Aidez-nous à financer la création du décor de Bidoch’Market, un spectacle grinçant et burlesque sur la disparition du travail !

Large_visuel_1_bidoch_kkbb-1417162778

Présentation détaillée du projet

L’association "Eclats de Scènes" coordonne une programmation itinérante de spectacles vivants en milieu rural hors saison estivale depuis 1998 : Les Conviviales. En périphérie de cette action culturelle de proximité, l’association développe un ensemble d’activités de pratiques artistiques, de formation et de sensibilisation auprès d’un public éloigné de ces habitudes culturelles pour des questions géographiques ou sociales. Ces actions sont portées auprès d’associations de vie de villages, de relais sociaux locaux et d’établissements scolaires. Enfin, Eclats de Scènes est aussi une compagnie dont les créations d’auteurs contemporains portent une attention toute particulière aux questionnements de notre monde, du fonctionnement de notre société, entre plaisir et réflexion.

 

Cette année, Éclats de Scènes s’associe à Dynamo Théâtre [compagnie marseillaise] pour la création d’une pièce écrite par Michel BELLIER : Bidoch'Market. Le texte traite de la disparition du travail.

 

Bidoch' Market, c’est l’histoire de ces deux rejetés sur le bas-côté de l’histoire, accidentés sans s’en rendre compte, tels que les temps présents en fabriquent en grande quantité. Violence et farce mêlées, compétition entre les êtres, combat pour la survie, Bidoch'Market pointe du doigt les comportements sociaux ahurissants et grotesques de notre société dédiée entièrement au “tout commerce”. Ce projet est en résonance avec nos préoccupations artistiques et sociales. L’ancrage de notre structure dans une région, aujourd’hui, rongée par les pensées brunes, nous pousse à persévérer dans ce travail entrepris auprès de publics parfois éloignés des offres et de la pratique culturelle. Il nous semble plus que jamais urgent et salvateur de conjuguer divertissement avec circulation de la parole et de la pensée. C’est pourquoi pour ce projet, nous nous associons la collaboration d’historiens et sociologues.

Des rencontres et débats publics sur la thématique du spectacle seront mis en place autour des représentations.

 

Christian-1416555048    Fred-1416555079

 

Distribution :

 

Un texte de Michel Bellier

Mise en scène et scénographie Joëlle Cattino

Création lumière Jean Luc Martinez

Création sonore et musicale GuyRoots

Costumes et accessoires Camille Levavasseur

 

Julien-1416555119   Sarah-1416555157   Raph-1416555223

 

Avec

 

Christian Mazzuchini

Frédéric Richaud

Sarah Nedjoum

Julien Colli

Raphaël France Kullmann

 

Synopsis :

 

Visuel_1synopsis_bidoch_kkbb-1417162326

 

Note d'intention de mise en scène :

 

Ce qui prédomine dans cette pièce de Michel BELLIER, c’est cette volonté de brosser un tableau impitoyable du monde d’aujourd’hui, de rendre inflexible la mécanique sociale, d’interroger l’absurdité des attitudes de nos sociétés post-industrielles.

Violence et farce mêlées, compétition entre les êtres, combat pour la survie, Bidoch’Market pointe du doigt les comportements sociaux ahurissants et grotesques de notre société, dédiée entièrement au « tout commerce ». Tout en dénonçant l’universalité du scandale et du crime, commis par un système social aveugle et âpre au gain, qui broie les êtres, Michel BELLIER entraîne « l’Homme » dans des situations tragi-comiques inextricables qui révèlent l’inanité d’un monde pathétique, désespérant et désespéré. C’est une tragédie qui se joue et qui entraîne les spectateurs encore plus profondément dans le délire d’une vie, faite d’espoir fou puis de renoncement, aux prises avec une violence sans fin. En dépeignant l’absurdité des situations et l’aspect insignifiant de nos vies, la mise en scène de Bidoch’Market s’attachera à faire entendre l’actualité ainsi que la profondeur sociale et politique de la pièce.

 

La mise en scène : création d’un univers particulier et décalé.

Ce spectacle donnera le jour à une « fantaisie », mélange détonant de réflexion politique, de trivialité, de philosophie et de clowneries.

 

La scénographie : une décharge publique qui ressemble à une piste de cirque — ou le contraire.

La mise en scène jouera avec toute la symbolique du cirque. Son esthétique, son ambiance lumineuse, ses couleurs, recomposeront dans le jeu et la dérision, le dépotoir dans lequel vivent les protagonistes.

 

Un voyage aussi labyrinthique que loufoque

Devenue paria d’une société qui ressemble à la nôtre à s’y méprendre, aux prises avec des lois, des dogmes inhumains et absurdes, une petite communauté humaine essaie de survivre coûte que coûte. La mise en scène jouera avec la tension entre le désespoir enfoui et le grotesque des situations.

Les scènes de la pièce seront traitées comme une succession de « numéros » sur une petite piste de cirque. Reproduction à l’infini de gestes impuissants, tragi-comiques et parfois héroïques.

Ici, tout sera prétexte à rire pour le spectateur, aberration des situations, naïveté et bouffonnerie des protagonistes. Par contraste la violence qui les anime révèle une lutte tragique pour la survie.

L’objectif est de faire voler en éclats le « 4ème mur » entre la scène et les spectateurs. Abolissant ainsi la frontière entre réalité et fiction, c’est un jeu de miroir, un aller-retour entre rire et émotion.

Le rire viendra toujours bousculer les moments poignants et cherchera à montrer « l’Homme » comme une pauvre bête de foire pathétique et parfois magnifique.

 

 

À quoi servira la collecte ?

La scénographie jouera un rôle indispensable dans ce spectacle, vos dons nous permettront de financer une partie de l’achat du matériel nécessaire à sa conception.

Le montant alloué à ce poste de 5000 € et nous n’avons réuni que 3500 € pour le moment.

 

Thumb_avatar_kkbb-1416395479
Eclats de Scènes

Éclats de Scènes c’est une compagnie. Une compagnie aux contours flexibles, puisqu’en 15 ans d’existence, de nombreux comédiens, metteurs en scènes et auteurs ont gravité autour d’un noyau dur de quelques membres. Dans sa démarche, l’équipe artistique ne cesse de fouiller l’art théâtral. Du “classique contemporain” (L’Atelier de J.C Grumberg) aux... Voir la suite