Projet de Long-métrage. Des personnages singuliers et touchants, de la poésie, un étrange huis clos dans un décor de road-movie.

Large_capture_d__cran_2015-05-27___13.56.05-1432728215-1432728270

The project

 

Long-métrage indépendant, réalisé par Emilie de Monsabert, Burn baby burn est le projet d’adaptation cinématographique de la pièce de théâtre de Carine Lacroix. Deux jeunes filles font connaissance dans une station-service abandonnée au milieu de nulle part et se jurent une amitié éternelle. Un genre de « Thelma et Louise » de l’adolescence, des personnages drôles et touchants, de la poésie, un étrange huis clos dans un décor de Road-movie.

 

 

Synopsis

 

Une chaleur écrasante. Un paysage désertique. Hirip, la quinzaine d’années, squatte une station-service abandonnée au milieu de nulle part. En route pour livrer de l’ecstasy à la ville, Violette un peu plus âgée, débarque avec sa mobylette en panne. Bloquées dans ce no man’s land, les deux adolescentes se cherchent, se défient, s’apprivoisent peu à peu. L’arrivée d’Issa, autre adolescent de la ville, met en danger le fragile équilibre qu'elles se sont construit.

 

 

 

Capture_d__cran_2015-05-27___14.53.49-1432733406

 

 

A L'ORIGINE DU FILM, UNE PIECE DE THEATRE

 

Burn Baby Burn est l’adaptation de la pièce de théâtre de Carine Lacroix, qui a été récompensée par de nombreux prix, notamment celui du Bureau des Lecteurs de la Comédie Française, lequel lui a valu la création de la pièce au Studio Théâtre de la Comédie Française en 2010. Depuis le texte a été monté de nombreuses fois en France et à l’étranger.

 

 

 

_carine__libro

 

Carine Lacroix, l’auteur

 

Le goût de l’écriture est né pour Carine à l’âge de dix ans, quand ses parents ont quitté Paris pour une année buissonnière à sillonner l’Europe dans un camping-car. Pour remplacer l’école, il fallait écrire, jouer dehors, inventer des langues, visiter des ruines, dormir à la belle étoile… Cette année-là s’est révélée déterminante et a largement influencé son goût des mots, des voyages, des clochards célestes et des hors champs.

 

Après avoir été comédienne une dizaine d’années, Carine consacre aujourd’hui tout son temps à l’écriture, essentiellement du théâtre.
 Sa pièce Burn baby burn (éditions l’Avant-scène, Bourse Beaumarchais) est créée à la Comédie Française en 2010 dans une mise en scène d'Anne-Laure Liégeois et traduite en plusieurs langues. En résidence à la Chartreuse Villeneuve-lès-Avignon en 2006, elle écrit L’Insomniaque. En 2012, différents projets de Carine voient le jour : Simone et Sandy, genre (édition de l’Avant-scène) pour le « Paris des femmes » au Théâtre des Mathurins, Écoute, pièce radiophonique pour France Culture, et À cran, écrit dans le cadre de la Résidence d’Ecrivains en Ile-de-France au Foyer des Jeunes Travailleurs de la Mie de Pain à Paris.

 

 

POURQUOI UN TOURNAGE EN ARGENTINE ?

 

 

 

Img_0324-1432733204

 

 

L'oeuvre de Carine Lacroix, par son décor, son rythme, sa poésie, est une oeuvre que l'on aimerait naturellement voir portée à l'écran.

 

C’est en allant étudier le cinéma en Argentine que l’idée d’adapter Burn baby burn m'est venue. 

 

Les paysages de Pampa collent parfaitement à l'idée de no man's land inscrite dans le texte et participent à l'instauration d'un climat particulier. Des paysages qui m'ont semblé accompagner à merveille, la poésie et le monde étrange d'Hirip et Violette. 

 

 

Photo_affiche-1432729428

 

 

LE SOUTIEN DE LA UNIVERSIDAD DEL CINE DE BUENOS AIRES

 

Le compte à rebours de la production a vraiment été lancé lorsque la Universidad del Cine de Buenos Aires a accepté de s’associer au projet en nous prêtant notamment une grande partie du matériel technique nécessaire à la réalisation du film (caméra RED ONE, lumières, travelling etc.) 

 

Image_1

 

 

Et c’est comme ça que le projet est devenu franco-argentin, au moins pour le cadre de sa production car le film sera réalisé en langue française avec des acteurs français.

 

 

LE CASTING

 

 

Elise Mollet

 

Elise

 

Elise est tout juste âgée de 18 ans. Passionnée de théâtre depuis l’enfance, elle en fait une priorité dès le collège, puis au lycée, où elle multiplie les cours et les spectacles (Pseudolus de Plaute, Dieu de Woody Allen, Je suis ado et alors?, West Side Story, Eclat de guerre, Les séries télé font leur spectacle, Electre de Sophocle, Les noces de Tchekhov et les noces chez les petits bourgeois de Brecht, Palace de Jean Michel Ribes etc.). En parallèle de ses études, Elise intègre le Cours Florent, ainsi que différentes troupes, parmi lesquelles la troupe Arasol destinée aux jeunes de banlieue, et avec qui elle monte sur scène chaque année. Artiste dans l’âme, escrimeuse depuis 10 ans, guitariste, elle se prépare aujourd’hui à passer son Bac Littéraire option Théâtre renforcé.

 

 

Florence Fauquet

 

 

Florence-fauquet-18

 

Florence a 21 ans. Après un bac option théâtre à Montpellier, elle se forme pendant trois ans (2009-2012) au cours Florent à Paris et monte notamment "All about men" en 2011, avec sa troupe "Hippopodame théâtre", qui sera prolongée au théâtre musical Marsoulan. En 2012, elle intègre la Classe libre du Cours Florent et fait partie des lauréats des Automnales de ce même Cours ("Amélie elle va changer votre vie").  En parallèle, Florence enchaîne les premiers rôles dans de nombreux court-métrages dont "Out of love" de Leandro de Carvalho et participe à "Neiges d'Automne" premier long-métrage de Hugo Bardin. Enfin, elle apparaît dans des série télévisées ("Cracs","Les fées cloches") et pour les plus chanceux, vous pourrez la voir jouer, en ce moment, dans "Plein emploi" au Théâtre du Repaire à Lyon. 

 

 

Pablo Alarson

 

 

Pablo2

 

Pablo a 21 ans. Il s’initie au théâtre durant ses études secondaires avant de rentrer au conservatoire du XVe arrondissement de Paris. Entre temps, il participe à  « La répèt’ : Amour et comédie », une mini-série télévision produite par M6 (Mehdi Charef /2008). En 2011, il joue dans « La maison vide », court-métrage de Mathieu Hipeau produit par Canal +. Mais c'est à la suite d’une rencontre avec le metteur en scène Argentin Claudio Tolcachir (Le Cas de la famille Coleman-Théâtre du Rond Point- 2011) que les choses s'accélèrent pour Pablo. Il s’envole pour Buenos Aires et se forme auprès de celui-ci en intégrant le cours intensif de l’école du Timbre 4. Durant l’année 2012, Pablo enchaîne les court-métrages (« Insomnio », « Neuroptera » de Victoria Argentini y Maximo Achinelly, « Y vos » de Lucia Vath) et incarne le personnage de Marcos dans le long-métrage « La Consagracion de la nada » de Emiliano Spampinato.  

 

 

L'EQUIPE

 

Notre Productrice Exécutive - MICAELA PICCO (Argentine)

 

Micaela

 

A 18 ans, Micaela Picco réalise une maîtrise en Réalisation et Production audiovisuelle a l’Université Nationale de Córdoba. Parallèlement à ses études, elle participe à différentes rencontres de Réalisation Cinématographiques organisées par le Cine Club municipal de Cordoba, ainsi qu’à l’Atelier Intensif d’Interprétation cinématographique de la Fondation Internationale pour la Formation Cinématographique First Team, présidée par Assumpta Serna y Scout Cleverdon.

En 2009, elle produit « Que nadie duerma la siesta, Córdoba está de fiesta », une fiction de 28 min et réalise « Funebrero » autre fiction de 30 min, toutes deux sélectionnées et projetées au C.E.P.I.A, Centre Culturel España Córdoba et sur la chaine de télévision « Canal 10 » de Córdoba.

En 2010, elle s’installe à Buenos Aires pour suivre une formation plus poussée en Réalisation et Production à la Universidad del Cine. Elle travaille alors sur de nombreux court-métrages en tant qu’assistante réalisatrice, mais aussi ingénieur du son et bien sûr productrice. Aujourd’hui elle s’apprête à tourner et produire le court-métrage « Entre paréntesis » en 35 mm et se consacre à la production exécutive du long-métrage « Burn baby burn ».

 

 

Notre Premier Assistant - MATIAS CARESANI  (Argentine)

 

Matias

 

Une fois terminées ses études secondaires, Matias Caresani quitte la ville de la Plata où il a grandi, pour étudier la Réalisation à la Universidad del Cine de Buenos Aires. Depuis 2010, il a participé à plus de 17 court et moyen-metrages dont deux qu’il écrit et réalise.

Durant sa dernière année d’études, il travaille comme correspondant pour Hispan TV, réalisant des vidéos pour la chaîne Irani chargée de la diffusion en Amérique Latine. Parallèlement, il travaille comme assistant de production sur des tournages publicitaires. En 2011, il rencontre Emilie de Monsabert, avec qui il travaille à plusieurs reprises. Matias sera son premier assistant sur “Burn baby burn”. 

 

 

Notre super Chef Op' MOIRA SOARES (Brésil)

 

Moira_avelino

 

Moira Soares commence ses études de Photographie en 2006 lorsqu’elle entre à l’Ecole d’Art et Design Architecture de Campinas (Sao Paulo- Brésil). En 2008, elle poursuit des études de Communication Audiovisuelle à la Fondation de Armando Alvarez Penteado de Sao Paulo, avant de terminer sa formation au SICA (Syndicat de l’Industrie Cinématographique Argentine) où elle travaille avec Rodolfo Denevi comme professeur titulaire et référent. En parallèle de ses études, Moira travaille sur différents court-métrages entre le Brésil et l’Argentine, notamment comme chef électricienne, assistante de caméra, cadreuse et chef-opératrice.

En 2011, elle est cadreuse sur “Montaña Blanca”, le long-métrage de Nelson Jimenez (sortie prévue courant 2013). 

 

 

Au cadre NELSON JIMENEZ (Chili)

 

Nelson_steadycam

 

Moira_nelson_avelino

 

En 2006, Nelson Jimenez reçoit son diplôme de technicien en Communication Audiovisuelle, spécialisation Photographie, ce qui lui permet d’être assistant-cadreur sur la série télévisée “enigma” (TVN 2006). En 2007, il poursuit des études à la Universidad del Cine de Buenos Aires en Réalisation où il travaille sur différents documentaires et courts-métrages en vidéo,16mm, 35 mm, et ciné numérique. En 2011, il dirige son premier long-métrage "Montaña Blanca" après avoir été cadreur sur les long-métrages "Cuatro de copas" et “El legado, la verdadera historia” (sorties prévues courant 2013).

 Il a à son actif une vingtaine de court-métrages en tant que technicien de l’image, réalisateur et opérateur de Steady-Cam.

 

Notre ingénieur du son MERCEDES GAVIRIA (Colombie)

 

Mercedes

 

Mercedes Gaviria a baigné dans l’univers du cinéma depuis sa tendre enfance. Son père, le réalisateur colombien Victor Gaviria dont les films ont été primés dans de nombreux festivals internationaux, lui transmet son amour du 7e art. Mercedes décide de venir se former en Argentine et suit ses études à la Universidad del Cine de Buenos Aires. Elle participe à de multiples court-métrages dans differentes focntions: directrice artistique, assistante réalisation, mais surtout ingénieur du son.

En 2011 elle travaille pour la société de production Cine Sudestada en tant qu’assistante de production lors de la sortie du film de Pablo Solarzs “Juntos para siempre”. En 2012 elle dirige son premier court-métrage “Polvo de barro”. Mais c’est le son qui s’impose rapidement à elle, et forte de ces multiples expériences, elle décide de rejoindre le département de Post-production du Son de la Universidad del Cine où elle est embauchée en tant qu’opératrice Pro Tools. Aujourd’hui elle partage son temps entre les tournages et s’occupe quotidiennement du montage son et du mixage des projets de films des étudiants de l’Université.

 

 

QUI SUIS JE ?

 

Moi

 

 

Emilie de Monsabert étudie les Sciences Politiques à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse. Elle y réalise collectivement un premier court-métrage et découvre le cinéma argentin lors du festival du Cinéma d’Amérique Latine de Toulouse, auquel elle participe en tant que bénévole. En sortant d'école, elle travaille sur différents festivals et réalise des travaux de montage pour des fictions télévisées. Puis, elle intègre le DESS Droit et Administration de la Communication Audiovisuelle de la Sorbonne et travaille pendant plusieurs années comme journaliste-réalisatrice pour des programmes diffusés sur France 2 et TF1. Parallèlement elle se forme au jeu et à la direction d’acteurs au Studio Pygmalion et à Method Acting Center où elle suit une formation basée sur la méthode de Stanislavski. Elle réalise sa première mise en scène théâtrale en 2007 au Laurette théâtre à Paris. Depuis 2010, elle étudie la mise en scène et la réalisation à la Universidad del Cine de Buenos Aires où elle est deux fois sélectionnée pour réaliser ses projets de court-métrages : El Boleto ganador et Burn Out (Prix des lycéens- Compétition Internationale du Festival « Filmer le travail » de Poitiers, 2013). 

 

LE LIEU DU TOURNAGE, LA STATION-SERVICE ABANDONNEE

 

Ensemble nous avons sillonné la Pampa argentine, visiter des dizaines de villages, vus des dizaines de station-services abandonnées, avant de trouver celle où nous souhaitons élire domicile pour nos 4 semaines de tournage et y ancrer nos personnages,Violette et Hirip.

 

POURQUOI A-T-ON BESOIN DE VOUS ?

 

Pour que le projet puisse voir le jour !

 

Grâce à l’équipe et aux comédiens qui ont accepté de travailler bénévolement, et grâce au soutien de partenaires que nous avons convaincus de nous fournir certains services gratuitement (post-production notamment), nous avons pu réduire notre budget de manière significative. 

 

Il nous reste aujourd'hui à trouver 7000 euros pour financer le tournage, qui démarrera le 4 mars pour se terminer 4 semaines plus tard.

 

 

Why fund it?

 

 

 

Thumb_photo_emilie-1432728835
Emilie

Emilie de Monsabert étudie les Sciences Politiques à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse. Elle y réalise collectivement un premier court-métrage et découvre le cinéma argentin lors du festival du Cinéma d’Amérique Latine de Toulouse, auquel elle participe en tant que bénévole. En sortant d'école, elle travaille sur différents festivals et réalise... See more

Newest comments

Thumb_default
Bon courage pour la suite de ce beau projet pour lequel nous trouverons avec Monroe une solution pour qu'il passe au Méjan sur Arles ! On vous embrasse. Isa, Nico et Lucie.
Thumb_default
BON VENT A CE BEAU PROJET
Thumb_default
Mucha energía para la película! haremos un gran trabajo!