"Cindy Vs Julie" est un spectacle interdisciplinaire mis en scène par Amélie Poirier (danse, théâtre, vidéo en temps réel, théâtre d'objets...) pour deux gymnastes de GRS et trois interprètes sur un ring de boxe (ainsi que la participation d'une dizaine de danseuses/comédiennes/boxeuses/catcheuses en tous genres !). Le work in progress du spectacle a été présenté à la Maison Folie Wazemmes à Lille le 12 avril 2012 à l'occasion du Festival l'Entorse/Rencontres Féministes qui questionne les rapports entre art et sport, ainsi qu'au Festival RIAD à Dunkerque les 24 et 25 mai 2012. La création aura lieu le 11 avril 2013 à la Piscine à Dunkerque, une tournée en cours est prévue sur la saison 2013-2014 en particulier au Théâtre l'Oiseau-Mouche à Roubaix.

Large_logo-cvsj

Présentation détaillée du projet

Un spectacle du Collectif XXY

Mise en scène et chorégraphie : Amélie Poirier

Assistée d'Audrey Robin et pour les parties GRS de Céciliane Hochart

Dramaturgie et manipulation de la vidéo en temps réel : Aurore Magnier

Regard Complice : Mathieu Jedrazak

Création sonore : Mélissa Jouvin assistée d'Amélie Poirier et Audrey Robin

Création lumière : Claire Caput

Création costume : Perrine Wanegue

Créé en collaboration et interprété par : Eve Bigontina, Lucien Fradin, Céciliane Hochart, Amélie Poirier, Audrey Robin, et les "danseuses/catcheuses" -sous réserve de modifications- : Clow Andrew, Coralie Choffat, Corinne Pelé, Betty Fradin, Emilie Guil, Perrine Wanegue, Manon Petit, Mikaela Ortola, Hélène. 

 

Le spectacle est accueilli en résidence au Théâtre le Garage-L'Oiseau-Mouche à Roubaix durant plusieurs semaines, il a reçu par ailleurs une aide du CROUS pour l'étape de travail de 2012 et a fait l'objet d'une sélection nationale du CNOUS. Amélie Poirier est par ailleurs soutenue par la DRAC Nord-Pas-de-Calais dans le cadre du dispositif  "pas à pas" en cours en partenariat avec Le Phénix, Scène Nationale de Valenciennes.

 

Le spectacle en quelques phrases :

"Le jour du concours est arrivé, l'échauffement a commencé, les deux concurrentes sont en places, prêtes à monter sur le ring pour l'ultime combat. Les jeunes filles tour à tour vont entrer dans l'arène pour prouver leurs capacités de souplesse, d'équilibre et de grâce. Les codes sont connus de tou-te-s, il n'y à pas de doute possible, c'est l'aboutissement d'heures d’entraînements, la faute n'est pas permise, tout doit être parfait. Puis arrive le moment des résultats et avec lui, celui du jugement, des arbitres d'abord puis le leur. Comment se regarder en échec, vivre la faillite de l'ordre et basculer dans l’incontrôlable ?

Par le biais de la GRS (Gymnastique Rythmique et Sportive), de son extrême codification, de l'obligation de rigueur physique et mentale que cette pratique impose, c'est l'adolescence et ses contradictions qui sont mis en jeux sur la scène.

La scène se métamorphose alors en un espace mental, le ring devient le terrain d'un jeu sans règle où tous les coups sont permis. Moment entre folie et fragilité, les corps dansants se cognent, se frottent, se découvrent jusqu'à l'apparition inattendue d'un désir violent. Une friction naît entre désir sexuel et désir mortuaire, pulsion de vie et pulsion de mort. Le brouillard se répand et trouble les repères, il est temps d'accueillir les occupants des rêves et de l'inconscient : les fantasmes. Plus de norme ni de règle, plus de réalité ni de cohérence...

 

Cindy vs Julie explore une esthétique du sensible où les spectateurs sont invités à faire leur propre voyage physique et mental dans les méandres d'une scène dématérialisée."

Aurore Magnier

Teaser d'une répétition du  "work in progress" du spectacle datant d'avril 2012 à la Maison Folie Wazemmes, images : Justine Pluvinage.

 

 

Extrait vidéo de 5min de l'ensemble du travail d'Amélie Poirier, metteur en scène du projet "Cindy Vs Julie"

 

Site web du Collectif XXYCvsj1

Céciliane Hochart dans "Cindy Vs Julie", Dunkerque, mai 2012, photo : Law

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer la création des costumes ainsi que de la scénographie et des accessoires. Une partie sera également employée à la communication autour du spectacle.

En effet, le "travail en cours" d'avril et mai 2012 d'une durée de 40 min nous a permis de mettre à plat les différents manques du point de vue des costumes et de la scénographie notamment. Le spectacle a l'occasion de sa création en avril 2013 sera d'une durée de 60 min environ : la partie de la compétition de GRS et du cauchemar seront réenvisagés : un costume de mascotte "panda" sera construite, ainsi qu'une très grande tête en mousse scluptée, plusieurs justaucorps de GRS... La scénographie de l'espace "Kiss and cry" sera également revue. La communication se fera par le biais d'affiches et de petits accessoires type badges et cartes postales.Cvsj2

Eve Bigontina et Audrey Robin, Maison Folie Wazemmes, avril 2012

Thumb_cvsjlogo
Collectif XXY

Collectif d'art vivant lillois Autres spectacles du Collectif XXY : "Hommage à la médecine chinoise (et à l'homéopathie sous réserve)" : pièce chorale autour de la pratique amateur de la danse classique. Conception : Amélie Poirier. Ce spectacle a reçu le prix du Festival de l'Université Lille 3 en mars 2011, il a été présenté dans ce cadre au... Voir la suite