Aidez la Cie Nadine Birtschansky à lutter contre l'exclusion, les discriminations et à favoriser l'accès de la Culture au plus grand nombre!

Large_kiss3-1421609157

Présentation détaillée du projet

QUELQUES MOTS SUR L'ASSOCIATION :

 

 

      L'association Élan pour la vie a été créée en 1999 sous l'impulsion de Nadine Birtschansky, chorégraphe et ancienne danseuse s'étant produite en France comme à l'étranger, atteinte d'une sclérose en plaque depuis plusieurs années qui limite ses mouvements et ses déplacements. Cette expérience l'a conduite à créer d'autres gestes, à chercher et à inventer des postures, à entreprendre de nouvelles histoires théâtrales et chorégraphiques. 

 

527008_100188293469959_167576106_n-1421609790

[ Le sacre du possible - Création chorégraphique 2006/2008 - Cie Nadine Birtschansky ]

 

     Élan pour la vie a pour objectifs principaux de permettre à des artistes valides et invalides, professionnels et amateurs, de travailler ensemble à la mise en oeuvre de créations originales, ainsi que de provoquer un changement de regard sur le handicaplutter contre toutes formes d'exclusion pour montrer au plus grand nombre qu'il ne constitue pas une fin en soi.   

 

 

Pour plus d'informations sur la compagnie Nadine Birtschansky : cliquez ici !

 

 

PRÉSENTATION DU  PROJET :

 

C'était l'été - Création chorégraphique

Compagnie Nadine Birtschansky - Élan pour la vie

 

De la Danse Contemporaine au Hip Hop, cette nouvelle création "C'était l'été" est un hymne à la rencontre, au dépassement et à la vie contre l'abattement et le fatalisme. L'histoire développe ce mythe de l'amour inattendu mais réel appliqué aux contraintes de la vie moderne.

 

_dsd5264-1421317500

[ C'était l'été - Création chorégraphique - Cie Nadine Birtschansky ]            Copiryght : Alain Papillon

 

 

L'HISTOIRE :

 

     Fleur se donne à paraître dans son quotidien illusoire, son insupportable vacuité. Qui est-elle vraiment ? Pourrait-elle se retrouver un jour et redonner enfin à sens à sa vie.

     La rencontre inattendue d'un homme appelé "M" vient basculer l'ennui. Il est seul lui aussi, enfermé dans une bulle insupportable, sa maladie qu'il traîne comme un poids trop lourd pour s'occuper du reste. 

     Rencontre inespérée qui bouleverse leur existence. Fleur se révèle à elle-même et contribue à la guérison de "M". Lui la soutient dans sa quête identitaire.

     Dans ce parcours commun Fleur et M se confrontent à certaines réalités. Celles, singulières, d'autres quêtes humaines : celle de "Lyana" et "Lyre", un couple atypique. 

 

_dsd4760-100-102-1421610392

[ C'était l'été - Création chorégraphique - Cie Nadine Birtschansky ]            Copiryght : Alain Papillon LA VRAIE HISTOIRE :

 

     Nadine Birtschansky, lors d'une période d'hospitalisation, fut heurtée par la violence d'une situation pourtant commune. Elle vit un homme, pendu par le bras à sa perfusion qui le guidait le long des couloirs, ne pouvant se mouvoir librement à cause de la torpeur dans laquelle le plongeait la chimiothérapie.

       Pour elle, en fauteuil depuis une dizaine d'année, ce fut un comble de voir cet homme jeune avec deux bras, deux jambes, qui n'était plus maître de son corps. Elle le sentit bien plus handicapé que ce qu'il pouvait y paraître. 

     C'est alors qu'elle imagina que quelque chose de soudain, peut-être l'amour, pourrait le sortir de la situation dans laquelle il se trouvait, lui faire reprendre conscience qu'il était encore en possession de tous ses moyens et que s'il le désirait, il serait libre de reprendre le contrôle de sa vie. 

 

1622586_337581186397334_812052809689874840_o-1421610622

[ C'était l'été - Création chorégraphique - Cie Nadine Birtschansky ]            Copiryght : Alain Papillon

 

L'AUTEUR :

 

     Pour Nadine, raconter l'histoire de rencontres qu'elle croit "toujours possibles entres des êtres différents", c'est sublimer sa propre histoire. C'est l’exceptionnel qui rend quelqu'un différent. Mais chaque personne n'est-elle pas unique, d’où exceptionnelle et donc différente. 

     Et singulière, Nadine Birtschansky l'était lorsqu'elle travaillait avec Monique Rivière de l'Opéra de Paris, Nikitinia des ballets de Bolchoï puis à l'école de Martha Graham; un parcours remarquable du à sa présence remarquée sur les scènes américaines et européennes pour ses créations chorégraphiques : "Une infinie légèreté" pour le festival d'Avignon, "Clown", "The Lulu Plays" 1990 prix de la critique à l'Odyssey Théâtre de Los Angles et en 1991 "Signé Modigliani" sur cette même scène. 

     Différente, elle l'est encore aujourd'hui, car bien que la sclérose en plaques la contraigne à vivre en fauteuil, elle n'en poursuit pas moins son métier de chorégraphe, sa passion artistique toujours aussi vive. Cette chorégraphe, place la rencontre amoureuse au cœur des relations humaines. 

     Dans "C'était l'été", on voit comment au-delà du handicap, la séduction opère. Avec passion, Nadine Birtschansky poursuit sa recherche dans les chorégraphies qu'elle crée. "J'essaie de faire interpréter au plus juste, avec sincérité, valides et non valides. On se rend compte alors que les deux sont complémentaires, qu'ils s'apportent mutuellement."

 

"Prouver que la différence n'est pas un obstacle à la rencontre", est aussi le but de l'association Élan pour la vie. 

 

L1013703-100-100-100-1421317606

[ C'était l'été - Création chorégraphique - Cie Nadine Birtschansky ]            Copiryght : Alain Papillon

 

 

La compagnie Nadine Birtchansky est compagnie associée au Plessis-Théâtre Gabriel Monnet, et remercie infiniment la Cie José Manuel Cano Lopez pour son accueil chaleureux et son aide précieuse. 

 

À quoi servira la collecte ?

Les 1000 euros demandés nous permettront de rétribuer les artistes et l'équipe technique pour les répétitions et les deux représentations du jeudi 5 et vendredi 6 février 2015 au Plessis-Théâtre Gabriel Monnet (La Riche, 37), ce qui est une des conditions principales afin de rendre notre activité pérenne. Cette aide financière nous servira également à financer la réalisation d'un film du spectacle "C'était l'été", outil indispensable pour assurer la diffusion du spectacle dans les réseaux de programmation professionnelle. 

 

     Les conditions de créations difficiles inhérentes au travail autour du handicap font que nous sollicitons votre aide pour mener à bien notre projet et ainsi sensibiliser le plus grand nombre à la cause que nous défendons, à savoir celle de montrer que le handicap ne constitue pas une fin en soi. 

 

_dsd4958-100-122-1421611129

[ C'était l'été - Création chorégraphique - Cie Nadine Birtschansky ]            Copiryght : Alain Papillon

 

 

     En contribuant au financement de notre projet "C'était l'été", vous soutenez une action de lutte contre l'exclusion, les discriminations et pour l'accès de la Culture au plus grand nombre. En soutenant l'Association, vous lui permettez de pérenniser son activité et ainsi favoriser durablement un changement de regard sur le handicap et la création chorégraphique. 

 

 

Nadine Birtschansky, parcours et engagements :

 

 

 

Pour les 10 "Early birds" (premiers contributeurs), la contrepartie coûtant 30 euros passe à 20 euros !!! :)

Thumb_tampon_elan_pour_la_vie-1421319864
CieNadineBirtschansky

Nadine Birtschansky s’est fait connaître et reconnaître en tant que chorégraphe notamment à travers ses créations : « Une infinie légèreté » pour le festival d’Avignon, « Clown », et « Signé Modigliani », remarquées sur les scènes européennes et américaines. Elle reçoit en 1991, pour sa pièce, « The Lulu Plays », le Grand Prix de la Critique aux... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Projet sublime, spectacle grandiose, touchant, humain, professionnalisme: il y a vraiment tout pour nous donner envie de vous aider ... encore et encore, vous voir jouer le plus possible . Bravo à tous et à toutes: une grande fidèle . M =)
Thumb_default
Bonjour, Connaissant cette maladie qui frappe un membre proche de ma famille, je vous tire un grand coup de chapeau pour votre courage et la "gnac" qui vous anime. J'espère de tout cœur que vous atteindrez le but que vous vous êtes fixés et que vous le dépasserez ! Cordialement. Yves ARZEL.