Circul'R présente

Circul'R

Soutenez le 1er tour du monde de l'économie circulaire et découvrez 100 solutions pour vivre en harmonie avec notre environnement !

Large_photo_cf-01-1445950204-1445950342

Présentation détaillée du projet

12335972_10207916894261651_1811171228_n-1449140598

 

On vient d’atteindre les 100%, merci à tous, vous êtes incroyables ! Grâce à vous, on poursuit l’aventure et nous pouvons terminer la zone Asie et y rencontrer 30 entrepreneurs qui nous montrent qu’il est possible de se développer en harmonie avec notre environnement.

 

 

12334370_10207916908702012_889575223_o-1449141084

 

Devant un tel engouement, nous partons sur un nouvel objectif : 150%. Cela nous permettra d’approfondir nos recherches en Amérique Latine, y rencontrer 20 projets et y donner 3 conférences au sein d’universités. Cet argent supplémentaire nous permettra en plus de pérenniser l’association et nos activités en France et à l’étranger.

 

C’est parti !

 

 

 

Capture_d__cran_2015-09-29___11.51.14-1443513056

 

LE CONTEXTE

 

Circul’R est une association qui a pour mission de réaliser le 1er tour du monde de l’économie circulaire : partir 17 mois à travers 22 pays à la rencontre de 100 initiatives liées à ce courant économique.

 

Aujourd’hui, nous avons déjà parcouru 3 continents, rencontré 80 projets et sensibilisé 800 étudiants.

 

POURQUOI NOUS SOUTENIR ?

 

Grâce aux 5000 € collectés avec cette campagne de crowdfunding, vous nous aidez à :

 

Soutenir tous les projets que nous avons rencontrés en leur permettant d’avoir plus de visibilité et d’échanger entre eux.

 

Identifier et vous faire découvrir 50 entrepreneurs complémentaires en Asie et Amérique.

 

Donner des conférences à un maximum d’étudiants pour qu’ils puissent agir.

 

Le Teaser officiel de Circul'R, le 1er tour du monde de l'économie circulaire !

 

NOS OBJECTIFS

 

1-Identifier :

Découvrir les solutions qui changent le monde: 16 vidéo-reportages et de nombreuses publications sur les projets « coup de cœur » rencontrés.

 

2-Connecter :

Permettre aux acteurs de ce changement d’échanger entre eux sur leurs « best practice » et de créer une communauté de leaders sur le sujet.

 

3-Sensibiliser :

Organiser des conférences dans 20 universités pour aborder le sujet avec des étudiants du monde entier et amener une prise de conscience générale aux populations sur le besoin « d’agir circulaire » !

 

 

Circulr_map_-_fr-1445712891

Notre itinéraire: 22 pays en 17 mois en passant par les 5 continents

 

Capture_d__cran_2015-09-29___11.52.38-1443513086

 

Circul_r_2015-1443444772

Préparation avant le grand départ: 17 mois dans 22 pays pour rencontrer 100 entrepreneurs

 

Enfant, Jules partait à la « chasse aux trésors » sur les plages de la Côte Basque. Il voyait déjà les vieux filets de pêche et les bouts de plastique arrivant sur la plage comme des trésors et non comme des déchets.

 

20 ans plus tard, Raphaël finit ses études au Brésil et rencontre Joao qui fait partie des « Catadores », ces hommes et femmes qui ramassent informellement les canettes dans la rue pour les revendre. Ce système fait que le Brésil a le taux de recyclage de canettes le plus élevé au monde.

 

Quelques années plus tard, en 2013, Jules et Raphaël se rencontrent au Mexique, où ils travaillent tous deux pour un grand groupe aéronautique. Ils discutent de leurs expériences, de leurs voyages, de l’épuisement des ressources naturelles, de ce modèle économique qui n’est plus viable et de leur envie de changer le cours des choses.

 

C’est ainsi qu’ils décident d’aller à la rencontre de ces femmes et de ces hommes « circulaires » qui proposent des solutions concrètes pour continuer à se développer sans mettre en danger notre planète.

 

Capture_d__cran_2015-09-29___12.01.34-1443513631

 

C’est quoi l’économie circulaire ? Il s’agit d'utiliser intelligemment les ressources naturelles pour vivre dans un monde sans déchets.

 

Aujourd’hui, nous vivons dans un modèle économique dit linéaire :

1- on prend 2- on consomme 3- on jette. Cela contribue à un accroissement des déchets et une consommation des ressources naturelles trop élevée.

 

Img_1299-1443270860

Jules dans la décharge de Mbeubeuss au Sénégal

 

Chaque année, nous consommons l’équivalent d’une planète et demie en termes de ressources naturelles.

 

En 2015, le "jour du dépassement" estimé par l'ONG Global Footprint Network a été atteint le jeudi 13 août. A cette date, l’humanité a consommé toutes les ressources naturelles que la Terre pouvait produire en un an et puise désormais dans ses réserves augmentant la dette écologique (baisse des réserves d’eau, déforestation, augmentation des gaz à effets de serre, etc.). 

 

Avec l’accroissement de la population mondiale de 7,5 milliards d’habitants aujourd’hui à plus de 9 milliards en 2050, la situation risque de ne pas s’arranger si nous continuons dans cette voie.

 

Bonne nouvelle ! Nous savons aujourd’hui comment changer la donne grâce à l’économie circulaire en transformant nos déchets en ressources et en concevant des produits ou services qui utilisent peu ou pas de ressources naturelles ! 

 

Une vidéo courte qui explique de façon simple l'économie circulaire

 

L’économie circulaire regroupe plusieurs thèmes que nous vous proposons de présenter de façon simple.

 

Les notions clés en économie circulaire

 

L’économie circulaire regroupe plusieurs principes qui permettent d’utiliser le minimum de ressources naturelles et de produire le minimum de déchets:

 

L’éco-conception : dès sa conception le produit est pensé pour avoir un minimum d’impact sur l’environnement, et cela tout au long de son cycle de vie (ex : les chaussures 100% biodégradables).

 

L’écologie industrielle : les déchets des uns sont les ressources des autres. C’est une approche qui vise à limiter les impacts de l’industrie sur l’environnement (ex : le parc industriel de Kalundborg au Danemark).

 

L’économie de la fonctionnalité : louer plutôt qu’acheter. Dans l’économie de la fonctionnalité, nous n’achetons plus un produit mais nous louons le service qu’il procure (le covoiturage permet de réduire la consommation de matière première et notre empreinte CO2).

 

Les 3R (réduire, réutiliser, recycler) : ce sont trois méthodes qui permettent de donner une nouvelle vie à des produits qui devaient devenir des déchets.

 

Cradle to Cradle : proche du principe d’éco-conception, l’idée est que le produit est conçu afin d’être recyclable à l’infini et ayant un impact neutre ou positif sur l’environnement (ex : une moquette recyclable à l’infini).

 

Le Biomimétisme : Discipline consistant à s’inspirer des solutions mises en place par la nature pour réduire notre impact sur l’environnement (comme imaginer la construction d’un immeuble dans le désert en s’inspirant des cactus, dont les branches verticales fonctionnent comme un dispositif d’ombre propre, ce qui permettrait au bâtiment de réduire nettement l’usage de l’air climatisé).

 

Bravo, vous êtes maintenant un vrai pro de l’économie circulaire !

 

Certaines personnes ont déjà mis en place des solutions innovantes qui réduisent au maximum notre impact sur l’environnement, voire qui créent un impact positif sur celui-ci.

 

Nous vous proposons de partir à la rencontre des ces acteurs qui rendent ce changement possible !

 

Capture_d__cran_2015-09-29___12.00.56-1443513589

 

Interface : la moquette infinie?

 

Interface-1443447655

Raphaël avec Geanne Van Arkel, responsable développement durable d'Interface, Hollande

 

Interface est le leader mondial de la production de moquette. L'entreprise hollandaise a entamé dans les années 90 une transition vers un modèle « circulaire », avec la mise en place de son programme "Mission Zero" qui consiste à éliminer l'ensemble de ses impacts négatifs sur l'environnement d'ici 2020.

 

Interface a notamment développé une nouvelle fibre, recyclable à l’infini. Au lieu de vendre la moquette, elle vend son usage, c’est à dire qu’elle reste elle même propriétaire de la moquette. Ainsi, quand la moquette arrive en fin de vie, elle la récupère auprès de ses clients pour la réintégrer dans son cycle de production.

 

L’impact? Pas besoin de nouvelles ressources et un besoin d’eau et d’énergie mimine pour produire une nouvelle moquette. Depuis 1996, elle a réduit sa consommation d'eau de 83% et sa part de déchets non valorisés de 94%.

 

Le bonus? Grâce à son nouveau modèle, Interface est une entreprise en pleine croissance qui ne connaît pas la crise!

 

Pour plus d'informations sur Interface, n'hésitez pas à jeter un oeil à notre article: http://www.circul-r.com/fr/INTERFACE/

 

Orange Bleue : quand la permaculture transforme une décharge en jardin biologique

 

Orange_bleue-1443448303

Rencontre avec l'équipe d'Orange Bleue dans un quartier défavorisé de Casablanca, Maroc

 

Aujourd'hui, l'agriculture est l’un des secteurs qui émet le plus de gaz à effet de serre avec l'industrie et les transports. Elle représente aussi 70% de notre consommation en eau au niveau mondial.

 

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe déjà des solutions permettant de répondre à cette problématique ! La permaculture est l'une d'entre elle. C'est un modèle d’agriculture durable et autosuffisant. Elle s’inspire des relations observées dans la nature pour obtenir une production abondante de nourriture. En permaculture, les différentes espèces cultivées se protègent mutuellement et les déchets des unes sont les ressources des autres.

 

Lors de notre passage au Maroc, nous avons pu constater sur le terrain les effets de ce modèle d’agriculture en rencontrant l’organisation Orange Bleue Maghreb. L’un des projets de cette organisation est la création d’un jardin biologique à vocation pédagogique dans un des quartiers défavorisés de la banlieue de Casablanca. Grâce à la permaculture, Orange Bleue a réussi à transformer une ancienne décharge de 2500m² en terres cultivables et durables. « Grâce à la permaculture, nous avons transformé des sols quasi morts en véritable bombe biologique » nous dit Hassan, l’un des fondateurs d’Orange Bleue Maghreb.

 

Pour plus d'informations sur Orange Bleue, n'hésitez pas à jeter un oeil à notre article: http://www.circul-r.com/fr/ORANGE-BLEUE/

 

Capture_d__cran_2015-10-24___21.09.43-1445701014

 

Notre première vidéo qui explique notre projet quelques semaines avant notre départ en Mars dernier

 

Nous nous sommes fixés trois objectifs pendant notre voyage, issus de trois constats différents:

 

1) Identifier les meilleures pratiques de l’économie circulaire à travers le monde

 

Petco-1443444865

Circul'R avec PETCO, entreprise innovante qui recycle les bouteilles de plastiques en Afrique du Sud

 

Constat : Si en Europe et en Amérique du Nord, les entreprises ayant des modèles d’économie circulaire commencent à être connues, cela n’est pas le cas dans les pays émergents, qui ont pourtant bien souvent des modèles très innovants.

 

Nos actions : Nous nous rendons sur le terrain afin de rencontrer directement ces entrepreneurs de l'économie circulaire qui proposent des solutions innovantes. Nous identifions leurs challenges et nous mettons en avant leurs solutions sur nos réseaux sociaux.

 

Bilan à ce jour : 3 continents visités, et plus de 80 entrepreneurs rencontrés dans 12 pays

 

2) Connecter les acteurs rencontrés afin qu’ils puissent partager leurs meilleures pratiques

 

Senegal-1443445380

Participation à une rencontre entre entrepreneurs sociaux avec Makesense à Dakar, Sénégal

 

Constat : Les acteurs de l’économie circulaire sont souvent confrontés à des défis similaires. Ils gagneraient à partager leurs expertises respectives et l’économie circulaire pourrait se développer plus rapidement.

 

Nos actions : Nous mettons en relation les entrepreneurs rencontrés afin qu'ils puissent partager leurs connaissances et trouver des solutions à des défis communs.

 

Bilan à ce jour : Plus de 30 connections réalisées entre entrepreneurs de l’économie circulaire

 

3) Sensibiliser l’opinion publique à la thématique de l’économie circulaire

 

Anedd___circulr_-_march_2015-1443445082

Participation "live" depuis Copenhague aux Assisses Nationales Etudiantes du Développement Durable à la Toulouse Business School

 

Constat : Notre façon de consommer est une clé essentielle pour la sauvegarde de la planète. Plus le consommateur sera sensible et informé sur la thématique de l’économie circulaire, plus celui-ci aura les clés en main pour avoir un impact positif sur l’environnement. Et si nous passions de simple consommateur à « consomm-acteur »?

 

Nos actions : Nous communiquons de façon ludique sur les solutions que nous rencontrons pendant notre périple. Nous réalisons des reportages vidéos dans chaque pays et nous donnons une conférence avec les étudiants dans chaque pays où nous nous rendons pour échanger avec eux sur ce sujet.

 

Bilan à ce jour : 20 vidéos tournées sur le terrain, 11 conférences réalisées auprès de plus de 800 étudiants européens, africains et asiatiques

 

Notre 3ème reportage vidéo qui présente les entrepreneurs circulaires en Espagne et au Portugal

 

Capture_d__cran_2015-10-25___00.13.58-1445712301

 

Pour vous permettre de nous accompagner tout au long du voyage, nous partageons en direct nos rencontres et nos experiences sur Facebook, sur Instagram (circulr) et sur Twitter (@CirculR) !

 

Grâce à notre webmaster Jérôme, nous avons aussi un site officiel (www.circul-r.com) avec une carte interactive où vous retrouverez l'ensemble des projets que nous avons rencontrés pendant notre voyage !

 

 

Capture_d__cran_2015-10-24___21.03.24-1445700646

 

 

La fin du tour du monde ne signifie pas la fin du projet Circul'R !

 

L’exposition photo Circul’R

 

A notre retour, nous réaliserons une exposition photo autour de notre voyage pour partager avec vous les solutions proposées par les acteurs que nous aurons rencontrés. Une façon simple et ludique de communiquer sur ces gens qui changent le monde !

 

Partager nos connaissances lors de conférences

 

A la fin des 17 mois passés sur le terrain, nous souhaitons partager les connaissances acquises pour promouvoir l’économie circulaire en France et à l’étranger. Cela se fera via notre participation à des conférences liées à l’économie circulaire mais aussi au sein d’universités.

 

Lse-1443444536

L'équipe de Circul'R animant un atelier avec les étudiants de la London School of Economics en Angleterre

 

Continuer à développer la communauté Circul’R en France et à l’étranger

 

Ce voyage a permis le lancement d’une communauté de leader sur l’économie circulaire. Nous voulons la faire perdurer et croître afin de pouvoir apporter une alternative soutenable à notre modèle économique à bout de souffle.

 

Créer une start-up Circul’R

 

Sur le terrain, nous cherchons à comprendre les problèmes auxquels font face les entrepreneurs de l’économie circulaire. A notre retour, l’objectif final du projet est la création d’une entreprise Circul’R qui apportera des solutions concrètes à ces entrepreneurs et qui continuera à promouvoir un modèle économique soucieux des hommes et de notre planète.

 

Capture_d__cran_2015-09-29___11.55.53-1443513286

 

RAPHAËL

 

Img_7096-1443271736

 

Il représente: Clamart, 92 représente !

 

Son parcours : Master Finance et Stratégie à Sciences Po Paris

 

Son pays fétiche : « o Brasil meu irmao ! »

 

Sa spécialité : La Samba « French touch »

 

Son défi durant le voyage : Rester invaincu au pierre – feuille – ciseaux contre Jules.

 

Sa plus grande peur pendant le voyage : Se faire voler son passeport par les Yakusas au Japon.

 

Son petit secret : Est allé voir Justin Bieber en concert à Mexico.

 

Le porte bonheur qui l’éloignera des moustiques, des requins et des bandidos : son bracelet offert par un chaman en Amazonie.

 

JULES

 

Img_1544-1443271928

 

Il représente: Anglet, 6-4 west coast !

 

Son parcours : Master Supply Chain à Toulouse Business School

 

Son pays fétiche : « Australia mate ! »

 

Sa spécialité : Batman

 

Son défi durant le voyage : Apprendre le Youkoulélé sénégalais

 

Sa plus grande peur pendant le voyage : Que Raphaël se mette à ronfler

 

Son petit secret : se brosse les dents sous la douche

 

Le porte bonheur qui l’éloignera des lions, des requins et des bandidos: un caleçon rose qu’il a eu pour ses dix huit ans.

 

LE CCC : Circul’R Crowdfunding Crew

 

Ccc-1446123777

 

Circul’R c’est aussi une équipe du tonnerre basée en France et animée par Chloé, qui nous aide à agrandir la communauté Circul’R et qui nous représente lors d’évènements liés à l’économie circulaire. CCC, we love you !

 

C'est enfin Jérôme, notre webmaster hors pair qui gère notre site internet: www.circul-r.com

 

Capture_d__cran_2015-10-24___21.15.20-1445701352

 

Un grand merci à l'ensemble de nos partenaires qui nous ont permis de partir à la rencontre des entrepreneurs du changement ! 

 

Partenaires_cf_ppt-01-1446022629

Capture_d__cran_2015-09-29___14.28.19-1443522454

 

Logos_presse_cf-01-1443528739

 

Depuis le lancement du projet, nous avons eu le droit à plusieurs articles dans la presse ! Un grand merci à notre agence de presse Batida & Co.

 

Pour consulter les articles cliquez sur les liens ci-dessous :

 

Challenges : "Deux jeunes utopistes à l'assaut de l'économie circulaire" - http://bit.ly/1iy11g2

 

The Guardian : "Top circular economy account to follow on Twitter" - http://bit.ly/1LPGevS

 

Le Figaro : "Ces jeunes font le tour du monde pour promouvoir l'économie circulaire" - http://bit.ly/1TMN6Au

 

We Demain : "A 27 ans, ils réalisent le premier tour du monde de l'économie circulaire" - http://bit.ly/1LPGevS

À quoi servira la collecte ?

Capture_d__cran_2015-09-29___12.02.22-1443513672

 

Préparation : billets d’avion, site internet, assurance, frais de gestion, compensation carbone, site internet : 20 000€

 

Vie quotidienne : 2 ans de projet dans 22 pays pour 2 personnes - Il faut se nourrir, dormir, se déplacer, etc : 53 000 €

 

Equipement : Un équipement technique pour pouvoir partager avec vous notre aventure et nos découvertes (appareils photo, ordinateurs, trépieds, disques durs, etc...) et de quoi n’avoir ni trop froid ni trop chaud : 17 000 €

 

Help_cf-1443510270

 

Le budget total du projet est de 90 000 euros. Après plus d’un an de préparation dont 6 mois en France à démarcher plusieurs entreprises, nous avons réussi à lever 80 000 euros grâce à nos partenaires.

 

Il nous manque maintenant 10 000 euros à réunir grâce à cette campagne pour finaliser ce tour du monde et nous aider à :

 

1- Soutenir tous les projets que nous avons rencontrés en leur permettant d’avoir plus de visibilité à travers des articles, post sur les réseaux sociaux et vidéos explicatives.

 

2- Identifier 50 acteurs complémentaires en Asie et Amérique : cela nécessite de nous rendre sur place et trouver les moyens de se déplacer, se nourrir et dormir !

 

3- Donner des conférences à un maximum d’étudiants pour qu’ils puissent agir et créer les projets de demain !

 

 

Avec 5 000 euros, vous nous permettez de continuer notre projet dans la zone Asie, un immense merci !

 

Capture_d__cran_2015-09-29___12.02.52-1443513709

 

Si on dépasse 7 500 euros

On vous remerciera pour chaque feijoada et nuit passée sous un toit au Brésil et en Colombie. Cela nous aidera également à développer les activités de Circul’R en France et à l’étranger avec la mise en place de communauté Circul’R dans différents pays. 

 

Si on dépasse 10 000 euros

Grâce à vous, nous pouvons finaliser notre projet en rencontrant les entrepreneurs circulaires sur le dernier continent du Mexique au Canada. Vous nous permettez également de préparer notre retour en France et de lancer notre entreprise Circul’R au retour !

 

Merci-1445714192

 

Derniers commentaires

Thumb_default
Suerte Amigos
Thumb_default
Salut Jules, on se connait assez peu mais depuis très longtemps maintenant...Sache que je trouve votre projet très intéressant et je voulais vous apporter mon soutien. Je vis à Montréal désormais avec mon copain et nous avons une chambre d'amis. Si vous arrivez au bout de vos objectifs et passez par le Canada, nous vous hébergerons avec grand plaisir (d'ailleurs il y a beaucoup de projets intéressants ici ;)). Bonne route et à bientôt j'espère. Manon
Thumb_default
Bravo pour votre initiative, ça fait du bien de voir des jeunes se bouger pour la planète :-) Bonne continuation.