Développer l'économie d'un village de 1500 habitants via une ferme et sa coopérative d'agriculteurs (3 villages membres actuellement)

Large_4b46303822ff8edb25c74213e1629694

Présentation détaillée du projet

Il s'agit d'aider un village à se développer économiquement grâce à une ferme biologique.  

 

           

 

Les difficultés auxquelles le village doit faire face sont nombreuses...!  

 

- L'enclavement rend l'accès à l'eau et l’électricité rare.         

 

 

- Sa localisation sur une montagne le rend accessible uniquement à moto.  

 

 

- Le manque de main d' œuvre - Le français est peu ou mal parlé par les agriculteurs.

 

- La dégradation de la forêt liée à l'enclavement du village.  

 

Les missions que je devrai accomplir ou poursuivre sont les suivantes:

 

- Trouver des fruits, légumes, racines qu'on pourrait faire pousser à coté du manioc, cacao, bananes, etc, pour diversifier l'alimentation des locaux.

 

- Manager le groupement de femmes en mettant en place des méthodes de travail efficaces. - Mettre une comptabilité sérieuse en place et la faire appliquer par les agriculteurs.

 

- Trouver le moyen de faire de la confiture (malgré le problème d'eau qui manque)

 

- Étendre la coopérative d'agriculteurs pour qu'ils puissent avoir plus de pouvoir en matière de négociation des prix face aux acheteurs.

 

- Récolter des graines biologiques, des recettes insecticides biologiques, une ruche en kit pour lutter contre le problème d'insectes de cette ferme biologique.  

 

 

- Participer à la reforestation

 

 

L'ONG poursuit aussi des missions de santé et d'éducation dans ce village, en plus de celle économique et environnementale.

À quoi servira la collecte ?

Le budget :

 

1) Ma mission :

 

Le coût de ma mission facturée par l'Association Urgence Afrique :  1 289 €. Il inclut :

 

- Mon hébergement (chez l'habitant, dans le village, du lundi au vendredi et dans un local à bénévoles    dans une ville voisine, le week-end).

 

- Ma nourriture la semaine (l'association rémunère les familles d'accueil)

 

- Les transports entre l'aéroport et le village (à une heure du village) et entre le village et la ville pour les   week-ends.

 

- Les salaires des employés d' Urgence Afrique permanents et frais de fonctionnement de l'Association   qui oeuvre sur 7 pays, soit 35 salariés

 

- Les frais liés à toutes les autres actions de l'association : 

 

SANTE : lutte contre le SIDA, paludisme, autres maladies, grossesses, accidents

 

EDUCATION : des enfants et agriculteurs

 

ECONOMIE  : développement d'une ferme biologique

 

ECOLOGIE  reforestation, mise en place de toilettes sèches, etc...

 

Je bénéficie d'une réduction fiscale de 66% de 1 289 € soit 0.66 x1 289 = 850.74 €

 

Ct net de la mission = 438 €                                       

 

 

2) Le billet d'avion : 780 €

 

3) Le VISA : 150 €

 

4) Le médicament anti paludisme pour un stage de 8 semaines : 228€

 

Un médicament par jour, à débuter la veille du départ, à prendre tout au long du séjour et à prolonger pendant une semaine après le retour. 6 boites à 38 € = 228€

 

5) Les vaccins: fièvre jaune et méningite : 50 €

 

6) Nourriture et déplacements les week-ends - hors mission : 400 €

 

(3 repas + quelques déplacements soit 25€ par jour, soit 50 € par week- end, pour 8 week-end = 400€)

 

7) Trousse à pharmacie d'urgence + médicaments usuels : 50 €

 

(moustiquaire imprégnée 1 personne: 30 €, anti moustiques, anti douleurs, anti allergène, anti troubles digestifs, soins brûlures, anti inflammatoire, désinfectant pour les mains, pastilles de javel...)

 

8) Covoiturage Quimper/Paris et Paris/quimper : 2 x 40 = 80 €

 

 

Le budget total de cette mission est donc de 2 176 € pour 8 semaines.

 

 

 

 

 

Thumb_397355_2558232431956_830500676_n
CaroleConcarneau

Je m'appelle Carole, j'ai 26 ans et je suis bretonne. A Londres, j'ai découvert ma passion pour la musique et la danse (danses latines et africaines : salsa, bachata, kizomba...). Aimantée par l'Afrique, j'effectuerai mon stage d'études comme bénévole au Togo, dans une ferme bio avec une ONG. Aidez-moi ! Aidez-les ! Merci