Comment danser la méditerranée ? Comment danser la tolérance ? Comment danser la société de demain ?

Large_maxime_13-1433617336-1433617351

Présentation détaillée du projet

 

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

         M    E    R    C    I        A        V    O    U    S        T    O    U    S    

             O    B    J    E    C    T    I    F         R    E    U    S    S    I   !!!!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

 

Pour voir une autre bande annonce plus en détail c'est ici, et une autre plus courte c'est la, et pour nous suivre sur facebook c'est la

 

RESUME 

 

"CECI EST MON CORPS" est un court métrage de danse d'environ 22 minutes qui sera réalisé en Tunisie.

L'expression du corps pour raconter ce qui est difficile à faire comprendre.Tunisien,Tunisienne, Malien, Français, française ... la plupart viennent de la danse contemporaine, de la danse de rue, du hip hop, ils ont tous l’énergie nécessaire pour ce projet cinématographique et chorégraphique. Le réalisateur les à réunis car ils ont tous quelque chose en commun : l'innocence de croire au partage et à la tolérance, et la volonté de dépasser les limites de la langue, de la culture, et des religions grâce à la danse.Un projet fait de rencontres, puis de travail sur mesure avec chacun des interprètes. Ceci est mon corps sera un joli film de danse, mais le plus important, un film qui donne à penser !

 

 

Aazzz-1433778010

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

SYNOSPIS 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Les frontières ne sont pas ce qu'elles semblent être.Ecrasés sous le soleil brûlant, ils nous apparaissent. Mais qui sont-ils ? D'où viennent-ils ?

Une force se fait sentir et prend de plus en plus de place, une force qui transforme la peur en un entrain irrésistible, positif, collectif. Leurs mouvements se prolongeront comme une métamorphose d’un seul et même corps.L'immensité du désert en éloignera certain et en rapprochera d'autres. Une génération nouvelle va naître sous nos yeux.

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

QUI REALISE LE FILM ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

MAXIME AVON ( www.maximeavon.com )

 

A l'occasion de mon 16 ème anniversaire, je reçois en cadeau une caméra. Ca y est j'ai enfin de quoi enregistrer tout ce qui m'entoure, je commence à inventer des petits films. Après un bac en photographie puis un BTS en montage vidéo, j’obtiens finalement mon diplôme de licence en cinéma. Proche de la fiction, du documentaire et du cinéma expérimental, passionné de danse contemporaine, d'architecture et de culture urbaine, je comprends vite que la forme artistique la plus créative pour mon propos doit tout simplement être un mélange de tout ça ! La danse m’ouvrait à une autre connaissance de moi-même, à de nouvelles possibilités d’expression, à un univers artistique d’une grande richesse.

Afin d'apprendre les bases de la captation vidéo de danse, je travaille un temps dans la boite de production Caspevi. Puis je commence à mettre en place les bases de ma sensibilité artistique dans deux courts métrages indépendants en rapport direct avec la danse (Kines en 2012, Euridice en 2011) 

 

Ceci_est_mon_corps_03-1433326925

 

Choqué par les attentats de Charlie hebdo et du Musée Bardot que j’ai vécu respectivement à Paris puis à Tunis, je souhaite utiliser le cinéma et la danse pour réagir à cette montée de la terreur. Mon but avec ce tout dernier projet est de passer un cap en terme de résultat ! Je suis convaincu que c'est le bon moment, et que la qualité du casting et l'engagement de cette équipe professionnelle m'aideront à y parvenir. Bon, je ne suis pas major de la Fémis, je ne sors pas d'une famille du cinéma, mais mon truc à moi, c'est filmer la danse. Ces deux passions sont devenus pour moi un moyen d’interroger le monde, un lieu de résistance.

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

QUI DANSE DANS LE FILM ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Frappé par leurs capacités physiques hors du commun et leur sens du mouvement si différent de celui des danseurs "fabriqués dans les écoles de danse", Maxime Avon réunit des danseurs et danseuses venus de tout horizon culturel et artistique.

 

TIDIANI N'DIAYE

Talentueux danseur Malien. Tidiani est aussi chorégraphe dans la compagnie Copier Coller. Diplomé du CNDC Angers et actuellement danseur à la formation Exerce de recherche chorégraphique de Montpellier sous la direction de Mathilde Monnier.

Tidiani-1433605125

 

WAEL MARGHNI

Il fait parti de ces danseurs qui ont la danse dans le sang, ceux qui commencent dans la rue sans rien attendre de personne. Aujourd'hui il danse autant à Tunis, Carthage que Lyon et Bruxelles.

Il intègre le Centre chorégraphique Méditerranéen sous la direction de Imed Jemaa,  travaille avec le chorégraphe suisse Marcel Leemann "Physical Dance Theater" et la chorégraphe américaine Kathleen Reynolds.  Il est aujourd'hui lui-même chorégraphe et son travail interroge le thème délicat de l'artiste face à la religion. 

Wael-1433606471

 

LOLITA MORALES

Jeune danseuse française diplômée d'une licence en danse à l'université Paris 8, Lolita expérimente différents espaces de rencontres et d’interactions entre une proposition artistique et son public. Elle danse au plus près des gens : dans l’espace public et privé, sur scène et à travers la vidéo. Elle organise depuis 2012 au sein du collectif Nitchevo les événements Hors Lits (performances artistiques en appartements) en région parisienne.

Lolita_morales-1433628332

 

SELIM BEN SAFIA

Jeune danseur et chorégraphe tunisien, Selim réussi le pari d'importer le concept Hors Lits en Tunisie, générant une nouvelle approche de la danse tant pour le public que pour les artistes à qui il laisse carte blanche. Il est également l'auteur de plusieurs pièces : en solo avec SMURFEDIN et JE NE ME RECONNAIS PLUS présenté tant en Tunisie qu'à l'international. Avec A JOUR, Selim met en scène deux amis d'enfance dans l'idée de livrer sa vision actuelle de la Tunisie de l'intérieur. Selim mêle les genres en faisant danser circassien, danseurs/ danseuses contemporains et BBoys à travers IMPASSE puis DEUX RACINES. Actuellement il travaille en collaboration avec Lolita Morales à l'écriture d'une nouvelle création.

Maxime_88-1431020835

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

QUI DANSE DU  HIP HOP DANS LE FILM ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

HAMDI TRABELSI

Jeune danseur hip hop tunisien.

 

Maxime_76-1431016804

 

MOHAMED ALI KHLIFI

Jeune danseur hip hop tunisien.

Alikalifi-1434035473

 

 

Et comme le film ne mettra pas en scène le corps à travers seulement  la danse, et qu'il fera aussi appel  à des artistes de la rue, nous vous présentons deux autres artistes qui participeront à la création du film.

 

► HICHEM NAAMI

Jeune traceur tunisien (Parkour)

" J'ai débuté le Parkour à 13 ans dans la Médina. C'est la rue qui m'a formé, qui m'a permis de créer mon style en dépassant mes limites. Cette pratique me donne une certaine confiance face au mépris et aux blessures de la rue. Je rêve que le Parkour soit plus reconnu dans la Tunisie, car pour moi, être heureux en pratiquant ce domaine me rend heureux."

Vil_1-1434035521

 

 

► RANJAMO

Jeune grapheur tunisien

Maxime_70-1431013877

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬                             

LES ORIGINES DU FILM

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Le film est avant tout une histoire de rencontre. Le réalisateur Maxime est invité à Tunis par ses amis danseurs et chorégraphes Lolita Morales et Selim Ben Safia. Ces deux artistes organisent respectivement en France et en Tunisie des évènements artistiques indépendants (les Hors Lits) et collaborent actuellement sur un projet scénique franco-tunisien. C’est lors de la deuxième édition des Hors Lits à Tunis que Maxime arrive en Tunisie. Cet événement propose des performances artistiques dans la Médina et à Sidi Bou Saïd, pour des spectateurs curieux de découvrir et rencontrer AUTREMENT l'art sous toute ses formes.

Maxime Avon fait appel à beaucoup d'artistes tunisiens pour travailler avec lui sur son nouveau projet. Il souhaite avec ce film faire découvrir la détermination des ARTISTES CITOYENS qu'il a rencontré. 

Ceci est mon corps, est finalement l'aboutissement de plusieurs mois d'entretiens auprès des gens qu'il rencontre mais aussi au fil de ses recherches et de l'actualité de la Tunisie qu'il vit depuis ces derniers mois...

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DANSER C'EST RESISTER

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Comment communiquer les arts de la rue face à un gouvernement qui ne prône pas cette urgence de la création ? Oserons nous parier sur la danse plutôt que l'ignorance, sur le partage plutôt que sur le repli, sur l'avenir plutôt que sur l'immobilité ? La danse dans le film sera avant tout UN ACTE DE RESISTANCE. Artistes, citoyens, notre tâche est grande. À une époque où le monde est de plus en plus connecté et où les frontières sont de plus en plus fermées, ce projet examine avec la danse et le cinéma s’il existe encore une force de solidarité, un potentiel de cohésion et de résistance.   Tandis que le contact entre les cultures a rarement été aussi complexe; le terrorisme d'un côté, la montée du front national d'un autre... Ensemble, ils et elles se réunissent afin de restaurer des valeurs positives telles que le partage, la tolérance et le vivre ensemble. Il est de plus en plus urgent d' offrir une alternative au communautarisme. C’est un film de regard : celui du réalisateur sur le monde, celui des danseurs sur leur monde. Un regard, à la fois personnel et universel.

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

UN OVNI : OBJET VIDEO NON IDENTIFIE

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Adepte de l’expérimentation visuelle et sonore, le réalisateur aime réaliser des projets hors cadre. Pour ce dernier film, que l'on appel ça vidéo danse, ou film dansé ou danse filmée, poésie urbaine, poésie sonore, peu importe, en tout cas le film sera quelque chose d'inédit. Un objet filmique expérimental, contemporain, difficile à définir car pluridisciplinaire. 

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

POURQUOI UN FILM DE DANSE ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Nous voulons présenter un film où la danse est centrale, où les corps racontent ce qui est difficile à dire, difficile à décrire. Alors nous allons le danser. Pas seulement dans un coin de rue, mais à travers toute la Tunisie. A notre sens, la danse est indispensable à un certain équilibre du monde. Pour commencer voici quelques exemples de video danse ( EdificeImotionWeightlessShumpoFrictionRitournelleGravityMovieShapedShadowAlone ...) Le réalisateur pourrait vous parler également des centaines d'autres video danse qu'il a en réserve ... mais ici il faut faire court. En fait, nous pensons tous au sein de l'équipe, que la danse possède au regard des enjeux du monde, un puissant souffle de résistance et d'utopie. Grace à la danse, le film interpellera mais aussi et surtout réveillera des émotions qui résonnent en chacun de nous.Vous serez surement d'accord si l'on vous dit que la danse est capable de toucher toute personne et, que la danse est une forme comprise dans le monde entier, loin des barrières de la langue.  En fait pour faire court, la vidéo danse, c'est un mélange entre le cinéma et la danse. Deux arts du mouvement liés depuis plus d'un siècle. Depuis quelques années, voilà que les créateurs de vidéo-danse se multiplient ainsi que la demande face à leurs oeuvres. On peut même trouver de nombreux festivals qui en font leur unique programmation.  Alors à nous de jouer. Nous avons un sujet, des danseurs motivés, il nous manque plus que votre soutien pour financer le film.

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

POURQUOI DANSER DEHORS ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Une grande partie du film est écrite mais le réalisateur compte beaucoup sur l'apport créatif des danseurs. 

La danse en extérieur est un immense terrain de jeu pour un danseur qui aime les défis et qui veut se libérer des limites de la scène. Un mois de répétition en salle sera tout de même nécessaire avant de filmer la danse dehors. Maxime se laisse néanmoins une certaine liberté d'improvisation jour après jour en fonction des propositions de danse de chacun. Filmer en extérieur permet de tourner avec toujours le sentiment d'être surpris, capter le réel.N'oublions pas qu'il s'agit principalement de filmer ce que le corps a de plus unique à exprimer. Il faut imaginer ce tournage plus comme un laboratoire de sensation, qu'un suivi à la lettre d'un scénario narratif précis. Danser dehors c'est trouver son propre espace de liberté, de création et d’expression, ainsi qu’une autre relation à la mise en corps de l'espace, aux sensations.

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

LE CORPS DU FILM

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Budget du film : 3108 euros / Durée du tournage : un automne / Durée du montage image et son : un hivers / Date de sortie du film : au printemps.

 

Nous allons tourner le film dans des lieux à la croisée des continents, des religions et des cultures. Ces lieux à l’écart du monde et au cœur des éléments, des vagues, du vent, du sable et du silence, sont choisit pour leur aspect visuel mais aussi est surtout pour leur histoire.  

Une moitié de la partition chorégraphique reposera sur l'improvisation, individuelle et collective à partir de l'environnement que les danseurs s'approprieront. Un jeu poétique qui tissera des liens entre les éléments et les individus. Parallèlement à l'improvisation sont prévues des exercices collectifs et individuels durant quelques semaines dans des studios de répétition. Une chorégraphie faite de mouvements circulaires répétitifs. L'objectif est d'atteindre une partition chorégraphique semi maîtrisé / semi improvisée.

 

Maxime_28-1432649027Maxime_23-1432646009

 

Premier lieu de tournage

Ras Angela. Au nord de Bizerte, à l'extrême nord de l'Afrique. Ce cap dispose d'un littoral riche et varié, falaises et criques au nord, corniche à l'est et plages de sables au sud. Une côte sauvage, un bleu vif, la mer méditerranée qui entoure et aucune trace humaine . 

 

Maxime_6-1433852572

 

Second lieu de tournage

A travers la caméra, vous découvrirez le Grand sud Tunisien, aux portes du Grand Sahara. Nous allons danser à l'endroit même ou auparavant des civilisations méditerranéennes se sont croisées et confondues. Vous découvrirez à travers des refrains de danse ces médinas millénaires cernées de modernité. Une mine d'or pour tous les danseurs qui souhaitent s'imprégner de l'environnement et de son histoire pour créer leur danse.

Maxime_25-1433623930

 

 Troisième lieu de tournage 

Nous allons danser dans ces maisons en construction qui recouvrent désormais les bords de route en Tunisie. Le réalisateur à choisit ces lieux pour leur aspect entre construction et abandon. Un vrai terrain de jeu urbain en rappel avec l'architecture des anciennes médinas.

59149_10201726028257088_1286398056_n-1433714093

    

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

POURQUOI PARTICIPER ? 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

- Vous voulez simplement nous aider à faire ce film car vous êtes convaincue que c'est une belle aventure humaine et culturelle

- Vous aimez la Tunisie et voulez soutenir le statut du danseur dans ce pays

- Vous voulez figurer au générique d'un film

- Vous aimez simplement l'idée du mécénat

- Ou alors, vous ne comprenez rien à ce film mais voudriez lui donner une chance car il le mérite !

- OU alors, vous connaissez le réalisateur et vous en avez marre qu'il parle de ce projet - il est temps que cela aboutisse !!!

À quoi servira la collecte ?

Partage-1433634801

Toutes les personnes qui participent au projet sont bénévoles. Malgré le soutien de nombreuses associations et un budget de tournage revu à la baisse, nous avons toujours besoin d'aide pour financer ce film autogéré.L'intégralité de l'argent récolté sera utilisé uniquement pour le film et réparti de la façon suivante: :

 

• Louer une caméra qui film en 4K ……......…..900,00 euros

• Louer un Zoom H4 pour le son ........................50,00 euros

• Acheter deux projecteurs LED

   sur pied et avec double batterie.....................750,00 euros

• Payer le bus pour se rendre

  tous ensemble sur les lieux de tournage.........250,00 euros   

• Prévoir à manger et à boire

  sur le tournage......................................……....150,00 euros

• Rembourser la commission KKBB

 + contreparties .....……..........………….…........408,00 euros

 

Nous souhaitons faire un effort particulier pour

défrayer le voyage et le logement aux artistes étrangers :

 

• Billets d'avion aller-retour pour 3personnes ...400,00 euros

• Logement commun .........................................200,00 euros 

 

 

Azer-1433637337

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

LISTE DE 50 FESTIVALS OU NOUS VOULONS ENVOYER LE FILM 

VideoDanse BourgogneScreenDance,Tribeca Film FestivalTiff ... et encore beaucoup plus de festival sur ce lien.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ce film est soutenu par le collectif Pushka

Si vous avez la moindre question sur le film ou son financement, n'hésitez pas à nous contacter:  ceciestmoncorps2015@gmail.com  

 

Thumb_img_4936_2-1432670725
Maxime Avon

Un bac en photographie en poche, puis un BTS-Montage-Vidéo puis un diplôme de licence en Cinéma à l'Université Montpellier III, on peut dire que Maxime est particulièrement à l'aise avec l'image ! Il rêve d’un cinéma vivant, il invente au fil de ses découvertes et de ses rencontres. Après avoir travaillé pour les autres, sur des projets de court métrage... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
youpi!!!!!!!!!!
Thumb_default
Beau projet!
Thumb_p1120565-1435404000
De tout cœur avec vous pour cette belle aventure qui aboutira j'en suis sûr !!!