Aider à la parution du n°2 de la revue Celebrity Cafe, 416 pages couleurs, sur littérature, art, numérique. Maquette prête sur l'ordinateur.

Large_pd_extended_14-1435134182-1435134198

Présentation détaillée du projet

On a sorti, Jean-François Bory, Sarah Cassenti et moi-même, le n°1, 304 pages couleurs. Numéro épuisé et donc tiré à trop peu d'exemplaires. Revue qui fait appel à la capture d'écran, belle mise en page par une jeune artiste/graphiste. Vidéo de l'artiste, performance à l'occasion de la sortie du numéro 1 de la revue : www.youtube.com Hélène Sarah Galerie Metropolis 14 / www.youtube.com/watch?v=cA4Pj2iSul

 

Autre vidéo sur YouTube : présentation du projet pour le n°2 au Générateur, centre d'art à Gentilly :

 

CELEBRITY CAFE, https://you.be/ZBQ0qCowhNc

 

Le premier numéro, diffusé par les presses du réel, comprenait un dossier sur Henri Chopin, le fondateur de la Poésie Sonore, et la correspondance (inédite) de Raoul Hausmann avec lui.Il comprenait aussi un entretien inédit avec Pierre Boulez illustré de captures d'écran. Il comprenait aussi un article sur Branko Miliskovic, un jeune performer vivant à Hambourg, interprétant Lily Marlene.

Manchete_5-1439476626

Le n°2 comprend un article d'Eduardo Kac sur le Bio Art. C'est lui qui avait à l'INRA avec un chercheur créé une lapine modifié génétiquement avec un gène de méduse, ce qui la rendait fluorescente sous lumière noir. Aussi des pages sur des performances de Sarah Cassenti. Un article aussi sur Manfred Mohr, le pionnier de l'art numérique dans les années 60. Egalement Philippe Boisnard qui utilise le QRCode via le smartphone. Des pages inédites aussi de Walter Benjamin... Très belle mise en page par Sarah Cassenti et Birgit Brendgen. Il y a aussi une très belle interview de Wlademir Dias-Pino réalisée à Rio de Janeiro, à l'origine du mouvement du Poema/Processo, traduite du portugais, Dias-Pino sur lequel va sortir un livre important au Brésil. Et un tirage de tête de l'artiste Bernard Aubertin, une trace de feu sur une plaque d'aluminium signée qui sera sous emboîtage plexi. Chaque trace de feu est évidemment différente,Manchete_5-1439476626

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à tirer ce numéro à un plus grand nombre d'exemplaires et à payer la graphiste. Ce numéro est, comme le premier, très international : Brésil, Etats-Unis, Argentine, Chine, France évidemment, Japon, Angleterre, et est richement illustré. Il y a des dossiers historiques et de la jeune création. Des écrivains aussi, comme Jean-Noël Orengo qui vient de sortir chez Grasset "La Fleur du Capital".

 

Le problème est simple : Nous disposons de 2000 € et il nous en faudrait 5000 €, 2000 € en plus des 2000 € pour un tirage plus important que pour le n°1 (tiré à 300 exemplaires), et 1000 € pour la graphiste.

Donc 3000 €. Un tirage à 1000 exemplaires serait l'idéal.

 

La distribution est faite par les presses du réel, et très bien faite : On trouvait le n°1 de la revue à la librairie Flammarion au Centre Pompidou, à la librairie du Palais de Tokyo, et dans les grandes librairies en province, comme Ombre Blanches à Toulouse.

Thumb_pd_extended_14-1434564533
jacknogroove

Jacques Donguy est le pionnier de la Poésie Numérique en 1983, le premier en France à se servir de l'ordinateur portable pour la poésie en génération de texte. Il était dans le comité scientifique de Poésure et Peintrie à Marseille en 1993 et a organisé en 2009 l'exposition Poesia experimental, Zona digital à Sao Paulo au Brésil dans le cadre de l'Année...