Participez au financement de l'album de Chambre 113, une comédie musicale romantique émouvante et drôle sur la communication dans le couple.

Large_chambre-113---bandeau

Présentation détaillée du projet

L'HISTOIRE :

 

Dix années de mariage ont peu à peu éloigné Mathilde et Julien l’un de l’autre. Si bien que, lorsque la première est victime d’un accident de voiture et se retrouve plongée dans un profond coma, son mari ne sait pas s’il aura la force d’affronter cette épreuve. Le soutien mordant de la truculente Roseline et l’enthousiasme candide de la déroutante Natacha, les deux infirmières qui veillent sur sa femme, suffiront-ils à le convaincre de ne pas abandonner ? A moins que le pessimisme acerbe de l’arrogant Docteur Grinsky n’ait raison de ses espoirs... Dans la Chambre 113, l’esprit de Mathilde appelle son mari. Ensemble, sauront-ils réveiller un amour endormi ?

 

Entre émotion et rires, Chambre 113 explore le thème de la communication au sein du couple, de l'érosion des sentiments, et de l'amour véritable qui, s'il peut parfois s'assoupir, ne meurt jamais vraiment. 

 

Affiche_chambre_113

 

Une comédie musicale de Claire-Marie Systchenko et Eric Bongrand, mise en scène par Laurent Serrano, avec Claire-Marie Systchenko, Zacharie Saal, Noémie François, Hélène Hardouin et Emmanuel Quatra.

 

Livret : Claire-Marie Systchenko et Eric Bongrand - Paroles : Eric Bongrand - Musiques : Claire-Marie Systchenko - Arrangements et Direction musicale : Antoine Lefort - Chorégraphies : Noémie François - Décors : Christian Vallat - Costumes : Magali Perrin-Toinin

 

Sites internet : 

http://lemusical.wix.com/chambre113 et https://www.facebook.com/Chambre113

 

 

NOTE D'INTENTION CROISÉE DE CLAIRE-MARIE SYSTCHENKO ET ÉRIC BONGRAND

 

Une comédie romantique

 

Si Mathilde et Julien vivent une vision idéalisée de leur histoire, ils sont en réalité dans une impasse. Les prémisses de l’histoire le montrent : continuer à s’aimer dans la durée est mission impossible sans cet élément qui cimente le couple : la communication. Contrairement à toutes les apparences du coma profond, ils vont réapprendre à communiquer. Et à découvrir un amour plus vrai et plus profond car il dépasse les épreuves et en sort grandi.

 

Parler du coma et du monde de l’hôpital

 

Pour ne citer que les films Parle avec elle de P. Almodovar, ou The Descendants d’A. Payne, nombreuses sont les œuvres qui traitent du coma. De fait, la tentation est grande d’explorer ce vaste monde entre la vie et la mort, d’imaginer ce que « vit » une personne plongée dans le coma et l’impact de ce drame sur son entourage.

 

Placer le personnage de Mathilde dans cet état de fragilité nous a paru vecteur d’une grande intensité dans les émotions et les échanges avec Julien. Mais que Mathilde puisse exprimer ce qu’elle ressent nous libère de l’aspect anxiogène de ce « tunnel menant à la lumière » et nous révèle ses propres sentiments sur sa situation. La convention théâtrale nous place dans une autre dimension, nous permettant de « voir de l’autre côté du miroir »…

  

Pourquoi une comédie musicale ?

 

Pourquoi, dans les comédies musicales, les personnages se mettent à chanter ou à danser ? Parce que les mots ne sont pas suffisants pour dire ce qu’ils ressentent. La musique et la danse permettent une distanciation inégalable. Elles amplifient l’émotion et emmènent la scène là où elle n’aurait pu aller avec les mots seuls.

   

La fin demeure ouverte, en ce sens que nous en laissons l’interprétation libre. Le spectateur peut comprendre que Mathilde se réveille ou au contraire qu’elle ne survit pas. Mais quel que soit son choix, il ne peut douter que le fossé entre Mathilde et Julien a été comblé. Un drame permet souvent de comprendre ce qu’il y a d’essentiel dans l’existence. Ainsi le coma de Mathilde vient les ramener, Julien et elle, au chevet de leur amour.

 

Affiche-logo

 

 

L’ÉQUIPE ARTISTIQUE

 

LAURENT SERRANO

Metteur en scène

 

Laurent_serrano

 

Laurent Serrano a un parcours de metteur en scène que l’on peut qualifier d’éclectique. En effet, il met en scène des spectacles allant du « théâtre de rue » à l’opéra, de la comédie musicale au théâtre classique, ou bien encore, du «one man show» aux spectacles «jeune public». C’est dans cette diversité des genres qu’il trouve son plaisir de créateur.

Parmi la trentaine de spectacles qu’il a mis en scène, on peut citer entre autres Il Campiello, Le dragon, Le Chaperon rouge, 1000 francs de récompense, La Cagnotte, Kvetch, l’Amfiparnaso, Gianni Schicchi, Un bateau pour l’Australie (Fellag) , L’Autobus à Vapeur, Broadway-en-Brie, Le Bourgeois gentilhomme, les élans ne sont pas toujours des animaux faciles…

Ces spectacles ont été produit ou coproduit par de nombreux théâtres dont la Scène nationale de St-Quentin-en-Yvelines, le CDN du Campagnol, La Criée à Marseille, MC 93, l’Atelier Lyrique de Tourcoing.

 

CLAIRE-MARIE SYSTCHENKO

Auteur et Compositeur

 

Claire-marie_systchenko_1

 

Issue d’une famille d’artistes, Claire-Marie Systchenko se forme très jeune à la musique et obtient un Premier Prix de Piano du Conservatoire de Meudon. Attirée par l’écriture, Claire-Marie perfectionne sa plume en classe d’harmonie au clavier; remarquée par Didier Lockwood, elle s’ouvre au monde du jazz, et compose ses propres chansons. Passionnée de théâtre, elle compose la musique originale d’une opérette: Les Folies de Monsieur Labiche; puis Le Système Ribadier, de Feydeau ; La Double Inconstance, de Marivaux… Francis Huster lui demande d’écrire en pré-production la bande originale de son long-métrage, Un Homme et son Chien. Claire-Marie se perfectionne dans l’art de la comédie musicale à New-York, puis rentre à la Guildford School of Acting (GSA), la prestigieuse école de comédie musicale Londonienne, où elle obtient un "Master in Musical Theatre". Claire-Marie co-signe le scénario et la musique de Chambre 113 avec Eric Bongrand.

 

ERIC BONGRAND

Auteur et Parolier

 

Eric_bongrand

 

Les cursus universitaires de droit, de criminologie, d’histoire et d’arts plastiques ont permis à Eric Bongrand de développer de solides compétences en matière dramaturgique, qu’il met rapidement au service de l’écriture. Plus de 300 chansons. Une pièce de théâtre, Nuit de noce. Et de nombreuses fictions. Il remporte en 2004 le deuxième prix du Concours de la nouvelle fantastique de la ville de Montrouge, présidé par Moebius.

Il écrit le livret du spectacle Une guerre loin d’ici en 2002 et en compose également la musique. En 2008, il crée D’ombres et de Sang avec le musicien Sylvain Delannoy, spectacle actuellement en création dans la région lilloise. Puis il fait la connaissance de Claire-Marie Systchenko en 2012 avec laquelle il co-écrit Chambre 113.

 

ANTOINE LEFORT

Arrangeur, Orchestrateur et Directeur Musical

 

Antoine_lefort

 

Antoine Lefort, pianiste, compositeur, orchestrateur, arrangeur vit à Paris où il est né en 1978. Diplômé de l’American School of Modern Music, il complète sa formation à l’École Normale de Musique. Parmi ses activités récentes, il arrange et réorchestre l’opérette Brummell pour le concert salle Gaveau de l’orchestre Pasdeloup, en janvier 2012. Pour la re-création de la Revue des Ambassadeurs de Cole Porter, il compose l’ouverture de la soirée proposée par Diva, en collaboration avec l’orchestre des Concerts Pasdeloup (direction musicale de Larry Blank). Il est co-directeur musical du spectacle Mistinguett et puis c’est tout !, au Vingtième Théâtre, en février 2013. Il a dernièrement composé la bande originale des court-métrages Une femme en prière de Raphaël de Tonnac et King Kong de Bertrand Thebault. Claviériste, il accompagne et réalise des arrangements pour différentes formations (Paris Soul Orchestra, Beilei, Caroline Nin...).

 

NOEMIE FRANCOIS

Chorégraphe

 

No_mie_fran_ois

 

Passionnée de spectacle vivant dès son plus jeune âge, Noémie François se forme en chant, danse et théâtre à l'Institut Supérieur des Arts de la Scènes chez Rick Odums à Paris.
En 2008, elle obtient une bourse d'étude pour le Festival de Danse "Jacob's Pillow" aux États-Unis et travaille avec les plus grands chorégraphes et metteurs en scène de Broadway comme Chet Walker, Mercedes Ellington, Bill Hastings...
Forte de cette expérience, on retrouve Noémie dans Aimé et la planète des signes de Jean-Marie L'eau, Place de l'Opera de Renée de Obaldia, Les petites marionnettes de Guy Shelley et plus récemment sur Mamma Mia ! dans le rôle d'Ali produit par Stage Entertainment France.
Chorégraphe et auteur/compositeur pour divers projets, Noémie se lance dans la création chorégraphique de Chambre 113.

 

CHRISTIAN VALLAT

Décorateur

 

Christian_vallat

 

Après six années à l’Ecole Boulle en orfèvrerie, (dès l’âge de 14 ans), Christian Vallat poursuit ses études à la FEMIS en section décoration. Il est ensuite Lauréat de la Fondation Carat Espace, (Fondation qui sélectionne 15 futurs talents internationaux dans tous les domaines de la TV), puis intègre différentes équipes de décoration cinéma. Il participe alors à de nombreux films aux décors souvent imposants : La Cité des enfants perdus, Les Visiteurs 2, Le dîner de cons, Jeanne d’Arc, Blueberry Ce sera néanmoins sur les superproductions de Robert Hossein qu’il signera ses premiers décors. On achève bien les chevaux, l’Affaire Seznec ou encore Ben-Hur qui ira en jusqu’en Australie avec Russell Crowe. En 2011, il signe sa première mise en scène avec Excalibur, au Stade de France. Sa collaboration dans le cinéma reste très active. Il a travaillé avec Laure Charpentier, Romain Gavras ou Kim Chapiron.

 

MAGALI PERRIN-TOININ

Costumière

 

Magali_perrin-toinin

 

Diplômée des Métiers d’Art « costumier- réalisateur » depuis 2001, Magali Perrin-Toinin crée les costumes pour diverses compagnies : les Tréteaux de la Pleine Lune (Merlin l’enchanteur 2003), la Cie Fébus (Cyrano et Barbebleue  2003), la Cie du Huitième jour (Turandot  2009, L’Heureux Stratagème 2012), l’Arcal (My Way to Hell 2010). Elle travaille comme assistante, coupeuse pour les costumiers Jan Polewka (pour Tadeuch Kantor), Zouzou Leyens (pour Serge Tranvouez), ou Sonia Bosc (pour Jean-Romain Vesperini), et depuis 2001 avec Sylvie Martin-Hyszka (pour Dan Jemmet, Irina Brook, Paul Golub ou Eric Genovèse). Elle crée aussi des accessoires, patine, et tourne en tant qu’habilleuse : Le Pont du Roi St Louis avec Vidy-Lausanne/Irina Brook en 2005 et Little Match Girl  avec Polymnia/Dan Jemmet en 2007. 

 

 

DISTRIBUTION

 

CLAIRE-MARIE SYSTCHENKO

est Mathilde

 

Claire-marie_systchenko_2

 

Née dans une famille d'artistes, Claire-Marie Systchenko chante et étudie le piano dès le plus jeune âge. Passionnée par la comédie musicale, elle se forme en théâtre, à l'Atelier-Théâtre Frédéric Jacquot, en chant lyrique, au Conservatoire de Meudon, et en danse. Elle se produit dans le cadre de concerts, et au théâtre principalement: des rôles du répertoire, de Molière à Harold Pinter ; et à l'affiche dans Au Bord du Lit d'après Maupassant ; l'opérette Les Folies de Monsieur Labiche ; elle est Lili dans Et si on Fabulait!, un spectacle sur les Fables de la Fontaine; et diverses productions. Désirant se perfectionner dans l'art de la comédie musicale anglo-saxonne, Claire-Marie part à New-York City étudier le chant et la danse. Elle entre ensuite à la prestigieuse Guildford School of Acting (GSA), d'où elle sort diplômée d'un Master de Comédie Musicale. Elle incarne Frenchie dans The Little Best Whorehouse in Texas à Guildford (UK). De retour à Paris, elle crée le rôle de Mathilde dans Chambre 113.

 

ZACHARIE SAAL

est Julien

 

Zacharie_saal

 

Artiste pluridisciplinaire, Zacharie Saal débute sa formation en tant que musicien grâce à dix ans de formation en piano classique et jazz avant de se rapprocher de la pratique du théâtre et du chant à partir de 2002. Son cursus d’artiste l’a notamment emmené en Angleterre où il a suivi un cursus de trois ans à la Birmingham School of Acting (BA in acting), après s’être familiarisé à la comédie musicale à l’AICOM Paris (Académie Internationale de Comédie Musicale) et avoir joué dans plusieurs spectacles musicaux (Touwongka au Ciné13 théâtre, Anne le Musical à l'Essaïon, Sublim' Interim au théâtre des Halles, Que d'espoir avec la troupe de l'Astrolabe), et d'improvisation théâtrale (Theatral Suspects à l'espace Comédia et au théâtre Trévise, Zapping à la comédie Saint Michel). De retour en France, Il a incarné le rôle d’Igor dans la comédie musicale Frankenstein Junior de Mel Brooks au théâtre Déjazet d’octobre 2011 à janvier 2012. Zacharie s’est également produit dans La Vie parisienne d’Offenbach au théâtre Marsoulan, NEW, la comédie musicale improvisée et aujourd'hui Chambre 113 dans le rôle de Julien.

 

NOEMIE FRANCOIS

est Natacha

 

Noemie_fran_ois_2

 

Passionnée de spectacle vivant dès son plus jeune âge, Noémie François se forme en chant, danse et théâtre à l'Institut Supérieur des Arts de la Scènes chez Rick Odums à Paris. Elle gagne plusieurs concours de chant à la télévision au Luxembourg. En 2008, elle obtient une bourse d'étude pour le Festival de Danse "Jacob's Pillow" aux États-Unis et travaille avec les plus grands chorégraphes et metteurs en scène de Broadway comme Chet Walker, Mercedes Ellington, Bill Hastings...
Forte de cette expérience, on retrouve Noémie dans Aimé et la planète des signes de Jean-Marie L'eau, Place de l'Opera de René de Obaldia, Les petites marionnettes de Guy Shelley et plus récemment sur la comédie musicale Mamma Mia ! dans le rôle d'Ali produit par Stage Entertainment France et actuellement en tournée.
Noémie se produit régulièrement lors de concerts en France et au Luxembourg, ainsi qu'avec la compagnie Anapa : Cabaret, Tribal Magic... Noémie crée le rôle de la pétillante Natacha dans Chambre 113.

 

HELENE HARDOUIN

est Roseline

 

H_l_ne_hardouin

 

Le parcours théâtral et musical d'Hélène Hardouin est éclectique et fait de rencontres. Comédienne et chanteuse, elle participe à de nombreux spectacles de théâtre, de théâtre musical, ainsi qu'à des cabarets. Elle a également conçu deux spectacles-recitals: Voie et Violemment Gaga. Elle a joué, entre autres, sous la direction de François Rancillac, Jean Le Poulain, Mehmet Vlusoÿ, Daniel Soulier, Jean-Marie Lejude, Xavier Letourneur, Marcel Cuvelier, Marine Mane... Elle participe depuis quinze ans à toutes les créations de théâtre musical de la Cie Grrr dirigée par Susana Lastreto. Leur dernière création (toujours en cours d'exploitation) Brassens n'est pas une pipe, a été un succès au Festival d'Avignon 2013. Hélène tourne régulièrement au cinéma et à la télévision, notamment avec Christian Vincent, Michel Spinosa, Roshdy Zem, Sally Potter, Lucie Duchêne... On l'a vue dans Séraphine de Martin Provost, les séries Rouge Brésil, Engrenages... Elle incarne aujourd'hui l'attachante Roseline dans Chambre 113.

 

EMMANUEL QUATRA

est le Docteur Grinsky

 

Emmanuel_quatra

 

Après plusieurs années de cours de chant, Emmanuel Quatra étudie le théâtre avec Stéphane Gildas, Jean Christian Grinevald, Philippe Adrien et Dominique Boissel. Il travaille notamment avec Brontis Jodorowski, Jean Gabriel Nordmann, Christian Rist, Denis Podalydès, Dominique Guillo... Il tourne au cinéma sous la direction de Philippe Harel, Cédric Klapisch, Jacques Maillot, Catherine Corsini, Diane Kurys, Gabriel Le Bomin... Emmanuel joue également avec Jack Black sous la direction de Rob Letterman dans Le voyage de Gulliver. Il incarne le personnage de Brian dans la comédie musicale Avenue Q à Bobino. À la télévision il travaille avec Bruno Solo, Sam Karman, Aline Isserman, Patrick Grandperret, Bruno Garcia, Stéphan Kopecky , Claude D Anna, Claude Michel Rome, Stéphane Clavier... Il est actuellement à l'affiche de Les Élans ne sont pas toujours des animaux faciles, mis en scene par Laurent Serrano, en tournée avec Tout Offenbach ou presque, mis en scène par Alain Sachs, et dans Chambre 113 où il interprète le Docteur Grinsky.

À quoi servira la collecte ?

Sur les 4 000 euros :

 

- 2 000 euros aideront au financement de l'album rassemblant les chansons de la comédie musicale (location du studio, paiement des ingénieurs du son et des musiciens, presse des cd, édition de la jaquette, emballage, distribution...)

 

- 2 000 euros seront affectés à l'achat des 5 micro-casques.

 

 

Thumb_avatar_chambre_113
Chambre 113

Échos de spectateurs suite aux premières lectures publiques : "Originale, poétique, les mélodies sont enlevées, quel talent..." (Florence) "J'ai été impressionnée par la qualité des textes et chansons qui étaient à la fois drôles et touchants." (Sarah) "Quelle puissance dans les musiques et les voix! Vous nous emmenez dans une histoire pleine... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
J'ai tellement hâte de voir l'affiche de Chambre 113 sur les colonnes Morris !!! Bon courage à tous. Aurélie Chenuet
Thumb_default
Bravo pour le talent et l'émotion que vous nous avez fait partagé lors des lectures publiques. Vous méritez un grand succès. J'ai hâte de revoir le spectacle complet avec costumes et mise en scène.
Thumb_default
Que le projet devienne réalité: il le mérite vraiment.