Présenter au prochain Festival off d'Avignon notre nouvelle création écrite spécialement pour nous par Christian Siméon.

Large_large_carapaces-1427897189

Présentation détaillée du projet

A tous ceux qui souhaitent encourager le plaisir que nous aurons à porter cette pièce en Avignon et soutenir la professionnalisation des artistes que nous sommes, lisez les quelques lignes qui suivent, elles vous expliquent tout : le projet , la pièce et sa création, l'équipe et ses actions, et surtout : l'utilisation des financements !

 

Carapaces---avignon-15-1427128912

 

SYNOPSIS DU SPECTACLE

 

« Entrez ! Entrez dans cette salle de théâtre ! Vous allez assister au numéro du Mage, l’homme qui voit tout, l’homme qui ressent tout. Mais attention, c’est à vos risques et périls car cette nuit, le Mage a rêvé de Mathilda, la femme qu’il a tant aimée et pour laquelle il a voulu mourir. Et quand le Mage rêve de Mathilda, il boit. Et quand il boit, il devient dangereux : il s’empare de l’esprit des spectateurs pour dévoiler leurs secrets les plus intimes. Et pour corser le tout, aujourd’hui, Mathilda est assise dans la salle. Et le Mage ne le sait pas encore. Alors un conseil, quittez ce théâtre. Ce soir tout peut arriver… »  

Dossier de présentation

 

Le site de la pièce

  

Carapaces-1427130270   

 

PROJET

 

Il est ambitieux... 7 jeunes comédiens sur scène, un auteur reconnu qui nous fait confiance, une production qui nous soutient, une prestigieuse école de couture pour le design des costumes, un décorateur et un créateur lumière habitués des plus grandes salles de spectacles... tous sont dans les starting-blocks !

   

En juillet direction le Festival Off d'Avignon au théâtre du GRAND PAVOIS

 

Tous les éléments seront réunis pour présenter un spectacle de qualité au professionnels qui seront présents. 7 comédiens sur un plateau et une équipe technique.  Nous faisons le pari que notre spectacle à sa place dans le paysage théâtral actuel. Nous souhaitons tout mettre en oeuvre pour vous emporter dans notre univers. Et pour ca, nous avons besoin de vous !

 

Au delà de l'aspect économique, ce projet reste pour nous la réponse à une ambition : celle de fédérer la compagnie autour d'une aventure professionnelle et humaine avec un auteur contemporain.

 

Avec :

Romain Arnaud-Kneisky, Xavier Devichi, Joyce Franrenet, Christelle Furet, Mélissa Gobin-Gallon, Fintan Gamard, Zack Naranjo, Vincent Messager, Gaëlle Redon.

Costumes : Ecole de la chambre syndicale de couture parisienne, Chorégraphie : Julien Leynaud, Graphiste : Kristina Strelkova, Création : Lumière Thierry Ravillard, Décor : Rémy Trucharte .

 

 

Img_4062-1417197398

 

Site de l'auteur

 

L'AUTEUR CHRISTIAN SIMEON

 

Auteur d’une quinzaine de pièces de théâtre, il est édité à L’Avant-Scène .

Ses pièces sont traduites et jouées en Europe et aux Etats Unis.

 

Après sa première pièce, Hécate, le metteur en scène Jean Macqueron crée Hyènes ou le monologue de Théodore-Frédéric Benoit avec Michel Fau en 1997.

Devenu auteur en résidence du théâtre L’étoile du Nord que Jean Macqueron dirige, leur collaboration aboutit à plusieurs créations, La reine écartelée en 1999, L'Androcée en 2002, Landru et Fantaisies en 2003, et l’adaptation du texte de l’auteur syrien Hakim Marzougui, Ismail-Hamlet en 2010.

 

En 2000, sa pièce Les eaux lourdes, emporte une bourse Beaumarchais.

C’est en 2002 que Jean-Michel Ribes met en scène La Priapée des écrevisses, à la Pépinière Opéra, avec Marilù Marini.

Puis Didier Long monte en 2003, Théorbe au Petit Théâtre de Paris avec Alexandra Lamy.

Après Vampires ou l’histoire de Népès, en 2004, il reçoit le prix Nouveau Talent Théâtre de la SACD.

En 2007, sa première comédie musicale, Le Cabaret des hommes perdus, sur une musique de Patrick Laviosa est créée au Théâtre du Rond-Point, et récompensée par le Molière du spectacle musical, et il reçoit le Molière de l'auteur.

Virginie Deville crée Aficionada pour le spectacle collectif Corpus Eroticus en 2009.

Radeaux, un opéra écrit avec le compositeur Xavier Rosselle sur une commande du metteur en scène Jean-Marie Lejude, est créé au Grand Théâtre de Reims en novembre de la même année.

 

Il participe aux petites formes de la Comédie Française sur le thème de l’argent en 2009, puis écrit Tropopause, une commande de la Cité des Sciences pour l’opération Binômes et Shooting Factory, une pièce new yorkaise pop-art.

Il écrit Maris et femmes, pour le metteur en scène Ladislas Chollat et la comédienne Hélène Médigue, l’adaptation théâtrale du film de Woddy Allen.

Il reçoit en 2011 le prix Durance pour le Festival de Grignan pour lequel il vient d’achever la pièce La Vénus au phacochère.

 

En janvier 2013, La Vénus au phacochère est créée au théâtre de l'Atelier avec Alexandra Lamy dans une mise en scène de Christophe Lindon.

 

NOTE DE L'AUTEUR

 

En mai 2012, j’étais contacté par Pierre Notte pour un projet très étonnant intitulé « L’état du lit » : Le Théâtre du Rond-Point. Sept compagnies de théâtre, sept auteurs vivants, sept textes inédits sur une des scènes les plus emblématiques de Paris : un cocktail inattendu bien à la manière du Rond-Point.

 

J’ajoute que Pierre Notte m’avait appris que je n’avais aucune limite dans le nombre de comédiens participant à l’aventure, ce qui est, dans l’économie ambiante du théâtre, un réel bonheur d’auteur.

 

Ainsi naquit la pièce « Mathilda », dont l’objectif principal était de réunir en vingt minutes le maximum de personnes sur un lit de deux mètres sur deux, toutes ayant plus ou moins (plutôt plus d’ailleurs) couché avec l’héroïne, baptisée, vous l’avez deviné, Mathilda.

Restait une inconnue. La compagnie. Et j’eus la chance de tomber sur l’équipe des Enfants terribles. Elle est dirigée par un metteur en scène et comédien talentueux et déterminé, Vincent Messager.

 

Après l’aventure du Rond-Point, nous avons eu le désir de pousser l’aventure plus avant.

 

Il était compliqué pour moi de partir pour une écriture au long cours, car j’avais plusieurs commandes en route.

C’est alors que j’ai eu l’idée de fusionner « Mathilda » avec une autre pièce courte, d’une demi-heure, « Le Mage aux fiats 500 ». En arithmétique dramaturgique vingt minutes plus trente minutes peuvent faire une heure vingt.

 

L’enjeu était donc de couler Mathilda au sein du Mage. Un monstre en quelque sorte, né d’une contrainte nouvelle.

Intuitivement je savais que les deux pièces étaient miscibles, et que de cette fusion naitrait un texte à part dans mon parcours d’auteur, une pièce sans quatrième mur qui s’intitulerais, mais ça je l’ignorait à l’époque, « Carapaces ou le mentaliste amoureux ».

 

De toutes les manières, rien n’était habituel dans cette aventure. Mais n’est-ce pas là la marque des aventures ?

 

Amg_5724___gabi_p_rez-1427132701

 

 

 

Dsc_8082-1417197618      

 

Site du metteur en scène

 

METTEUR EN SCENE VINCENT MESSAGER

 

Ancien élève du Conservatoire de Perpignan, Vincent Messager est titulaire d’une Licence de Théâtre à la Sorbonne - Paris IV.

 

Fondateur de la compagnie Les enfants terribles, il en signe toutes les mises en scène.

Il est remarqué par Guy Foissy, Victor Haïm et Robert Poudérou. Ce dernier lui confie la mise en scène de sa pièce Le Plaisir de l’Amour en 2007. Devant l’enthousiasme du public, ils poursuivent depuis leur collaboration.

 

Il mettra en scène trois autres pièces de Robert Poudérou Mignon, mignonne, allons voir si la chose... en 2002, La flamme au foyer en 2004 et Etre ou paraître, telle est la question  en 2010. En 2005 il met en scène Terriblement Molière une création de la compagnie. C’est en mai 2012 qu’il rencontre Christian Siméon pour la création de Mathilda au Théâtre du Rond Point.

 

Moderne dans la manière d’aborder le jeu, l’essence même de ses créations s’appuie sur les textes, le caractère des personnages confondus avec celui des comédiens, mettant en valeur leurs capacités et un jeu le plus naturel et sincère possible. Parallèlement à son travail de mise en espace, les lumières, la danse qu’il intègre systématiquement et la musique sont étudiées afin que tout s’imbrique pour ne jamais avoir l’effet d’une « pièce rapportée ». Plusieurs des pièces qu’il a mises en scène ont remporté des prix lors de festivals nationaux et internationaux.

 

 

 

LES COSTUMES

 

Les costumes de CARAPACES ou le mentaliste amoureux vont être créés par le Master en stylisme et modélisme.

 

Il nous est apparu judicieux de faire appel aux jeunes talents et grands couturiers de demain pour traduire l’aspect hors du temps dans lequel les personnages vont évoluer et aller dans le prolongement du décor déstructuré.

 

Digne de la haute couture française et dans un style très contemporain, chaque costume définira visuellement le caractère et l’univers des personnages.

 

Untitled-2-1417170029

 

 

PARTENAIRES

 

LA CHAINE THEATRES

THEATRE LA BALEINE

 

PRODUCTIONS

 

Compagnie LES ENFANTS TERRIBLES Le site

COURANTS D'ART PRODUCTIONS Le site

 

 

À quoi servira la collecte ?

VOS CONTRIBUTIONS

 

Vos contributions nous aiderons à payer les moyens de transport, la communication et une partie de l'hébergement pour le festival. Nous avons fixé un minimum de 4000 euros, mais si d’aventure elles dépassaient nos espérances, elles nous soutiendraient pour tous nos autres frais (qui sont nombreux !). Merci ! Votre aide nous sera des plus précieuses, mais plus que votre aide financière, c’est l’intérêt que vous porterez à notre projet qui nous permettra d’aller de l’avant et de pérenniser une entreprise collective.

 

- Apporté par la compagnie :

Location salle

SACD (droits d'auteur)

Salaire des comédiens

Une partie du logement Avignon

Création site internet

Création affiche

Voiture pendant Avignon

Nourriture

Matériel de scène (drisses, gaffeur...)

Costumes

(Les paiements sont financés par les recettes d'autres spectacles en cours et par la revente du spectacle grâce au festival d'Avignon).

- Ce qu'il nous manque :

Transport : 1100,00 euros

Communication : 1500.00 euros

Une partie du logement : 1400.00 euros

 

OÙ TROUVONS NOUS LES 4000 EUROS RESTANTS ?

>>>Dons privés

     - Dons privés : Avec ce Kiss Kiss Bank Bank le chiffre va exploser !

 

 Amg_6041___gabi_p_rez-1427129384

 

Thumb_logo_lettp-1417133043
La compagnie LES ENFANTS TERRIBLES

Cela fait 17 ans, que nous nous amusons, que nous avons envie de vous amuser, de vous faire rire, rêver, fantasmer. Que nous avons envie de jouer avec vous. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter... Pour vous nous allons être fou, inventif, délirant, nous allons nous autoriser toutes les audaces, toutes les folies ! Nous nous y amuserons comme des enfants... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un même soutien en souhaitant une collecte réussie à toute l'équipe ! RV au OFF en juillet. Très amicalement, Jérôme