Plongez dans l'univers d'un huis-clos entre un peintre et son modèle dans un atelier d'artiste.

Large_affiche

Présentation détaillée du projet

Affiche

Synopsis :

Alba est le modèle du peintre Rafael et entretient avec lui une relation particulière. Elle lui cède tout et accepte toutes ses demandes, fascinée par cet artiste dérangé. Mais celle-ci découvre une pièce cachée dans son atelier, remplie de portraits d'une même femme rousse. Tous sont lacérés et raturés. Cette étrange découverte plonge Alba dans la panique mais aussi dans la colère. Lorsqu'elle décide d'en parler à Rafael, les deux personnages explosent l'un comme l'autre dans des pulsions violentes jusqu'à s'autodétruire l'un l'autre.

 

Les_personnages

  

Alba :   

 

Anai_s_g.vidal-b

 

Alba est un personnage exubérant et extravagant. Elle souffre de l’indifférence de Rafael et rêve d’être aimée de lui. Elle reste attachée à cet homme car elle en est fascinée mais sa jalousie maladive contre « Lola », l’objet de tous les fantasmes de Rafael, prendra le dessus.

 

Anaïs Delmas sera l'interprète de ce personnage.

 

Rafael :

 

307621_3377524236013_279273454_n

 

 

Rafael est l’artiste bohème par excellence : artiste de génie mais dérangé psychologiquement. Le personnage est ici marqué par une profonde douleur de la perte d’un être qu’il a aimé et il n’arrive pas à guérir. C’est pourquoi il peint en permanence le portrait de cette mystérieuse femme rousse. Il utilise Alba plus comme un outil qu'un être humain. 

Son caractère calme et taciturne peut se transformer en un côté violent et noir, par des pulsions brutales qui peuvent exploser à tout moment sans prévenir.

 

Ce rôle sera interprété par Jefferson Stragier.

 

Lola :

 

1395814_570378673035236_252333285_n

 

Lola représente le passé traumatisant de Rafael. Elle est sa muse et réapparait en visions dans sa tête. Elle est l'objet de tous ses fantasmes, de ses rêves mais aussi de son traumatisme obsessionnel.

 

Le personnage sera interprété par Anaïs Beluze.

 

Le_d_cor2

 

 

 

Le décor joue un rôle primordial à la narration de l'histoire car il est unique et place les personnages dans un environnement particulier. La découverte de la pièce annexe par Alba fait référence au conte de Barbe bleue lorsque sa femme découvre les corps de ses anciennes compagnes accrochées au mur. Ici, Alba découvre des portraits de Lola raturés et lacérés.

 

Le film se tournera dans le Val-de-Marne à Sucy-en-Brie dans un atelier d'artiste appartenant au peintre Alain Marie.

 

Rep_rage

 

Les_accessoires

 

 

 

Les principaux accessoires de ce film sont les portraits peints par Rafael ainsi que ses instruments de peinture qui seront utilisés au début pour peindre mais qui auront une utilisation de "combat" entre les deux personnages au fur et à mesure de l'histoire.

 

Accessoires

 

Lola

 

La peinture sera contemporaine et assez abstraite, jouant sur des nuances de couleurs orientées vers le rouge, qui représente à la fois la passion amoureuse et le désir, mais aussi la colère (celles d’Alba et de Rafael) et également le sang, ce qui annonce la fin de l’histoire.

 

Les portraits seront réalisés par le peintre Alain Marie (voir son site )

 

 

La_musique_et_les_intentions_sonores

 

 

 

Le scénario compte peu de dialogues, la musique sera donc très présente. Chaque personnage a un thème musical.

Ainsi, la première musique de début mais également de fin correspond à la Valse de la mascarade d’Aram Khachaturian. Elle marque le début et la fin de la partie. Elle ouvre le bal en quelques sortes puis le conclut. Elle est entraînante mais aussi mystérieuse et semble idéale à la situation qui oppose les deux personnages qui s’apprêtent à se livrer un combat. Elle permettrait également d’accompagner la mise en scène d’entrée de jeu mais surtout de fin lors de la lacération d’Alba qui finira par assassiner Rafael. http://www.youtube.com/watch?v=YCoLUMURunQ

 

Le deuxième thème que j’ai choisi est celui d’Alba, personnage principal de cette histoire. J’imagine lors de la séquence 2 au moment du flashback, le « Duo de fleurs » de Delibes interprété au piano instrumental uniquement. http://www.youtube.com/watch?v=azI-Xl5v9D0

C’est ensuite dans la séquence 3 du rêve d’Alba que le « Duo de fleurs » réapparaîtrait dans sa version chantée en duo. J’ai choisi cette musique car je la trouve appropriée au style et au personnage. A la fois mélodieuse et poétique, elle est à certain moment douce puis à d’autres moments plus forte. Elle permettrait de retranscrire les émotions d’Alba.

http://www.youtube.com/watch?v=8Qx2lMaMsl8

 

 

Les_intentions_visuelles

 

 

 

La lumière et les cadres seront composés comme des peintures. C’est-à-dire en jouant sur les clairs-obscurs par exemple, et sur une dimension picturale.

 

 

Les couleurs seront également sollicitées afin de renforcer les dimensions oniriques à certains moments, justifiées par les psychologies des personnages mais également par la volonté de créer une certaine poésie visuelle.

 

Voici quelques exemples de types de lumière :

Only-god-forgives537-2-le-matin-1986-08-g

 

Un mot à propos de l'équipe technique :

L'équipe sera un mélange d'étudiants de la section française pour la partie organisation ainsi que des étudiants de la section internationale qui s'occuperont de la partie technique.

Le film sera tourné en caméra RED EPIC avec l'utilisation du steadycam.

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Elle servira principalement au défraiement du peintre, Alain Marie, qui prête son atelier d'artiste et qui réalisera également les portraits de Lola.

 

- 230 euros de défraiements pour Alain Marie.

- 70 euros en défraiements d'essence et de maquillage.

Derniers commentaires

Thumb_default
z'y va, Alexia!
Thumb_default
Comment ne pas continuer à soutenir ta création après avoir vu Du Pollen dans mon Jardin...
Thumb_default
Tous mes encouragements Alexia , j'espère recevoir le DVD du premier bientôt ! Bises Mary