PUSHKA présente

Charnières

En mal d'inspiration pour son projet d'album entamé en France, Erion part à Beyrouth dans le cadre d'une mission humanitaire.

Large_charni_res-kisskissbankbank-1468586378-1468586386

Présentation détaillée du projet

Vous pouvez voir le film ici : pushka.fr

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Collecte réussie. Merci à toutes et à tous pour votre confiance !

Thumb_logo-pushka-noir-fond-transparent_google-1468585781
PUSHKA

Pushka a été crée en 2010, à Lyon, par des étudiants et des jeunes travailleurs. Constitué en Association loi 1901 depuis 2012, Pushka soutient les initiatives auxquelles elle est sensible, ainsi que les pratiques artistiques de ses membres et de ses sympathisants en leur apportant une aide logistique, humaine et technique. De la première phase de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_logo-pushka-noir-fond-transparent_google-1468585781
Je tiens personnellement à vous remercier pour votre soutien. Toutes et tous avez contribué à la réalisation d'un court-métrage qui, bien que relativement simple, a pris des proportions de véritable projet commun et participatif. Grâce aussi à celles/ceux qui n'ont jamais cessé de parler de CHARNIÈRES à leurs ami-e-s et à leurs proches, ce projet ainsi que les objectifs de notre association ont trouvé un écho chez beaucoup de personnes, éventualités auxquelles nous n'étions pas préparés. Naturellement, ce phénomène d’enthousiasme collectif et le soutien financier dont CHARNIÈRES a fait l'objet n'ont pas manqué de me mettre la pression... S'il s'avérait que le film ne soit pas à la hauteur de vos espérances, gardez à l'esprit qu'il s'agissait pour moi avant tout d'une expérience quelque peu thérapeutique ; d'un projet de film un peu hybride, un peu expérimental... Bref, un peu sur le vif quoi. C'est à dire que ce projet était censé répondre hâtivement à certaines questions dont je n'avais pas les réponses. De fait, en partant de là et parce que les conditions de tournage, à la hâte, ont été assez difficiles, ce film portera inévitablement l'emprunte d'une volonté aveugle de résistance. Car après tout CHARNIÈRES est née de l'impossibilité de créer… (Pah t'as vu ce texte de dingue mon frère ?!) Merci à vous au nom de toute l'équipe de tournage et des membres de Pushka… À bientôt, Volant NELI P.s. Ci-joint le lien d'un récent article de Marilène KARAM, correspondante du Journal International, sur le projet et sur notre collectif : http://www.lejournalinternational.fr/Collectif-Pushka-du-squat-a-Beyrouth_a1106.html
Thumb_default
Courage ! Et que ça marche pour vous ! Sandra
Thumb_default
Courage!!! Super projet...