Participez à un projet ambitieux et inédit portant sur la biodiversité !

Large_image-1456327128-1456327178

Présentation détaillée du projet

Oubliez leurs cousines qui vous embêtent l’été sur les terrasses, les Guêpes dont nous parlons ici sont très utiles et plutôt discrètes !

 

Quatre scientifiques du Laboratoire d’Eco-­Entomologie d’Orléans ont décidé de finaliser une vaste étude sur les guêpes dites « Sphécides » dans le département du Loiret.

 

Avec plus de 400 espèces en France, les Sphécides regroupent trois familles diversifiées de Guêpes. Elles sont essentielles au bon fonctionnement des écosystèmes car elles régulent, par leur activité de chasse (pour nourrir les larves), de nombreux insectes (pucerons, mouches…) et araignées. Les adultes sont floricoles, c’est-à-dire qu’ils butinent les fleurs à la recherche de nectar ou de jus sucrés. Ce sont donc des insectes pollinisateurs !

 

C’est un comble ! Malgré leur grande utilité (prédation et pollinisation), il n’existe à l’heure actuelle aucun document qui permette de nous renseigner sur la diversité effectivement présente dans le département du Loiret ainsi que dans la région Centre-Val de Loire.

 

 

Cerceris_arenaria_f___ingrannes_loiret___ok__-_copie-1456501127

Cerceris arenaria femelle sur une inflorescence de menthe (cliché J.-D. Chapelin-Viscardi).

 

 

Cette étude a été initiée par deux « Alains » (Alain Larivière et Alain Adamski) en 1985 !

Nous disposons maintenant d’environ 6 000 observations dans le département. Actuellement, 116 espèces nous sont connues, mais nous estimons que 140 à 160 espèces évolueraient dans le département du Loiret.

 

Ainsi, nous envisageons de finaliser l’étude en effectuant cette année les ultimes mais incontournables observations et relevés pour parfaire nos connaissances et prospecter des communes encore vierges de données. Nous aimerions pouvoir baser notre étude sur 9 000 à 10 000 observations !

 

 

Miscophus_bicolor_jpg_f_6_5mm-1456502049

Macrophotographie de Miscophus bicolor, taille : 6,5 mm (cliché J.-D. Chapelin-Viscardi).

 

 

Ce projet scientifique a donc pour objectif d'acquérir de nouvelles connaissances (en 2016) et de faire la synthèse des données acquises depuis 1985.

Il conduira à une meilleure prise en compte de ces insectes dans la préservation du patrimoine naturel et dans les actions de gestion des écosystèmes.

 

 

Il est prévu de :

 

1) Dresser la liste des espèces présentes dans le Loiret ;

2) Préciser les fréquences des espèces (les espèces rares, les espèces communes, les espèces localisées…) ;

3) Mettre en évidence les espèces d’intérêt patrimonial, les espèces indicatrices et les espèces exotiques (hé oui, il y en a !) ;

4) Souligner leur importance dans le fonctionnement des écosystèmes et leur rôle en lutte biologique.

 

 

Isodontia_mexicana_ma_le_04i-1456501260

Isodontia mexicana est un Sphécide exotique (origine : Amérique du Nord) qui a colonisé récemment le département du Loiret (cliché A. Larivière).

 

 

Les résultats seront diffusés sous plusieurs formes :

 

- Des informations seront transmises régulièrement (tous les mois environ) via une Newsletter et sur la page Facebook du Laboratoire.

- Une soirée de restitution des résultats sera prévue à Orléans dans le courant de l'année 2017.

- Une publication des résultats sera réalisée dans un ouvrage (soit sous forme de livre, soit sous forme d’un supplément dans une revue, à définir en fonction de la taille du manuscrit). Parution à prévoir dans le courant de l’année 2017. Ce document sera richement illustré de clichés d’habitats, de Guêpes photographiées dans la nature et au laboratoire (macrophotographies).

- En fin de projet, une transmission des données au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris (sur le site internet de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel : https://inpn.mnhn.fr/accueil/index) permettra de rendre les informations accessibles au public (cartes de répartition, phénologie...).

 

 

Cerceris_quadricincta_m_ok_jpg_9mm-1456502130

Macrophotographie de Cerceris quadricincta, taille : 9 mm (cliché J.-D. Chapelin-Viscardi).

 

 

 

Nous vous présentons l’équipe d’entomologistes impliquée dans ce projet :

 

 

20000227_052248_-_copie-1456500886

Romain Le Divelec lors d’une séance d’identification au laboratoire

Entomologiste et spécialiste des Hyménoptères (guêpes, abeilles et bourdons)

 

 

_mal8479aaa_-_copie-1456329468

Jean-David Chapelin-Viscardi en train de prélever des insectes sur le terrain

Eco-Entomologiste et responsable du Laboratoire

 

 

Alain_larivi_re_octobre_2013-1456500759

Alain Larivière classant sa collection de références

Photographe, Entomologiste amateur et spécialiste des Guêpes Sphécides

 

 

Alain Adamski

Photographe, Entomologiste amateur et spécialiste des Guêpes Sphécides

 

 

 

Nous serions heureux de pouvoir vous emmener avec nous dans cette aventure sur les Guêpes Sphécides !

 

 

 

 

Plus d’informations :

 

Site internet du Laboratoire : http://www.laboratoireecoentomologie.com/

Article de presse : http://www.laboratoireecoentomologie.com/soutenir-un-projet/

Page Facebook du Laboratoire : https://www.facebook.com/pages/Laboratoire-dEco-Entomologie/167937763360179

À quoi servira la collecte ?

Le Laboratoire d’Eco-Entomologie est un laboratoire privé qui mène des projets innovants, visant à renforcer la connaissance sur la biodiversité entomologique, à sensibiliser à la préservation du patrimoine naturel et à développer les études portant sur la lutte biologique. Nos productions sont disponibles sur : http://www.laboratoireecoentomologie.com/nos-productions/

 

Pour mener à bien certains projets, des fonds sont nécessaires dans le but d’acquérir, de valoriser et de diffuser les résultats de nos recherches. C’est pourquoi nous faisons appel ici à un financement participatif, afin que vous puissiez nous aider à finaliser ce vaste projet sur des insectes actuellement trop méconnus.

 

Ce projet, dans sa globalité, est estimé à 12 000 euros. Il bénéficie déjà d'un partenariat avec plusieurs organismes impliqués dans la connaissance de la biodiversité dont la Société pour le Muséum d’Orléans et les Sciences (SOMOS), l’Office National des Forêts (ONF), l’Institut d’Ecologie Appliquée (IEA, http://www.iea45.fr/)...

C’est pour cette raison que l’aide demandée ici est de 4 500 euros.

 

 

Cette collecte nous permettra de :

 

- Mettre en forme l’ensemble des données déjà acquises depuis 1985.

- De visiter les territoires qui ont été « oubliés » depuis 1985 et ceux qui ont fait l’objet de relevés partiels. Un véritable « travail de fourmi »… puisque nous prospecterons aux heures les plus chaudes de la journée (ces Guêpes aiment la chaleur !) les massifs forestiers de la Forêt d’Orléans, de la Forêt de Montargis, de la Sologne, les bords de Loire ou encore les bords de champs de Beauce ou du Gâtinais…

- Classer la collection de références de Sphécides du Laboratoire, qui sera in fine consultable sur demande.

- De mettre en place un réseau d’observateurs qui transmettront leurs données acquises en 2016.

- Fournir des éléments pour les gestionnaire d’espaces naturels et de développer des indicateurs, essentiels pour la prise de décisions en termes d’aménagement du territoire.

- De communiquer sur ces Guêpes utiles, qui souffrent d’une mauvaise image dans l’inconscient collectif : via la Newsletter, la page Facebook, la soirée de restitution, la publication des résultats, la mise à disposition des données en ligne.

 

 

Le montant de 4 500 euros correspond à :

 

- l’achat de la bibliographie manquante sur le sujet (200 euros).

- l’achat de petit matériel de laboratoire (flacons, épingles, boîtes…) et de matériel de terrain (destiné à notre réseau d’observateurs) (300 euros).

- le coût des déplacements pour les prospections sur le terrain. Ce poste est de loin le plus élevé car les déplacements seront nombreux (le Loiret a une superficie de 6 775 km² ! (3 300 euros).

- le coût des déplacements pour les consultations de collections de références dans divers Muséum (300 euros).

- le coût des déplacements pour les diverses réunions avec notre réseau d’observateurs (400 euros).

 

 

Le montant indiqué est un montant minimum. Si la collecte dépasse 4 500 euros, nous pourrons alors affiner notre couverture du territoire en complétant les relevés sur le terrain. Plus la collecte sera importante, plus nous pourrons prospecter précisément les communes du département et plus la synthèse sera exhaustive, donc représentative !

 

 

Nous vous remercions infiniment pour l’aide que vous pourrez apporter, pour votre sensibilité à la connaissance et à la préservation de la biodiversité.

Thumb_logo_definitif_fb-1456148677
LABO ECO-ENTOMO

Le Laboratoire d’Eco-Entomologie, créé en 2009, regroupe des entomologistes professionnels et un réseau d'une trentaine de spécialistes en France. Les entomologistes du Laboratoire mènent des projets visant à renforcer la connaissance sur la biodiversité entomologique, à sensibiliser à la préservation du patrimoine naturel et à étudier des méthodes... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Salut Cousin, au moins ton projet peut être lancé, l'objectif est atteint. Bises Maryse
Thumb_default
Les cousins sont avec toi Jean-David. Bises
Thumb_default
Entomologiste amateur de l'Orne, j'ai souvent observé ces petites guêpes sans pouvoir mettre un nom dessus. J'attends votre ouvrage avec impatience afin de découvrir ce monde inconnu (moi, ce sont les papillons hétérocères qui ont ma faveur).