Prenez part à la création du premier album "La Tempesta" de la mezzo Blandine Staskiewicz accompagné par l'orchestre Les Ambassadeurs.

Large_pr_sentation_concert_format_email_3-1408531466

Présentation détaillée du projet

 

Tout a commencé par une nuit de tempête lors d'un séjour à Belle-Ile-en-mer, mon île natale...

 

 

Alors que je ne dormais pas à cause de trucs ressassés en boucle et que j’écoutais le vent et la pluie se déchainer bruyamment, je me suis mise à fredonner un air de tempête de Vivaldi que je venais de chanter en concert. Soudain, l’idée m’est venue de réaliser un disque réunissant les plus beaux airs baroques italiens de tempête que je connaissais. L'idée était inédite. 

Je me suis mise immédiatement au travail.

 

Au fil de mes recherches sur les opéras italiens du 18ème siècle de Vivaldi et Haendel, je me suis rendue compte que les airs de tempête y étaient nombreux et même omniprésents. Ils apparaissent le plus souvent à la fin du second acte, au moment où la situation est la plus dramatique et où l'interprète se trouve dans un état émotionnel extrême. Ce sont de véritables crises de nerfs du personnage mises en musique et donnant de grands morceaux de bravoure qui sont toujours très attendus du public pour leur côté spectaculaire. Les vocalises peuvent être redoutables et les écarts de notes impressionnants. La voix passe du grave caverneux au suraigu en quelques notes. Ces airs très virtuoses étaient interprétés par les plus grands castrats de l'époque, comme le fameux Farinelli. J'avais donc trouvé mon thème: la tempête, puis mon titre: "Tempesta" (tempête), j'avais un grand choix parmi de nombreux ouvrages et je pouvais maintenant raconter une histoire.

 

La Tempesta

 

La Tempesta c'est l'histoire de la tempête du cœur face à ses différentes émotions amoureuses.

 

Dans les airs vifs et virtuoses, les termes de la tempête, de l'orage et de la mer (Tempesta, procella, mare, onda), des caprices de ciel, du soleil et du vent (cielo, sole, vento) et du naufrage (naufragar) sont récurrents. Ils illustrent les emballements et les tourments du cœur face à la colère, la peur, l'incertitude et le désespoir d'un amour non partagé ou inversement la joie et l'exaltation amoureuse. Je prends beaucoup de plaisir à chanter ces airs redoutables et j'ai par chance quelques facilités dû à une agilité vocale naturelle pour pouvoir les interpréter. Voici un exemple d'air de tempête :

 

 

« Dopo un orrida procella... » = après une horrible tempête...

 

On trouve également de magnifiques airs lents autours du même thème, d'un grand lyrisme et d'une force dramatique digne du bel canto italien, qui suggèrent soit le calme avant la tempête (angoisse et tourment) où le ciel s'obscurcit, soit le calme après le tempête (soulagement, bonheur et paix retrouvée) où le soleil rebrille et où le vent et la mer se sont calmés.

 

Je voulais donc alterner dans ce futur disque des airs rapides et des airs lents pour illustrer l'arrivée de la tempête, la tempête et enfin le retour au calme. Un peu comme l'histoire tourmentée de la vie sentimentale humaine avec ses douleurs, ses épreuves et ses joies.

 

Constituer une équipe

 

Je me suis mise alors à la recherche d'un chef d'orchestre avec des instruments d'époque pour m'accompagner et pour pouvoir intégrer quelques morceaux instrumentaux. Je recherchais une personnalité forte, ouverte et dynamique avec qui je puisse m'entendre. J'ai finalement proposé l'idée au jeune et talentueux chef d'orchestre Alexis Kossenko dont j'appréciais la personnalité musicale et le dynamisme de son jeune orchestre Les Ambassadeurs:

 

 

 

Ouverture d’Agrippina d’Haendel

 

 

 

Etant habitué à ce répertoire, Alexis Kossenko a été emballé par le projet. Ensemble nous formions une belle équipe, motivée et pleine d'idées. Nous pouvions alors proposer le projet à une maison de disque sérieuse pour la diffusion du futur CD. C'est avec Glossa Music que nous avons finalement décidé de signer.

 

Nous avons étendu nos recherches à d’autres compositeurs un peu moins connus que Vivaldi et Haendel car nous désirions intégrer aussi quelques raretés: Porpora, Pergolesi, Hasse, De Majo …

Nous avons fini par sélectionner une vingtaine de titres en tout et il nous a fallu faire un tri rigoureux, quitte à abandonner certains morceaux que j’aimais, afin de constituer un programme le plus cohérent possible, le tout réuni dans un disque d’1h15. Au programme : 14 titres dont 4 airs de Haendel, 4 airs de Vivaldi, un air de Porpora et de Pergolesi et 3 morceaux instrumentaux.

 

Le projet CD Tempesta était officiellement né!

 

 

 

 

 

 

   

 

À quoi servira la collecte ?

 

Pourquoi nous avons besoin de vous

 

Faire un disque est une étape essentielle et incontournable dans la vie d'un artiste. Ce projet se présente à un moment clé de ma carrière où j’ai le désir et l’ambition de partager mes choix et ma maturation artistiques de façon autonome, au-delà de la scène. Mais pour cela j'allais devoir couvrir entièrement les frais nécessaires à cette aventure. Il a tout d'abord fallu constituer un ensemble de 18 musiciens baroques : un clavecin, des instruments à cordes d'époque, des instruments à vents et deux cors. Certains viennent de toute l’Europe (Pologne, Bulgarie, Italie, Allemagne, Suisse, Belgique...). Il a fallu ensuite organiser le planning de travail en fonction des disponibilités de chacun, trouver un lieu d’enregistrement avec une belle acoustique naturelle, trouver une bonne équipe de preneurs de son spécialisés dans ce répertoire et enfin préparer la venue et le séjour des musiciens pour 11 jours.

Les maisons de disque, faute de subventions en ces temps de crise, ne pouvant plus financer les frais de productions d'un projet d'une telle envergure, iI a fallu entièrement autofinancer le disque en y investissant nos fonds propres et faire appel à des dons privés. Nous comptons sur votre aide pour pouvoir nous aider à lancer cette aventure, d’où notre sollicitation.

 

L’objectif

 

L’objectif de 9000 euros que nous avons fixé nous aidera à couvrir les frais de prise de son, de captation d'une vidéo publicitaire et le coût de la location du temple St Marcel à Paris pour les 11 jours de répétitions et d’enregistrement. Si grâce à vos dons, nous dépassons notre objectif, nous pourrons également couvrir la location de l'Oratoire du Louvre pour notre futur concert de lancement, ainsi qu'une partie de l'hébergement et des voyages des 9 musiciens non parisiens.

 

L'ensemble des coûts de production du disque s'élèvent à 47000 euros répartis ainsi :

 

Rémunération des 18 musiciens :                                      32000 euros

Prise de son :                      :                                                 5000 euros

Captation vidéo :                                                                     700 euros

Location Temple St Marcel :                                                 3500 euros

Frais d’hébergement des musiciens :                                   3200 euros

Frais de voyage des musiciens :                                          1300 euros

Location Oratoire du Louvre concert de lancement du CD: 1300 euros

 

Tout soutien de votre part, quelque soit la somme, nous sera précieux et nous serons heureux de partager avec vous la réussite de ce projet qui nous tient tant à cœur !

 

                                                                              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_photo_a24nb__3_-1447244985
b.staskiewicz@live.fr

BLANDINE STASKIEWICZ, MEZZO-SOPRANO Après un 1er Prix au Conservatoire Supérieur de Paris en 2001, elle débute dans le rôle-titre d’Attalia de Haendel au Festival international baroque d’Ambronay. Lauréate du Concours Baroque international de Chimay et au concours des Voix d’Or en 2001, elle participe au 1er Jardin des Voix, dirigé par William... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour ce beau projet et aussi félicitation pour les concerts du temple St Marcel et de l'Ile d'Arz, François DAVID
Thumb_default
Bravo pour le concert, quelle virtuosité, quelle énergie ! Bravo aussi à l'orchestre aux sonorités savoureuses. Alain Ragot
Thumb_default
Nous avons assisté avec grand plaisir à votre concert du 11 septembre à Paris, merci de la qualité de votre musique et de votre enthousiasme communicatif. Nous attendons impatiemment d'en retrouver la trace sur votre disque et vous souhaitons bonne continuation, inspiration et succès pour vos aventures musicales à venir. François et Lydie CHARTIER