Permettez à 55 chimpanzés captifs de retrouver la liberté en finançant ce stage en écologie !

Large_bon-1432069815-1432069824

Présentation détaillée du projet

► Puisque chacun peut contribuer à son échelle à la protection de la biodiversité, soutenez ce projet en finançant ce stage de recherche bénévole en écologie/éthologie, afin de participer à la première phase d’un vaste programme visant à redonner la liberté à une cinquantaine de chimpanzés. 

--> Avec le crowfunding c'est la "règle du tout ou rien" ! Donc si l'objectif de 2600 euros n'est pas atteint nous ne pourrons pas toucher vos dons ! Nous comptons sur vous pour atteindre cet objectif. N'hésitez pas à lire la suite pour en savoir plus sur ce projet ! Merci à vous :)

 

► Because we can each act in our own way for the protection of biodiversity, support this project by financing this research internship in ecology and ethology, to reach the goal of giving back freedom to about 55 chimpanzees. We need your help to achieve our goal of 2600 euros to be able to go to Gabon for the project. If the donation doesn’t  reach at least 2600 euros we will have nothing, so we mobilize ! You can give as from 5 euros, ask counterparties for your donation, then follow our adventure :) Thanks !

 

POURQUOI LE GABON ?

 

             ● Depuis quelques années, plusieurs pays européens et le royaume uni ont révisé leur réglementation sur la détention des  grands singes, et notamment sur les chimpanzés. Dans cet élan, Les Instituts américains de la santé (NIH) ont annoncé la mise à la retraite de 300 chimpanzés utilisés dans les centres de recherche en 2013. Le Gabon étant le seul pays (avec les Etats-Unis d’Amérique) à toujours détenir des chimpanzés dans des centres de recherche, cette réhabilitation répondra donc aux attentes des autorités Gabonaises quant à la mise aux normes internationales concernant la détention de grands singes.

Par ailleurs, bien que les conditions d’hébergement des chimpanzés en captivité dans le principal centre de recherche du pays soient conformes aux directives européennes (FELASA) et qu’un soin particulier soit apporté à l’enrichissement du milieu, l’environnement actuel des animaux ne peut rivaliser en termes de bien être avec le milieu naturel. En effet, pour l’UICN l’amélioration avérée du bien-être des animaux est considéré comme un objectif suffisant justifiant leur relâcher dans leur milieu naturel.

 

Plos-chimp-chimpanzee-1360116-l-1429050644

 

            ● Le CIRMF (Centre International de Recherches Médicales de Franceville) se trouve dans ce pays. C’est une structure de référence pour la recherche dans de multiples disciplines telles que les maladies infectieuses, la primatologie, l’écologie, l’éthologie, la médecine vétérinaire etc. Le CIRMF, par l’intermédiaire de son Centre de Primatologie, assure les quarantaines pour les orphelins de chasse avant qu’ils ne soient placés dans des sanctuaires du Gabon. Dans un souci de conservation, le CIRMF participe aussi à la lutte contre le braconnage par le biais de l’éducation et le renforcement de l’application des lois.

 

● Afin de se conformer à la réglementation internationale qui interdit toute recherche invasive sur les grands singes et en adéquation avec l’implication croissante du CIRMF pour le bien-être et la conservation des primates, différentes modifications ont récemment été apportées au sein du Centre de Primatologie du CIRMF. Ainsi, en concertation avec l'Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN), les autorités gabonaises et plusieurs associations de Conservation, le Centre a engagé des actions pour  placer les grands singes dans des sanctuaires du Gabon. Les 3 gorilles du CIRMF, par exemple, ont déjà été transférés vers le Sanctuaire du Projet Gorilles Fernan-Vaz, structure spécialisée et dédiée à cette fonction. Aussi plus de soixante mandrills du CIRMF ont été relâchés dans le Parc de la Lékédi en 2002 2006 et 2014.

 

Monkey-316902_640-1429201063

 

EN QUOI CONSISTE CE PROJET ?

 

●Ce projet d’éthologie est une des étapes de ce vaste programme qui a pour but de créer un sanctuaire afin de relâcher une cinquantaine (55) de  chimpanzés captifs du CIRMF sur des îles en milieu naturel dans la lagune Ndogo.

   

   ● La lagune Ndogo se situe près de la ville de Gamba, au sud-ouest du Gabon, dans la province de l’Ogooué-Maritime. Cette dernière possède une faune riche de nombreuses espèces et plusieurs aires protégées. On peut, par exemple, y observer des éléphants, hippopotames, chimpanzés, tisserins à bec grèle, buffles, cercocèbes à collier, différents céphalopodes… 

 

   ● Ce projet consistera à établir le profil comportemental de chaque individu afin de composer les quatre groupes de chimpanzés qui seront relâchés sur les îles. C’est un pré-requis indispensable à un ensemble d’étapes complexes à venir avant la libération de ces chimpanzés en groupe stable. En effet, les chimpanzés sont des animaux très sociaux à l’état sauvage et cette première phase permettra de créer les groupes les plus stables et viables possibles, tout en minimisant les risques d’agressions et/ou d’exclusions des sujets ainsi que leur stress et en maximisant leur bien-être.

 

 

376051_218253558262334_1952919683_n-1429051514

            

            ● Je vais donc me rendre au CIRMF entre le 26 juin et le 6 septembre 2015 pour établir les profils comportementaux des 55 chimpanzés et composer les 4 nouveaux groupes qui seront relâchés sur des îles. De plus, je m’impliquerai dans certains travaux d’amélioration du bien-être des certains primates du Centre de Primatologie du CIRMF de manière à ce que de nouveaux enrichissements (enclos mieux adaptés, activités pour combler l'ennui etc.) soient trouvés pour les différentes colonies de macaques, chimpanzés, et vervets. Enfin, je remercie Chérif, qui a conçu le site permettant de vous expliquer le projet, pour son implication et son aide.

 

Animal-chimpanze-thinking-4267834-l-1429201193

 

MAIS QUI SOMMES NOUS JUSTEMENT ?

 

● Tout simplement deux personnes passionnées depuis toujours par la nature, sa faune et sa flore et qui ont la volonté, à travers ce projet, d’apporter leur contribution concrète à leur protection :

 

Pauline

 

            ● J’ai décidé de faire de cette passion un métier en réalisant des études en éthologie. Mais qu’est ce que l’éthologie ? C’est l’étude scientifique du comportement animal … Il s’agit d’une science d’observation très diversifiée, qui complète souvent d’autres disciplines comme l’écologie. L’éthologie permet par exemple d’étudier les comportements (alimentaires, sociaux, locomoteurs…) d’une espèce menacée afin de mieux comprendre ses besoins et donc d’optimiser ses chances de survie. C’est aussi grâce à l’éthologie que les conditions des animaux en captivité (zoo par exemple) sont améliorées, en proposant aux sujets des enrichissements spécifiques pour éviter l’ennui ou leurs comportements anormaux. 

Pauline_2-1429199250

           

         ● Titulaire d’un master 2 en éthologie, j’ai donc déjà réalisé de multiples expériences en éthologie, principalement dans le domaine de la primatologie. Ainsi j’ai travaillé à plusieurs reprises dans un centre de primatologie en France et j’ai aussi effectué un stage bénévole de 2 mois à Madagascar. Il s’agissait d’un bénévolat avec l’association « HELPSIMUS » qui lutte pour la sauvegarde du grand hapalémur, l’un des lémuriens les plus menacés de l’île. Je suis donc partie dans un campement au sein de la forêt de bambou, pour étudier le comportement de ces lémuriens, notamment leur régime alimentaire, et sensibiliser, former, partager avec les populations locales pour trouver le meilleur compromis possible pour eux et pour la survie de ces lémuriens. Cette expérience très enrichissante a conforté mon envie de m’impliquer dans la protection de l’environnement à mon niveau et c’est pourquoi il est important pour moi de m’impliquer dans ce nouveau projet au Gabon.

 

 

Chérif

 

                ● Ingénieur développeur en informatique et également passionné par la nature et sa conservation, je soutiens Pauline dans ce projet. Lorsque je serai sur place, n’ayant pas le statut de stagiaire pour le CIRMF, ma place ne sera pas auprès des chimpanzés mais plutôt sur mon ordinateur. A travers ce projet avec Pauline, j’avais envie d’apporter ma contribution à une action bénéfique pour la faune au Gabon, d’une autre manière, en me servant de mes compétences en informatique. En effet, passionné par la technologie en général (et l'informatique en particulier), j'ai fait des études en mathématiques et en informatique qui m'ont permis d'obtenir un master 2, puis ai travaillé dans quelques domaines, dont l'automatisme, le web... . J'ai notamment créé une application facebook permettant de jouer à l'Awalé (jeu de société d'origine africaine) : "Clever Nuts Awale". Mon soutien dans cette collecte est donc davantage « technique », c’est d'ailleurs moi qui ai conçu le site internet du projet de stage de Pauline et j'espère qu'il vous plaira !

 

Alors aidez-nous à apporter notre pierre à cet édifice :)

 

Ch_rif_2-1429199344

 

              

 

POUR EN SAVOIR PLUS / TO KNOW MORE :

 

Pour en savoir plus sur notre projet, n'hésitez pas à consulter notre site internet : 

http://jesuisunchimpanze.com/

(celui-ci est momentanément indisponible suite à un problème informatique mais nous faisons au plus vite pour le remettre en ligne  :)   )

 

Mais aussi à aller sur notre page facebook et à partager ce projet avec vos amis :

https://www.facebook.com/pages/Je-suis-un-chimpanz%C3%A9-aidez-moi-%C3%A0-retrouver-la-libert%C3%A9/440744262760411?fref=nf

 

Merci à vous :)

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

● La collecte me permettra (Pauline) tout simplement de pouvoir partir au Gabon réaliser ce stage. En effet, bien que la motivation soit sans faille pour réaliser ce projet, le porte feuille lui ne l’est pas ! Je me suis engagée dans cette voie par passion, engagement et vocation. C’est d’ailleurs un domaine où les débouchés sont rares et où les stages se font souvent bénévolement… Ce projet étant encore un stage bénévole (comme la majorité des autres stages que j’ai effectués dans ce domaine), je me permets donc de vous demander de l’aide financière, qu’importe la somme que vous pouvez donner … Il n’y a pas de petites implications, tout le monde peut mener ce combat à son niveau :) 

 

Voici donc le budget pour ce stage bénévole :

 

Sans_titre-1432070151

* Equipement : Vêtements/chaussures, duvet, moustiquaire, carte sim pour le téléphone, cartes mémoires et piles pour l’appareil photo, sac à dos …

 

--> Avec nos économies personnelles, les petits jobs réalisés avant le départ et la vente de certaines de nos affaires personnelles nous parviendrons à mettre dans ce projet les 2630 euros pour le voyage de Chérif. C'est pourquoi nous vous demandons 2600 euros pour financer le voyage et le stage de Pauline, plus directement impliquée dans ce projet auprès des chimpanzés.

 

(Ceci est évidemment un budget minimum, auquel va s’ajouter plusieurs frais : les imprévus, assurances, logement à l’arrivée et au départ…)

 

 

 

Merci à vous d'avoir pris le temps de lire ce projet qui nous tient particulièrement à cœur !

Thumb_reproduction-1428882756
pauline.ethologie

Passionnée depuis toujours par la nature (sa faune et sa flore) et titulaire d’un master 2 en éthologie (étude scientifique du comportement animal), j’ai déjà réalisées plusieurs expériences en éthologie, principalement dans le domaine de la primatologie. Ainsi j’ai travaillé à plusieurs reprises dans un centre de primatologie en France et également... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
merci les jeunes de vous occuper de notre planète !
Thumb_reproduction-1428882756
Un immense merci à tous les nouveaux donateurs !!! 74 % c'est génial, on y croit vraiment, encore une semaine pour arriver au 100 % ! Votre mobilisation, votre soutien et vos encouragements nous aident et nous motivent plus que jamais pour ce projet ! Merci :)
Thumb_default
Go ma Popo!