Edition limitée - numérotée, signée des dessins et crobards de Philippe Carrese - des 100 jours qui précédent les municipales de Marseille

Large_couvkisscarrese

Présentation détaillée du projet

Juste avant de commencer, pour tous les participants, nous vous envoyons quoi qu'il arrive, un roman de Philippe Carrese en version numérique (se lit sur toutes les liseuses et tous les ordinateurs) en téléchargement gratuit. - Juste pour vous remercier de votre participation ! 

 

le dessin du jour 

 

Fn_cach__nb

 

 

Voici donc :

 

Carrese, Crobards et Coloriages… 100 jours d'engatses.

 

Pitch

 

les 100 jours d'avant le deuxième tour de la campagne municipale 2014 à Marseille

 

Dessins_pitch

 

L'auteur : Philippe CARRESE

 

Réalisateur professionnel de télévision puis de cinéma, musicien amateur mais éclairé de jazz et de rock, dessinateur désabusé d'une rare efficacité, il est aussi un romancier prolifique qui aime tremper sa plume dans l'encrier d'un humour noir presque désespéré... (mais pas désespérant, heureusement !). 

 

Md_mar1002-redpoint-philippe_carrese

 

Résumé

 

Le casting de la classe politique, à Marseille, c'est un peu comme le menu des fast-foods… Coloré, aguichant, et sans réelle surprise. Mais populaire, et quotidien. La simple évocation de certains hamburgers dont on a presque oublié la composition et le gout synthétique des sauces fait immédiatement sourire, comme l'allusion à quelques édiles tellement caricaturaux qu'on en a oublié l'appartenance politique et les discours aussi creux que les emballages de bouffe à emporter à la fenêtre des drives.

Bé oué… La politique, à Marseille, c'est comme les fast-foods. On dénigre mais on ne peut pas s'en passer. On fantasme sur les frites molles et les boites de nuggets comme on se prend à rêver des bagnoles de fonction et des avantages aberrants dont bénéficient les élus. Alors, les périodes électorales déchainent les passions et la course aux urnes, comme on se rue sur une boite de chicken dips au premier petit creux à l'estomac. Sauf qu'au final, on court s'acheter un "menu big plus plus", et qu'on regrette aussitôt le manque de goût, l'absence d'originalité, l'aspect plastique à mâcher de la viande trop cuite, les odeurs de désinfectant dans les files d'attentes aux caisses, l'agitation, tout ce bruit pour rien. Au bout du compte, ça coute aussi cher qu'un plat du jour dans un troquet. Et ça rend malade en plus ; une sorte d'écœurement bien prévisible mais toujours surprenant. Alors on change de marque… Un coup Mac Do, un coup Quick, avec des comparatifs avisés. Pour nos choix politique, c'est pareil : un coup la droite opportuniste, un coup la gauche fanguliste, alternance qui nous donne l'impression du choix, mais pour une tambouille au final bien indigeste.

Confiant

Les élections municipales de 2014 n'auront pas échappé à la règle. Deux camps comme toujours, quelques outsiders comme d'habitude, l'énervement méditerranéen en prime, l'inanité intellectuelle, les négociations assassines et les trahisons suicidaires en force. Si l'année 2013 placée bon an mal an sous le signe de la culture nous a laissé quelques musées et le souvenir d'une ville qui pourrait se retrouver, elle s'est achevée sur plusieurs signes avant-coureurs d'une déroute à venir, dont l'image la plus évocatrice est le naufrage en dix minutes du bateau "le Marseillois" sous les fenêtres du bureau du maire. Ce beau trois-mats dans un état de fragilité avoué ne tenait à flot que par le miracle d'une seule malheureuse pompe à écoper, comme toutes ces structures plus ou moins associatives qui façonnent le quotidien massaliote et qui ne survivent que sous respiration artificielle grâce aux maigres subventions dispensées par les institutions. La pompe s'arrête, le bateau coule. C'est aussi simple, aussi con. Mais plutôt que d'envoyer le navire au carénage à temps, on en fait un restaurant tape à l'œil, on parie sur la capacité à flotter de cette vitrine à l'exotisme maritime bien pratique pour un ville qui a perdu le contrôle de son port, un symbole réconfortant garé à trois pas du mythique Ferry Boat, le nouveau, celui qui marche à l'électricité et qui ne tient pas la mer dès qu'il y a des vagues. Bon, la pompe s'est arrêtée…

Teleferique-1

Quelques fois, on me demande pourquoi je n'écris plus de polars sur Marseille. A quoi bon ? La réalité est cent fois plus surprenante, plus captivante, plus dérangeante, plus cocasse et plus noire que n'importe quelle fiction. Il suffit d'être curieux, de n'être ni partisan ni l'obligé des uns ou des autres, de scruter le quotidien dans cette cité dite "phocéenne" par les médias en vogue. J'ai donc observé pendant plus de trois mois les préparatifs de ces élections municipales. Je n'ai pas écrit, j'ai simplement dessiné. Souvent un dessin suffit à raconter ce que trois pages n'arriveraient pas à détailler. Un dessin par jour, ou un peu plus, pendant les 100 jours précédant le scrutin. Voici donc le résultat de cette observation ethnologique, un survol amusé de cette période sans logique.

 

Villa_m_couleur

 

Note de l'éditeur

 

Le soir du premier tour Philippe est en régie sur France 3 pour illustrer la soirée... Je suis presque certain que ses dessins feront grincer quelques dents (encore faut-il en avoir)...

 

Amitiés à tous ; Frederic Presles

Enplace

 

Ecouter L'interview sur France-Info de Philippe Carrese

 

LogoFrance Info - l'interview de Philippe 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

Avec votre participation, le livre sera imprimé, numéroté et gaufré par l'éditeur pour en certifier la première édition.

 

199 exemplaires de cette première édition seront signés par Philippe CARRESE, chacun sera numéroté.

 

cette première édition est composée comme suit:

 

199 livres signés par l'auteur  et numérotés par l'éditeur - soit -

50 livres numérotés de 1 à 50 - avec deux dessins originaux - dont un inédit - de Philippe Carrese ( dessins fait main sur papier)

75 livres numérotés de 51 à 125 - avec un dessin original de Philippe Carrese ( dessin fait main sur papier)

74 livres numérotés de 126 à 199 

10 livres non numérotés répertoriés EA (Epreuve d'Auteur)

10 livres non numérotés répertoriés EE ( Epreuves d'editeur)

les autres livres ne sont pas numérotés

 

 

ISBN

978-2-36869-108-3

1961 Digital Edition - 2014

sortie mai 2014

 

Les éditions suivantes ne seront pas numérotées.

 

2014-04-01_pas_de_poisson

Thumb_adresse_cl__-_1961prod-1424804990
Adresses Clés - 1961 Prod

1961 Prod : EDITEUR 1961 DIGITAL EDITION 1961digital.com _ PRODUTEUR de documentaires, 1961.fr dernier livre édité : CARRESE CROBARDS et COLORIAGES - 100 JOURS d'ENGATSES de Philippe CARRESE

Derniers commentaires

Thumb_default
encore une idée à la carrese j'adore!!!!!! achetez viiiiite
Thumb_default
Le truc le plus drôle de la campagne. Et de loin. Bises !
Thumb_default
Bon courage pour la finalisation de ce livre.les dessins publies sur ce site m' ont mis l' eau a la bouche. J attends avec impatience la publication