Et si on arrêtait d'y croire ? Après le père Noël, c'est le prince charmant qu'il faut oublier pour grandir...

Large_image_pour_crowdfunding6_eng

Présentation détaillée du projet

L'HISTOIRE

 

Anna, 25 ans, se cherche suite à une rupture amoureuse. Ici, pas de prince, mais une remise en question ponctuée par l'humour critique de Lucie, colocataire et confidente.

Comment prendre en main les rênes de sa destinée quand on a été nourrie aux contes de fées où les héroïnes, passives, sont toujours dans l'attente ?  

 

Durée : 12 minutes                       Ratio image : 16/9                         Couleurs

 

 

"IL ETAIT UNE FOIS..."

 

Cendrillon, Blanche Neige, la Belle au bois dormant, la petite sirène… ces héroïnes de Disney ont un point commun, et pas des moindre : elles finissent par rencontrer le prince, qui résout tous leurs problèmes. Des générations de femmes ont grandi avec ce rêve. Comment alors, se débarrasser de la quête inconsciente d’un homme comme solution à tout ?

 

Bien sûr, les temps ont changés. Bien sûr, ce ne sont que des histoires. Mais, comme l’a démontré Bruno Bettelheim dans son livre Psychanalyse des contes de fées, les contes sont conçus pour aider les enfants à construire leur psyché. Ces histoires jouent un rôle important dans leur rapport au monde, les aidant à comprendre ce qui est souhaitable où non. Dès notre plus jeune âge, les contes nous aident à surmonter nos peurs et façonnent nos désirs. Pour les enfants élevés à grands coups de Disney, il n’est pas toujours facile de séparer le bon grain de l’ivraie, dans toutes ces histoires…

 

Quelle est l’influence du prince charmant sur nos vies ? Peut-on s’affranchir des contes qui ont bercé notre enfance ? Ce sont ces questionnements qui nous ont poussées à écrire Bye Bye Blanche Neige. Chacun, homme ou femme, a senti passer un jour dans son couple l’ombre du prince charmant…

 

PERSONNAGES ET CASTING

 

                                                                         ANNA

                                                                 Florence Valéro

 

Florence_v_2_low_res

 

 

           Anna navigue, un peu perdue d'abord, entre ses rêves de contes de fées et les injonctions de la société de consommation. Fragile, construite sur des illusions, elle a cependant envie de se comprendre elle-même et d’évoluer.

          Florence Valero est passionnée de théâtre depuis l'âge de 15 ans ! Elle se professionnalise aux côtés de Jean-Paul Zennacker et Didier Moine. Quand elle rencontre le metteur en scène Julien Gaillard, les dés sont jetés : elle sera comédienne. Depuis 2011, elle collabore avec la performatrice Maud Watel Kazak. En juin 2013, elle a croisé la route des metteurs en scène Jean-Pierre Baro et Pascal Kirsch. Parallèlement à sa carrière théâtrale, elle joue devant la caméra et est également poète ! Il émane de Florence une grande sensibilité, une personnalité loin des formatages, une force toute en nuance.

 

 

                                                                   LUCIE

                                                              Jeanne Coret

 

Jeanne_c_2

 

             Lucie, la colocataire, est plus mature, qu’Anna, plus pragmatique aussi. Elle lui sert de guide, de confidente et de mentor.

             Lucie est interprétée par Jeanne, comédienne aux gouts éclectiques, passionnée de danse et de musique, elle les a pratiqués pendant respectivement 10 et 4 ans. Après ses études à "Acting international" elle complète sa formation au "Laboratoire de Formation au Théâtre Physique". Jeanne est multi facettes, bourrée d’énergie, elle a créé sa propre compagnie de théâtre danse, "Les Presqu'Ils", en 2012. En 2013, elle intègre l'atelier de coaching Pygmalion. Aujourd’hui, face à la caméra, Jeanne s’épanouit à travers une dimension plus intimiste du jeu d’acteur.

 

 

                                                                                                                                                                                             ANTOINE

                                                                Arthur Choisnet

 

Arthur_c_low_res

 

                Antoine, interprété par Arthur, est un jeune homme sensible qui rencontre momentanément des problèmes financiers. Dans son couple, Antoine est pris entre la quasi obligation d’assumer son rôle de « protecteur » et le refus de ce rôle.

               Dans la vraie vie, Arthur est comédien dans l’âme depuis l’âge de 7 ans ! Il s’est formé à la scène depuis cet âge tendre. C’est aussi un sportif passionné d’arts martiaux, d’équitation et de parkour. Il a à son actif des rôles dans des courts-métrages, des longs-métrages, des séries et des pubs. Il a récemment donné la réplique à Natalie Portman. Depuis 2012, il passe derrière la caméra et fait partie du collectif « Why Nut » qui produit des pastilles humoristiques.

 

 

Quelques images tirées des rushes du casting :

 

Florence_en_casting_low_res      Arthur_en_casting_low_res

 

Florence_et_jeanne_en_casting_1_low_res

 

Florence_et_jeanne_en_casting_2_low_res

 

 

A PROPOS DES REALISATRICES

 

            « Titulaire d’un Master en études audiovisuelles, dont une année d’études du cinéma aux Etats-Unis, diplômée de l’ESEC, j’ai aussi réalisé plusieurs courts-métrages.

            Après avoir travaillé sur les plateaux et en post-production en Californie, à Lyon et à Paris, je suis désormais assistante mise en scène en France, tout en continuant à écrire et réaliser des courts-métrages.

            Roselyne et moi avons des valeurs communes, et nous avons eu l’idée et l’envie, au cours de l’une de nos discussions passionnées, de questionner le mythe du Prince charmant. »

Mélanie Dubost

 

« Indépendante dans le domaine de l’art, depuis plusieurs années je m’intéresse à la représentation du monde à travers les medias, images ou peintures. J’ai pu constater que les femmes sont sous représentées dans les medias et leur image généralement très stéréotypée.

            Après ma rencontre avec Mélanie, j’ai créé l’Association Eloise visant à favoriser la présence des femmes dans l’art et particulièrement dans l’audiovisuel.

Sur la même longueur d’onde et complémentaires dans le travail, nous avons plusieurs projets de réalisations audiovisuelles en binôme. Notre ambition est d’interroger des valeurs contemporaines bien souvent issues d’idées reçues millénaires. »

Roselyne Segalen

 

Roselyne_et_melanie_copy

Mélanie Dubost et Roselyne Segalen

 

 

LE TON DU FILM

 

D’abord sérieux, le ton du film s’allège au fur et à mesure qu’Anna avance dans son cheminement. Alors que la tonalité est plutôt grave au début, Bye Bye Blanche Neige est par la suite ponctué de touches humoristiques : les remarques de Lucie la colocataire, la répétition de la musique « One day my prince will come » à des moments clés, le sound design, la mise en scène presque cartoonesque de certains plans... Bye Bye Blanche Neige commence dans un registre plutôt dramatique, et évolue petit à petit vers la comédie.

 

 

 

NOTRE EQUIPE

 

Nous vous présentons ici petit à petit les membres de notre équipe.

 

Noémie Jolivet, notre directrice de production, raisonnable et persévérante :  

 

Photo_noe_mie-1411151222

 

 

Notre talentueuse cheffe opératrice, Françoise Noyon :

 

Franc_oise_noyon-1410521367

 

Sa page IMDb : http://www.imdb.com/name/nm0637562/

 

 

Notre super scripte tout terrain, Pauline Pécheux :

 

Pauline_pe_cheux-1410619356

 

Sa page IMDb : http://www.imdb.com/name/nm4713139/

 

 

Nadia Moussa, première assistante réal, souriante et efficace !

 

Photo_nadia-1410966046

 

 

Alison Glorennec, notre seconde assistante, organisée, ferme et attentionnée :

 

Alison_glorennec-1412171760

 

Le discret Romain Supe, notre ingénieur du son :

 

Romain_supe-1410966313

 

 

Dominique Bonami, notre chef décorateur, précis et attentif :

 

Dominique_bonami-1410966860

 

 

 

CHOREGRAPHIE

 

L’une des étapes de l’évolution d’Anna se fait par un rêve étrange, peuplé de Blanche Neige névrosées. Cette séquence de rêve est une chorégraphie de Manon Oligny. Canadienne, fondatrice de la compagnie ‘Manon Fait de la Danse’, elle a créé et produit une vingtaine d’œuvres. Nous avons rencontré Manon à Montréal, après avoir vu son excellente chorégraphie Où est Blanche Neige ?  à propos de laquelle elle dit :

 

« Les Blanche-Neige sont parachutées dans l’espace, elles cherchent une sortie de secours, ne savent pas où elles sont. En les observant déambuler, je souhaite que le spectateur tisse sa propre réflexion sur le conformisme, sur les modèles proposés par la culture de masse qui nous déterminent tous, consciemment ou inconsciemment, mais aussi sur les rapports entre le virtuel et le réel dans nos vies. »

Source : entrevue par Philippe Couture :

http://voir.ca/scene/2013/10/23/iou-est-blanche-neigei-entrevue-avec-manon-oligny-vous-avez-dit-in-situ/

 

 

ILS SOUTIENNENT BYE BYE BLANCHE NEIGE :

 

                                                       Logo-the_des_ecrivains

 

Le Thé des Ecrivains soutient BYE BYE BLANCHE NEIGE

 

Une partie du film sera tournée dans le salon de thé et librairie du Thé des Ecrivains, situé au 16 rue des Minimes, 75003 Paris. C’est dans cette ambiance confortable et chaleureuse, au calme, qu’Anna va se réconforter suite à sa rupture amoureuse.     

 

P1050044_copy

 

 

L'atelier de reliure Houdart soutient BYE BYE BLANCHE NEIGE

 

                                     Houdart_infos_logo_3-1412171154

 

 

Le personnage d'Anna travaille comme relieuse. L'atelier de reliure Houdart, situé au 77 rue Broca, 75013 Paris, accueille chaleureusement notre équipe pour nous permettre de tourner 2 des séquences du film.

 

Photo_relieur_pour_kkbb-1412170778

 

 

La librairie Violette and Co soutient BYE BYE BLANCHE NEIGE

 

La librairie Violette and Co, située au 102 rue de Charonne, 75011 Paris, participe au projet en nous prêtant une partie des livres nécessaires à l'intrigue...

 

                           Logo_violette_1-1412171341

 

 

 

 

 

Image_pour_crowdfunding3_low_res

 

À quoi servira la collecte ?

Toute l'équipe est bénévole. Nous prenons à notre charge les frais liés à la préparation du film, puis le maquillage, les costumes et l'achat de disque durs pour stocker les rushes.

Et comme les artistes bénévoles, même les plus talentueux, ont besoin de se nourrir et d'avoir une caméra pour faire un film, nous faisons appel à vous !

 

Les fonds récoltés nous permettrons de louer le matériel (caméra, optiques, projecteurs, micros… ) de nourrir les 25 techniciens et comédiens pendant les 5 jours de tournage, de payer les déplacements, les accessoires et décors ainsi que l’assurance et les différents frais liés à la post-production.

Bref, nous avons besoin de vous pour faire naître le projet ! 

 

Location de matériel                           1600 euros

(camera, optiques, micros...)   

 

Nourriture

(et café pour les longues journées !)    600 euros

 

Frais de déplacement                           200 euros

(location de véhicule, essence...)

 

Accessoires                                        100 euros

Décors                                                200 euros

 

Assurance                                            50 euros

 

Post production                                  250 euros

Thumb_roselyne_et_melanie_copy
L'association ELOÏSE

Créée par Roselyne Segalen, l'association Eloïse soutient les artistes et porteurs de projets dont les oeuvres repoussent les limites des stéréotypes et questionnent les idées reçues.

Derniers commentaires

Thumb_default
Voilà, le tout y est!! Bonne réalisation.
Thumb_default
Pensees de NZ et Amsterdam: May this movie go a long way... Good Luck!!! ;-)
Thumb_default
Bises Chloé