Aidez-nous à sortir l'album de Bérénice Bang Bang !

Large_b_r_nice_bang_bang_112_years_ago_with_writings_3-1485292805-1485292821-1485292837

Présentation détaillée du projet

Bérénice Bang Bang se forme fin 2013 autour des compositions de deux anciens Barbiches Tourneurs : Manu Magat (guitares) et Mill (chant et harmonica).

 

5_ok_jpeg_version_small-1485293136

 

Leurs chansons empruntent au blues, à la folk, au rock, aux balades irlandaises, pour évoquer le voyage de Bérénice, des vastes plaines de l'Irlande au sud poisseux des Etats-Unis, en passant par les Rocheuses, le Bayou et les grandes plaines.

 

Avec Mike Pobo à la basse (Vox Pompidou) et Greg Alibert à la batterie (Barbiches Tourneurs), le groupe montpelliérain nous raconte les humbles qui prennent la route à la recherche d'un Eldorado empreint de nostalgie, évoque les gueux qui se relèvent pour mieux se reconstruire après une tornade, un incendie, une inondation.

 

Groupe_bbb-1485174009

 

Dans le sillage de Bérénice, nous suivons le cours des fleuves et des rivières, à la rencontre de Calamity Jane, de l'Ouest sauvage et de la frontière.

 

 

 

 

Après quatre ans de répétitions et de concerts, Bérénice souhaite enregistrer un premier album. 

 

Des chansons, nous en avons quelques unes. Nous les avons composées, arrangées, éprouvées sur scène. Nous souhaitons aujourd'hui les inscrire dans un projet global, raconter une histoire, élaborer une trame dans laquelle chaque morceau viendrait composer une image. 

 

Page_4_me_de_couv-1485293340

 

L'univers de Bérénice, vous le connaissez peut-être : le fantôme d'une Irlandaise née au début du XVIIe siècle, migrant clandestinement à bord du Mayflower pour s'installer sur la terre promise, confrontée à la folie des hommes et à une nature hostile autant qu'une terre à conquérir. Femme seule dans un monde d'hommes, cherchant sa liberté, elle survit en tant qu'esprit et devient le témoin caché et inquiétant de l'histoire du nouveau continent. 

 

C'est pour ça qu'elle nous hante.

 

C'est pour ça que Calamity Jane s'est invitée dans nos chansons, 

 

Que des prêtres défroqués croisent des lapins ressuscités dans la tradition de Nathaniel Hawthorne,

 

Que des peuplades entières prennent la route en quête d'un travail précaire (merci Steinbeck),

 

Que le far-west lui-même nous fournit un décor, des personnages, de l'action (merci John Ford, Sergio Leone, Morris...)

 

Que l'Irlande survit dans certaines mélodies, au même titre que le sifflement du cow-boy chevauchant son canasson.

 

Grâce à Bérénice, nous nous évertuons à mettre en scène la mythologie américaine.

 

 

Ecoutez-nous sur Soundcloud : quatre titres maquettés par nos soins et que nous comptons ré-enregistrer pour l'album. 

 

 

L'album de Bérénice Bang Bang, nous le souhaitons à la fois long et dense. Nous aimerions qu'il reflète le travail effectué à quatre autant que l'intention à l'origine de chaque composition. Nous sommes déterminés à le jouer avec l'énergie que nous déployons lors de nos concerts. Et pourtant, nous espérons également peaufiner, arranger, produire.

D'où l'intérêt du studio. 

 

Notre répertoire scénique s'élève à dix-sept morceaux et nous comptons en enregistrer le maximum. 

 

Soutenus par notre public dans cette démarche, nous en appelons à votre curiosité et, bien sûr, à votre générosité.

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Calendrier prévisionnel : 

 

A la réception de la collecte, Mill (Miguel Lopez, à la fois chanteur, harmoniciste, parolier et chargé de la communication du groupe) retirera les sous de son compte en banque, et appellera ses collègues et amis musiciens pour réserver le studio, poser des dates d'enregistrement, poser une deadline au graphiste, acheter des timbres et des enveloppes pour les contreparties.

 

L'album sera enregistré pendant les vacances de pâques. Ca, c'est une certitude.

 

A titre indicatif, nous espérons le sortir pour la rentrée de septembre 2017.

 

Votre participation servira à financer :

 

- Notre passage en studio, chez AHP Company. (prise de son, recording, overdubs, guests éventuels) : Sept jours d'enregistrement à 200 euros la journée et en enregistrant un minimum de deux morceaux par jour : 1400 euros (soit, dans le pire des cas, 14 titres mis en boîte) 

 

- La post-prod : mixage, mastering. (300 euros)

 

- Le contenu graphique de l'album. (200 euros)

 

- Le pressage. (500 euros)

 

- La redevance SDRM (droits de reproduction) (500 euros)

 

- L'envoi des contreparties (150 euros)

 

- Le pourcentage dévolu à Kisskissbankbank : 420 euros (soit 12 % de la somme demandée)

 

*   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *

 

Et maintenant, rêvons un peu...

 

Nous voulons enregistrer TOUT notre répertoire. 

 

Nous le voulons vraiment. Simplement, soyons honnêtes, nous voulons mettre toutes les chances de notre côté et nous tenons avant tout à finaliser ce Kisskiss. Avec 3500 euros, nous aurons déjà un bel album.

 

MAIS SUPPOSONS QUE CA DEPASSE UN PEU...

 

 

A 120 % de la collecte, nous sommes sûrs d'enregistrer les dix-sept titres qui composent le répertoire de Bérénice.

130 % de la collecte, nous pouvons embaucher un musicien de studio et lui payer deux journées d'enregistrement (300 euros environ)

140 % de la collecte, nous pouvons payer quatre journées d'enregistrement à ce même musicien.

150 % de la collecte, nous pouvons embaucher plusieurs musiciens de studio et répartir leurs interventions sur sept jours d'enregistrement (environ 150 la journée par musicien)

A 200 % de la collecte, nous embauchons d'autant plus de musiciens et prenons le temps de travailler et d'enregistrer des morceaux qui n'existent encore que sous forme brute (guitare/voix)

 

Au-delà de ces sommes, nous enregistrons un clip (environ 1500 euros), imprimons des T-shirts, etc.

 

Mais bon, ce qu'on veut, c'est avant tout un bel album !

 

A bientôt !

 

Bérénice.

 

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_logo_provisoire_1_smallie-1484839979
Bérénice Bang Bang

Manu et Mill forment Bérénice Bang Bang suite à diverses expérimentations musicales passées, incluant de la musique de rue acoustique, des reprises de rock, pop et chanson française, des reprises de chansons latino-américaines. "Oui mais j'aime mieux les compos," dira Mill à l'occasion. "Oui mais j'aimerais bien qu'on raconte des histoires," répond... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_csc_0547phh-1487172622
Ça déménage ...(encore !!!) Bon courage à Manu, Miguel et aux autres que nous pas connaitre encore ! Geneviève & Emmanuel.
Thumb_csc_0547phh-1487172622
Ça déménage ...(encore !!!) Bon courage à Manu, Miguel et aux autres que nous pas connaitre encore ! Geneviève & Emmanuel.
Thumb_default
Il me faut cet album!!!!!!! J'adorerai me faire péter le concert privé. ...en attendant....à très bientôt pour le concert live, et une prochaine participation