Aidez-nous à apporter les étoiles à domicile !

Large_planetariumsab_titre-1470920843-1470920853

Présentation détaillée du projet

Ciel à domicile : un planétarium numérique pour apporter l’étincelle dans les esprits

 

« Etincelle »… Ce joli mot a la même étymologie qu’étoile… Les étoiles portent donc l’étincelle dans les esprits. Regarder un ciel étoilé, au-delà de sa dimension esthétique, c’est déjà créer la première étincelle de curiosité, s’interroger sur le monde qui nous entoure, sur l’Univers. C’est l’observation astronomique du ciel qui a créé la science moderne, depuis Galilée.

La première marche vers la démarche scientifique, le premier éveil au monde, le premier acte de la liberté de pensée, contre les dogmes, commencent, dans la lignée des astronomes de la Renaissance, par s’interroger sur le ciel.

 

Img_2175_1_-1470915021

 

 

Une des plus importantes associations d'astronomie amateur de France

 

Depuis 40 ans, la Société Astronomique de Bourgogne (association loi 1901) s’est donnée pour vocation de promouvoir la culture scientifique, et en particulier l’astronomie, auprès du grand public, des établissements scolaires, des communes, des centres de loisirs, des associations… Depuis 40 ans elle porte l’étincelle de la curiosité, chez les jeunes et les adultes, par des manifestations publiques gratuites, comme la nuit des étoiles, mais aussi des animations dans tout le département et dans toute la Bourgogne.

Avec ses 170 adhérents, elle s'impose comme un élément incontournable de diffusion de la culture scientifique au niveau local.

 

Img_2194_1_-1470922354

 

 

La technologie au service de la science

 

Notre projet de planétarium numérique, avec votre aide, nous offrira un nouvel outil pédagogique moderne, ludique, innovant pour entamer le dialogue, susciter la curiosité et marquer l’intérêt autour des connaissances actuelles de l’astronomie.

Moderne : contrairement aux planétariums des générations précédentes, il ne comporte pas d’élément opto-mécanique donnant une vision fixe du ciel, mais il s’agit de projeter l’image d’un logiciel de planétarium, avec toutes les possibilités que permet l’informatique. Programmer une séance, s’arrêter sur une séquence, zoomer sur une partie du ciel, seront désormais à portée de clic pour l’animateur. Les séances en seront d’autant plus riches et interactives.

Ludique : il y a toujours cette expérience impressionnante de se projeter dans une bulle, sous un dôme, face à un ciel étoilé, mais avec cette fois ci une qualité d’images inégalée, et la possibilité de se plonger dans des paysages célestes inédits, ailleurs sur la planète, ou sur d’autres planètes.

Innovant : car le principe sur lequel nous nous appuyons est d’origine bourguignonne (le LSS) et partagé dans un esprit associatif et open source, dans un but de promotion de l’astronomie.

 

Slide-5-1470921485

© Stellarium.org

 

 

L'espace comme si vous y étiez

 

23-e1437758207561-1470915300

©Immersive Adventure

 

 

La culture scientifique, outil de lutte contre l’obscurantisme

 

Notre projet répond à des besoins inscrits dans l’actualité, mais aussi du monde démocratique. Dans un monde où la liberté de penser et de s’exprimer est menacée, il est plus important que jamais de rappeler que le combat contre les dogmes s’est gagné par la Science, par l’astronomie et par les Lumières. Et c’est par la lumière des étoiles et l’étincelle qu’elle crée dans les esprits que nous comptons lutter contre l’obscurantisme.

 

Ça ressemble à quoi, un planétarium numérique itinérant ?

 

Une très bonne vidéo faite pour le planétarium numérique d'un espace pour la vie de Montréal, montre toute l'utilité de cet outil. Les possibilités pédagogiques sont extrêmement vastes ! Comprendre l'alternance des jours et des nuits, le cycle des saisons, découvrir les planètes du système solaire, les légendes des constellations...

 

 

Plan de financement

 

Au niveau des recettes :

Fonds parlementaires : 15 000 €

Mécénat & financement participatif : 4 000 €

Auto-financement : 2 000 €

 

Montant total : 21 000 €

 

Et au niveau des dépenses :

Système numérique et optique : 15 000 €

Dôme gonflable : 4 500 €

Frais de transport : 500 €

Formation et script : 1 000 €

 

Montant total : 21 000 €

 

2712c0c9dce60d8979fa0284df48ff15.1824x0_q100_watermark-1470921468

 

Calendrier du projet

 

Tout le système numérique devrait être reçu début 2017. Quant au dôme gonflable, il sera acquis lorsque les 4 000 € manquants auront été collectés. L'idée est de lancer sa fabrication avant la fin de l'année. Le délai de fabrication est d'environ 3-4 mois.

 

Les contreparties seront envoyés en février 2017 (pour les déductions fiscales). Les séances de planétarium en avant première seront programmées au cours du premier semestre 2017.

À quoi servira la collecte ?

Un dôme gonflable pour le système numérique

 

La collecte servira en partie à l'achat du dôme gonflable du planétarium, qui sera le véritable support. C'est sur les parois intérieures de ce dôme que seront projetées les images.

 

Aujourd'hui, la SAB fait l'acquisition de tout le système numérique. Il ne manque plus que ce dôme pour  le rendre totalement opérationnel.

 

Xvm4cbb17a6-c37b-11e5-9462-dce8d81d8ae4-1470921640

© Stellarium

 

 

Et si la collecte dépasse son objectif ?

 

La SAB utilisera le surplus éventuel pour acquérir d'autres scripts. Ces scripts permettent d'élargir les thèmes des séances de planétarium.

 

M31_101003_stjeandeboeuf_ddhoosche-1470915335

Thumb_img_2191_1_-1470914654
Société Astronomique de Bourgogne

Fondée en 1975, la Société Astronomique de Bourgogne (SAB) est une association sans but lucratif (loi de 1901). Elle a pour objet de "réunir les personnes qui s'intéressent à l'astronomie et aux disciplines pratiques et théoriques qui ont une implication, au sens large, dans ce domaine. La société se propose d'étudier, sous tous ses aspects,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
super projet pour rendre accessible les étoiles partout...
Thumb_default
Bravo pour ce magnifique projet
Thumb_default
Bravo au prez ! Un sabien,