Big Dream présente

BigDream

Participez à Big Dream, le nouveau film qui montre qu'un monde humain est possible !

Large_kkbb.cover.en.8-1474023186-1474023198

Présentation détaillée du projet

ENGLISH VERSION

 

Pour la première fois, l’œuvre de Marshall Rosenberg et l’ampleur mondiale de la CNV seront portées à la connaissance d’un grand public.

 

Vous lisez ce message parce que vous croyez au changement et que vous êtes curieux du monde. Nous avons besoin de vous pour faire connaitre et avancer la Communication NonViolente (CNV), ce puissant processus de paix accessible à tous, crée dans les années 60 par un psychologue américain, Marshall Rosenberg. Depuis, la Communication NonViolente ne cesse de se diffuser dans de nombreux pays.

 

Notre Projet : Réaliser un documentaire sur Marshall Rosenberg et la Communication NonViolente (CNV). Montrer les résultats concrets de la CNV dans de nombreux domaines et son ampleur mondiale.

 

Notre intention : Contribuer à la prise de conscience collective, en diffusant auprès du plus grand nombre, la CNV, outil de déconditionnement individuel et vecteur de changement social

 

Notre Besoin : Obtenir votre aide et votre confiance afin de réunir les fonds nécessaires à la réalisation de ce projet.

 

Nous sommes lucides, il faut beaucoup d’argent, d’énergie, de travail pour mener à bien ce projet international, mais notre détermination est sans faille et notre confiance dans votre soutien est totale.

 

Gnv.sa-1457105470

Geneviève et Saleem, les initiateurs du projet

 

 

 

Bd1.origine-1457977358 

Depuis plusieurs années Geneviève, la réalisatrice, est convaincue que la CNV est un grand sujet de documentaire. Après avoir participé à différents modules de découverte de la CNV avec Michelle Guez, Pascale Mohlo, Anne Bourrit, Isabelle Padovani, Isabelle Desplats, …. elle a commencé à écrire un projet sur la CNV.

De son côté Saleem Ebrahim formateur CNV, songeait à la nécessité de faire connaitre la CNV au plus grand nombre. Saleem a bien connu Marshall Rosenberg et il est actif dans le réseau de la CNV depuis de nombreuses années.

A la mort de Marshall, Saleem et Geneviève se sont rencontrés, et l’évidence s’est imposée : ils ont décidé de coopérer pour faire avancer le projet de documentaire.

Avec Caroline, Lou, Patricia, Malika, ils ont formé un comité de pilotage et commencé des recherches tous azimuts.

Aujourd’hui, le projet est en plein développement, dans de nombreux pays : Inde, Etats Unis, Brésil, Israël et Palestine, France, Suède, Sénégal et dans des domaines très différents : la famille, les écoles, les prisons, la justice, l’entreprise, les zones de conflits.

Partout où elle a enquêté Geneviève a trouvé des exemples éloquents qui montrent à quel point la CNV est à l’origine de transformations majeures. Au plan individuel d’abord, quand les gens réalisent leurs conditionnements et les moyens d’en sortir, au plan collectif quand la CNV devient un outil de coopération dans l’entreprise, de dialogue entre « ennemis », un moyen d’apaiser les tensions dans les prisons, un levier de changement qui fait baisser de façon sensible la délinquance et les taux de récidive.    

 

 

Bd2.quimr-1457977370

 

Marshall Rosenberg, psychologue américain disparu en février 2015, a eu un rêve, énorme ! Convaincu que la nature profonde des hommes est de contribuer au bien-être des autres, que la violence n’est pas une fatalité, Il a développé dans les années 60 un processus puissant de changement social : la Communication NonViolente (CNV).

Avec lui, d'autres ont poursuivi ce rêve à travers le monde et ces passeurs de paix de plus en plus nombreux montrent chaque jour qu'un autre monde est possible avec la CNV. Un monde où les tensions s'apaisent,  où chacun est accueilli dans sa différence, un monde où l’autre n’est pas vu en ennemi, où les besoins de chacun sont considérés…

Aujourd'hui, plus que jamais, quand l'actualité ne parle que de guerre et de violence, nous aussi nous avons ce rêve en réalisant ce film et en partant à la rencontre de ces ambassadeurs de paix aux quatre coins de la planète.

Nous voulons faire connaitre largement l’œuvre de Marshall Rosenberg en montrant  le travail des acteurs de la CNV sur le terrain et les exemples les plus marquants où la CNV parvient à transformer les relations humaines.

 

Page Wikipédia Marshall Rosenberg

 

Interview Psychologies.com : Marshall Rosenberg

 

Bd3.cnv-1457977379

 

 

Violence-1458042659

 

 

Voici comment Saleem définit la CNV en toute simplicité

 

 

La Communication NonViolente : un langage universel

un art de vivre au service de la paix.

La CNV est un art de vivre, elle permet d’atteindre un nouvel espace relationnel, celui où les besoins de chacun peuvent être satisfaits. Elle invente un échange où la coopération remplace la relation dominant/dominé. La CNV bouleverse les modes habituels de communication. Depuis toujours, nous communiquons en cherchant à avoir raison, nous espérons convaincre l’autre en lui demandant de penser comme nous, souvent, nous usons de notre pouvoir pour le convaincre, le contredire ou le contraindre. La CNV se situe à 180° de ce que notre éducation nous a enseigné et permet de se libérer des conditionnements en apprenant à éliminer les jugements, à identifier et entendre nos besoins et ceux de l’autre derrière les mots, à pratiquer « l’écoute profonde » » , à développer notre véritable  « empathie ». Il ne s’agit pas de taire ou de nier sa désapprobation ou sa colère mais au contraire de parvenir à les exprimer d’une manière qui ait une chance d’être entendue, au lieu de couper la communication. 

L’enseignement de la CNV se fait comme une introduction à une nouvelle façon d’être, à un nouveau langage, elle permet d’accéder à un autre niveau de conscience et propose une méthode simple pour commencer(*) puis,  un perfectionnement et une pratique régulière pour établir un vrai changement.

La finalité de la CNV à l’échelle mondiale est d’ouvrir la voie du changement social en permettant  qu’une masse critique de personnes utilisent cet outil pour créer les conditions du dialogue et de la paix, au plan personnel comme au plan collectif.

(*) Le processus CNV se décline en quatre étapes majeures : Observation (sans jugement), expression du sentiment, expression du besoin, Demande (et non exigence).

 

La définition sur la page de l'association pour la Communication NonViolente

 

Bigdream.ilsdisent-1457977813

Jalila entrée en CNV il y a 10 ans

« La CNV n’est pas un but en soi, mais un chemin vers sa propre humanité et vers l’humanité de l’autre. En explorant notre monde intérieur, nous apprenons à connaître nos propres tensions, à les comprendre et à trouver en nous-mêmes les solutions pour les désamorcer. ( …)  L’exploration et la résolution de nos conflits intérieurs est la clé de la résolution des conflits que nous vivons avec les autres »

 

 

Anne Bourrit,  formatrice CNV

traductrice et proche de Marshall Rosenberg

« Pour moi, la CNV est une boussole et m'aide à maintenir un certain cap.+

En premier lieu, le cap d'une proximité à moi-même, alors que bien des choses, du fait de mon éducation et de notre mode de vie actuelle, m'invitent à fonctionner sans tenir compte de mes aspirations profondes.

Le cap d'une attention sincère à l'autre - cet autre si précieux grâce auquel je peux croître et agrandir mes limites.

La CNV me permet aussi de savoir comment, concrètement, participer à ce défi et à cette aventure collective magnifique consistant à garder nos cœurs ouverts à l'humanité de chacune et chacun, et ce, quelles que soient les circonstances. »

 

 

Frame

La CNV a transformé leur vie, écoutez leurs témoignages :

(enregistrement Skype)  

 

 

Bd4.ledocu-1457977398

 

Ce documentaire donnera à VOIR les succès de la CNV dans différents pays et dans de nombreux domaines,  parfois dans des milieux très difficiles.

De L’Inde à l’Afrique noire, du Brésil aux Etats Unis, de l’Europe au Moyen Orient, nous montrerons les initiatives qui réussissent et transforment la vie des gens. Des réussites marquantes autant dans l’éducation, la justice, les prisons, l’entreprise, les zones de conflits.   

    

Notre enjeu ? Faire retentir la puissance de la CNV dans le monde.

Montrer COMMENT ce processus de communication fonctionne et comment il est « révolutionnaire ». Montrer POURQUOI cette pratique rencontre un succès grandissant en nous permettant d’accéder à un autre niveau de conscience et en nous donnant la force d'engager de véritables changements sociaux.

 

Aux quatre coins du monde, des hommes et des femmes mettent en pratique le processus CNV. Nous irons à la rencontre des acteurs de la Communication NonViolente partout où ils agissent et dans tous les domaines.

Nous irons à la rencontre de ceux qui ont vu leur vie se transformer grâce à la CNV. Des centaines de formateurs agissent dans le monde pour diffuser la CNV, nous les verrons à l’œuvre au cours de ce documentaire. 

 

Chapitre éducation

 

Nous rentrerons dans des écoles où les relations élèves, professeurs, parents sont transformées grâce à la CNV. En Suède, en France, avec de nombreux acteurs de la CNV à l’école,  nous suivrons la vie quotidienne d’établissements qui utilisent la CNV. Nous verrons les résultats concrets de la CNV dans les classes : comment les élèves, les professeurs, les surveillants, les infirmiers, les parents changent  grâce à la CNV et parviennent à exprimer leurs émotions et leurs besoins pour une plus grande motivation et un meilleur bien-être de tous. Devant le succès rencontré par les équipes formées à la CNV, plusieurs projets d’établissements ont obtenu le soutien des états.

 

Mr.annikamarianne_-1457092133 Marshall entouré de Marianne et Annika,  des formatrices spécialisées « CNV et éducation »  

 

Chapitre entreprise

 

Dans le monde de l’entreprise, nous rentrerons dans des sociétés qui adoptent la CNV et réussissent à mettre en place un nouveau genre de management et de relations professionnelles. En France,  nous pénétrerons dans une multinationale qui forme à la CNV des milliers de salariés depuis plus de 15 ans. Nous apprendrons comment, aux Etats-Unis,  la CNV est utilisée dans les affaires et même dans la négociation politique qui s’en trouve radicalement transformée.

 

La CNV a transformé leur vie professionnelle,

écoutez leurs témoignages :

(enregistrement Skype)  

 

Chapitre prisons

 

Nous irons dans les prisons des Etats Unis suivre le parcours de détenus qui apprennent la CNV. Depuis 30 ans et les débuts de « prison project », Lucy a consacré sa vie à faire rentrer la CNV en prison. Aujourd’hui dans plusieurs états de l’ouest américain, la CNV est enseignée aux détenus et rencontre des succès grandissants tant sur le plan du climat à l’intérieur des prisons que sur le taux de récidive. Nous suivrons l’impressionnant  travail des formateurs en CNV auprès des détenus, nous partagerons le quotidien des détenus en cours d’apprentissage de la CNV, nous rencontrerons Dow, lui-même ancien détenu devenu formateur en CNV.

Fredco_-1457092204

Marshall Rosenberg entouré des intervenants CNV en prison. Portland, USA.  

 

Il a appris la CNV en prison, Il témoigne : 

Dow a découvert la CNV derrière les barreaux. A sa sortie de prison, il a poursuivi son chemin avec la CNV. Des années plus tard, il est même devenu formateur lui-même. Il raconte comment la CNV, en lui redonnant son humanité, a complètement bouleversé sa vie. (les images de Dow sont enregistrées  par Skype) 

 

Chapitre justice

 

Au Brésil, nous irons dans les favelas pour assister aux séances de justice restauratrice basées sur la CNV. Cette nouvelle justice représente une alternative à la justice punitive et rencontre au Brésil de tels résultats que le ministère brésilien de la justice a inscrit la pratique de la CNV à son programme national.

 

Dominic_barter2-1457092288Dominic Barter met en place des cercles restauratifs avec la CNV

 

Chapitre zones de conflits

 

Nous irons rencontrer  des rebelles africains qui se forment à la CNV pour apprendre un autre dialogue.

Nous verrons l’impressionnant  travail des formateurs CNV dans des zones de conflits.

En Israël et en Palestine, nous verrons comment juifs et arabes se rencontrent sur de nouvelles bases et inventent une autre relation grâce à la CNV.

 

Le témoignage de ANAT : La CNV est mon seul espoir !

Anat est juive et pratique la CNV en Israël avec des Palestiniens

 ( Enregistrement Skype)   

 

Bd5.prepa-1457977411Depuis plus d’un an, Geneviève travaille intensément et bénévolement à la préparation du projet. C’est un gros travail de débroussailler un sujet comme « la CNV dans le monde », d’identifier les actions, de prendre contact avec les acteurs de la CNV aux quatre coins de la planète, d’écrire le projet de documentaire et de préparer une campagne de crowdfunding international.

De son coté, Saleem consacre tout son temps libre et aussi son argent à faire avancer le projet et à financer le lancement de la campagne de crowdfunding.

Simon Kobayashi s’est investi dans le montage avec une passion acharnée, Jean Baptiste Lamontre a contribué aux tournages et aux animations vidéos avec un enthousiasme total.

 

Caroline Ader Lamy, Lou Inglebert, Malika Elkord, Patricia Salgon, offrent beaucoup de temps, d’énergie et d’enthousiasme pour soutenir BIG DREAM.

La solidarité s’organise et les soutiens sont nombreux au sein du réseau CNV. Geneviève et Saleem tiennent à remercier l’AFFCNV pour son  soutien financier et moral majeur et essentiel, et aussi Michelle Guez, Lucy Leu, Fred Sly, Yoram Mosenzon, Anne Bourrit, Laurence Bruschweiler, Catherine Schmider, Anat Asia, pour leurs conseils et leur soutien, Sophie Rougevin-Baville, Mary Mann, Angelo Tonolli, Andromeda Tait pour leur gros travail de traduction, Vincent Guillon, Léa Dufour et Isabelle Constant pour leur conseils avisés et décisifs.

 

Si nous mettons tant d’énergie à faire avancer ce projet c’est que nous sommes tous absolument persuadés de son utilité et du potentiel de changement (individuel et collectif) dont il est porteur. 

 

 

L’argent collecté sera versé sur le compte de l’association « BIG DREAM », association à but non lucratif dont la mission est de faire connaitre la CNV et de favoriser l'humanité en nous.

 

Voici les témoignages de 3 détenu et ex-détenus de la prison Columbia River de Portland (Oregon).

Ils ont découvert la CNV en prison.

Joshua a réalisé que personne n'avait besoin de la violence 

 

 

Brandon veut devenir formateur CNV (il est sorti de prison le 16 mai dernier)

 

 

Zack, haltères en main, parle de la force intérieure

 

 

Un clip musical avec des images de Big Dream, musique par Fred Sly

 

  

 

Bd6.equipe-1457977419

 

Saleem Ebrahim : le pilote 

 

Saleem.s-1457117607

"D'origine indienne, né au Kenya et vivant en France depuis de nombreuses années, je partage la CNV dans le monde de l'entreprise au service des changements individuels et collectifs. Ma rencontre avec Marshall Rosenberg en 1999 fut un bouleversement personnel, et une conversion du regard radical. Je mesure chaque jour la puissance du processus dans un monde en pleine évolution et qui parfois manque de repères. Je suis, accompagné par  une équipe de passionnés, déterminé à faire connaître l'impact grandissant de la CNV dans des contextes les plus divers, et avec des résultats inspirants. L'œuvre de Marshall est celle d'un visionnaire - et une contribution majeure à la nouvelle conscience qui émerge."

 

Geneviève Roger : La réalisatrice

 

 

"Je suis réalisatrice. J’ai travaillé pour les chaines nationales de télévision française, pour des émissions de voyages et de reportages, en prime time parfois, j’ai vécu quelques magnifiques aventures de tournage, fabriqué quelques beaux reportages, traversé quelques déserts, toujours à la recherche de l’humain. Mon site : www.genevieve-roger.fr

J’ai rencontré la CNV en 2005, le choc m’a déstabilisée ! J’ai pris conscience que, jusque-là, je n’avais vu le monde qu’en « chacal »…en relation de pouvoir, en qui a tort qui a raison…..Depuis, , j’explore  les effets de la CNV tant au plan personnel qu’au plan collectif et j’ai constaté  la puissance du processus dans de nombreux domaines .

La mort de Marshall Rosenberg a rendu impérieuse l’envie de contribuer à faire connaitre ce processus de la CNV. Depuis plus d’un an j’enquête activement sur les résultats concrets de la CNV dans le monde, et je fais des découvertes passionnantes, si vous êtes d’accord pour nous aider, je vous emmènerai dans un périple autour du monde avec la CNV comme horizon, un voyage qui promet d’être passionnant, bouleversant même,  au cœur du changement social en marche."

 

Simon Kobayashi : cadreur et monteur 

 

Scotsim.niji-1457093235

"Je travaille dans l'audiovisuel depuis huit ans, passionné d'image, de musique et par les histoires. Ma quête plus particulièrement dans le cinéma est d'explorer les moyens permettant de nous regarder nous-mêmes tels que nous sommes, derrière les masques, avec bienveillance. Quand je me suis formé à la CNV fin 2008, j'ai compris que c'était la pièce manquante pour commencer à incarner les plus importantes de mes valeurs. Ma participation au projet de Geneviève Roger s'inscrit donc dans mon désir de faire connaître d'avantage cette approche de la relation humaine qui déjà maintenant, accélère la transformation en cours des rapports sociaux."  

 

Jean Baptiste Lamontre : chef opérateur

 

Jb.bigdream.pa-1457109519

"Ma rencontre avec le cinéma s'est produite alors que j'étais tout jeune. Mon beau-père, qui travaille dans ce milieu, m'a montré cette voie, et j'ai foncé tête baissée. J’ai été très heureux de découvrir que l'on pouvait émouvoir, faire grandir et transformer avec des images et des sons. Et qu'en faire son métier était possible. Ma compagne m'a ouvert à la CNV lors d'un séminaire d'un an sur le couple que nous avons suivi ensemble à Paris entre 2014 et 2015. J'ai été émerveillé par la puissance de cet outil de paix, de tout ce que cela m'apportait, dans mon rapport à l'autre et à moi-même. Ainsi, lorsque j'ai su que Geneviève s'apprêtait à tourner son documentaire, j'ai sauté sur l'occasion, avide de diffuser la CNV. A mes yeux, la CNV est un vecteur d'éveil, de paix et de conscience. C'est pourquoi je suis très enthousiaste de participer à ce projet et d'allier deux choses qui me sont si chères."  

 

Pierre Verdez : chef opérateur

 

Pierre.acropole5-1457108744

"Chef opérateur et réalisateur depuis 25 ans, mon activité professionnelle m’a amené à fréquenter bien des milieux et des gens de tous horizons. Chacune de ces rencontres m’a construit, ouvert à d’autres cultures, d’autres pays. J’ai collaboré de longue date avec Geneviève Roger, les films que nous avons tournés ensemble ont été diffusés sur France Télévision et procédaient tous d’un même besoin de rencontres humaines vraies et fortes. Aujourd’hui, je suis vraiment enthousiaste à l’idée de contribuer à la réalisation de ce projet de documentaire sur la Communication NonViolente qui informera le public sur l’existence d’un processus de paix qui fait ses preuves. C’est un projet ambitieux qui donne du sens à mon travail et sera utile à chacun."

 

Lug Lebel : preneur de son, mixeur

 

Lug.lebel-1457975016

"Créateur sonore et audionaturaliste depuis plus de 20 ans, avec des expériences allant du projet audiovisuel social au documentaire animalier ou scientifique. Il est important pour moi de mettre mon savoir-faire et ma créativité au service d’un monde qui vibre avec plus de conscience et de responsabilité. Porter cette vibration, fait partie de mon chemin de développement personnel."

À quoi servira la collecte ?

Et si votre générosité nous apporte l'abondance, que ferons-nous ?

Nous vous proposerons une série de documentaires thématiques :

- La CNV et le développement personnel

- La CNV et l’éducation

- La CNV en prison

- La CNV dans les zones de conflits

- La CNV et la justice

- La CNV en entreprise

 

Dans cette série, en cours d’écriture, nous poserons notre caméra en immersion totale :

- Dans plusieurs modules de découverte de la CNV

- Dans une classe « girafe » dans une école « girafe »

- Dans une prison, au cœur d’un groupe de pratique CNV animé par des détenus.

- Dans deux familles, l’une israélienne, l’autre palestinienne, utilisant la CNV

- Dans une banlieue défavorisée, au cœur d’un cercle de justice basé sur la CNV

- Dans une entreprise qui forme ses salariés et son top management à la CNV

 

C’est votre contribution qui décidera de l’ampleur que nous pourrons donner au projet. Nous adapterons nos ambitions à votre contribution.

A titre d’exemple, le crowdfunding du film « Demain » de Mélanie Laurent et Cyril Dion a permis de collecter 440 000€ et le budget total du film a atteint 950 000€ grâce à d’autres sources de financement.

Notre « BIG DREAM » repose exclusivement sur cette collecte, donc sur votre contribution. Il est donc essentiel de nous aider à diffuser ces pages au plus grand nombre afin de trouver le plus de soutiens possibles.  

 

Répartition des frais de production

_camembert3-1457191306

 

La Diffusion

Nous allons proposer le film aux chaines de télé du monde pour une diffusion dans plusieurs pays. Nous utiliserons tous les canaux possibles pour faire vivre ce film ( télévisions, cinémas, web, DVD, festivals ). Avec le soutien du réseau, nous prévoyons des diffusions  en salles avec des débats autour de la CNV. 

En faisant appel à vous pour le financement, nous nous donnons la possibilité de travailler librement, sans pression éditoriale, afin de rester au cœur du processus de la CNV. Plus votre enthousiasme et le buzz sera grand, plus les diffuseurs, qui ne connaissent pas encore la CNV, seront curieux et intéressés et pourront décider de diffuser le film.

Ce film sera un document inédit pour tous ceux qui travaillent à faire avancer la CNV et la paix. Il valorisera le travail colossal mené, année après année, sur la planète par des centaines de formateurs CNV.

 

En signe de notre gratitude, nous avons prévu une série de remerciements, des contreparties que nous avons choisies avec soin. Certains d’entre vous pourront découvrir la poésie de Marshall Rosenberg, lire des livres de CNV, d’autres verront leur nom au générique du film ou feront des formations à la CNV , les militants du changement social pourront venir monter un futur projet avec l’équipe du film ou participer au tournage.

Quelle que soit votre contribution, vous aurez la satisfaction d’avoir contribué à cette grande aventure avec nous et nous vous en sommes déjà infiniment reconnaissants.

A quoi servira la somme de 200.000 € ?

· A tourner un documentaire de 52 minutes dans 5  pays

· A travailler avec une équipe de  professionnels rémunérés au tarif conventionnel.

· A finaliser dans un délai de 10 mois.

 

Avec 300 000 €, nous pourrons

· Tourner un documentaire de 90 minutes dans 8 pays qui montrera l’ampleur mondiale de la CNV et dont le format sera plus facile à diffuser en salle.

· A travailler avec une équipe de professionnels rémunérés au tarif conventionnel.

· A finaliser dans un délai de 12 à 14 mois

 

Avec 400 000 €, notre « BIG DREAM » sera à portée de main, nous vous offrirons un documentaire de 90 minutes qui montrera l’ampleur mondiale de la CNV et nous pourrons oser :

· Faire appel à des artistes du graphisme pour expliquer le processus OSBD et animer les transitions.

· Faire appel à des musiciens et chanteurs professionnels pour créer une musique originale.

· Traduire le documentaire en 4 langues

· Faire appel à des comédiens reconnus pour faire les voix du documentaire.

Bd.-bigdream-1457988536

Thumb_giraffe.head-1456863746
Big Dream

Geneviève Roger : réalisatrice. J’ai travaillé pour les chaînes nationales de télévision française, pour des émissions de voyages et de reportages, en prime time parfois, j’ai vécu quelques magnifiques aventures de tournage, fabriqué quelques beaux reportages, traversé quelques déserts, toujours à la recherche de l’humain Quand j’ai rencontré la CNV en... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_image-1462092029
Bonjour, Je suis ravier que ce projet ait abouti. 3 mois après avoir soutenu ce projet, je suis en attente de ma contrepartie : « GIRAFFEBOX » + le DVD du film ou le lien vidéo avec les bonus exclusifs + le KIT CNV. Merci de m'informer quand est-ce que je vais la recevoir. Bien à vous tous.
Thumb_default
mon cœur est rempli de joie de ce projet, et aussi de voir combien de personne partage cette envie de changement. continuons le mouvement.
Thumb_default
Que ce film puisse donner à vivre l'effet papillon façon CNV