FFI présente

CINEMA DAOUDA

AIDEZ A FINANCER LA CREATION DU SPECTACLE FORAIN "CINEMA DAOUDA" POUR QU'IL PARTE EN TOURNEE

Large____cin_ma_daouda_noir_et_jaune_-_copie-1420908600

Présentation détaillée du projet

cl

 

 

LE SPECTACLE

 

Tout droit sorti du théâtre forain, Daouda Abou Daoud M’Dadou , grand illusionniste bonimenteur

est l’héritier burlesque d’une longue dynastie, qui de trouvailles fortuites en inventions géniales, a crée le cinéma d’animation.

 

Daouda arrive sur son triporteur carillonnant et s’adresse à la foule.

Tambour battant, il joue et s’amuse à nous raconter l’extraordinaire récit du cinéma et de l’image animée, avec humour et dérision.

Daouda ouvre alors la baraque foraine placée au-dessus de son engin, qui se déplie en panneaux, et se lance dans l’exhibition  frénétique d'un fourbi d’accessoires et de marionnettes étonnantes pour illustrer  l’histoire du cinématographe.

En direct sous nos yeux, sans trucage, ni pellicule, il anime ainsi toute une quincaillerie d’appareils et de jeux optiques venus d’un autre temps.

 

Cette épopée, ponctuée de multiples démonstrations est une performance narrative qui trouve son essence dans la proximité et la complicité

entre le public et le bonimenteur.

Présenté par un maître de cérémonie, loufoque, à la parole débridée, le spectacle "Cinéma Daouda" est amplifié en live par une ambiance sonore contemporaine.

 

___visuel_4_t_tes_-_ok-1420384060

 

NOTE D'INTENTION

 

"Quand le quotidien est gangréné par la soumission à la loi du profit

et à celle de la conformité aux modèles de non-pensée qui la complète,

le rêve est le seul territoire où court encore le  fantôme de la liberté "

Jan Svankmajer

 

"J’aime décaler la réalité, la faire passer par mon filtre et la transformer.

Guidé et nourri par le cinéma de Georges Méliès, Jan Svankmayer, Alexandre Alexeïeff..., tel un illusionniste, j’aime l’utopie de la magie et l’idée d’être un montreur de rêves.

Plasticien avant tout, mon cinéma d’animation est un cinéma d’art mais aussi un cinéma d’artisan échappant à la logique de l’industrie du cinéma.

 

Nostalgique de la pellicule, j’ai choisi le théâtre pour parler du cinéma, car le théâtre est la plus extraordinaire machine à penser qui ne peut pas vieillir, qui ne peut pas se démoder et qui, contrairement au cinéma ne peut pas être trahi par la technologie, par le virtuel…

Contrairement au cinéma, cette dimension, cette petite échelle me permet d’être en proximité avec le public.

Entendre les gens, vibrer avec eux.

Revivre l’origine de l’image animée : attraction paranormale du théâtre forain, celui de la rue et des places de villages, où le public rentrait dans des entre-sorts pour y découvrir abasourdi et émerveillé l’illusion et la magie de l’image en mouvement.

 

Le spectacle "Cinéma Daouda" au-delà de combiner tous mes savoir-faire artistiques, mes recherches et expérimentations, m'offre également la possibilité de donner naissance à mon alter ego Daouda Abou Daoud M’Dadou.

Dans la lignée des personnages populaires de la tradition orale ou des artistes nomades, Daouda est mon double, ma caricature.

Le mettant en scène dans des situations burlesques, ubuesques, romantiques, ridicules ou grandiloquentes, il incarne mes humeurs poussées à l’extrême, accentuées par le travail du masque.

Mais il est aussi la représentation de mes fantasmes sur les gens du voyage et les saltimbanques, sur leur liberté de vivre, de circuler, de penser."

David Ferré

 

LE BONIMENTEUR

 

Maître de cérémonie : Daouda Abou Daoud M’Dadou,

 bonimenteur arrogant, à la verve volubile et tonitruante,

dernier descendant de la lignée des Daouda, inventeurs et créateurs de l’image animée.  

 

Sujet rieur et objet de dérision, bouffon tout en caricature, sorte d’idiot malin,

usant allègrement de surprises et de supercheries.

Autocentré, antagoniste et tiraillé, émotionnellement instable,

 toutefois foncièrement attachant..

 

Daouda est double

 

Img003-1420391465 

 

Côté face

Il porte un demi-masque à la tignasse noire ébouriffée, une veste de parade jaune, un plastron de dompteur,

une culotte rayée multicolore

et des chaussures spectators noires et blanches :

il est beau et majestueux.

 

Côté pile

Quand il se tourne, on aperçoit le revers de son masque,

son crâne dégarni et ses cheveux grisonnants.

A l’image de son costume décati et de ses gants blancs usés,

on perçoit une certaine déchéance chez ce dandy de pacotille :

il est ridicule et pitoyable. 

 

Img002-1420387052

 

LE TRIPORTEUR

 

Daouda utilise le castelet installé au-dessus de son triporteur

pour retracer la légende abracadabrante de ses ancêtres.

Comme un pop-up*, chaque panneau se déplie

pour mettre en relief une des étapes de l’histoire du cinématographe.

 

Dsc_0104-1420387268

 

L'AMBIANCEUR

 

Côté cour, sans un mot, 

 l'ambianceur bruite les moindres gesticulations de Daouda autour de son triporteur

 en manipulant à vue tout un bric à brac sonore et musical d'instruments préparés

(guitare, archet, piano d'enfant, planche à bidule munie de micro-capteurs, mailloches…).

L'ambiance foraine de son gimmick rythme la succession des différents tableaux,

procurant au spectateur un point de repère mélodique

dans la narration de la saga familiale des Daouda.  

 

Ok_l_ambianceur-1420387450

 

MISE EN SCENE

 

L’enjeu de la mise en scène se confond avec celui de l’univers forain :

imbroglio d'esbroufes, de kitch et de bizarre.

Le parti pris d’une mise en scène burlesque a pour finalité

d’éviter une narration trop historique et didactique du cinéma.

 

Photo_fgrimaud_01-1420387747

 

Véritable démonstrateur forain,

Daouda apporte sur le devant de la scène

tous les accessoires et partenaires lui permettant de narrer ses exploits et ses inventions :

mannequins, marionnettes,

kamichibaï, lanterne magique,

appareil photographique, caméra et projecteur

 

_dessin_praxinoscope-1420388004

 

LES PROJECTIONS

 

A partir des nombreux appareils optiques qui surgissent du triporteur,

Daouda nous embarque dans des projections de toutes sortes :ombres chinoises, plaques de verres

colorées, dessins et marionnettes animées, prises de vues réelles, pixilation, trucages…

 

Croquis_projo_lanterne_magique-1420388221

 

DISTRIBUTION 

 

DAOUDA ABOU DAOUD M'DADOU

alias

DAVID FERRÉ

Cinéaste-plasticien

Conception, écriture, interprétation, scénographie, iconographie, masque …

 

Photo_fgrimaud_02-1420389483

 

Né en 1959, David Ferré vit à Condé sur Iton et travaille en Normandie.

Côtoyant très jeune le monde artistique engagé de la peinture et du théâtre (Ateliers Maryvonne Sallé, Théâtre de l’Epée de bois, Théâtre laboratoire de Jersy Grotowsky, Odin Theater d’Eugenio Barba…) et après un passage aux Beaux-Arts de Rouen, il se spécialise dans le cinéma d’animation en obtenant le diplôme de technicien de films d’animation aux C.F.T. Gobelins (école des métiers de l’image) à Paris.

Depuis une quinzaine d’années, dans le cadre de nombreuses structures culturelles, éducatives ou spécialisées, David Ferré intervient avec l'association FFI en atelier de pratiques artistiques auprès de publics divers d’enfants, de jeunes et d’adultes, avec lesquels il réalise des projets plastiques et visuels.

 

“LA SAGA DES GLAISES” 1991 Court métrage d’animation 

Réalisation David Ferré & Olivier Thery Lapiney

http://www.dailymotion.com/video/xac0yy_la-saga-des-glaises_shortfilms

PALMARÈS : 30 prix et mentions en France et à l’étranger

(Nomination pour le César du meilleur court-métrage 1991 /Prix PROCIREP perspective du cinéma français Cannes /Mention spéciale pour l’animation Festival du court métrage Clermont-Ferrand/ Grand Prix Festival du film d’animation “Les nuits magiques” Pessac / Prime à la qualité CNC / Prix pour la meilleure bande son Festival de Brest…)

 

L'AMBIANCEUR

alias

ARNAUD  LE MINDU

Guitariste, improvisateur, compositeur

Musique et son

 

Dsc_0008-1420389974

 

Né en 1971, Arnaud Le Mindu vit à  Fécamp et travaille en Normandie.

Après un apprentissage orienté vers le jazz et le rock, il s’oriente naturellement vers des musiques plus expérimentales et vers l’improvisation libre tout en revenant régulièrement à des formes plus classiques.

Il compose pour la danse (Cie Sylvain Groud), le théâtre, la vidéo et collabore avec des plasticiens. Il se produit en solo et dans différents projets.

Il est aussi diplômé TX SON de l'INA et travaille comme régisseur son pour différents lieux et compagnies et comme monteur son pour de la post-production audiovisuelle.

Ses différentes activités dans le domaine de la musique et du son l'amènent, depuis une dizaine d'années, à travailler en action culturelle dans le cadre d'ateliers de création sonore combinés, ou pas, à des projets audiovisuel, chorégraphique ou théâtral destinés à différents publics.

 

EQUIPE CRÉATION : 

 

Direction d’acteur

CATHIE COURONNE

Metteur en scène, comédienne, clown

Formation écoles Jacques Lecoq et Philippe Gaulier

Management du groupe Les VRP

Direction du théâtre du Palais des glaces

 

Construction décor

LAURENT VIVIEN

Décorateur, constructeur et accessoiriste

Spectacles vivants et cinéma

Comédien et chanteur "Les Nonnes Troppo"

 

Techniques & lumières

BRUNO ROTROU

Régisseur lumières

Spectacles Michel Boujenah

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

SOUTENEZ CINÉMA DAOUDA !!!

 

La création de CINÉMA DAOUDA est quasiment achevée, mais un travail de RÉÉCRITURE, de MISE EN SCÈNE et de TROUVAILLES OPTIQUES s'imposent encore pour finaliser le spectacle.

 

Les 7500 € espérés nous permettraient de financer une RÉSIDENCE DE 15 JOURS (comédien, musicien, metteur en scène et régisseur) ainsi que la FABRICATION DES DERNIERS ACCESSOIRES. 

Cette somme est cruciale à la réussite et à l'exploitation de CINÉMA DAOUDA ! 

 

http:// http://fr.calameo.com/read/0037823292a9171571444

 

 

Thumb_logo_f.f.i_.-1420396938
FFI

Association, loi 1901, fondée en 1997 par David Ferré et Isabelle Huray-Ferré, LA FINE FLEUR DE L’ITON s’est spécialisée avec David Ferré dans les arts visuels et plus particulièrement dans le cinéma d’animation. Elle met en place des séances de sensibilisation et d’initiation à la technique de l’image par l’image et propose des ateliers de pratique... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
VIVA DAOUDA, VIVA LA LIBERTAD ! ! !
Thumb_default
Cher David Félicitation et bon courage pour ton spectacle! Nous espérons de tout cœur que ton projet ira au bout. Ninon119
Thumb_image-1424709642
Je suis pressé de voir ce spectacle, à Dieppe ou ailleurs . Bises . Damien (un vieux copain de l'émul)