... tout court !

Large_couverture-1511889860-1511889876

Présentation détaillée du projet

C’est un projet de court-métrage, mon 4ème en tant que réalisatrice et de loin le plus ambitieux. Il sera question de bêtise, d’amitié et de sauvagerie avec une bonne dose d’absurdité.

 

Au cœur des Alpes, l’immense et placide Bertin va suivre Yohann, petit nerveux, dans ses délires de grandeur : braquer un Emmaüs.

 

L’histoire est très librement inspirée d’un fait divers survenu en 2012 près de Grenoble.

 

 

Photo-lieux-pourkisskiss2-1511976636

 

 

Titre1-1511890873

 

Bertinfin-1511927937  

 

Depuis 2016 que nous travaillons dessus, nous avons bien évidemment un scénario solide, écrit et ré-écrit. J'ai fait un premier story-board qui nous permet de voir assez précisément où nous allons.

Sb2-1510595056

 

Nous avons passé pas mal de temps en repérages et nous avons de bonnes pistes. Une première session de casting en août dernier nous a donné la joie de rencontrer Sylvie Garbasi !

 

 

Titre2-1511891423

 

Ressourcerie-1511892022

 

Une ressourcerie est un lieu qui, comme Emmaüs, associe le recyclage des objets à une dimension humaine et sociale. En faire le décor principal du film, c’est une façon de donner du sens aux mots : don, échange, rencontre, récupération. C'est notre manière d'envisager le cinéma.

 

 

Titre3-1511891474

 

Aatonxtrn-1510935297

 

Attention les yeux ! Grande révolution en arrière à notre époque de pixels: pour l’occasion, nous sortirons la caméra du grenier et tournerons en pellicule.

 

Nous avons tous deux pris le virus sur deux précédents projets (dont un largement primé) :

 

 

 

 

 

 

 

Titre4-1511891537

 

Equipe-pourkisskiss-1511974801

 

Notre équipe sera composée de professionnels et d’amateurs (comprendre dans le sens "qui aime", passionné) bourrés de talent !

 

 

 

  SYLVIE GARBASI

 

Sylvie-1511930054

 

Elle jouera le rôle de Vesna, une intrigante guerrière !

 

Passionnée de théâtre depuis l'âge de 14 ans, Sylvie Garbasi entre en 1982 à Paris III, où elle obtient un diplôme d'études théâtrales et une licence de lettres. Elle approfondit sa formation de comédienne auprès de nombreux metteurs en scène.

Son expérience professionnelle lui a donné l’occasion d’explorer le registre comique, burlesque aussi bien que des univers tragiques.

 

 

 

  DIDIER SUPER  

 

 

Il prêtera sa voix pour la radio !

 

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Didier se produit sur scène et sur internet où il nous gratifie, par sa douce voix, de son regard acerbe et irrévérencieux sur la société.

 

 

 

  Y-BLUES

 

 

Un groupe grenoblois qui a réussi le mariage inattendu entre Blues et Métal composera la musique du film.

 

 

Titre5-1511891561

 

Bertin-1511927313

 

Yohann-1511927328

 

 

Les personnages de l'histoire sont parfois dangereux mais pas criminels pour autant. Comme les objets d'Emmaüs, oubliés, cassés ou inadaptés, ils se rencontrent tous à la marge du système et forment un tableau grotesque et tragique.

 

 

Titre6-1511891579

Refcine-1511906114

 

Notre principale inspiration vient de l'univers des frères Cohen avec “Fargo” (le ton tragi-comique, l’absurdité, l’invraisemblance des situations et des personnages…).

Nous nous sommes aussi beaucoup imprégnés de plusieurs films de braquages comme “Un après-midi de chien” de Sidney Lumet, “J’aurais voulu être un gangster” ou encore “Le bon, la brute et le truand”.

 

 

Titre7a-1511891685

Elisejimmy-1511926531

 

Elise et Jimmy

 

Nous nous sommes rencontrés sur un plateau de tournage et avons la chance de pouvoir partager travail, vie commune et passion depuis maintenant plus de 3 ans. Notre première collaboration en tant que réalisatrice et directeur photo (Chwa) s’est faite de manière naturelle et a été couronnée de succès (sélectionné en festivals et diffusé régulièrement sur OCS Orange). "Bête" est né de cette complicité artistique.

 

>> bande-démo de Monsieur !

 

 

 

Titre7-1511891603

 

Poster4-1511714872

 

La société qui a produit mes précédents court-métrages ainsi que d'autres projets très chouettes, nous accompagne cette fois encore.

 

>> site internet de Bravka

 

À quoi servira la collecte ?

Le matériel : tourner en pellicule n’est pas nécessairement plus cher que le numérique, mais l'argent se répartit différemment. La pellicule en elle-même coûte assez cher, il est donc nécessaire de savoir exactement où on va.

 

La déco : c’est peut-être LE défi du film. Tout un décor de ressourcerie à réaménager...

 

Cantine / logement / déplacements : 6 jours, une équipe de 20 personnes investies et affamées à nourrir, des lits pas trop sales pour qu’ils soient efficaces et enjoués sur le plateau…

 

Développement et scan : c’est bien beau d’avoir tourné en pellicule, encore faut-il voir les images...

 

La post-production : elle concerne principalement l’étalonnage (couleur) et le mixage (son). Il n'y a pas de poste de montage, je m'en chargerai moi-même avec mon propre matériel.

 

Contreparties et part de kisskiss : ça, c’est pour vous et kisskiss !

 

Camembert-sorties-1511892988

Camembert-entre_es-1511906854

 

 

Nous mettons bien évidemment de notre poche dans les limites de nos possibilités.

 

 

SI ON A PLUS...

 

La post-production : avoir accès à des locaux et du matériel qui nous permettront un rendu visuel et sonore beaucoup plus abouti.

 

La diffusion : un film existe au moment où il est vu. La vie d’un court-métrage se définit par sa vie en festivals notamment. De nos jours, l’inscription en festival représente à elle seule un budget assez conséquent.

 

Gratification pour l’équipe : toute l’équipe sera bénévole et s’investit déjà à fond sur ce projet. La préparation est longue et difficile, le tournage sera plus éprouvant encore. Ce serait franchement chouette s’ils pouvaient avoir une petite gratification en remerciement de l’effort qu’ils auront fourni.

 

 

 

CALENDRIER

 

Calendriers-1511889121

 

Thumb_18620632_10212791541494573_3485614210602056771_o-1510592906
Elise & Jimmy

Elise Lausseur - Sortie de formation à l’IMCA en 2012, (technique et scénaristique), j’ai réalisé mon premier court-métrage “Tout va bien” en 2013 et je me suis installée à Paris afin de me confronter à d’autres configurations de tournages. J’exerce à présent principalement en tant que première assistante caméra parallèlement à la réalisation. Jimmy... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Thumb_default
Et bien bonne réalisation
Thumb_default
J'ai hâte de voir le résultat ! Je suis sûr que ça sera super ! Bonne chance à vous deux !