Aujourd'hui, chercheurs ET citoyens fabriquent d'incroyables machines biologiques. Suivez cette nouvelle exploration, direction Boston !

Large_10645176_10152483806948823_4879623440354421547_n-1413829424

Présentation détaillée du projet

Précédemment dans Biohacking Safari, après avoir exploré les biohackerspaces d'Amérique du Nord, nous sommes de retour aux USA ! ;)

 

Notre objectif, raconter le biohacking à travers les yeux de ceux qui le font.

 

La semaine prochaine, des gens des quatre coins du globe vont se rassembler à l'occasion de la finale d'une compétition très spéciale... Chercheurs, artistes et biohackers citoyens présenteront leurs dernières inventions en biologie synthétique.

 

Nous avons besoin de vous pour nous permettre d'aller explorer, connecter et vous raconter en mots, sons et images cet incontournable événement.

 

 

Hackpad.com_xqxyjiqdaun_p.69610_1413672847258_s0347218-1413762782

Photo par Daily Laurel

 

Printemps 2014, un samedi après-midi sur le toit du MIT à Boston.

- Could I have a portrait of you with my skateboard, please ?

- Yes, sure. Its been ages I haven't ride one of those.

...

- Hey Sir, what are you doing, skating is not allowed here.

 

 

Ce grisonnant monsieur, directeur d'une équipe de recherche à Harvard, n'est autre qu'un des pionniers des techniques de séquençage génomique. Cette révolution du champ de la génétique, on peut le dire, est à la base de l'avènement de la fameuse "génomique personnelle" qui fait débat aujourd'hui.

 

Georges Church, notre homme à skate, dirige d'ailleurs l'un des plus ambitieux projets de recherche ouverte: le Personal Genome Project, une base de données génomiques, accessibles a tous, issus de donateurs comme vous et nous.

 

Mais, quel est le rapport avec le skate nous direz-vous ?

Et bien, regardez-y de plus près.

 

Hackpad.com_xqxyjiqdaun_p.69610_1413672846135_s0387243-1413762824

Photo par Daily Laurel

 

Ce skate n'est autre que le moyen de locomotion qui a accompagné notre photo-repoter dans une exploration de trois mois en Amerique du Nord à la rencontre des acteurs de cette biologie ouverte, à la rencontre des biohackers.

 

Surfant de hackerspaces en biohackerspaces, accolant stickers et logos correspondant, cette planche porte sur elle les visages du biohacking actuel outre-atlantique.

 

 

Comment cette aventure a t-elle pu voir le jour ?

 

Tout a commencé cet hiver 2014 à La Paillasse, premier biohackerspace francais.

 

Un (h/m)acker, photo-reporter croise le chemin d'une immunologiste, médiatrice de sciences.

L'idee est lancée. Ils partent explorer pendant trois mois le berceau du biohacking: l'Amérique du Nord.

 

Map-trip-daily-1413660752

 

 

8 écosystèmes visités, 40 espaces et communautés dont les biohackerspaces et communautés DIYBio émergentes. Au travers de nos photographies et interviews, conférences et expositions, le biohacking américain se raconte dans ses multiples facettes et ses aspirations.

 

 

Hackpad.com_xqxyjiqdaun_p.69610_1413678527139_s0531494-1413764187

TripGlasses à l'essai à Noisebridge, hackerspace, downtown San Francisco.

Photo par Daily Laurel

 

Hackpad.com_xqxyjiqdaun_p.69610_1413678524797_dscf9047-1413764534

Break à NYC resistor, l'un des premiers hackerspaces new-yorkais.

Photo par Daily Laurel

 

Dscf5576_large.1398310424-1413764659

La biologie se fait une place dans les hackerspaces, Bosslab, Harvard.

Photo par Daily Laurel

 

 

 

10743377_10152508457698823_1348942359_n-1413853624

 

Portraits des biohackers d'aujourd'hui (cf. Nos interviews sur world.lapaillasse.org)

 

 

 

Et aujourd'hui ?

 

Aujourd'hui, nous voulons poursuivre notre exploration des "disrupteurs' de la biologie.

Nous partons à leur rencontre lors des événements clés de cette fin d'année 2014 et notamment au Giant Jamboree IGEM 2014.

C'est la que VOUS entrez en jeu !

 

 

Pourquoi allons-nous au Giant Jamboree IGEM 2014 a Boston?

 

Originellement, IGEM est une compétition internationale de biologie synthetique entre équipes estudiantines...

 

Et ca veut dire quoi?

 

Toutes ont quelques mois pour inventer une machine biologique innovante: de la fabrication de pigments a celle de bière, de la production de biosensors détectant la présence de mercure dans l'eau à celle de stratégies de lutte contre la tuberculose ; tous les "plans" sont accessibles sur des wikis dédiés.

 

Sauf que cette année, c'est les 10 ans d'IGEM.

Sauf que cette année, la compétition s'est ouverte aux artistes et designers.

Sauf que cette année, des biohackers vivent leur première participation!

 

Dscf5565_large.1398312201-1413763462

Photo par Daily Laurel

 

 

Qu'allons nous y faire ?

 

Nous vous proposons une immersion en mots, sons et images au coeur de cette édition inédite et anniversaire du Giant Jamboree IGEM 2014.

 

Les perspectives de ce projet sont triples:

 

- Visualiser les enjeux actuels autour de la biologie synthetique, tant au niveau artistique que scientifique, au travers d'une compétition emblématique.

 

- Comprendre et prendre la mesure des croisements et interactions entre communautés académiques scientifiques, artistiques et DIY.

 

- Détecter et favoriser l'émergence des acteurs présents désireux de poursuivre leurs projets prometteurs au delà des murs de la compétition.

 

 

A notre retour, reportages photo, masterclass à La Paillasse ... !

 

 

 >>> GET READY FOR THE RIDE <<<

À quoi servira la collecte ?

Vos participations serviront à financer les deux billets d'avion indispensable pour nous permettre de franchir l'Atlantique sans ramer.

 

Si le montant de la collecte est dépassée, les fonds supplémentaires nous permettront d'explorer plus sereinement et longuement la richesse de l'écosystème local en terme d'innovation citoyenne ouverte, de (bio)hacking.

 

Et si vous débordez littéralement de générosité et d'envie d'accompagner plus largement notre projet, les fonds serviront à cartographier, connecter, documenter et raconter le biohacking européen.

 

 

Thumb_10456374_10204099646160473_450032601_n-1413766577
Quitterie et Aurélien

Aurélien is a (m/h)aker and a photographer. You can find him on a skateboard, a camera around his neck, talking now – in our present - about the future of biology. Quitterie is a biologist and a science communicator, who exchanged her tube test for a bottle of Club Maté. She spends her time talking about open source technologies. Find us:...

Derniers commentaires

Thumb_lt-1414014992
Félicitations et bon séjour à Boston !
Thumb_1391074529468
Rapportez-nous des belles photos hein !
Thumb_1654741_700654473298776_1870350883_o-1414241351
La presse généraliste n'est pas très à l'aise avec la biologie moderne et encore moins avec le biohacking, il est temps d'apporter au publique des informations de qualité sur ces domaine !