Aidez-nous à pérenniser la version imprimée de Cinémas d’Amérique latine, la revue annuelle et bilingue des cinémas latino-américains !

Large_visuelrevues_kisskiss-1423588493

Présentation détaillée du projet

La revue Cinémas d'Amérique latine est une revue unique en Europe : il s'agit de la seule publication exclusivement dédiée aux cinématographies de ce territoire.

 

Elle a été conçue par l’association ARCALT (Association Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse), une organisation à but non lucratif reconnue d’intérêt général basée à Toulouse, dans le Sud Ouest de la France. Fondée en 1989 lors de la chute de la dernière dictature, celle du Chili, en solidarité avec les créateurs latino-américains qui se trouvaient dans une grande précarité, l’association s’est donné pour mission de faire la promotion du cinéma latino-américain auprès de tous les publics et de tisser des liens culturels entre les deux continents.

 

Afin de mettre en œuvre ses objectifs, elle a créé il y a 23 ans, Cinémas d’Amérique latine, une revue de cinéma spécialisée unique au monde, 4 ans après la première édition du festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse. L’événement, modeste à ses origines, s’est épanoui et s’est imposé progressivement comme la référence en Europe du cinéma d’Amérique latine.   Cinelatino_bandeau_small-1423850719

 

Le numéro 23 de Cinémas d’Amérique latine est sur le point de sortir ...

 

Intitulé "L'adolescence: l'âge des possibles", le numéro approfondit et complète la Muestra proposée par le Festival Cinélatino en mars 2015. Le numéro rassemble des articles d'auteurs latino-américains, professionnels, critiques, universitaires et réalisateurs autour de thématiques liées à l’adolescence : la construction de l'identité, les souffrances du passage à l'âge adulte, les utopies de la jeunesse.

Dans ce numéro, vous retrouverez des auteurs connus : Magali Kabous, Julie Amiot, Patricia Carbonari, Claudia Bossay, ...

Vous trouverez des articles sur des réalisateurs reconnus : ​Manuel Franco (Después de Lucía), Diego Quemada-Diez (Rêves d'or), Luis Buñuel, Celina Murga, ...

Vous découvrirez également des productions moins connues : des articles sur le traitement de l'adolescence dans le cinéma récent cubain, les liens entre documentaires, adolescence et histoire chilienne, mais aussi des films de qualité faisant partie de sous-genres marginaux: le Schock Horror brésilien, par exemple.

 

 

…. mais ce numéro a besoin de votre soutien !

 

Depuis plus de vingt ans, notre revue rend compte de l’actualité, de l’histoire et de la mémoire des cinémas latino-américains. Son originalité est de mettre en avant la coopération entre milieu universitaire et milieu du cinéma et de proposer une publication à un public élargi.

 

Toutefois, en raison de restrictions budgétaires (suppression de la subvention du CNL), nous rencontrons aujourd'hui des difficultés pour maintenir la version imprimée de la revue.

En outre, les revues universitaires tendent aujourd'hui à passer au tout numérique et à supprimer les versions papier.

Nous savons également que de nombreuses personnes préfèrent la publication papier car elle propose un autre type de lecture, plus "lent" et esthétiquement plus agréable. La revue est reconnue pour la qualité de sa mise en page et de ses illustrations, le travail de la graphiste étant une marque de fabrique fortement appréciée.

C'est pour ces raisons que nous avons à présent besoin de votre soutien.

 

 

Revue11-1423851466

 

Le concept de la revue

 

Unique, nous l'avons écrit, elle l'est doublement puisque le comité de rédaction est bénévole. Constitué de réalisateurs, d'enseignants, de passionnés français et latino-américains, elle est le fruit d'un engagement collectif bénévole de 23 ans.

 

Le comité souhaite que la revue soit une proposition de haut niveau accessible à tous, européens et latino-américains, étudiants, enseignants, cinéphiles.  Elle mêle des articles universitaires, et des réflexions de professionnels, des témoignages de réalisateurs, des points de vue de spécialistes et de critiques pour qu'une pluralité des points de vue enrichissent la perception des cinémas latino-américains.

 

Revue15-1423851501

 

Parcours historique de la revue  :

 

La revue fut créée en 1992 à l’initiative de Antonio Paranagua, historien reconnu des cinémas d’Amérique latine, qui en a été le rédacteur en chef jusqu’en 1994.

Elle rend compte de l’actualité et de la mémoire des cinématographies latino-américaines à travers des articles analytiques. La revue est éditée en version trilingue à partir de 1997, espagnol-français ou portugais-français, pour une plus large diffusion. Les auteurs des articles sont pour l’essentiel des latino-américains, critiques de cinéma, historiens du cinéma, universitaires, cinéastes…

 

Cinémas d’Amérique latine s’intéresse à la représentation cinématographique de thématiques historiques, avec par exemple un dossier sur Che Guevara en 1998, et en 2010 un autre à propos des Libertadores. Elle reflète également les points importants du développement de ces cinémas, par exemple, la série d’articles sur jeune cinéma argentin en 1999 ou des rapports entre cinéma et réalité en 2003.

Enfin, elle a dédié des articles et des interviews aux grands réalisateurs, acteurs et musiciens des cinémas latino-américains tels que Raoul Ruiz, Patricio Guzmán, Eduardo Coutinho ou Albertina Carri. Voici le portrait de cette dernière :

 

Entretien avec Albertina Carri / Entrevista con Albertina Carri (Cinélatino 2012)Canal-u -   Entrevista con Albertina Carri. Entretien filmé mené par Odile Bouchet. Toulouse : Festival Cinelatino, 23 mars-1er avril 2012. Cinémathèque de Toulouse, 24 mars 2012.

Cinéaste hors normes, Albertina Carri défie les genres cinématographiques, de la comédie pure au porno critique en passant par la tragédie rurale, et cherche toujours un biais par lequel montrer l'intime et la difficulté d'être en déjouant les pièges du convenu.

 

Revue17-1423851485

 

A quoi ressemble-t-elle ?

Elle est abondamment illustrée

Les articles sont publiés dans leur langue originale accompagné de leur traduction en français

700 exemplaires

192 pages

format : 21,0 x 29,7 cm à la française

 

 

La revue en ligne pour la rendre accessible au plus grand nombre

 

Cinémas d’Amérique latine est disponible sur notre site www.cinelatino.com.fr. Nous avons mis en ligne tous les numéros qui avaient été réalisés avec une maquette informatique, mais, pour permettre la vente du numéro de l’année, cette mise en ligne n’a lieu que 15 mois après la publication. Ainsi les numéros précédents sont accessibles à un très large public notamment le public jeune et peu fortuné que sont les étudiants en cinéma en Amérique latine et en France.

 

Témoignant de notre forte implication dans le milieu du cinéma et de l'université, nous sommes actuellement disponibles sur deux portails prestigieux de revues en ligne, en Europe comme en Amérique du Nord :

 

Sur la plateforme nord-américaine JSTOR, vous trouverez tous les anciens numéros "Cinémas d'Amérique latine"

Leur accès est néanmoins payant (les articles sont vendus à l'unité mais on peut également y avoir accès en étant membre d'un établissement universitaire affilié à JSTOR).

 

La revue est également disponible sur la plateforme revues.org du CNRS.

On peut uniquement y lire les articles récents mais on ne peut pas les télécharger, à moins de faire partie d'un établissement universitaire partenaire de la plateforme.

 

 

Revue19-1423851547

À quoi servira la collecte ?

Comment :

La revue est réalisée grâce à une participation bénévole de haut niveau, grâce à des partenaires convaincu-es par le projet. Elle est co-éditée avec les Presses Universitaires du Midi.

 

Nous n’avons pas de sponsors privés, par contre la publicité culturelle nous apporte des fonds. C’est notamment le cas de la région Midi-Pyrénées.

La revue ne bénéficie plus depuis 2013 du soutien du Centre National du Livre. C'est pourquoi l'ARCALT se retrouve en difficulté pour imprimer la revue. 

 

C'est bien l'impression qui représente l'essentiel des coûts car nous tenons absolument à l'existence de sa version papier.

La revue est reconnue pour la beauté de l'objet, par les librairies et ses fidèles lecteurs.

 

Votre action est fondamentale:

 

Et c'est là que vous intervenez : les 3000 euros de dons récoltés sur KissKissBankBank nous permettront de financer l'impression réalisée à Toulouse et de nous convaincre de la nécessité de maintenir une version imprimée en mettant en place une stratégie sur le long terme.

3000 euros est le montant de l'impression des 700 exemplaires

Ce sont les seuls frais directs qu'il nous reste à trouver.

 

La date prévue pour la sortie du numéro 23 est le 19 mars 2015 !!

Jour de l'ouverture du festival.

 

Thumb_logo-arcalt_cinelatino-1423240212
CAL

L’association Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse – ARCALT - organise le festival de Cinéma d’Amérique latine Cinélatino depuis 27 ans à Toulouse. Nous sommes des personnes passionnées par le cinéma et l'Amérique latine souhaitant établir des ponts entre nos pays. Le cinéma véhicule l'imaginaire et le réel des peuples et des pays... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ La revue emploie-t-elle des personnes salariées?

Nous désirons une revue de qualité et c'est pour cela que nous faisons appel à une maquettiste professionnelle et expérimentée, afin de garantir le meilleur rendu visuel.
Un grand travail de préparation et de correction est fourni par le comité de rédaction, bénévole, mais la présence des traductions ainsi que de nombreuses illustrations rend indispensable l'appel à une infographiste professionnelle. C'est grâce à cette formule que nous maintenons l'originalité et la qualité visuelle de la revue.

+ Comment comptez-vous pérenniser la version imprimée de la revue?

Des négociations sont actuellement en cours avec nos partenaires institutionnels.
Une entrée de revenus est également prévue grâce à notre présence dans de prestigieux portails de revues en ligne (JSTOR; Revues.org)
Un effort de communication supplémentaire est également prévu afin d'élargir notre circuit de distribution et de toucher des lecteurs potentiels.

Votre contribution permettra d'affirmer notre présence et de mettre en valeur la présence d'un public intéressé par notre publication.

+ Participez-vous également à Cinélatino, le festival toulousain de cinéma latinoaméricain?

Oui, nous sommes tous bénévolement engagés dans l'organisation du festival, qui est probablement l'événement européen le plus important dédié au cinéma latinoaméricain (60.000 spectateurs).
Nous concevons la revue comme un prolongement des réflexions et des débats engagés pendant les Rencontres.
Depuis quelques années, le thème des Muestras proposées pendant le festival est d'ailleurs le même que celui qui est retenu pour la revue. Nous organisons des présentations pendant le festival et diffusons la revue au stand d'accueil du festival.

Derniers commentaires

Thumb_default
Longue vie à la revue et salutations à toute l´équipe!
Thumb_default
Vamos, longue vie à la revue!
Thumb_default
Ahí vamos.