartes-collector)

 

                                       Soggy_recto_kopie.d810a9e9-1463571052

 

Extait Itv Josh de The Shrine pour NewNoiseMagazine.com

 

"Vous avez déjà partagé la scène avec des groupes comme Mötorhead et Kyuss en live! Et vous allez jouer sur des festivals en Europe avec Black Sabbath, Iron Maiden et quelques autres poids lourds. Si chacun de vous devait choisir un groupe qui reste sur votre liste de groupes avec lesquels vous aimeriez jouer. Lequel serait-il?"

"Le truc le plus cool qu'on ait eu à faire c'est jouer "Waiting for the War" de Soggy avec Beb leur chanteur. On l'a fait à Paris deux jours après les terribles attaques terroristes qui ont frappé le concert des Eagles Of Death Metal. Ce gars de 60 piges a déchiré son t-shirt et a chanté un morceau qu'il a écrit 30 ans plus tôt avec le sentiment de n'être qu'un pion dans le jeu politique. Il pensait que la guerre nucléaire allait éclater et que nous tous, les gens ordinaires, nous n'avions pas le choix, nous étions coincés par cette perspective effrayante. C'est un manifeste contre la guerre, la violence et la corruption...C'est un morceau qui compte énormément pour nous."

 

http://newnoisemagazine.com/interview-the-shrine-on-chuck-dukowski-vietnam-rare-breed/

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Vos contributions serviront à tourner et à réaliser une séquence essentielle pour le film Rockumentaire « C’est complètement dingue ! » (titre provisoire)   du 22 au 31 aout 2016 aux USA en Californie et dans le Nevada.

 

Ce sera le premier voyage de Beb aux States, là ou pour lui tout a commencé : Détroit, Iggy and the Stooges, Ted Nugent and the Amboy Dukes, MC5.

 

Nous filmerons le périple de Reims à Venice ( Californie ), les répétitions avec le groupe The Shrine et, comme une fin en soi et un aboutissement dans la carrière de Beb, leur concert au Hard Rock Hotel à Las Vegas devant quatre mille spectateurs pour on l’espère un grand moment de rock and roll !

 

                     Las_vegas_salle_psycho_lv_12509151_968676469891412_915700433690518558_n-1463419203

 

Pour mener à bien cette campagne de crowdfunding, nous avons décidé de fixer 3 paliers.

 

Voici le total de nos dépenses pour le 1er palier de 8 000 Euros :

 

Avion Paris Los Angeles pour 4 personnes – 3000 E

Location voiture – 800 E

Location appartement LA – 2100 E

Commission Kiss Kiss Bank Bank 5% et frais bancaires 3% (sur 8000 E) – 640 E

TVA à reverser à l'état 20% (sur 7360 E) – 1460 E

 

Si nous dépassons ensemble le 2ème palier de 12 000 €, nous pourrons travailler avec plus d’aisance lors du tournage et nous aurons moins de frais à payer de nos poches comme l'hébergement à Las Vegas etc..

 

Si nous dépassons ensemble le 3ème palier de 15 000€, nous aurons le plaisir de vous convier à une avant-première à Reims ou à Paris, en présence des membres de Soggy.

 

Vous pourrez suivre l'évolution du projet via cette page, mais également sur Facebook (page officielle Soggy) : https://www.facebook.com/soggyband/?ref=ts&fref=ts

et sur la page Facebook de Beb : https://www.facebook.com/beb.soggy?fref=ts

 

A titre indicatif pour les Pack 8 à 13, voici les valeurs Discogs des différents disques de Soggy comme neufs sur le marché :

 

45T (7’’) Original 1981 – valeur 150 E

45T (7’’) Réédition2013 Red – valeur 25 E

45T (7’’) Réédition2013 – valeur 25 E

33T (12’’) Soggy « Soggy » 2008 avec poster et insert – valeur 75 E

33T (12’’) Soggy « Slog » 2012 – valeur 75 E

33T (12’’) French Punk anthems 2013 – valeur 15 E

33T (12’’) The Shrine « Waiting for the War » Color – valeur 20 E

 

N’oubliez pas amis collectionneurs que les valeurs de ces disques vont augmenter avec le temps !

 

                                                     45t_sold_out_images-1463588222

 

 

** Important !!! Afin de bien recevoir les contreparties en format numérique, les news Kiss Kiss Bank Bank avec leurs contenus exclusifs, les vidéos, les photos… pensez bien à rentrer dans votre profil Kiss Kiss Bank Bank une adresse mail valide et non l’adresse mail du compte que vous ne regardez jamais, ou celui dont vous avez oublié le mot de passe… Restons connectés !

Thumb_oh_drummer_bruges_2_1982_9138_128539424018222_114008713_n-1463442198
Drummer

BIO DU REALISATEUR OLIVIER HENNEGRAVE : Réalisateur de documentaires TV depuis 20 ans pour différentes chaines généralistes (France 3, Canal +, France 5, Arte) et thématiques (Montagne TV, Planète, Planète justice, TV5 Monde, Ushuaïa TV, Voyage, 13ème rue). Il a notamment réalisé : « Il s’appelait Kopaszewski » en 1998 pour Canal +, « Les grands... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Rock and roll Ever Gays....Success..!!
Thumb_default
Go go Beb go !!!!
Thumb_default
Vraiment chouette projet! Good Luck Rock Boys