Aidez Nele Paxinou à réaliser son dernier rêve ! Celui de célébrer le génie d'une femme créatrice : Camille Claudel

Large_camilleclaudel11-1454422102-1454422122

Présentation détaillée du projet

Je suis fascinée par cette femme qui a consumé sa vie dans sa recherche de l'absolu au travers de la création.

 

 

Argumentaire pour Camille (par l'auteur)

 

La vie dramatique de Camille Claudel, artiste de génie au destin brisé par trente ans d’enfermement en asile, a suscité, depuis une vingtaine d’années, quantité de biographies, de romans, d’adaptations scéniques et même un film qui recueillit un franc succès. Pourquoi donc une nouvelle pièce ? Parce que la figure énigmatique de Camille ne cesse d’interpeller, parce que le mystère de son œuvre nous provoque toujours. Tout a été dit sur elle, et pourtant il suffit de regarder ses photographies jaunies que le temps nous a laissées, pour comprendre que tout reste à dire. Il ne s’agit plus seulement de pleurer avec elle, il faut célébrer la force de ses créations ; il ne faut pas se contenter de déplorer l’injuste condition de la femme à la fin du XIXe siècle, il faut dire les affres et les éblouissements de l’artiste créateur, il ne suffit plus de partager sa passion pour Rodin, il faut pénétrer son équation familiale d’où se détachent les figures de la mère, incapable d’amour, et du frère Paul, le poète rattrapé par les honneurs. Au fil des années qui passent, c’est l’œuvre sculptée de Camille qui parle pour elle ; c’est d’elle, cette œuvre qui ne cesse de la mettre en scène, qu’il faut partir pour rendre justice à son génie. Un génie terrien qui s’affirme avec et contre celui des deux grands hommes de sa vie : l’amant, sculpteur prométhéen, génie du feu, et le frère, poète mystique, génie aérien. Solidement documentée, sans céder pour autant aux pièges de la biographie romancée, la pièce est servie par une écriture élégante qu’inspire la poétique des éléments de Gaston Bachelard. Quatre saisons jalonnent ce parcours, aux sources de l’imaginaire artistique, qui est aussi une plongée au cœur des passions humaines : l’hiver de l’enfermement psychiatrique, le printemps de la jeunesse complice avec Paul, l’été des amours avec Rodin, l’automne des grandes ruptures de la maturité, quand menace la vague du désamour et que, déjà s’étire l’ombre de la paranoïa. Avec un fil conducteur : le combat de Camille avec l’ange, la colère orgiaque qui l’enlace à la glaise pour en tirer des chefs d’œuvre. Oui, tout cela aurait pu finir autrement !, suggère l’auteur ; ou, mieux encore, cela finit autrement, chaque fois que nous sommes capables de suivre Camille, à la pointe de son burin, au cœur de la pierre, là où une forme s’arrache du néant. Tel est le pari de cette pièce, hymne à la création, message d’amour posthume et formidable performance d’acteurs.

 

François Ost

 

Quelques mots sur la mise en scène :

 

Cette pièce sera un spectacle total où se répondront la danse, la musique et le jeu théâtral.

 

La mise en scène est articulée sur les 4 saisons, métaphore des 4 étapes la vie de Camille Claudel :

L'hiver : son enfermement dans l'asile psychiatrique.

Le printemps : la découverte de sa vocation.

L'été : sa rencontre avec Rodin et l'accomplissement de son génie

L'automne : les grandes tempêtes de son esprit.

 

La_valse-1454498296

 

La danse nous surprendra telle la sculpture en mouvement et, tout au long de la représentation, les accents passionnés et déchirants du violoncelle soutiendront le jeu théâtral

 

ATTENTION!! Une erreur s'est glissée dans un encadré (celui concernant les contreparties pour les donateurs de 75 euros et plus); nous ne jouons PAS à 16h le premier week-end et à 20h tout le second week-end, mais bien à 20h les vendredis et samedis et à 18h les dimanches!!

À quoi servira la collecte ?

En marge de l'histoire vibrante de Camille dont j'assurerai la mise-en-scène, je relève un nouveau défi:

 

Trouver les moyens de financer sa réalisation.

 

Aujourd'hui, les subventions à la culture se tarissent. Il semble que l'on oublie que l'accès à la plus-value culturelle n'est pas un luxe, mais un droit que nous pouvons et devons revendiquer. Et qui se révèle d'ailleurs créateur d'emplois et, par rebond, générateur de retombées économiques.

 

Aujourd'hui, je vous invite à devenir, comme je le suis, créateur d'emplois. Ce projet nécessite la participation d'au moins 20 personnes salariées : comédiens, chanteurs, musiciens, paroliers, metteur en scène, costumiers, artisans en décors, logisticiens scéniques.

 

Le budget total de cette production avoisine les 135.000 €

Aussi, cette collecte de 12.000 € à pour but de réunir les fonds nécessaires et spécifiques à la création des décors originaux et à la confection des costumes.

 

La_vague-1454498249

 

 

Ce budget se répartira de la façon suivante :

 

Créations et confections de 8 Costumes :

4 costumes pour Camille correspondant aux 4 saisons de sa vie (2300 €)

2 costumes pour les danseurs (1150 €)

2 costumes pour les autres protagonistes (Rodin et Paul Claudel) (1150 €)

 

Scénographie :

Création de la maquette : 5000 €

Réalisation de la pierre centrale  : 2400 €

 

Si, grâce à votre aide, nous parvenons à dépasser ce montant, le surplus de la collecte sera affecté au budget communication (affiches, flyer, promotion, etc.)

 

Thumb_images-1450793596
Nele Paxinou

NELE PAXINOU, née à Anvers le 06 mars 1942. Récompensée pour l'ensemble de son œuvre a reçu la Médaille de Chevalier du Mérite du Gouvernement Wallon. Elle est nommée en 2009 Docteur Honoris Causa des Facultés Saint Louis à Bruxelles. A reçu le "Pôle d'Or" de la Ville d' Ottignies. A reçu la distinction de "Personnalité Richelieu" pour son travail de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour ton initiative. Oui, Camille Claudel mérite sa gloire posthume, on n'en fera jamais assez pour contrebalancer ses années d'enfermement. et au passage, je ne félicite par l'auteur du Soulier de Satin...un peu de temps et de psychologie pour sa soeur aurait changé la face de la sculpture.
Thumb_default
La vie c'est des projets. Et celui-ci s'annonce porteur de beaux messages. Impatient d'y assister et de se laisser transporter comme tu le fais si bien. Heureux de pouvoir modestement contribuer. Michel, Say, et Thérèse.
Thumb_default
Chère Nele, ce sera un spectacle superbe et vibrant et nous l'attendons avec impatience. Maja et Paul