Théâtre pour un seul spéctateur; une boîte de pandore où le spectateur ne saît pas ce qu’il va découvrir...

Large_dsc_0051lm-1497628745-1497628753

Présentation détaillée du projet

A PROPOS DU CONCEPT DE LA “CABINE POUR UN SEUL SPECTATEUR”

La cabine, techniquement, est une grande boîte noire : elle fait 2 mètres de profondeur, 1 mètre 50 de hauteur et 1 mètre 20 de large où se jouent des pièces de théâtre dans un format pour un seul spectateur et qui durent entre 3 et  15 minutes.

La cabine se différencie, conceptuellement, du théâtre dans son essence parfois restreignante puisque la structure peut être déployée dans n’importe quel lieu : une salle d’exposition, le corridor d’un musée, la salle d’attente d’un théâtre, un parc… et cette structure devient un nouvel espace intéressant pour le spectateur qui connaît une expérience théâtrale totalement inédite.

En fin de compte, la cabine est une boîte de pandore où le spectateur ne saît pas ce qu’il va découvrir.

 

A PROPOS DE L’OEUVRE

“Raisons pour regarder le ciel” met en scène la mystérieuse rencontre entre deux hommes dans un lieu singulier, un NON-lieu qui apparaît comme un territoire inhospitalier et symbolique où le dialogue va constamment à la recherche d’une vérité et l’acceptation de celle-ci pour les codes humains que les deux protagonistes incarnent.

L’oeuvre cherche à approfondir les thèmes de la perversion, toujours en équilibre, entre le pouvoir et la condition humaine.

 

FICHE TECHNIQUE:

Titre : “Raisons pour regarder le ciel”

Écriture et mise en scène: Nestor Alfredo Vargas

Traduction : Sebastien Morales - David González

 Conception Graphique: Eduardo Cerón

Avec: Lucas Alvarado, Victoire Fellonneau, Matthieu Astre, Fabien Rasplus

Durée: 13 minutes

 

20,21,22 ET 23 JUILLET / 19:30 hrs / TAVERNE GUTENBERG  

5 rue de l’Épée, Lyon 3e (Métro Guillotière)

 

Dscf1783_opt-1497611929

 

Nestor Alfredo Vargas  est acteur, metteur en scène et gestionnaire culturel, dîplomé comme acteur en 2005 de la prestigieuse académie de théâtre “Tessier” de Santiago de Chile, il s’est spécialisé ensuite entre 2006 et 2007 dans le milieu de la mise en scène et a joué face à la caméra dans les séminaires du “Teatro la Memoria”, où il a reçu des cours de Rodrigo Pérez, Alfredo Castro, Marco Guzmán, entre autres acteurs et directeurs reconnus de la scène théâtrale chilienne.

Dîplomé d’une Licence ( 2 años) avec les honneurs en arts du spectacle de l’université des Amériques du Chili (2012), pendant l’année 2013 il a suivi des cours de renforcement à Buenos Aires en dramaturgie et en écriture de nouvelles avec des maîtres argentines Enrique Papatino et Andrea Babini.

En tant qu’acteur il a développé une longue carrière en théâtre, cinéma et télévision parmi lesquels “Les clowns de l’espoir” (2003) de Jaime Silva, “Kaspar” (2004) de Cristian Marambio, “Woyzeck” (2005) de Marco Guzmán, “Rojas Magallanes” (2006) de Rodrigo Achondo, “Arma letal” (2011) de Marco Espinoza, “Vert” cabine pour un seul spectateur (2014, Buenos Aires, Argentina). “El día menos pensado” (Télévision), Le film chilien “El mago” (2014), entre autres.

Depuis 2009 Nestor est chef de la troupe “Théâtre panoramique”, on peut citer ses mises en scène de “Woyzeck” (2009), “Juana” avec un nouveau regard sur “Sainte Jeanne des abattoirs” de B. Brecht (2011), “A propos de l’inercie” cabine pour un seul spectateur (2013-Buenos Aires, Argentina).

Parallélement, depuis 8 ans il a développé une grande participation dans l’aire de la gestion culturelle dans de nombreuses et diverses compagnies parmi lesquels: COARTRE (corporation de la réhabitation à travers l’art), PRENDE COLECTIVO dans la production et la gestion de projets auprès d’une équipe multidisciplinaire et assurant par son travail collaboratif l’agrandissement des espaces et des activités culturelles dans les parties les plus vulnérables de la société chilienne.

 

Photo_cv__opt-1498078839

 

Victoire Fellonneau commence la musique assez tardivement au conservatoire municipal de Saint-Cloud à l’âge 10 ans. Elle y apprend la flûte à bec, instrument qu’elle ne quittera plus jamais. Issue d’une famille de professions libérales, il lui est difficile de faire comprendre son ambition artistique. Ses parents lui demande d’avoir son baccalauréat et de continuer à réfléchir sur son avenir. Ne renonçant pas à vivre sa passion, elle intègre ensuite successivement le conservatoire de Versailles dans la classe de Pierre Boragno,.… Elle est actuellement étudiante en dernière année de licence au CNSMD de Lyon dans la classe de Pierre Hamon.

Victoire s’est passionnée pour la musique du 17ème et 18ème siècle. A fin de pouvoir explorer le répertoire le plus amplement possible elle choisit de pratiquer plusieurs instruments.

Elle commence par le traverso avec Valérie Balssa au CRR de Boulogne-Billancourt avant de continuer en option au CNSMDL avec Amélie Michelle.

Elle découvre ensuite le chant et se perfectionne en intégrant l’atelier vocal du CNSMDL ce qui lui permet aussi de prendre des cours particuliers.Enfin elle décide de s’initier au hautbois baroque avec Patrick Beaugiraud.

 

Mat_opt-1497611981

 

Matthieu Astre, né à Antibes, découvrit la scène adolescent dans un atelier d'improvisation au Théâtre de la Marguerite. Après deux ans à l'Université en Arts du Spectacle et trois ans au Conservatoire de Nice en Art Dramatique avec, entre autres, le metteur en scène Cyril Cotinaut, il est admis à l'ENSATT en parcours Acteur dans la promotion Jalila Baccar/Fadhel Jaibi. En 2017 il joue, avec ses camarades de promotion, dans Songe(s), d'après Shakespeare et mis en scène par Dominique Pitoiset, Désaffectés, d'après le texte des auteurs élèves de l'école, mis en scène par Catherine Hargreaves et L'Espace Furieux de Novarina, mis en scène par Aurélien Bory.

 

Web__12__opt-1497612003

 

Fabien Rasplus, découvrit le théâtre à l'âge de 6, après à 15 ans il a rencontré Nicolas Saint-George et à 19, Clara Piralli.

À 22 ans il est admis à l'ENSATT en parcours Acteur, En 2017 il joue, avec ses camarades de promotion, dans Songe(s), d'après Shakespeare et mis en scène par Dominique Pitoiset, Désaffectés, d'après le texte des auteurs élèves de l'école, mis en scène par Catherine Hargreaves et L'Espace Furieux de Novarina, mis en scène par Aurélien Bory.

 

Lucas_opt-1497860065

 

Lucas Alvarado est un violiste et compositeur chilien. Après d’étudier piano et contrebasse au Conservatoire de Viña del Mar et l’Université de Valparaíso au Chili, il se consacre à la viole de gambe et à la musique ancienne. Depuis 2012 il développe une carrière comme membre de plusieurs ensembles au Chili, comme l’orchestre baroque Mundos Reunidos, l’ensemble Alta Voce spécialisé dans la musique baroque en Sudamérique et le duo Valenti Suonatori. En parallèle, il travaille en tant que compositeur pour des projets interdisciplinaires liés à la musique expérimentale et l'art sonore. En 2013, il fonde le collectif d'improvisation Eunk. Depuis 2015 il étudie la viole de gambe avec Marianne Muller au Conservatoire National Superior de Lyon.

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Pour réaliser à cette phase de travail et aux représentations qui la suivront dans les meilleures conditions, je besoin d'un soutien financier de 1400 €, l'intégralité des fonds collectés me sera reversée et utilisée pour:  

 

Th_atre.jpg-1497564029

Thumb_dscf1783-1496593356
Nestor Alfredo

Nestor Alfredo Vargas González est acteur, metteur en scène et gestionnaire culturel, dîplomé comme acteur en 2005 de la prestigieuse académie de théâtre “Tessier” de Santiago de Chile, il s’est spécialisé ensuite entre 2006 et 2007 dans le milieu de la mise en scène et a joué face à la caméra dans les séminaires du “Teatro la Memoria”, où il a reçu des... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Parce que nous croyons en toi! Sam & Fred
Thumb_default
Bon courage pour le lancement du projet !