Ajoutez votre pierre au caïrn ! 4270 kilomètres à travers les états sauvages d'Amériques, 92 jours d'itinérance, 1 objectif : marcher

Large_call_of_the_walk-1515673328

Présentation détaillée du projet

Amies depuis 6 ans, passionnées de randonnée et curieuses par nature, nous partageons toutes deux le goût pour la découverte de nouveaux horizons. C'est en 2016, lors d'une soirée d'été en refuge, que naît ce projet.

Call of the Walk : la traversée des états sauvages d'Amérique à pied !

 

Qui sommes-nous ?

 

Marianne 

 

Originaire de Haute-Savoie. A 25 ans, après un  BTSA en gestion et protection de la nature, elle poursuit avec un Diplôme d'Etat d'Accompagnatrice en Montagne. Faisant de la randonnée son métier, elle prône le partage sur les sentiers. Cette passionnée de grand air trace son chemin avec pour seul azimut : la Montagne. 
Marianne aime l'ici, et plus encore l'ailleurs. C'est presque viscéral, les "trips" elle a ça dans les siennes. La baroudeuse a soif de découvrir d'autres contrées à arpenter de ses pieds. Soif ? Pas seulement, ce ventre sur pattes a faim de tout, et de gâteaux surtout. Une chose est certaine, durant ces trois mois sur le PCT, les lyophilisés ne la feront pas rêver...

 

Cette traversée des États-Unis à pied viendra ponctuer le terme de son diplôme.

Quoi de mieux que l'expérimentation pour parfaire sa formation !

 

 

Marine

 

Originaire de Grenoble en Isère, Marine a passé son enfance à gambader autour de la capitale des Alpes, entre le massif du Vercors et celui de Belledonne. Puis elle s'est décidée à venir étudier en Haute-Savoie. Aujourd'hui, à 25 ans, diplômée d'un BTSA GPN, elle continue de se former pour encadrer en grimpe d'arbres et montagnes à vaches. Lorsque les reliefs blanchissent, elle est pisteur-secouriste nordique.


Ne vous méprenez pas, sa petite taille est un leurre, capable de courir 50 km et de voyager au fin fond de l'Afrique, Marine est la coéquipière idéale pour cette expédition.

 

 

 

 

L'aventure se passe à l'Ouest

 

Impossible de ne pas songer à la Nature brute et luxuriante lorsque l'on parle de l'Ouest Américain. Cette région teintée de folk musique rayonne d'images évocatrices. Un espace primitif où les éléments ont gardé grandeur et puissance, et dans lequel l'Homme n'a pas son omniprésence. Des territoires non contraints, non aseptisés, tel un terreau propice aux rêves d'évasion ; on peut y voir l'opportunité de renouer avec l'instinct en perdition. Sans nul doute, une Nature merveilleusement farouche appelée outre atlantique : la Wilderness.

 

Cet Ouest so far away, n'a jamais été aussi proche pour nos esprits aventureux. Voilà plus d'un an que l'idée d'un tel projet a été émise, grâce à vous aujourd'hui elle se concrétise.

 

 

A travers nos pérégrinations pédestres nous souhaitons promouvoir notre mode de déplacement originel : la marche.

 

Notre parcours sera celui des crêtes du Pacifique. Ce chemin, plus communément appelé Pacific Crest Trail, sillonne les États-Unis, du Sud au Nord, en passant par les États de Californie, Oregon et Washington. Nous traverserons successivement de nombreux parcs nationaux tel que le Yosemite ou encore Crater Lake, de multiples forêts et autres espaces naturels remarquables, riches en faune et flore.

 

Contrairement aux sentiers français, les itinéraires pédestres américains sont très peu, voire pas balisés. En matière d'orientation, nous devrons faire preuve d'une constante vigilance car selon la doctrine du "leave no trace" même les caïrns n'ont pas leur place à l'Ouest. En effet, les "hikers" manifestent une certaine éthique concernant la pratique de la randonnée. Au delà de la marche, leur démarche puriste est celle de l'intégration et de l'adaptation de l'homme à la Nature, sans l'impacter.

 

 

Nous parcourrons ces 4270 km exclusivement à pied.

 

Quelles sont nos motivations ?

 

Prenons un instant pour observer autour de nous. Il semblerait que l'évolution de notre société tende à compresser nos temps de déplacements, grâce, ou à cause, de nombreux modes de transports. On se rapproche d'un lieu à un autre, parfois éloignés de plusieurs kilomètres, en seulement quelques minutes. Comme si le déplacement, le mouvement lui-même n'avait plus aucune valeur. Victimes de la course contre la montre, dépendants du diktat du tic-tac, on cherche à emprunter toutes sortes de raccourcis. Dans ce quotidien, souvent citadin, où le tempo perd de son harmonie, chacun court après le temps et pourtant la sédentarité sévit.

 

Le constat est clair : plus notre environnement se « modernise », plus nous réduisons notre contact plantaire avec le sol brut, avec la Terre. C'est pourquoi, cette traversée a pour vocation de mettre en lumière la marche itinérante. Comme un retour aux sens, à l'essence humaine ; un pas après l'autre, pied droit puis gauche, vous suivrez où cette cadence nous mène.

 

 

Mais nous ne partons pas que pour cela, nous partons pour apprendre une chose que l'école ne nous enseigne pas, l'Expérience

 

En effet, après avoir suivi la théorie, après avoir eu une certaine pratique du métier, il nous manque l'essentiel : l'expérience. Durant ces 92 jours, nous allons apprendre plus encore qu'en deux années de formation. La Nature prodiguant les meilleures leçons, quoi de plus rassurant pour nos futurs clients que de savoir que ces 2 jeunes accompagnatrices en montagne de 25 ans se sont forgées sur des milliers de kilomètres, et sont capables de s'adapter aux conditions, parfois délicates, du milieu montagnard.

 

Notre but est de revenir en sachant (en autres) :

 

- S'orienter de nuit grâce aux étoiles (durant la traversée du désert des Mojaves nous marcherons en nocturne pour éviter les grosses chaleurs).

 

- Vivre 92 situations de bivouac différentes en équipements légers !

 

- Identifier les plantes qui peuvent agrémenter notre base alimentaire, et celles aux vertus médicinales.

 

- Cohabiter avec des animaux "sans les déranger" (ours, cougars, serpents à sonnettes, etc...)

 

 

Vous l'aurez compris, marcher au long cours requière une capacité d'adaptation à toutes conditions.

 

Cette expérience d'immersion nous la partagerons avec vous à travers l'écriture d'un ouvrage consacré à l'itinérance et, plus largement, à la vie en extérieur.

Le petit guide de la débrouillarde - 92 astuces vers l'autonomie en montagne compilera des situations significatives auxquelles nous aurons été confrontées durant la traversée.

 

Ainsi nous vous donnerons quelques clés pour s'extraire du confort sédentaire, et défier sa propre nature au grand air !

 

À quoi servira la collecte ?

Pour rallier la frontière Mexicaine au Canada on compte 4270 kilomètres. Nous avons basé notre budget sur 1 euro symbolique par kilomètre !

 

Comment allons-nous répartir vos contributions ?

 

Les billets d'avion : 1000*2 : 2000 euros pour deux. Nous nous envolerons pour San Diego le 4 avril prochain, et foulerons pendant 3 mois les terres de l'Ouest jusqu'à Vancouver, d'où nous rentrerons à la mi-juillet.

 

L’équipement : 500*2 : 1000 euros

 

Transport/Logistique/Ravitaillement : 500 euros

 

Les assurances : 430 euros

 

Les visas : 130*2 : 260 euros

 

La boîte/sac à ours : 80 euros

 

 

 

De notre côté : 

 

Nous mettons aussi 1 euro du kilomètre, ainsi après un an d'économie, nous utiliserons les 4270 euros pour subvenir aux besoins de nourriture (envoi de colis postaux le long du chemin) et compléments d'équipements comme piolets et crampons pour traverser les passages encore glacés en mai de la Sierra Nevada.

 

Une partie de cette somme sera consacrée à la création de notre livre : Le petit guide de la débrouillarde - 92 astuces vers l'autonomie en montagne

 

Marine percevra la totalité de la collecte du projet Call of the Walk. Cette cagnotte sera ensuite répartie en fonction des diverses dépenses nécessaires.

 

N'hésitez pas à nous demander le détail de notre budget, nous nous ferons un plaisir de vous l'envoyer !

 

Si l'objectif est dépassé :

 

Nous reverserons la somme excédentaire sous forme de don à l'association du Pacific Crest Trail. Cette structure portée par des amoureux de la nature, oeuvre pour la protection de l'environnement. Elle permet également de mettre en relation les marcheurs et les "trails angel's" (personnes bienveillantes qui approvisionnent des jerricanes d'eau à proximité du chemin sur les sections les plus arides notamment en Californie, pour éviter la déshydratation et ainsi aider les marcheurs).

Vous pouvez vous abonnez à notre page Facebook, sur laquelle vous découvrirez la préparation de notre périple.

Merci d'avance pour l'intérêt que vous porterez au projet !

 

Répondez à l'Appel de la Marche, suivez nos péripéties step by step sur le PCT et soutenez-nous dans ce défi sportif, cette aventure grandeur Nature !

 

Thumb_test_ombre-1516046511
Call of the Walk

Marianne & Marine, 25 ans, Accompagnatrices en Montagne.

Derniers commentaires

Thumb_default
Nous vous souhaitons beaucoup de réussite dans votre "entreprise" bien sympathique. Bravo!
Thumb_default
Bonjour, Je suis un collègue de votre papa Christophe. Je tiens à vous féliciter pour ce magnifique projet. Je vous souhaite bon courage dans ce périple et cette aventure difficile mais si enrichissante. Comme disais le general Bigeard, "ëtre et durer". A méditer ! Bonne chance! Maxime RIGAL
Thumb_default
JE SUIS TELLEMENT FIÈRE DE TOI MA SISTA !! TU ES ÉPATANTE !! PASSEZ UN MERVEILLEUX SÉJOUR ET SURTOUT ATTENTION À VOUS