"Mesdames et Messieurs nous sommes dans le regret de vous informer que BUS POUR TOUS se retrouve à l’arrêt pour manque de financements..."

Large_giphy__1_-1489783444-1489783455

Présentation détaillée du projet

 Bus Pour Tous est lauréat du projet Génération Court et sera diffusé à AUBERVILLIERS en Octobre lors de l'édition locale du festival Génération Court.

 

SYNOPSIS :

 

La Manif pour tous empêche un bus de banlieue d'entreprendre son itinéraire.

Contraints d'attendre un retour à la normale, ses passagers aux personnalités atypiques et de toutes catégories sociales commencent peu à peu à exprimer leur point de vue et leur mécontentement dans le véhicule.

Une chose est sûre, cette après-midi survoltée marquera les esprits...

 

NAISSANCE DU PROJET :

 

L'envie de traiter la thématique du vivre ensemble m'a longuement trottée en tête.

Mais les idées, elles, se faisaient rares. C'est après avoir effectué mon service civique que cette idée m'est venue, un jour en prenant le bus, la manifestation contre la loi travail force le bus à dévier son itinéraire; je me suis donc demandé naturellement ce que j'aurais fait si le bus s'était retrouvé bloqué et si j'étais face à de parfaits inconnus, comment aurais-je réagi ? Aurais-je noué un quelconque dialogue ? J'ai donc décidé de donner une réponse à toutes ces questions par le biais de l'écriture d'un scénario. L’idée de la manif pour tous s’est greffée au fil de l’écriture parce qu’elle était dans l’air du temps et encore ancrée dans les esprits des gens, cette manif est donc l’élément primordial du scénario, c'est elle qui leur fera peu à peu tous péter un câble et partir en live.

 

INTENTIONS :

 

Comme je l'ai dit précédemment, je souhaite avec ce court métrage aborder le thème du vivre ensemble.

Quelle est la représentation du  vivre ensemble aujourd'hui ?

Dans notre société cosmopolite comment trouver sa place et comment parvenir au dialogue malgré nos divergences communes. J'essaye de répondre à cette question par l'humour;  l'humour qui justement selon moi peut permettre de créer du lien social et de dépasser les préjugés de chacun. Mes personnages tous différents de par leur confession religieuse, leur sexe ou même leur condition sociale vont devoir débattre et dialoguer sur un sujet tabou que représente le mariage pour tous. Leur humour, leur fraîcheur et leurs particularités permettront l'ouverture d'un possible  terrain d'entente entre eux. Je ressens le désir de redonner ses lettres de noblesse au vivre ensemble, je l’illustre avec la tolérance et l’acceptation d’autrui dans BUS POUR TOUS; sans pour autant donner des leçons de morale, tout en restant dans l’humour, faire rire les spectateurs, c’est primordial pour moi dans le climat post-attentats que nous traversons. Enfin la mise en place de cette cagnotte résulte aussi d’un fort désir d’aventure humaine collective, je ne souhaite pas faire un film dans mon coin tout seul, mais faire un film collectif et humaniste avant tout, d'où mon désir de faire appel à la générosité des gens sur Internet.

 

LIEUX DE TOURNAGE :

 

Le tournage s'effectuera dans un bus à Avrainville en Essonne. Une ville excentrée de Paris certes mais tout à fait calme et tranquille pour le tournage. La verdure et les champs environs se marieront parfaitement avec le côté déjanté que je souhaite donner au film.

IMG_5334.JPGIMG_5340.JPGIMG_5330.JPG

 

L'ÉQUIPE :

 

300x300.jpg

Gaspard Cresp sera mon chef-opérateur.

Diplômé de l’ENS Louis Lumière, Gaspard Cresp assiste depuis plus de dix ans de grands noms de la photographie du cinéma français, comme Jean-Marc Fabre, Patrick Ghiringhelli et Claude Garnier.

Son métier l’a conduit à travers d’improbables contrées comme le Kurdistan en Irak, pour le film ‘My Sweet Perppeland’ de Hiner Salem dont il a fait l’image, aux côtés de Pascal Auffray.

Ces dernières années, Gaspard Cresp a signé la lumière de plusieurs courts-métrages mais aussi de videos pour Gotan Project, groupe d’électro-tango pour qui il avait déjà réalisé un clip, en 2006.

 

14708337_1129027167183856_8480896727144739890_n-1489622637

Jérémy Hervier sera mon assistant réalisation.

Il est actuellement en troisième année au CLCF (conservatoire du cinéma français ) en  assistant réalisation.

 

Anissa-1489622756

Anissa Allali jouera le rôle de LEILA.

Après s’être formée à la maison d'artistes ACTOR FACTORY, Anissa a décrochée le rôle de Myriem dans le long métrage “SOUS X” sorti au cinéma en 2015.

Représentée par l’agence TALENT BOX,  on a pu la retrouver récemment dans le film “L'ASCENSION”  aux côtés d’Ahmed sylla et d’Alice Belaïdi.

 

6407868,yp+T7PMY5lKvdiJRNP2232rRcIxVh8A_S7N9IsWuz4QEwaEPZZrjpU+rJbihmueTTpJCTKIusJ0qmDEDRKo4WA==.jpg

Baya Belal jouera le rôle de YASMINA.

Baya Belal est une actrice française alliant travail en France et à l’international.

Elle a travaillé au théâtre du Soleil sous la direction d’Ariane Mnouchkine ainsi qu’avec d’autres compagnies (théâtre de l’Odéon sous la direction de Patrick Pineau, théâtre des Oiseaux sous la direction de Bernard Martin). Au cinéma, elle a tourné entre-autre sous la direction de Joachim Lafosse dans « À perdre la raison », de Sylvain Estibal « Le cochon de Gaza », de Denis Villeneuve « Incendies », de Steven Spielberg « Munich », de Mehdi Charef « La fille de Keltoum », de Julien Leclerc

« Braqueurs » …  Elle dirige depuis quatre ans la Compagnie des Rêves Ayez qu’elle a cofondée avec Elyssa Smiri avec qui elle a coréalisé le court-métrage « Les Roméos et Juliettes ». Elle mène un travail artistique auprès de jeunes socialement éloignés de la culture ; elles ont aussi toutes deux coréalisé un film documentaire

« A la recherche des Roméos & Juliettes », retraçant cette aventure filmique.

 

606204_10.jpg

Yves Batek Mendy jouera le rôle de YVES.

Après avoir commencé dans le théâtre d’improvisation, Yves- Batek Mendy se fait repérer par les professionnels du cinéma et du théâtre. Désormais représenté par Isabelle Gaudin et Arielle Léva de l’agence ARTCINE, Yves sort d’une tournée triomphale de 6 mois à travers toute la France, la Suisse, le Luxembourg et la Belgique de la pièce “Numéro Complémentaire” de Jean-Marie Chevret. Il repartira en tournée en Septembre et tiendra le rôle principal de “L’UN POUR L’AUTRE” de Léo Fontaine.

 

519341_17.jpg

Fanta Touré jouera le rôle de FANTA.

Après s'être formée au conservatoire du 12ème arrondissement et au sein de l’association 1000 visages, Fanta a enchaîné  les tournages, que ce soit pour des publicités pour la LICRA et LA MAISON BALUCHON ainsi que pour des courts métrages comme “DAR” de Anne Cissé ou “REGLEMENT DE CONTE” de Holy Fatma. On a pu la retrouver récemment pour un petit rôle dans la série “HÉROÏNES” diffusée sur ARTE.

 

650462_1-1489623887

Julie de Sceaux interprétera le rôle de BEATRICE.

Après un démarrage à succès dans l’édition, à Lausanne et Paris, elle décide de prendre son rêve définitivement le plus cher, au sérieux : être comédienne.

Mettre son travail au service d’une œuvre, d’un réalisateur, d’un metteur en scène, se laisser guider par leurs choix artistiques en y apportant sa matière, son vécu, son instinct, l'anime.  

L'aventure a commencé avec la chanson et l'album "Julie a un côté Rivgauche", maintenant, place à l'image !

Photo-1489624080

Amir Nouicer interprétera le rôle du CHAUFFEUR.

 

AVANCEMENT DU PROJET :

 

Bus Pour Tous est lauréat du projet Génération Court et sera diffusé à AUBERVILLIERS en Octobre lors de l'édition locale du festival Génération Court.

Les dates de tournage sont planifiées aux 11,12 et 13 Avril 2017, mais nous avons impérativement besoin de votre soutien pour que le film puisse se tourner dans les meilleures conditions possibles.

 

C'est quoi GÉNÉRATION COURT ?

 

Créé en 2006, Génération Court est un projet dont l’objectif est de promouvoir le talent des jeunes dans le domaine du cinéma, pour un public âgé de 18 à 25 ans et résidant en Ile-de-France.

Sorte de laboratoire d’initiation aux métiers du cinéma, le projet Génération Court donne la possibilité à des jeunes de réaliser leurs projets de courts-métrages en ayant accès à une plate-forme de compétences techniques professionnelles pendant une année. Puis de valoriser leurs réalisations au cours du festival Génération Court (infos sur notre site Génération Court )

Dans un premier temps, les jeunes sont sélectionnés sur leur seule motivation et quelques lignes de synopsis. Aucune connaissance ou expérience du cinéma n’est requise. Au contraire, nous souhaitons par notre dispositif ouvrir le medium du cinéma à des jeunes qui en sont éloignés et qui ne pourraient, sans notre intermédiaire, ambitionner d’accéder à la réalisation d’un film avec un réel accompagnement.

Après plusieurs semaines d’écriture avec l’aide de scénaristes confirmés, les jeunes sélectionnés bénéficient de « stages pro » qui vont leur apporter les bases indispensables à la réalisation d’un court-métrage de fiction. Stage « analyse filmique et découpage de scénario » par un réalisateur confirmé ; stage « direction d’acteur » par un metteur en scène ; stage « cadre et lumière » par un chef opérateur pro ; stage « son » par un ingénieur du son ; stage « postproduction » par un monteur de film et enfin stage « musique originale » par un compositeur qui les sensibilisera à l’importance du travail ave un musicien sur la bande son de leur film.

Ensuite les jeunes candidats seront encadrés dans la préparation puis le tournage de leur court-métrage. Ils bénéficient de l’aide précieuse d’un tuteur que nous appelons « réalisateur référent » : il s’agit d’un réalisateur confirmé qui apportera son expertise et ses conseils au jeune pour la partie réalisation.

Les courts-métrages réalisés seront projetés à l'occasion du festival local "Génération Court" et le lauréat du prix du jury participera ensuite à la finale nationale du festival, où concourent des courts-métrages venus de toute la France, réalisés par des jeunes et talentueux réalisateurs de moins de 30 ans.

Le projet Génération Court, basé à Aubervilliers et chapeauté par l’OMJA (Office Municipale de la Jeunesse d’Aubervilliers), souhaite donner la parole aux jeunes afin qu’ils s’expriment sur le monde qui les entoure avec l’ambition de favoriser l’émergence d’une nouvelle vague de jeunes créateurs cinématographiques, issue de milieux qui n’ont habituellement pas accès un monde plutôt fermé du cinéma.

 

À quoi servira la collecte ?

L'intégralité de la somme sera investie dans la location du matériel pour l'image :

 

-  Les 400 euros seront investis pour la location de la caméra RED SCARLET 4K ainsi qu'une série de filtres et d'optiques qui s'en accommodent. 

- C'est moi, Gautier Blazewicz, qui recevrai les fonds.

 

Si nous avions la chance d'aller Au-delà des 400 euros :

 

Nous pourrions allouer toute somme supplémentaire à la location d'un moniteur et d'un peu plus de matériel son.  

Cet argent pourra servir aussi pour la suite du film c'est à dire la post-production et l'étalonnage par exemple, étapes nécessaires dans la fabrication de ce court métrage.

 

En espérant; vous livrer le meilleur court métrage possible et vous faire éclater de rire !

 

Mille mercis d'avance pour votre soutien.

Thumb_505948_8-1489684907
GogoGwada

Gautier Blazewicz, né le 26 Septembre 1997 passe son enfance à dans le 20 ème et 19 ème arrondissements de Paris, très vite en classe de seconde il choisit l’option cinéma qui l’amènera dans la réalisation d’un premier court métrage intitulé « Frères » et qui gagnera par la suite quelques prix dans des festivals lycéens. Cette première expérience... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo Gautier. l investissement personnel et la motivation sont les gages d une reussite qui je l espere ne se fera pas attendre trop longtemps... kisses Mum
Thumb_default
Allez Gautier on veut voir démarrer l'autobus ! S'il manque des dialogues dans le bus, tu peux caser une référence à l'étymologie du mot bus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Autobus ;o)