Contribuez au projet d'enregistrement des trois derniers opus du compositeur français Charles-Marie Widor (1844-1937), pour le label Hortus.

Large_widor_-_copie2-1490596941-1490596954

Présentation détaillée du projet

Je sollicite votre aide afin de réaliser un projet artistique qui me tient à cœur : enregistrer mon 1er disque en soliste. Cet album sera consacré aux trois derniers opus de Charles-Marie Widor, et sera édité et diffusé par le label Hortus.

 

Charles-Marie WIDOR - Bach's memento

 

Denis Tchorek  aux grandes-orgues Mutin-Cavaillé-Coll de la collégiale Saint-Pierre de Douai - France

 

Enregistrement, les 10-13 avril 2017

 

Programme

 

BACH'S MEMENTO, 6 pièces pour orgue (1925) - environ 25 mn

– Pastorale, flûte et hautbois

– Miserere mei

– Aria in E moll

– Marche du veilleur de nuit

– Sicilienne

– Mattheus-Final

 

SUITE LATINE, op. 86 (1928) - environ 35 mn

– Praeludium

– Beatus vir

– Lamento

– Ave Maris Stella

– Adagio

– Lauda Sion

 

TROIS NOUVELLES PIÈCES, op. 87 (1934) - environ 14 mn

– Classique d'hier

– Mystique

– Classique d'aujourd'hui

 

 

Dscf0612_r_duite2-1490032828

 

Cet album est en lien à la fois avec mes recherches musicologiques axées sur le phénomène de la transcription musicale durant le Second Empire et la IIIe République, et avec l'instrument dont je suis titulaire et dont l'esthétique impose l'interprétation d'un répertoire symphonique composé après la première guerre mondiale. Le programme choisi est parfaitement adaptées aux orgues de Saint-Pierre de Douai – chef-d'œuvre de la maturité du facteur Charles Mutin – qui se caractérisent par la poésie et la personnalité de tous ses jeux (qu'ils soient utilisés individuellement, en mélange ou même en grand ensemble) et imposent à l'interprète un choix de pièces capable de dévoiler toutes les subtilités sonores de l'instrument.

 

Coll_giale_saint-pierre_de_douai_orgues-1489486242

 

L'album est constitué des trois derniers opus de Widor, composés un quart de siècle après sa 10e et dernière Symphonie « romane » op. 73 (1900), sa dernière période créatrice en ce qui concerne la musique d'orgue.

Les 6 pièces de Bach's memento, loin d'être de simples transcriptions, sont conçues dans cet esprit symphonique puisque le compositeur inscrit en exergue de chaque pièce le terme « orchestration ».

La Suite latine op. 86 paraphrase des thèmes grégoriens et participe aux mêmes procédés d'appropriation que Bach's memento, le chant grégorien et l'œuvre de Bach constituant les fondements de la pratique de l'orgue comme de l'inspiration créatrice pour cet instrument.

Les titres énigmatiques des Trois nouvelles pièces op. 87 – Classique d'hier – Mystique – Classique d'aujourd'hui – établissent un pont entre les modèles esthétiques idéaux et l'acte créatif du compositeur ; une appropriation totale à tel point que tout modèle semble enfin s'effacer, disparaître.

 

Cette notion d'appropriation d'un modèle – Bach en premier lieu – est une préoccupation des organistes compositeurs depuis la première moitié du dix-neuvième siècle. On pense notamment à Alexandre Boëly qui adopte dans ses œuvres un style d'écriture très proche de celui du cantor de Leipzig et qui propose même une conclusion au dernier contrepoint inachevé de L'Art de la fugue, à Charles Gounod qui s'appuie sur le premier prélude du Clavier bien tempéré pour composer sa célèbre Méditation, ou à Alexandre Guilmant qui retient les leçons des deux précédents : style d'écriture (fugues – style alla Bach – thèmes inspirés de motifs de Bach...) et principes d'écriture hérités de l'appropriation même de Gounod. Concomitamment à ce phénomène, le dix-neuvième siècle est traversé par un mouvement de restauration liturgique auquel les organistes vont s'associer en proposant notamment des œuvres para-liturgiques parfois de grande envergure transcendant par la médiation de l'orgue symphonique les grands thèmes de cette musique vocale liturgique. Le programme de ce disque présente ainsi un certain point de convergence, voir un aboutissement de ces deux phénomènes, agrégés dans les œuvres ultimes de Widor, qui s'est toujours considéré comme l'héritier direct d'une tradition interprétative et compositionnelle remontant à... Bach lui-même.

 

http://www.editionshortus.com/

 

Dscf0635_r_duite2__1_-1490032290

 

http://denistchorek.blogspot.fr/

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à couvrir les frais d'édition du disque, c'est à dire la fabrication du disque, le graphisme ainsi que les droits SACEM, et liés aux textes, photos et traductions. 

 

L'ensemble de la production atteint 15 000 euros (prise de son, montage, pressage, graphisme, divers droits, cachets et charges sociales, déplacement, hébergement, etc.). 

 

Ce projet a obtenu le soutien et de la SCPP (Société Civile de Producteurs Phonographiques) ce qui permet de couvrir 1/3 des dépenses.

 

Charges : 

 

Artistique 3420

Technique 6000

Déplacements, défraiements... 1710

Pressage, graphisme... 3120

Droits divers 750

 

Financement : 

KKBB 4000 : C'est moi, Denis Tchorek, qui recevrai les fonds de la collecte.

SCPP  4700

Hortus 1200 = ventes réseau disquaires France.

Divers mécénats (APML, ville de Douai...) 5100

 

Si le montant de la collecte est dépassé, le surplus permettra d'organiser les concerts de lancement du disque (Douai, Nancy, Paris, etc.).

Thumb_100_2291-1487775294
Denis Tchorek

Denis Tchorek a étudié l’orgue successivement avec Pierre Cortellezzi et Jean-Philippe Fetzer à Nancy et avec Michel Chapuis lors de master-classes et de stages internationaux. Agrégé de musique, lauréat du conservatoire de Nancy et du CNSM de Paris, il est également Docteur en musicologie de l'université François-Rabelais de Tours. Spécialiste de la... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Superbe projet, je suis impatient d'écouter le disque. Bravo!
Thumb_default
Bon courage pour ce magnifique projet. En espérant qu'il va aboutir!
Thumb_default
Longue vie à ce projet, bravo Denis! En attendant de t'écouter, nous t'embrassons. Caroline & Alexandre Jouglet