Edition du catalogue d'exposition du photographe Vincent Fillon, une plongée vertigineuse dans le quartier démesurée de City One à Hong Kong

Large_visuel3

Présentation détaillée du projet

 

 

Après un premier repérage en 2009,Vincent Fillon s’est rendu en février 2011 à City One un quartier de Hong Kong  où il a passé 7 jours à arpenter et à photographier ce paysage uniforme et répétitif avec une chambre équipée de dos 6x9 et 6x12.

 

En décembre 2013, le projet prend la forme d'une exposition qui se tiendra à la galerie SEE STUDIO du 13 mars au 10 mai 2014, avec une attention particulière sur la puissance graphique des images, sur un environnement abstrait nous faisant oublier quelques instants qu’il s’agit aussi d’un univers habité.

 

Aujourd'hui, la galerie SEE STUDIO souhaite enrichir ce projet avec l'édition d'une publication dévoilant au public non seulement les photos de l'exposition mais aussi tout le travail documentaire que Vincent Fillon a accompli autour d'une réalité urbaine singulière qui interroge notre regard occidental sur la  conception de la ville et de l’espace public.

 

 

 

City-one-22-opt-200-2px

 

 

City-one-12-opt-200-2px

 

 

LA PRESSE EN PARLE

 

L'Architecture d'aujourd'hui - n°389

 

389-ret-city_one-c__2__-_copie

 

 

Archistorm n°51

 

Portfolio_fillon_archistorm_-_copie

 

 

 

VINCENT FILLON

 

Capture_d__cran_2014-02-19___10.52.44

 

Il y a deux photographes en Vincent Fillon : le premier est au service des architectes et rend compte de leur production avec rigueur et application. Le second documente, explore ou met en scène les espaces construits et les paysages, grattant le vernis du réalisme pour emmener le spectateur vers un ailleurs.

Mystérieux sont les chemins qui mènent à l’image d’architecture. Vincent Fillon, qui compte parmi la vingtaine de photographes français régulièrement publiés par les revues hexagonales, a commencé son parcours par une formation des plus techniques : « Diplômé de Louis-Lumière, je suis sorti de l’école au moment où l’industrie photographique était complètement bouleversée par l’apparition du numérique et débauchait plus qu’elle n’embauchait. Je me suis alors tourné vers le multimédia, tout en répondant ponctuellement à tout type de commande.»  Il s’essaye au portrait, mais se retrouve plus à l’aise vers l’image de paysage et d’architecture. Après avoir réalisé un portfolio centré sur ce thème, il entreprend de démarcher agences et institutions spécialisées dans l’architecture. Il finira par obtenir une commande de l’Arsenal, qui le charge de réaliser les images illustrant son Guide de l’architecture à Paris. Un travail sur-mesure pour qui cherche à percer : 200 vues uniques informatives, pensées pour une publication en noir et blanc et petit format. Le nombre de bâtiments documentés s’élève aujourd’hui à 600 ! Cette commande lui donne accès à des missions approfondies sur un bâtiment unique : il photographie la tour Lopez pour le compte de la BNP, du chantier à la livraison. Il réalise aujourd’hui une trentaine de reportages par an, sur des sujets allant d’appartements à des projets représentant des morceaux de ville, tel le campus de ThyssenKrupp, conçu par Chaix & Morel. Ses commanditaires sont les architectes ou des maîtres d’ouvrage. Goût pour la solitude, rigueur et patience. Voilà, pour Vincent Fillon, les qualités fondamentales d’un photographe d’architecture. Une certaine dose d’instinct, aussi : « Je ne cherche pas à comprendre les aspects historiques du projet, je ne me pose pas non plus en critique, j’essaye plutôt de comprendre les intentions de l’architecte, à la manière d’un utilisateur. Le projet doit être évident, autrement c’est que quelque chose ne fonctionne pas », développe Fillon, qui affirme toutefois n’avoir jamais été confronté au cas extrême où un architecte estime qu’il est passé à côté de son bâtiment. Observateur minutieux, le photographe opère d’abord une première mise à distance avec le regard du concepteur, par exemple sur la question du détail d’architecture : « Le maître d’oeuvre demande parfois des images de matière ou des plans rapprochés. J’estime qu’un détail doit se lire sur un cadrage qui dépasse le plan serré. » Il peut aussi tourner le dos au ciel bleu, qui est un code du genre. « Les questions d’orientation interviennent. Une façade nord se retrouvera à contre-jour sous un plein soleil. J’essaye d’expliquer à l’architecte qu’une image de nuit ou par temps couvert révélera mieux le projet et apportera des matières intéressantes dans le ciel. »

 

 

 

 

 

LA GALERIE

 

 

La galerie SEE STUDIO est située au 7, rue Saint-Claude dans le 3ème arrondissement de Paris.

 

La galerie est consacrée à la recherche, production et diffusion de projets artistiques. Il s’agit d’un lieu d’exposition mais aussi de confrontation et d’interrogation des multiples approches possibles du réel. La programmation de la galerie alterne des expositions mettant en lumière la jeune photographie contemporaine et des expositions réalisées par des commissaires indépendants ouvrant ainsi les portes au monde de la création contemporaine.

Les expositions photographiques de See Studio, soient-elles monographiques ou collectives, 

ouvrent une ré!exion sur le rôle de l’image au-delà de l’aspect documentaire, vers une démarche artistique questionnant les multiples approches du réel et de ses possibles transformations. Il s’agit de sortir des codes de la représentation, pour mieux les comprendre et les réinterpréter, pour éveiller un nouveau regard.

Parce que la photographie ne peut être autonome des autres formes d’expressions et parce que SEE STUDIO croit dans la fusion des médiums, dans le mélange des savoirs et dans une pratique transdisciplinaire, la galerie ouvre ses portes à des commissariats extérieurs, dont les propositions varient au-delà de la photographie.

 

 

 

Pour en savoir plus:

www.seestudio.fr

https://www.facebook.com/escougnou

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous vous invitons à contribuer au financement du catalogue de l'exposition City One du photographe Vincent Fillon.  

 

 

Format : 16 x 24 cm 

40 pages, dos carré collé

pelliculage mat  

Tirage : 300 exemplaires    

 

Textes: Vincent Fillon // Valeria Cetraro

 

Ce catalogue vous dévoilera le projet photo dans son ensemble à travers 23 images réalisées à la chambre.  

 

Sortie prévue, grâce à votre contribution, le 13 mars 2014, le jour du vernissage de l'exposition à la galerie SEE STUDIO.  

 

La somme collectée nous permettra de couvrir les frais de réalisation (maquette, traduction, fabrication, impression).

 

 

 

Thumb_logo_bd4
SEESTUDIO

La galerie SEE STUDIO est située au 7, rue Saint-Claude dans le 3ème arrondissement de Paris. La galerie est consacrée à la recherche, production et diffusion de projets artistiques. Il s’agit d’un lieu d’exposition mais aussi de confrontation et d’interrogation des multiples approches possibles du réel. La programmation de la galerie alterne des... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Belle expo à notre fiston chéri !! ;) mum and dad !!
Thumb_default
Hâte de voir l'expo!!