Aidez Nous à Achever une Incroyable Aventure Humaine et Animalière au Coeur de la Jungle de Bornéo.

Large_dsc_0384_copie-1435928470-1435928493

Présentation détaillée du projet

Jorge Camilo Valenzuela est un photographe animalier, spécialiste des forêts vierges.

 

_dsc3632-1435922847

 

C’est au cœur d’un environnement hostile et souvent dangereux, dans la jungle de Bornéo que Jorge viens de finir son film documentaire "BORNEO INTO THE WILD OF SABAH".

 

Une aventure humaine, dans les coulisse de la vie des rares photographes animaliers de jungles.

Jorge nous fait découvrir des animaux et une forêt primaire vielles de plus 60 millions d’années.

 

Dans ces écosystèmes uniques vivent les orangs-outans, les singes nasiques et les éléphants pygmées, des espèces endémiques particulièrement menacées. Jorge a pour objectif de se fondre dans cette nature animale pour approcher « à pas de félin » ces espèces emblématiques de Bornéo.

 

Bb_orang_outan

 

Elephant_pygm_

 

Une quête qui le mènera aussi à la rencontre d’autres espèces rares et peu connues comme le varan malay, le semnopithèque rubicond et le crotale des bambous.

 

Vue_du_ciel_la_rivi_re_kinabatangan_2

 

Voici ci-dessous le repérage qui nous a permis de faire une bande annonce avant le tournage

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Bonjour,  la collecte que je lance aujourd’hui servira à réaliser la postproduction du film documentaire de 52mn « Borneo, Into the wild of Sabah »

 

_mg_9956-1435932511

 

_mg_0243-1435931518

 

Le film est le résultat d’une expédition de deux mois dans la jungle de Bornéo. Le tournage, qui s’est effectué dans des conditions très dures (forte chaleur, humidité, terrain accidenté…), a connu beaucoup d’imprévus : dépassement de temps et de budget dû aux conditions climatiques, accidents au sein de l’équipe, casse de matériel, et j’en passe…

 

_mg_0284-1435931759

 

Tourner dans la jungle en étant sans cesse confrontés aux aléas de la pluie et de l'humidité tropicale nous a fait perdre beaucoup de temps, car dans ces conditions le matériel refusait parfois de fonctionner, et certains appareils ont tout simplement rendu l'âme.

 

Bref, nous y avons laissé beaucoup d'argent, de sueur, et même de sang (moustiques et sangsues étaient au rendez-vous), mais c’était le prix à payer pour vous ramener de très belles images...

 

Dsc_0205_01-_web_kiss_kiss-1435933419

 

Nous entrons maintenant en phase de postproduction, avec un budget plus que restreint. Il nous faut trouver très vite des financements afin de pouvoir faire le meilleur montage possible, mais aussi l’étalonnage, le mixage son, la voix off, et la musique originale…

 

Il faut savoir que ce film a été réalisé sans l’aide du CNC !   Tous les frais de tournage ont donc été à la charge de mon producteur et d’un partenaire malais, qui ont bien voulu mouiller leur chemise. De mon côté, j’ai travaillé sans salaire, et j’ai investi énormément de temps et d’argent personnel pour réaliser ce film qui nécessitait du matériel imposant (plus de 200 kilos à transporter dans la jungle) et une logistique de tournage assez conséquente.

 

Img_0286-1435932264

 

L'intégralité de l'argent récolté sera utilisé uniquement pour payer la postproduction du film.   Il faut savoir que pour ce tournage en full HD, nous avons tourné en permanence à deux ou trois caméras, auxquelles venait s’ajouter un drone. Nous avons donc engrangé beaucoup de rushes, ce qui va rendre la phase de montage et d’étalonnage très coûteuse. Mais la beauté des images recueillies à Bornéo en vaut vraiment la peine.

 

 

 

La somme devra couvrir :  

- Le travail de dérushage, l'encodage, le monteur et la location de la station de montage pendant 5 semaines (valeur approximative 7 000 €)

- Le montage son et mixage son (valeur approximative 1 500 €) - L’étalonnage (valeur approximative 2 000 €) - La conception de la voix off avec un auteur (valeur approximative 600 €)

- La composition de la musique originale (valeur approximative 4 000 €)

- Le tirage des photos et les frais d’envoi (la somme dépendra du nombre de tirages)

- La réservation d'une salle de cinéma et cocktail pour l’avant-première du film (valeur approximative 2 000 €)  

 

Cela représente donc aux alentours de 18 000 Euros, mais je pense que si l’on parvient à réunir presque la moitié de cette somme, soit 8 000 Euros, ce sera déjà très bien, car cela nous permettra de lancer la postproduction.  

 

Et si l’on dépasse l'objectif principal de 8 000 Euros ?

 

Eh bien on pourra payer la totalité de la post production et consacrer plus de temps et d’argent à une postproduction de qualité, et donc faire un meilleur film ! De plus, mon banquier sera heureux que je ne lui demande pas de nouveau crédit ;-)   

 

Je remercie d'avance toutes celles et ceux qui auront envie de nous aider à achever cette aventure incroyable, qui a mis des années à se concrétiser, et qui me tient toujours autant à cœur.  

 

J’espère vous voir nombreux à notre avant-première !  

 

Hasta Luego

Jorge

 

Thumb_moi_avatar_nikon-1435934976
Jorge Camilo Valenzuela

Né au Chili, élevé au Brésil, installé en France, c’est en citoyen du monde que le photographe-réalisateur Jorge Camilo Valenzuela parcourt les forêts tropicales de notre planète, remontant les fleuves et se postant à la cime des arbres, entre ciel et terre, pour nous faire découvrir un écosystème unique. Jorge est un conteur, un témoin de ce qui se... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_moi_avatar_nikon-1435934976
UN GRAND MERCI, à tous ceux qui ont bien voulu nous aider avec notre incroyable aventure. Vos contributions vous seront automatiquement remboursées car le projet n'a pas atteint son objectif. Mais vous inquiétez pas pour nous on va finir cette aventure quoi qu'il arrive. Vous trouverez plus d'informations sur mon site jorgecamilovalenzuela.fr Hasta luego Jorge
Thumb_default
On est avec vous pour ce beau projet. En attendant avec impatience de le découvrir. Verogilles
Thumb_default
J'ai eu l'occasion de voir la qualité de votre approche de la nature par quelques unes de vos superbes photos, lorsque je travaillais à Pantin...j'ai donc hâte de voir le dvd Pascal