Cambalache Album recording and production Five years of success Join us to be part of this musical adventure

Large_cambalache_cover

The project

Cambalache A latin american, arabic-judaic-andalousian and native peoples of the americas music concert.     A bar somewhere in Latin America... two friends, two musicians... sitting at a table, share memories around childhood, death, love... a chat made out of songs, poetry and melodies rooted in archaic civilizations (Mixteca, Mapuche, Quechua...) and the language of the conquerors.

Songs, poetry and melodies that follow one another around the edges and geographical boundaries beyond the ocean. Spanish and cuban writers, argentinian, chilian and peruvian composers.

Carlos Varela (Cuba) Claudio Gomez(Colombia) Zitarossa (Uruguay) Maria Elana Walsh, Atahualpa Yupanqui, Eladia Blaquez (Argentine) Violeta Parra (Chili)...Nicolas Guillén, Chavela Vargas, Chabuca Granda, Sofia Gaitan de Reyes …« canto de trabajo anonimo » from Venezuela... anonymous songs born in Spain or Mexico, sefarad spanish songs...linked by a unique and permanent red thread, the Poetry. They are sourrounded by the instruments: guitar, bombo, castanuelas and a variety of objects witnesses of the paths and origins of each song.  ___________________________________________________________________  

Website

www.cambalache.fr/

Myspace

https://myspace.com/cambalache.1

 

 

video from the concert at "le CouveNt" - 2013

 

 

 

Personnel

 

Servane Solana

Vocals - guitar - percussions

 

 

Servane

 

 

Rodrigo Mosquera

Guitar - Charango - Cuatro - vocals - percussions

 

Rodrigo  *  

 

Artistic and musical manager

Sergio Piterbarg

 

Sergio_perfil_media

 

 

 

The press (in french)

"Trois beaux concerts  de « Cambalache »  (récital voix guitare de l’ensemble Xinum) au festival de Conques Servane Solana, chanteuse et Rodrigo Mosquera, guitariste  ont enchanté un public surpris, attentif, subjugué et  ému parfois jusqu’au larmes !   Pour cette édition 2009 Pauline Albouy donne du « sentiment » au festival de musique, sentiments magnifiquement incarnés par le récital de musique populaire judéo-arobo-andalouse et sud américaine préparé et dirigé par Sergio Piterbarg  à qui une fois de plus Pauline Albouy accorde une totale confiance. Un autre pari de cette édition, la décentralisation et Pauline Albouy programme « Cambalache » au Centre Européen,  à  la salle des fêtes de Salles la Source et à la Chapelle des Pénitents Noirs à Villefranche de Rouergue. Deux belles initiatives dont le festival, ses partenaires, et le public  n’ont eu qu’à se féliciter !   Trois lieux, trois concerts, trois publics pour  même voyage et la même émotion :   Au Centre Européen, Sergio Piterbarg présente « Cambalache » dans sa forme théâtrale,  Les artistes évoluent dans le décor de Marta Santos, sculpteur où toute une foule d’objets réels où détournés sont les témoins des histoires de ces chansons, notamment un farol (réverbère en Argentine) à la lumière duquel Servane Solana interprète des poèmes de Benedetti. Le tout ponctuée par une création lumière de Sergio Piterbarg et le public une belle et cohérente prestation.   La salle des fêtes de Salles la Source offre la pierre et le bois pour décor et la proximité du public. Tout au long du concert on peut lire alors  toute la force de l’émotion sur les visages qui ne quittent les deux artistes ni des yeux ni des oreilles. La Chapelle des Pénitents Noirs impressionne par sa majesté, après une répétition très pointue au cours de laquelle Sergio Piterbarg conduit Servane Solana et Rodrigo Mosquera à profiter de sa belle acoustique,  un public éclectique d’amis, de Villefranchois et de touristes, découvre ce beau programme conquis dès la première chanson par les deux interprètes".

 

_______________________________________________

Servane_solana_cambalache_

 

 

 

ladepeche.fr E.E.Muret. «Cambalache », un bien beau capharnaüm Théâtre.Voyage dans le monde hispanique.    

“Le Prix du jeune écrivain, qui s'honore de servir la langue française dans tous ses états, a offert aux spectateurs du théâtre municipal un véritable bain linguistique d'espagnol. Une immersion complète avec le Cambalache réuni sur scène par Sergio Piterbag, le directeur de l'ensemble Xinum. En Argentine, cambalache veut dire capharnaüm. Sergio Piterbag a saisi ce mot pour tisser en vingt-six chansons. Dans le temps et dans l'espace, convoquant des chansons juives séfarades, des chants de la Renaissance espagnole ou des chants populaires d'Amérique du Sud.”   ________________________________________________

 

L'avis des spectateurs

« superbe répertoire, magnifiquement interprété, dépaysement et voyage, découverte de musique, de texte, de poésie et de langue, programme d’une belle cohérence, grande musicalité bien soutenue par une simple et subtile mise en scène et une judicieuse création lumière…spectateurs, même ceux qui ne comprenaient pas l’espagnol sous le charme et devant un parterre d’écrivains de poètes et de lauréats de prix littéraires et poétiques tous ces compliments prenaient encore une ampleur ! (Tarbes octobre 2009)”   “je veux vous exprimer notre grand intérêt d'avoir entendu et apprécié ces interprétations très bien choisies,d'une présence des artistes qui par leur seul talent donnent toute la virtuosité et l'harmonie équilibrées qui vont crescendo et nous emmènent dans un voyage tout en douceur et par des morceaux choisis avec élégance et ou seule la voix soutenue par quelques notes de guitare donne une grande pureté à ce récital”

________________________________________________  

 

Servane_solana_cambalache

 

Au final pour les trois représentations, une même réaction enthousiaste du public embarqué pour un voyage étincellant d’1h15 de l’Espagne séfarade au Chili en passant par Cuba, le Pérou, la Colombie la Bolivie, le Vénézuela, l’Argentine, du tango aux chansons mapuche ou quechua, de Violeta Parra à Atahualpa Yupanqui, de Nicolas Guillén à Claudia Gomez…  Servane Solana a capella et Rodrigo Mosquera à la guitare au quatro ou au charango, portent haut ce beau répertoire. Brillante d’une étonnante profondeur la chanteuse passe d’un registre à l’autre d’un pays à l’autre modulant sa belle voix, tantôt grave et profonde où légère et claire au besoin des chansons, elle apprivoise la complexité du répertoire, pour n’offrir que moments de pur bonheur et d’ émotion. La complicité avec Rodrigo Mosquera s’intalle tout de suite, magnifique musicien il passe avec dextérité d’un instrument à l’autre,  il accompagne aussi Servane Solana de sa belle et puissante voix pour offrir au public durant quelques morceaux un magnifique duo, en particulier pour interpréter a capella un morceau de la renaissance espagnole intitulé Jancu Janto. Ou encore Servane Solana prend elle aussi sa guitare pour un duo voix guitare et une très belle interprétation de la Martiniana chanson mexicaine.    

 

Why fund it?

The aim is to finance the production of the CD:   - Recording, mixing and mastering of the CD: 3 sessions in 3 days (10 hours per day)

Le Ztudio

  - Pressing (500 copies) and realization format Digipack ™ threefold full color printing

Zumo Label

  - Other costs (travel, accommodation, etc ...)

Thumb_cambalache_avatar
sergio.piterbarg

Personnel Servane Solana The warm voice of Servane Solana. Born in Madrid, Spain. She has specialized in southamerican, spanish and jazz music. She lives in France since 1981 and has participated in various musical projects: around spanish popular songs with Gilbert Clamens and Vicente Pradal, the choral quartet M’RA, the Culinaro Jazz band and a Jazz... See more

Newest comments

Thumb_default
Bonne continuation dans ce projet qui a l'air magnifique !!
Thumb_spi
Coté voix je connais, suberbe, bonne chance au trio
Thumb_cambalache_avatar
Chers Kissbankers et Followers, Toute l'équipe de Cambalache vous remercie pour le soutien de ces 2 premiers jours !