Un chant, un cri, une vie, une œuvre : Charlotte Salomon, une figure emblématique. Participez à notre belle aventure au Festival d'Avignon

Large_autoportrait_charlotte_hd_3xraw_kisskiss_2_app-1426920157

Présentation détaillée du projet

 

Charlotte Salomon

 

d’après l’oeuvre d’Anne-Marie Cellier

 

 

Mise en scène:          Fred Tournaire

Comédiens:               Swan Starosta et Jérôme Frey

Scénographie:           Dominique Raynal

Création lumières :    Hervé Lavit

 

Du 4 au 26 juillet au Théâtre des Italiens à Avignon 13H30

 

Urlch_dos_mer-1426359725

 

L’HISTOIRE :

 

     Figure emblématique de la persécution nazie au même titre qu’Anne Frank, Charlotte Salomon, peintre juive allemande nait en 1917. Marquée très tôt par une succession de drames familiaux, son histoire est une tragédie, un acte de barbarie qui se déroule dans la période de la grande guerre. Elle va, pour lutter contre l’acharnement du sort et son désespoir, produire dans l’urgence plus de mille gouaches, textes et partitions qui formeront « Vie? ou Théâtre? », (Leben? oder Teater?) magnifique et tragique œuvre autobiographique en trois couleurs.

Le travail de mise en scène sera traité d’une manière cinématographique. Lumineuse et porteuse d’espoir, c’est la voix parlée et chantée de Charlotte que nous espérons vous faire entendre par delà les tulmutes du temps. Anne-Marie Cellier réussit là un texte attachant et grave que David Foenkinos qualifiera de « très beau »

 

Charlotte_salomon_painting_in_the_garden_about_1939-1426361062

 

Extrait de la pièce     

… Alors, elle se met à peindre, oui à peindre avec une profonde, une sourde, une sensuelle tendresse, une rage latente, une passion absoute, une délicatesse déchirée, une lucidité débridée, effrénée et absurde, une confusion débordante, à peindre, oui à peindre comme l’on offre et son corps et son âme et son silence et ses non dits et ses reproches et ses désillusions et ses offrandes à un peuple qui meurt, à un peuple oublié, à un peuple maudit, à un peuple en exil, son peuple… Mais personne ne l’entend, non personne ne l’entend...

 

Charlotte_salomon_-_jhm_4351_9_cm-1426361103

 

 

Note d’intention du metteur en scène

 

    La première évidence en lisant ce texte a été de constater que cela était une véritable oeuvre poétique et sonore. Nous avons commencé comme si on avait entre les mains une œuvre musicale. Le premier travail effectué sur Charlotte Salomon d’Anne-Marie Cellier a été de passer d’un quasi-monologue à un véritable objet à deux voix. L’histoire est évidemment une tragédie, un acte de barbarie dont Charlotte est l’héroïne malheureuse. Pour la mise en scène nous allons travailler de manière très cinématographique avec une attention essentielle à l’espace et au temps. Nous allons situer notre action en 2015 et alterner avec des séries de flash-back où Charlotte sera le personnage principal évidemment, mais aussi proposer une Charlotte contemplant son oeuvre, au-dessus de son oeuvre comme si elle avait survécu… L’homme qui accompagne Charlotte, cette voix grave et masculine est à la fois le père, l’amant, le professeur et pour moi surtout « le Passeur » Pour structurer cette pièce, il n’y aura que très peu de décor, la nourriture étant amenée par ces « deux corps voix » (l’apport de l’objet vidéo étant à l’étude à ce jour). Le texte est ponctué de chants qui seront pour la plupart interprétés par la comédienne (la vie de Charlotte a été traversée par des chants et en particulier par ceux de la cantatrice Paula Lingberg) « Mettre la lumière sur l’oeuvre de charlotte Salomon avec la force et les mots d’Anne-Marie Cellier »

 

Fred Tournaire

 

Note de l’auteur

 

    J’ai découvert Charlotte Salomon grâce à mon amie Claudia Saldivia Vega, metteur en scène chilienne. Cette vie si courte, ce destin hors du commun et tragique d’une jeune fille juive immergée dans l’Allemagne nazie m’ont fortement interpellé et émue jusqu’aux larmes. La vision de ces tableaux, tâches de couleurs fulgurantes et modernes annotés d’une façon tellement incroyable de chants, de citations puissamment poétiques ainsi que d’anecdotes de sa vie m’a totalement, définitivement conquise. Son œuvre est unique dans l’histoire de l’art. Charlotte a vingt-cinq ans. Elle est limpide et belle mais d’une beauté timide, apeurée et feutrée. Sa sensibilité est à fleur de peau. Et comme tous les grands timides, elle a un tempérament passionné. Nourrie dès son plus jeune âge par beaucoup de musique, de dessins et de poésie, elle est, et se sait artiste. Elle va traverser la guerre avec une force de petit soldat. Lutter pour ne pas mourir, pour vivre encore, pouvoir aimer, créer. Elle pressent sa fin, elle hâte son œuvre : faire quelque chose de fou et de sublime tel est son credo, son but, le mot d’ordre que lui a insufflé le professeur de chant dont elle est tombée passionnément amoureuse. Je confie ma « Charlotte » au metteur en scène Fred Tournaire dont le talent, la force, la vision, la sensibilité et la direction d’acteur m’impressionnent.

 

Anne-Marie Cellier

 

Anne-marie_cellier_2-10-2013__9__bis_50100-1426361964

L’auteur - Anne-Marie Cellier

 

 Écrivain et metteur en scène, fondatrice et directrice artistique de la Cie les Bouffons du Soleil ainsi que d’un festival de théâtre en Cévennes, elle crée et met en scène à vingt ans sa première œuvre dramatique, Alauda qui lui vaut d’être remarquée par le Théâtre du Lucernaire, le Carré de Sylvia Montfort, le théâtre de la Commune ou la Fondation Beaumarchais. Filleule littéraire de Joseph Delteil, soutenue par la grande Maria Casarès qui sera son interprète, Anne-Marie Cellier écrit une quinzaine de pièces dont Vincent ou l’âme bleue qui sera jouée devant plus de six cents spectateurs dans le mythique champ de blé de la clinique St Paul ainsi que devant le célèbre Pont Van Gogh en Arles. Cette pièce ainsi que L'Ultime cri de Frida Kahlo sera classée parmi les « 8 incontournables du Festival d’Avignon 2007 » et recueillera d’élogieux articles. Celle sur Camille Claudel, mise en scène par Claudia Saldiva Vega, fut jouée au Chili et sélectionnée comme étant « le meilleur spectacle sur Camille (El Mundo) ».

 

Photo_fred-1426360116

Fred Tournaire

 

Formé à l’ENSAD, il est membre fondateur de la Cie Thélémites.En 2008 il crée la Compagnie Vertigo, et il est responsable du projet L’Adresse, théâtre mutualiste à Avignon.

Il a signé plusieurs mises en scène: On ne paie pas, on ne paie pas de Dario Fo, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran d’Eric-Emmanuel Schmitt, Sur un p’tit air de Vian d’après les textes et chansons de Boris Vian, Le Balcon de Jean Genet, Le complexe du dindon d’après Georges Feydeau, Douze hommes en colère de Reginald Rose, Diktat d’Enzo Corman, Mort accidentelle d’un anarchiste de Dario Fo, Une frite dans le sucre d’Alan Bennett, Couple ouvert à deux battants de Dario Fo et Franca Rame. Il joue dans Novecento de Alessandro Baricco, La Contrebasse de Patrick Süskind, Donc de Jean-Yves Picq, Quand j’aurai du Vian dans mon crâne. Il travaille en parallèle avec différents metteurs en scène tels Jean-Claude Fall, Nicole Yanni, Hélène DeBissy, Karine Espinosa.

 

Swan_starosta_3xraw_contraste-1426360413

Swan Starosta

 

 Elle commence ses études théâtrales au Conservatoire de Nîmes puis intègre les écoles professionnelles de théâtre « Art en scène » et « Premier acte » à Lyon. Elle complète sa formation par plusieurs stages et master class, notamment un stage intensif d’un mois en Biélorussie « À la rencontre des techniques de l’Est ».

Elle joue dans Les larmes d’Ophélie d’Anne-Marie Cellier au Festival d’Avignon en 2007. En 2009, elle met en scène et joue Les Sorcières du même auteur. Figuration dans La nuit des camisards de Lionnel Astier et Parsifal de Wagner à l’opéra de Lyon. Parallèlement, elle suit un cursus universitaire et des études pianistiques au Conservatoire de musique de Montpellier. Elle est titulaire d’une Licence de Théâtre, d’une Maîtrise de Lettres Modernes, d’une Licence de Musique et d’un C.E.M de piano.

 

Dans-le-fetichiste-monologue-d-une-heure-jerome-frey_664076_667x333-1426360609

Jérôme Frey

 

Comédien professionnel et à la tête de la compagnie C’est à voir basée à Gignac. Il mène de front sa carrière personnelle et ses activités de professeur de théâtre qu’il décline depuis plus de dix ans. Sa conception du théâtre prend racine dans sa personnalité énergique. « Ce qui m’intéresse, c’est de jouer avec ce que l’on porte au fond de soi ». Il monte Le Fétichiste de Michel Tournier, qu’il jouera en Avignon avant de le monter au Mexique et en Suisse. En 2004 il rencontre Fred Tournaire et rejoint l’équipe de Vertigo avec qui il joue un juré dans Douze hommes en colère.

 

Dominique Raynal

 

Scénographe et constructeur décor. Apres des études d’arts plastiques et d’histoire de l’Art, il se consacre depuis 1974 à la scénographie ; d’abord dans le cadre d’une importante structure de formation et de réalisations théâtrales, dans l’Essonne, en milieu lycéen et étudiant, avec le metteur en scène Jean Pierre ALBE ; puis crée les décors et lumières de plusieurs spectacles pour des compagnies de la région parisienne jusqu’en 2000. Il a travaillé avec la Compagnie Théâtre 91, le Ballet Silva RICARD, et de nombreux metteurs en scène de Montpellier, comme Sébastien Lagord, Jean Louis Sol, Nicolas Pichot, Linda Dorffers, Olivier Labiche, Matthieu Penchinat. Il rejoint en 2002 l’équipe Vertigo pour la scénographie et les décors des spectacles mis en scène par Fred Tournaire.

 

 

Url-1426359643

 

Les œuvres de Charlotte Salomon sont déposées au Jewish Historical Museum, Amsterdam et la gestion des droits appartient à la Fondation Charlotte Salomon. Toute utilisation de ces images est interdite sans leur autorisation.

À quoi servira la collecte ?

Le coût de la création au Festival Avignon OFF 2015 de Charlotte Salomon pour l'association Les Bouffons du Soleil représente un budget de 11 600 euros :

 

Location du Théâtre, logement pour toute l'équipe artistique, salaires pour les deux comédiens, le metteur en scène, le scénographe, le créateur lumière et l’administratrice ; les frais de régie, droits d'auteur, communication (affiches, flyers...), frais de nourriture, transports...

 

Lancer un KissKissBankBank nous permettra de financer une partie des postes décrits ci-dessus, notamment le logement et la location du théâtre.

 

Cela représente une collecte de 3700€.

 

Si par bonheur nous dépassons la somme de 3700€, cela nous permettra de développer et d'enrichir la diffusion et la communication et d' aider à couvrir de nombreuses autres dépenses..

Thumb_logo_bouffons__textel__3x50100-1426371283
Les Bouffons du Soleil

La Compagnie gardoise les «Bouffons du Soleil», fondée en 1989, crée de nombreux spectacles théâtraux d’écriture contemporaine autour d’Anne-Marie Cellier parmi lesquels : Au bout de l’Absence, Océane (Fondation Beaumarchais), Les Sorcières, Le langage d’amour des fleurs, Esotérik Satie, Les larmes d’Ophélie, Vincent ou l’âme bleue et Camille Claudel.... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Coucou, J'espère que vous y arriverez ! Bisous Rémi, Nanou et Léa
Thumb_default
Bonne chance au projet! Micheline et Guy
Thumb_default
Bravo pour ce projet, on ira vous voir !!