Soutenez CALAMITY DREAM! Un court métrage de fiction. Un western en Islande. Avec une quête, un colt, du whisky et de la poussière

Large_calamity_big

Présentation détaillée du projet

UN FILM pOeTiQue

                     SuRrEaLiSte

                           AbSuRdE

                                 dRoLe

                                     InNatTeNdU

                                            FeRoCe

 

Où tout commence par un cheval perdu et une éclipse de soleil en Islande.

 

 

 

HISTOIRE

 

Aude et Anna sont des cow-boys modernes. Elles errent sur une terre imaginaire, à la recherche de l'Ouest. Encombrées par les mots, elles tentent de dialoguer.

 

 

GENRE : WESTERN

 

Un film de route et d'errance.

 

Une fable sur le mythe de l'Ouest sauvage, sur les grands espaces naturels et indomptables. Le territoire inexploré et hostile. Ce qu'il reste à conquérir.

 

Aude et Anna, les personnages : deux vagabondes qui voudraient être cow-boys. Héroïnes solitaires sorties de nulle part, aventureuses, éprises de liberté. Deux filles qui crachent, sortes de rombières sans manière. Fantasques, revêches ou burlesques selon le temps.

 

L'histoire part d'un cheminement à deux. L'autre est celui avec qui on s'ennuie, sur lequel on s'appuie, auquel on se confronte, qui nous rassure, que l'on rejette.

 

Le western répond ici à une envie de partir par paresse ou incapacité à inventer quelque chose où l'on est, où l'on vit.

 

Le western est un genre masculin. Les femmes font partie du paysage, à l'arrière plan. Fiancées, mères ou prostituées, elles sont le faire-valoir de héros virils et conquérants. L'histoire se passe d'elles pour s'écrire. Ici elles reprennent leur place, dans la lignée de Calamity Jane.

 

On ne trouvera dans le film ni shérifs, cavalerie, saloon, chercheurs d'or ou bandits de chemins. Mais une quête, un duel, un flingue, une frontière, du whisky et de la poussière.

Blabla

 

 

 

DECOR : POURQUOI L'ISLANDE?

 

1

 

 

L'histoire se déroule dans un lieu imaginaire que l'on ne saurait situer. Un espace loin de tout, insolite, à la nature sauvage et lunaire. Sans arbres. De larges territoires vides et intouchés dont on n'est peu familier. Un no man's land. Le bout du monde. Ce western sera insulaire. La mer jouera un rôle de herse. Un huis clos dans le désert, avec la mer qui retient. 

L'Islande, avec ses sols de cirques et de cratères, ses routes infinies, ses villes abandonnées et ses plages de sable noir où se jettent les blocs de glace SERA ce décor.

.

 

4

Le chemin chaotique.

 

7

 

Maisons_vides

La ville abandonnée.

    

 

 

Un lieu : là où quelque chose arrive.

Partir : trouver ce qu'on ne cherchait pas.

                    

 

UN FILM DE MOTS

 

La destination du voyage n'a pas d'importance. Ce qui compte c'est l'illusion qu'elle existe et qu'elle peut influer sur nos vie. La route sera un prétexte au dialogue.

Contrairement aux westerns mutiques, le film repose entièrement sur les échanges entre Aude et Anna. C'est l'histoire de deux filles encombrées par les mots et qui ne savent pas s'écouter.

Un film sur l'incapacité à se dire les choses, sur la parole qui déferle sans faire sens. Entre dialogues poétiques, surréalistes, politiques et burlesques, elles se parleront par locutions, mots figés, brouillon d'idées, insultes, langue inconnue, proverbes vides de sens, cadavres exquis, monologues autistes.

Les dialogues sont inspirés de poèmes d'Henri Michaux, Un barbare en Asie, Plume et Face aux verrous.

De ces écrits sont nés les deux personnages, à la fois touchants et absurdes, qui, jetés brutalement au monde, cherchent une place. Elles usent d'une parole tantôt court-circuitée, bizarre ou terriblement vide, comme ces phrases que l'on s'échange au quotidien lorsque l'on ne sait quoi se dire. Par peur du silence.

 

Les mots doivent être l'aventure eux-mêmes. On s'y cogne, brutalement.

 

 

LES PERSONNAGES

 

Flingue

 

Aude et Anna, jeunes, mais déjà plus tellement. Visages marqués, de ceux qui ont vécu sans se préserver. Ou qui luttent obstinément contre le vent.

Elles se rêvent flingueuses solitaires au passé trouble. Une camaraderie inaltérable les unit. Toutes deux ont quelque chose de cassé, de mélancolique et de violent. Elles sont à la croisée des chemins entre Clint Eastwood, Joanne Woodward et Beckett.

 

LA FORME DU FILM

 

Durée : 25'

Format de tournage : Super 16mm

Cadre : 1:37

 

Au gré des chemins et des paysages, on suivra Aude et Anna dans leur périple. La parole sera moteur de la progression du récit. 9 séquences composeront ce film autour de neuf moyens de se déplacer dans l'espace : ETRE DEBOUT / TOURNER / MARCHER / PORTER / TOMBER / NAGER / PIETINER  / COURIR / ETRE ASSIS.

 

5

 

 

DEUX SEQUENCES DU SCENARIO:

 

Une route s'étend à perte de vue. Elles s'éloignent. Aude marche vite, Anna suit derrière, court pour rejoindre son niveau, se laisse distancer, la rattrape de nouveau. Le jour se lève.

 

ANNA

Pourquoi on est parties déjà?

AUDE

Pour retrouver quelque chose.

ANNA

T'avais perdu quoi toi?

AUDE

Heu..Rien, je crois pas. Rien. Je sais plus. Non c'est pas pour ça.

ANNA

Pourquoi alors?

AUDE

La soif des grands espaces! Non changer de vie. Non, pour l'inconnu! Non, pour dépasser cette putain de frontière. Non, aller plus loin, là bas, où on ne connait pas. Non, conquérir ce territoire sauvage. Les voyages, ça sauve non? Peu importe, tu sais bien, on doit rejoindre l'ouest.

ANNA

Ha ouais, c'est vrai. Pourquoi déjà?

 

..............................

 

ANNA

Un lendemain de cuite, les souvenirs jaunes, c'est mieux qu'un sourire perdu dans le RER

AUDE

Oui, la vapeur séduit l'oiseau enfermé à clef. Elles s'enfument de gris les girouettes à plumes. Moi je me dessèche, je connais tous les coins encombrés de ma maison.

ANNA

Les murs ont pris la forme de tes pieds.

AUDE

Tu sais, ils mentent rarement ceux qui annoncent des choses graves.

ANNA

Qu'est ce que je vais faire du jour suivant, et du jour qui vient après le suivant?

AUDE

Si le feu passe au rouge avant que j'atteigne la troisième marche alors il viendra. Je compte jusqu'à 60

ANNA

C'est un combat sans corps auquel il faut te préparer. Garde intacte ta faiblesse, va jusqu'au bout de tes erreurs.

AUDE

Avec ton sens de l'orientation stérile t'es comme un skieur au fond d'un puits.

ANNA Attends mais c'est pas au crocodile de crier : attention au crocodile!

 

A suivre....

De_dos

 

 

L'EQUIPE

 

L'aventure se construit à 5 :

 

Anna Liabeuf : Comédienne

Etudes au Théatre du jour d'Agen (sous la direction de Pierre Debauche)

 "Fantasio" de Musset (rôle de Elsbeth)

"Les amants puérils" de Crommelynck (rôle de Quasiment)

"Résistantes" , Compagnie Les toiles cirées

"Quelque part dans le nord", Compagnie Oxymore

Mise en scène de "Les chaises" de Ionesco

Elle participe également aux projets de la compagnie Folial, la troupe Solilès,  etc.

 

Aude Liabeuf : Comédienne

Etudes de théâtre à l'Université Lumière - Lyon 2

Chargée de diffusion pour les compagnies de théâtre "Hybride" et "Les armoires pleines"

Pratique du théâtre en ateliers et cours au Tanit théâtre et au Nouveau Théâtre du 8ème à Lyon.

 

Sylvain Verdet : Chef opérateur

Directeur de la photographie sur de nombreux films parmi lesquels :

2 automnes, 3 hivers, Sébastien Betbeder

Où je mets ma pudeur, Sébastien Bailly

Pitchipoï, Charles Najman

Chantou, Marion Cozzutti

Parmi nous, Clément Cogitore

Dreamtimacy, Franck Vialle

Face au vent, Anne-Marie Faux

 

Un ingénieur du son qu'il nous reste à trouver...

 

Mathilde Delaunay : Réalisatrice

 

3

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira essentiellement à financer le tournage.

 

 

J'ai réalisé un budget minimum pour le tournage, qui inclut la location et l'achat de matériel ainsi que la logistique sur place (Avions, déplacement sur place, logement, nourriture)

 

Voici le détails des frais :

 

Location matériel son/caméra : 1000 euros (ce qui comprend la location d'un moteur pour la caméra que nous avons déjà, filtres et zoom ainsi que du matériel de son)

Pellicule : environ 1100 euros (10 boîtes super 16mm)

Billets d'avion : 1750 euros (350x5)

Location d'une voiture sur place : 500 euros

Hébergement : 525 euros (5 personnes/7 jours/15e par nuit)

Nourriture : environ 500 euros

Costumes/accessoires : environ 250 euros

Total : 5624 euros.

 

Ce budget ne comprend pas la post-production à savoir la réalisation de certaines étapes indispensables :

Développement de la pellicule

Montage image et son

Mixage

Etalonnage

Fabrication d'un support de diffusion.

 

Si la collecte permet de réunir plus de fonds, ils servirons à finaliser le film.

 

J'envisage la diffusion du film de plusieurs manières :

- projections en France.

- Inscriptions en festivals français et internationaux.

- Site internet.

 

Dans le cas où une production se lancerait dans l'aventure, il sera possible d'envisager une diffusion télé et la recherche de subventions publiques et privées pour mener à bien la post-production du film.

 

  Déroulement des prochaines étapes

 

- tournage du 7 au 13 octobre

- montage en décembre 2013

- montage son, mixage, étalonnage début 2014

- premières projections au printemps 2014

 

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à me contacter à : delaunay.mathilde@hotmail.fr

 

Merci!

Thumb_img_3597
mathildedelaunay

"Calamity dream" est mon premier film de fiction. J'ai réalisé un documentaire de 8', "pied plume", autour de l'exil imprévu de ma soeur en Islande, qu'il est possible de voir sur Viméo: https://vimeo.com/57146166 mot de passe : fanny C'est là-bas, en Islande que j'ai eu l'envie de réaliser ce film surréaliste et poétique dans ces espaces... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Des cow girls sous les pommiers sans fleur, entourées de moutons sans laine, c'est pas mal non plus. Bisous. JeanJean.
Thumb_default
Bravo les filles !!!!
Thumb_default
Bravo les filles, foncez !