Participez à un Tour du Monde en Musique, Kissbankers préparez vos bagages !!!

Large_ba_we-1465222974-1465223404

Présentation détaillée du projet

LE PROJET

 

Aller à la rencontre de musiciens des quatre coins du monde afin de réaliser mon deuxième album.

 

Je me présente, je m’appelle Sébastien Haciane et mon nom d’artiste est Besac-Arthur. Je me qualifie de globe-singer en référence à globe-trotter, car je parcours le monde pour écrire et partager des chansons. Pour mon premier album « Lever l’Encre » sorti en mars 2015, j’avais écrit des chansons sur la route inspirées par mes voyages en Asie, Amérique du nord et en Europe. A présent, pour mon deuxième album, je voudrais non seulement écrire mes chansons en voyageant et vous ramener des expériences vécues mais en plus les composer et les arranger avec des musiciens de partout dans le monde qui ont un regard, une perception et une oreille différente par rapport à la musique pour vous ramener un album métissé, plein de cultures et de rencontres.

Besac2-1463436704

 

Je planifie donc pour septembre 2016 un tour du monde de 3 mois pour 4 continents. Je vais rencontrer des artistes de partout dans le monde pour partager, créer et enregistrer la musique de mon deuxième album.

 

 

 

Grâce à ma petite-amie Susana Calapiz qui est passionnée par la vidéo et qui m’accompagnera sur chaque destination, l’aventure sera filmée au jour le jour. Des web-vidéos seront partagées de façon hebdomadaire sur les réseaux sociaux. Les rencontres avec les artistes feront l’objet d’un documentaire qui sera proposé aux chaines télévisées et présenté sous la forme de concerts-conférences dans les Centres Culturels et autres organisations culturelles à mon retour en Belgique. L’idée est de montrer aussi par ce tour du monde, un réel échange entre des gens de cultures différentes, unis autour d’un même projet, d’un même album. Le côté environnemental, important à mes yeux sera aussi mis en avant en reversant à Myclimate, l’impact environnemental des déplacements en avion. Je dormirai chez l’habitant et me déplacerai seulement avec les moyens de transports publics ou mis à sa disposition par les artistes rencontrés sur place. 

 

 

Pourquoi je m’appelle Besac-Arthur?

Après des études de journalisme et un voyage de 6 mois en Espagne, j’ai choisi ce nom d’artiste quand j’ai démarré mon projet basé sur mes chansons en français en 2009. J’ai été beaucoup inspiré par la musique folk et par les songwriters américains qui chantaient, racontaient ou encore dénonçaient une situation qui ne leur plaisait pas dans le monde. Bob Dylan est l’un d’eux et sans doute le plus grand de ce siècle, il avait pris son nom d’artiste grâce à son poète favori, Dylan Thomas, j’ai fait comme lui avec Arthur Rimbaud dont j’admirais à la fois la poésie et les voyages. Besac est un anagramme de mon nom de famille et de mon prénom. Maintenant vous savez presque tout…

 

Pourquoi faire un tour du monde ?

Mais peut-être vous vous demandez pourquoi un type veut aller au bout du monde pour enregistrer de la musique alors qu’il pourrait le faire dans un studio d’enregistrement près de chez lui. Je vais vous dire pourquoi… Je veux voir plus loin que mes yeux, l’important pour moi est de rester curieux, de partir à la rencontre des gens, d’échanger et d’apprendre par moi-même. Je pense qu’à l’heure d’aujourd’hui, à l’ère d’internet ou de l’information en abondance, il est dangereux de se satisfaire du spectacle qu’on nous sert, c’est pourquoi je choisi de prendre la route, pour me faire ma propre idée du monde. La chanson est un support dont je me sers pour partager avec les gens. 

 

Mon premier album "Lever l'Encre"

Soutenu et programmé par de nombreuses radios belges :  Vivacité (RTBF), Nostalgie, Dh Radio, Bel RTL, BXFm, …

10408629_10153064117097485_4504053046735831582_n-1463437229

 

Le single "Ciel du Nord"

 

 

« Si on veut connaître un peuple, il faut écouter sa musique » - Platon

 

Mes destinations

 

Etes-vous toujours intéressé ? Maintenant je vais vous expliquer mes destinations et pourquoi je les ai choisies.

 

Le Canada (Montréal) :

Ma musique est influencée par la musique anglo-saxonne et la chanson française. Le Canada est à la croisée de ces deux cultures. Après un premier voyage en 2014, j’ai été touché par le charme du Québec et de ses grands espaces. Les compositeurs canadiens comme Felix Leclerc, Leonard Cohen et plus récemment Louis-Jean Cormier ont beaucoup influencé ma musique, c’était donc naturel d’inclure le Canada dans ce projet pour rencontrer deux artistes de talent comme Ian Kelly et Ariane Brunet. Pour les découvrir : www.arianebrunet.com / www.iankellysmusic.com

 

Le Mexique (Mexico city) :

Je vais voyager au Mexique car je suis tombé amoureux deux fois. La première fois d’une mexicaine qui s’appelle Susana, qui va m’accompagner pendant ce tour du monde et qui se chargera de filmer toutes les aventures au jour le jour, et la deuxième fois du pays. J’ai découvert que le pays était autre chose qu’un type avec un sombrero qui chante autour d’un cactus en buvant de la tequila (rires)

Le Mexique est aussi le pays du marimba. Un xylophone à résonateur africain (lamelles de bois) qui s’est répandu dans certains pays d’Amérique latine dont le Mexique et le Guatemala. Je partirai à la rencontre d’Hermanos Flores, un orchestre traditionnel mexicain de marimba qui existe depuis plus de quarante ans et qui perpétue toujours sa tradition et son savoir. Je rencontrerai ensuite Roxana Rio, représentant le « Nueva Cancion Mexicana » qui avec 5 albums à son actif, a su gagner une large popularité des deux côtés de l’Atlantique. Pour la découvrir : www.roxanario.net

 

Taïwan (Taipei) :

J’ai découvert l'Asie par l'Inde. Ce pays a complètement transformé ma façon de voir le monde. J’y ai rencontré de nombreuses personnes qui m’ont expliqué leur culture et aussi leur religion. Dans l'hindouisme, j’ai pu découvrir que la divinité la plus vénérée d'Inde est Krishna et que son instrument de prédilection est la flute de bambou dont j’admire le son et la mélancolie. Le bambou est utilisé depuis des milliers d'années par les peuples austronésiens pour la fabrique d'instruments traditionnels mais celui qui m’a le plus marqué est la flûte. J’ai eu la chance de rencontrer à Bruxelles la sœur d'une musicienne membre du Taiwan Bamboo Orchestra qui m’a mis en contact avec le soliste flutiste de l'orchestre, Zhongyue Liu. Le Taiwan Bamboo Orchestra est le seul orchestre professionnel de Taiwan qui utilise des instruments uniquement fabriqué en bambou. Ils se font appeler également l’éco-orchestre. Pour les découvrir : https://www.facebook.com/tbo168?fref=nf&pnref=story

Burkina Faso (Ouagadougou) :

L’Afrique est un continent fantastique, et sans doute le plus mystérieux pour moi. C’est peut-être pour cela que je l’ai gardé pour la fin. Grâce à Nico D’Avell qui m’a aidé à produire mon premier album « Lever l’Encre » sur lequel il a été directeur artistique, musicien et arrangeur, j’ai pu avoir le contact d’un musicien belge Eric Nassara qui se produit régulièrement là-bas et qui m’a donné les coordonnées de Saantur Medah, un musicien local dont le jeu de basse est inspiré des instruments traditionnels africains. Il s’accompagne de musiciens traditionnels qu’il me présentera et avec qui je me produirai à Ouagadougou également. Pour le découvrir : www.saantur.com

 

Qu’est-ce qui sera produit à la fin de ce projet ?

 

-Mon deuxième album (contenant 10 chansons dont 5 au moins arrangées avec les artistes rencontrés)

-Un documentaire qui sera proposé aux chaines télévisées et aux Centres Culturels.

-Un clip : une chanson sera interprétée par tous les artistes rencontrés et un clip sera réalisé à mon retour en Belgique

-Un concert-conférence avec les chansons du deuxième album

-Un livre reprenant tous les carnets de voyage

 

Qu’est-ce qui sera produit pendant le voyage ?

 

-Des web-vidéos qui seront publiées pendant le Tour du Monde pour que vous puissiez suivre mes aventures

-Carnets de voyage hebdomadaires publiés sur Facebook et sur le site internet : www.besacarthur.be

À quoi servira la collecte ?

La demande : 5500 euros

 

Ce prix couvre :

- la moitié du coût de production de l'album dont la somme totale s’élève à 10.000 euros

- les frais destinés à Kiss Kiss Bank Bank (8%)

- les contreparties (environ 20%)

 

 

En réalité, le tour du monde et la production de mon deuxième album me coûtera environ 30 000 euros (transport, enregistrements studio, mixage, mastering, promotion de l’album, montage du documentaire, nourriture et matériels vidéos, …) Pourquoi alors demander seulement 5500 euros ? Parce que c’est la première fois que je tente l’aventure d’un financement participatif et que si l’objectif n’est pas atteint, je ne reçois rien ... Donc, n’hésitez pas à embarquer avec moi et à dépasser ce montant pour me soutenir encore plus dans ce projet ! :)

 

Quelles sont les frais de l’entièreté du projet ?

-Production du deuxième album : 10.000 euros

-Promotion du deuxième album : 3500 euros

-Pressage de l’album en 500 exemplaires : 1200 euros

-Coût de reproduction mécanique (Sabam) : 600 euros

-Clip du premier single : 3000 euros

-2 billets d’avion Tour du Monde : 5000 euros

-Repas pendant le Tour du Monde : 15 euros par jour par personne = 30 X 90 jours = 2700 euros

-Frais de déplacement divers à l’intérieur des pays : 500 euros

-Assurances de voyage : 200 euros

-Montage du documentaire : 1000 euros

-Matériel vidéo : Canon 700D : 980 euros/ MonoPod Manfrotto : 238 euros/ GoPro : 329 euros

Coût Total : 29.247 euros

 

Quand recevrez-vous les contreparties ?

Je ne connais pas encore précisément la date de sortie de mon deuxième album (entre septembre 2017 et mars 2018) mais je l’aurai fini en septembre 2017 donc vous devriez le recevoir avant tout le monde entre septembre et décembre 2017. Pour les autres contreparties, comme les objets personnalisés, les cartes postales et les instruments de musique, je m’engage à vous les envoyer avant Noël 2016 !

 

Mille Mercis d’avance !

C’est maintenant que j’ai besoin de vous, prenez le risque, faites un clic et vous ne le regretterez pas, commençons cette aventure ensemble !!!

J’en profite pour remercier ceux qui me suivent déjà, merci d’être là et de me soutenir ! Si vous avez aimé le premier album vous allez adorer le second !!! 

 

« Réunir le monde avec une seule langue est un pari magnifique qui me tient à cœur. D'autres éléments me permettront de rassembler les gens du monde entier : la chanson et la vidéo qui sont les moyens de communication de ce siècle. Une langue, une chanson, un documentaire ». Besac-Arthur - www.besacarthur.be 

Thumb_11206850_10153346040119047_3858710235558992187_o-1463430757
Besac-Arthur

A 18 ans, Besac-Arthur découvre une vieille guitare ayant appartenu à son père arménien. Avec le son des cordes, la voix sort presque d’instinct et un mois plus tard, il met ses textes en musique. Cinq ans après, un diplôme de journalisme sous le bras, il part sur les routes d’Espagne pendant 6 mois, vit de différents boulots dont musicien de rue,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour Sébastien, je suis le Père de Thierry et grand père de Laura et Aurélie je te souhaite une très belle aventure à travers le monde et te souhaite plein succès pour ton futur album.
Thumb_default
Bon voyage Sébastien. En te souhaitant beaucoup de belles rencontres et beaucoup de plaisir dans la réalisation de ton second album. Ton concert à Omal était un super moment ! Vivement qu'on puisse se recroiser à ton retour, Nicolas.
Thumb_default
Bon courage, bon voyage et que le tout soit une belle réussite. Encore content de s'être croisé dans le hall de l'immeuble.